L’Agence France Presse ? Aux ordres depuis toujours !

Publié le 3 mai 2018 - par - 54 commentaires - 1 739 vues
Share

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence d’information mondiale fournissant une couverture rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie des événements qui font l’actualité internationale. Des guerres et conflits à la politique, à l’économie, au sport, au spectacle jusqu’aux grands développements en matière de santé, de sciences ou de technologie.

L’AFP a même le titre ronflant de « média de vérification », au même titre que nos «cons-frères» du Decodex (Le Monde) et participe au projet INVID (In Video Veritas) chargé d’expliquer ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas aux pauvres naïfs devant leur écran et au projet ASRAEL (Acquisition de Schémas pour la Reconnaissance et l’Annotation Liés) (Asrael, nom donné à l’ange de la mort dans la tradition hébraïque), un outil  destiné aux journalistes pour extraire rapidement et de façon fiable et « vérifiée » un événement parmi la masse de données disponibles sur le Net. Ces deux outils sont portés par le Médialab de l’AFP qui invente pour  le naïf devant son écran et le journaliste aguerri l’accès à la Vérité, toute la Vérité, rien que la Vérité.

Qui dirige l’AFP ?

L’agence France Presse est depuis avril 2018 dirigée par Fabrice Fries, magistrat à la Cour des Comptes et ex-président de Publicis Consultants, agence de publicité fondée par Marcel Bleustein et Edward-Michael Behrens, fondé de pouvoir de banque, lié à la Banque Rothschild de Londres, distributrice du budget de publicité des plus grandes firmes commerciales et industrielles. De la publicité à la presse, il n’y a qu’un pas que d’autres ont franchi avant lui comme le fit un des administrateurs de Publicis : Lazare Rachline, dit Lucien Bachet, membre de la loge L’Abbé Grégoire (Grande Loge De France) et aussi administrateur de l’Express.

Il faudrait vraiment avoir l’esprit mal tourné pour y voir un conflit d’intérêt et un danger pour l’indépendance de la presse. Ce cher homme fut nommé à la Libération commissaire de la République et participa à la création de diverses sociétés de presse (Point de vue, OK, etc.).(Dictionnaire de la politique française, 1972, Henry Coston, La Librairie Française)

Moralité, on peut faire de la politique, être un grand industriel, être franc-maçon, diriger une agence de publicité et une agence de presse et rester totalement impartial. Ne doutons pas que Fabrice Fries suivra cet illustre exemple.

Comment est née l’AFP ?

Au commencement était l’agence Havas, la plus ancienne agence française de presse et de publicité, fondée en 1835 par Charles Avas dit Havas, un Rouennais issu d’une famille portugaise de confession israélite, réfugiée en France et convertie au catholicisme au XVIIIème siècle.(Dictionnaire de la politique française, 1972, Henry Coston, La Librairie Française)

Charles Havas fonde un bureau de traduction : anglais, allemand, espagnol, italien et portugais. Il transforme son agence de traduction en agence de presse en 1840 et établit un service de dépêches par pigeons voyageurs entre Paris, Londres et Bruxelles.

Balzac en fait d’ailleurs la description dans La Vie parisienne :«  S’il y a vingt journaux et que la moyenne de leur abonnement est de 200 francs par mois, M. Havas reçoit d’eux 4000 francs par mois . Il en reçoit 6000 du Ministère…Comprenez-vous maintenant la pauvre uniformité des nouvelles étrangères dans tous les journaux ? »

L’AFP touche actuellement 105 millions d’euros de l’état. Depuis Balzac, rien n’a changé.

Malgré l’habileté de son adjoint Israel-Josaphat Beer, fondateur de l’agence Reuters sous le nom de Julius Reuter (Dictionnaire de la politique française, 1972, Henry Coston, La Librairie Française) et malgré l’appui du Ministère, les affaires vont mal et il faudra l’invention du télégraphe pour qu’elles se redressent. De même, l’AFP  peut remercier l’inventeur d’internet.

En 1879, l’agence Havas se transforme en société anonyme avec l’appui financier du baron d’Erlanger et prend après la première guerre mondiale des intérêts dans la plupart des agences de publicité qui, sous des noms divers, deviennent ses filiales.

Pendant l’occupation, l’agence de presse Havas devint en 1940 un organisme officiel au service de l’Etat français et devint l’Office Français d’Information, l’O.F.I. dont le siège était à Vichy. Les gouvernements changent mais les affaires sont les affaires.

