L’agenda caché du Parti Islam (3e partie)

Publié le 15 avril 2018 - par - 9 commentaires - 965 vues
Share

Après Redouane Ahrouch et son Parti Islam dans le premier épisode https://ripostelaique.com/le-parti-islam-la-derniere-histoire-belge.html

Richard Miller qui veut interdire le Parti Islam dans le deuxième épisode

https://ripostelaique.com/le-parti-islam-une-nouvelle-histoire-belge-suite.html voici le troisième épisode:

Montasser AlDe’emeh dans “ L’agenda caché du Parti Islam”

https://www.montasser.be/artikels/montasser-aldeemeh-over-verborgen-agenda-van-partij-islam-probleem-voor-alle-moslims-in-belgie/

Monsieur Montasser est un spécimen classique du méli-mélo belge : il est  flamand d’origine palestinienne. Il est arrivé à l’âge de 2 ans en Belgique en provenance d’un camp de réfugiés palestiniens. Son père a éloigné leur famille de Molenbeek parce que le quartier “arabisait” et il lui a inculqué la gratitude envers leur nouvelle patrie. Montasser a travaillé pour les services secrets belges et infiltré chez les djihadistes. Voilà ce qu’il nous écrit :

“De nombreux musulmans sont occupés, dans leur tête, avec des conflits géopolitiques qui ont lieu dans leurs pays d’origine et un jour ou l’autre ça va escaler” = ça va péter.

“Il faut prendre en considération le contexte géopolitique pour comprendre les partis comme le Parti Islam qui constituent un problème pour tous les musulmans en Belgique”

J’ajoute, pas seulement pour les musulmans, mais pour tous les citoyens qui vivent en Belgique…

Et Montasser y va carrément :” Soyons clairs : le problème du Parti Islam est beaucoup plus profond que ce que nous pensons. C’est le rôle des services de renseignements et de sécurité de débusquer l’agenda caché de ce parti.

Et ça se complique tout de suite : “Il y a manifestement des liens entre l’Iran chiite et le Parti Islam. Redouane Ahrouch est un musulman chiite qui avait déclaré que l’Iran se réjouissait de l’avancée de son parti à Bruxelles.”

Oei, oei, oei…les problèmes entre Flamands et Wallons se corsent avec, en plus,  les problèmes entre chiites et sunnites … et c’est pas tout…

“Dans le passé le Parti Islam aurait utilisé le site de “Vrij Historisch Onderzoek” = examen historique libre – qui est une initiative de Siegfried Verbeke un négationniste de l’holocauste, connu et pluri condamné…

L’arrivée du Parti Islam doit être considéré dans l’optique du conflit entre l’Iran et l’Arabie Saoudite et la tentative de l’Iran de s’emparer des musulmans belges pour contrer l’influence de l’Arabie Saoudite. De nombreux Marocains (belges) se sont convertis au chiisme aussi grâce à la popularité de Hassan Nasrallah, le chef du Hezbollah libanais dans la guerre contre Israël.

L’Arabie Saoudite, aussi,  essaye d’imposer son influence avec pour conséquence que des milliers de musulmans sont devenus ultra-orthodoxes et embrassent des interprétations dogmatiques de l’islam. Tout ceci élargit le fossé entre les musulmans et le vivre ensemble  laïc.

Les réactions des politiciens qui n’ont réagi qu’hier (à la présence du Parti Islam dans 28 communes pour les prochaines élections) démontrent qu’ils n’ont rien compris à la situation et ne s’intéressent pas plus loin que le bout de leur nez au lieu de prendre  cette polarisation sérieusement en mains.

Entre temps, de nombreux musulmans sont occupés, dans leur tête, avec les problèmes géopolitiques dans leurs pays d’origine. Raison pour laquelle il faut convaincre les musulmans qui vivent en Belgique que les partis comme le Parti Islam ne font qu’aggraver la polarisation. Ce parti constitue un problème pour toute la communauté musulmane de Belgique.”

Mais, comme disait Sempé : ”Rien n’est simple, tout se complique” et Montasser en rajoute une louche car il a entretenu des liens étroits avec les djihadistes hollandais et belges. Dans son livre “Double Vie”, il parle de son activité pour les services de renseignements et nous met en garde :

“Nous sommes en route vers la guerre civile, nous importons la guerre civile”…

https://www.montasser.be/artikels/montasser-aldeemeh-was-undercover-bij-is-we-importeren-een-burgeroorlog/

Oei oei oei… on croirait entendre un de ces  fanatiques de Riposte laïque…

Dans une interview il parle de sa vie comme fils de réfugiés palestiniens, de ses rapports avec la Belgique, sa patrie d’adoption, qu’il dit vouloir protéger, mais aussi de ses voyages au Moyen Orient, profondément dans le territoire en guerre, de ses contacts avec de jeunes assassins, des djihadistes belges et hollandais qui espéraient réaliser un rêve en instaurant un califat. Il parle aussi du vivre ensemble multiculturel qui est sous tension. Il fréquente “Molenbeek le quartier djihadiste bruxellois” et met en garde :

“Ne laissez plus entrer des fugitifs/migrants car nous importons la guerre civile Nous devons d’abord savoir ce que nous allons faire avec les gens que nous avons déjà ici.”

Il est furieux contre la malhonnêteté et la naïveté avec lesquelles les leaders européens gèrent l’immigration de masse, l’islam, l’intégration défectueuse,  “Pourquoi les politiciens n’ont-ils pas les couilles pour aller dans les quartiers problématiques dire aux parents “prenez vos responsabilités devant vos enfants qui se radicalisent, intervenez avant que nous ne devions appeler à la police !  » Non, au lieu de cela ils chantent inconditionnellement les louanges du vivre ensemble multiculturel. Cela n’est quand même pas normal ?”

Il travaille avec des enfants : “Dans les écoles que je visite il y a 70 %, 80 % et bientôt 100 % de musulmans. Plus tard ce seront ces enfants qui devront nous protéger, ils deviendront aussi agent de police, est-ce une idée qui vous rassure ? Avec leur manque de raisonnement critique, la mentalité ségrégationniste des adultes parmi lesquels ils vivent, leurs angoisses irrationnelles inculquées par des imams et prédicateurs, le manque d’empathie avec les autres ? Ces enfants vivent physiquement ici mais spirituellement, ils vivent dans des structures moyenâgeuses. Si nous n’y faisons rien où allons nous ?”

Notre vivre ensemble occidental court un danger concret à cause du nombre croissant d’étrangers, mais si vous en parlez on vous dit que vous êtes fou. Les médias s’occupent plus volontiers des cheveux de Trump et vous ridiculisent quand vous dites qu’on assiste à la fin de l’Empire Romain. Mais n’y a-t-il pas des attentats commis par des musulmans radicaux ? L’extrême droite ne croit-elle pas en l’Europe ? La haine n’