Les locaux de Paris de l’Agence Havas furent occupés par un capitaine allemand, ancien représentant à Paris de la D.N.B. (Deutsche Nachrichten Büro), agence de presse allemande créée en 1934 sous le contrôle des nazis, et émanation de la Propaganda Staffel.

Ainsi naquit l’Agence Française d’Information de Presse, instrument de la D.N.B. Et de la Propaganda Staffel. Tout article était examiné par la censure et les journalistes devaient participer régulièrement à des conférences où ils étaient soumis à un endoctrinement. C’est ainsi que la presse parisienne sera surnommée Gestapresse. (Dictionnaire de l’épuration des gens de lettres, Jacques Boncompain, Editions Honoré Champion, 2016)

L’apprentissage de la détection des Fake news avant l’heure ?

Et à la Libération, les premiers journaux « libres » paraîtront…

Après la guerre, l’AFP connaîtra quelques difficultés face à la concurrence de l’ex-camarade Julius et de son agence Reuters, implantée sur le marché américain et qui s’est fortement enrichie dans le domaine du partage d’informations entre banques, d’autant plus que la part des abonnements d’organismes publics est passée de 55 à 40 % de 1968 à 2011.

Notons cependant, que sur 18 membres du Conseil d’Administration de l’AFP, cinq sont des membres du gouvernement et que le financement par l’état s’établit en deux parts : les abonnements d’organismes publics et les compensations financières au titre des missions d’intérêt général, soient en 2017 132,47 millions d’euros venus de la poche du contribuable qui est fort reconnaissant à l’AFP de lui fournir des informations toujours « vérifiées ».

Notons également que l’Agence France Presse a vu ses subventions augmenter jusqu’en 2018 avec une plus-value de 1,4 % et ce, chaque année depuis 2015.

De quoi assurer au contribuable naïf et à la Macronpresse la Vérité, toute la Vérité, rien que la Vérité.

Clodovea Malle

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
crap2sp

de gestapress,nous passerons sans dificulte,a chariapresse,ordre du jour faire passer le grd remplacement,pour le plus grand bien,et la paix civile de ce pays,le colon peut continuer son invasion,les collabos sont en place depuis 40.

Anonymous

Article lourd à digérer qui remonte à un passé dont on se fout complètement écrit par un obsédé ou une … d’un complot judeo maçonnique asservant les médias. C’est du Soral et Cie ça n’a rien à faire à RL.

Efge

Ma petite remarque ironique sur la volonté de l’auteur d’insister sur les origines juives de plusieurs protagonistes ne semble pas avoir plu à RL qui l’a censurée . Dommage

le Franc

les français seraient ils incapables de manifester pour autre chose que la défense des corporations étatistes et communautaristes ; jamais pour satisfaire une exigence française ? c’est un truc qu’il va falloir envisager avant que ces français ne disparaissent vraiment, et ce, sous les yeux de l’indifférence mondiale; en à peine 40 ans d’effort, les gauchos ont réussi à être créatifs dans leur souci esthétique de formuler leurs revendications, doit-on penser que tout ce qui n’est pas gaucho, donc à droite, relèverait-il du néant -de facto- pour tout ce qui touche à l’imagination, sinon en se référant à des vieux… lire la suite

dufaitrez

Merci pour cet historique que l’ignorais…
Nul n’a jamais douté que cette officine était liée au Pouvoir. Sélectif, donc efficient !
Il faudrait rajouter toutes les Stés de Sondages, toutes détenues par des proches de Macron.
La Boucle est bouclée ! Ministère de la Vérité diffusant des « real news » !

sahsan.rosa@bbox.fr

AFP? AGENCE FRANCE PALESTINE

Trannod

pour MOI «  »APF »

association des putes françaises

Dunois

Les merdias peuvent faire ce qu’ils veulent, déformer, faire de l’intox à tour de bras, raconter n’importe quoi, ils ne réussissent plus qu’à se convaincre eux-mêmes d’être dans la réalité et la vérité. C’est pourquoi, à l’exemple de millions de français, je ne lis aucun merdia. Donc, tout ce qu’ils font n’est non seulement pas crédible mais aussi, totalement inutile. Par conséquent, ils n’influencent plus beaucoup de personnes désormais, et c’est très bien car même s’ils changeaient et racontaient la vérité, ce serait comme pour les criminels du gouvernement, on ne les croirait plus.

daniel champy

A F P SURNOMME AGENCE FRANCAISE DE PROPAGANDE, rappelez vous la difusion de afp, comme quoi un grand parti le fn avait planque des fonds dans les paradits fiscaux, LE FN avait depose pleinte et a f p a ete condamner pour fausse declaration en dommage et interets,bien sur aucun mediats en a parler mais pour la fausse declaration de afp tout les mediats pendants des jours on deverser leurs mensonges

Simone GUTIERREZ

En 2018 , je ne comprends toujours pas qu’ on puisse encore acheter Libé , l’ Obs ou Le Monde , alors qu’ il existe de nos jours des papiers hygiéniques de très bonne qualité .
Bien que lesdits acheteurs soient de plus en plus rares , il y a là  » matière  » à réflexion …. voire à une étude sociologique .

Marbot

Leurs propos sont tellement « suspects » que la majorité des ventes servent à décorer les salles d’attente, les points café et autres « points d’informations » où « Voici » tient le Haut du pavé ; c’est peu dire!

gael

oui ca craint

Aux Armes Citoyens

Ce sont bien les meRdias qui suggèrent subversivement comment il faut voter, n’est-ce pas ???

Yohann le debattant

La désinformation ne consiste pas forcément à mentir ou donner des faits erronés mais à cacher des faits et éléments permettant de comprendre le sujet traité.

Simone GUTIERREZ

Très juste , Yohann … Avez-vous entendu parler de la gigantesque bourde linguistique de Macron en Australie , révélée par RL ? …. son fameux  » delicious  » employé de façon grotesque ? NON ! Bien sûr . Aucun macrolâtre n’ en parlera sur les médias de propagande , car cette anecdote va à l’ encontre de l’ image qu’ ils essayent de donner du petit . La vérité , c’ est que Macron est d’ un niveau médiocre en anglais et que ses interlocuteurs anglophones préféreraient qu’ il s’ exprime en français et soit traduit par un interprète .… lire la suite

Nul besoin d’être macrolâtre pour estimer qu’il a fait une bourde que n’importe qui aurait pu faire et qui n’était pas bien méchante. tout le monde a compris ce qu’il voulait dire.
vous vous rangez aux côtés des pratiquants anglo-saxons du French bashing.
Point besoin de prétexte pour critiquer Macron. inutile de sauter sur cette occasison.

P.Hillout

Mme Labbé, je suis bien d’accord avec vous…

Simone GUTIERREZ

à Florence Labbé ….
Est-ce à moi que vous vous adressez ?
Je n’ ai pas compris grand chose à vos remarques mais je vous signale que je n’ ai fait que rebondir sur DEUX articles publiés par Riposte Laïque et qui font largement et lourdement état de ces  » bourdes pas bien méchantes  » signées Macron .
C’ est aux auteurs de ces articles où Macron est traité de  » putois  » qu’ il faut vous adresser , PAS à MOI !!!!!

Oui, en effet. J’ai compris que vous aviez repris à votre compte les critiques contre l’anglais de Macron et ajouté qu’il nous aurait valu d’être la risée des Australiens; Sur ce dernier point, rassurez-vous : tout le monde est la risée des Anglo-Saxons. C’est comme ça qu’ils existent.

Torpillator

Je vous dis encore Bravo Florence Labbé, et que Simone aille se faire rafraîchir les neurones (pas très nombreux de mon point de vue).
Cordialement.

Merci Torpillator.

Anonymous

Pauvre Simone ! Mis à part le Daily Telegraph et les médias français, en Australie ce léger lapsus est passé pratiquement inaperçu. En dépit des assertions de certains et bien que n’étant pas fan d’EM celui ci s’exprime dans un excellent anglais ce qui ne doit pas être votre cas.

Torpillator

Bravo Florence Labbé.

Yohann le debattant

Bonjour Mme Labbé, pas vraiment d’accord avec vous sur ce point. Quand on ne maîtrise pas une langue dans ses détails et « faux amis », on s’abstient de faire un discours officiel devant un chef d’etat dont c’est la langue maternelle. Je suis d’accord par contre avec vous sur le fait qu’il y a des choses biens plus importantes à reprocher à Macron, à commencer par sa vision communautariste de la société contraire aux principes de laïcité…

Le faux ami peut piéger n’importe qui même un linguiste de haut niveau. A ce moment-là, personne n’oserait parler une langue étrangère. Ensuite, parler la langue du pays d’accueil est un signe de respect. imaginez l’inverse : un chef d’Etat étranger qui parle français et commet une rreur. Lui en voudrait-on? D’ailleurs, son faux ami n’a pas suscité l’indignation en Australie, au contraire. C’est un tabloïd caniveau qui a commis cette Une, et on sait combien cette presse anglo-saxonne aime le French bashing. Je crois qu’on donne ici une importance à ce non-événement qu’il n’a pas. Occupons-nous de traiter de… lire la suite

Anonymous

Florence j’ai la chance d’être bilingue et après avoir consulté les médias australiens je peux affirmer que vous avez raison. Mis à part le torchon cité dans nos médias ce lapsus innocent n’a pas marqué les australiens.

Merci anonymous.

Stratediplo

Le roi Hassan II, qui parlait français en famille et français au gouvernement, s’obligeait à parler arabe et à prendre un interprète quand il allait à l’étranger, notamment en France. Et dans le cas Macron, parler une langue étrangère face à quelqu’un qui parle sa propre langue c’est se mettre volontairement en position de faiblesse.

High Full Power

Merci de nous avoir prévenus sur le « mensonge par omission » les petits français ont failli rester aussi ignorants que vous ne l’êtes. Où peut-être est-ce parce que vous n’avez jamais rien à dire et dans ce cas on vous comprend et on compatit à votre névrose.

Yohann le debattant

Touché…coulé…

Zorglub

Oui il ont eu la même augmentation que les retraités……..

kounnar

Curieusement dans le même temps le « net » des retraites a lui baissé …

gillic

Il suffit de boycotter toutes ces agences de désinformation que sont la presse et la télévision d’ état pour ne pas être pollué par leur propagande digne des heures les plus sombres !!!!! Chez nous, toute cette Propaganda Staffel ne pénètre plus depuis longtemps, si dans toutes les familles françaises il en était de même, le problème serait réglé depuis belle lurette !! Idem pour tous ces films et séries du genre  » poubelle la vie » etc …………

Emile

Merci pour cet excellent article
L’AFP est effectivement ce qui se fait de plus pourri en matière de propagande
Et quand on voit qui est aux manettes , on comprend définitivement….

bernard

Excellent article.

Brouillon

Ce rappel historique nous fait comprendre pourquoi nous sommes si bien désinformés.

P.Hillout

Mieux vaut lire RL pour être informé de ce qui se passe dans une école d’Angers…
(cf l’article « La salope » d’hier sur ce site même.)

Brouillon

Pareil pour le jugement des Australiens sur Macron. Ils le comparent à un putois. C’est peu flatteur. Alors les médias français ne le mentionnent pas.

P.Hillout

Brouillon, entre autres, Ouest France et VSD en parlent.

Brouillon

Autant pour moi, mais je ne lis pas ces journaux. A la télé, c’est le black out, comme il convient de dire en Franglais macronien.

letram

L’insistance de l’auteur sur les noms juifs fait penser à un article d’un site islamique. Il pourrait leur proposer sa copie ils vont aimer.

Nemesis

Hum !

France

Et alors ? La vérité vous dérange ?

jones

on ne critique pas certains juifs pour ce qu’ils sont ,mais pour ce qu’ils font ,,on ne va pas nous taxer a chaque fois d’antisemites ,,,

Aux Armes Citoyens

Et votre avis sur le meRdias ?????

La voie du milieu

Votre commentaire me rappelle ce que la LICRA a osé affirmer lors du procès de Nicolas Dupont-Aignant sur « l’invasion migratoire »:

« Peu importe s’il dit la vérité, ce n’est pas une défense valable ! »

Laurance

Oui mais eux ont tous les droits et personne ne les reprend. Dommage. …

Laurance

Non il ne dit que la vérité que l’on nous cache….. Il confirme….

reuri

Au moins il en reste un qui ne fait pas parti de ces journaleux, cet état socialope a osé condamner un des rares journalistes qui ose dire des vérités :
http://www.fdesouche.com/999491-eric-zemmour-condamne-en-appel-pour-islamophobie

BobbyFR94

AFP : ça veut dire, au choix :

Agence France Propagande
Agence France Pravda
Agence France Pressque (ça)
Agence France Pipeau

Et quand elle parle des envahisseurs en Palestine, ça devient :
Agence France Palestine

C’est à dire que la propagande de la pravda française est pressque toujours du pipeau, quand ils parlent de la Palestine…

Mordicus

L’AFP, c’est notre Pravda à nous… en moins objectif ! :-D

EPONINE

Et dire qu on ricanait sur l agence Tass de l ex URSS..

Dupond

Cette presse est tellement corrompue que le pire des bulots n’a meme plus le courage de l’acheter !!! les quelques uns qui l’achetent l’achetent dans le but de discréditer ceux qui votent des budgets pour la maintenir en vie

Nuch

Il n’y a pas de presse critique il n’y a que des journaleux collaborateurs et tous ceux qui travaillent à la tv sont tous collabos sans exception celui qui s’informe par la tv et ils sont nombreux se font enculés bien profond mais c’est leurs choix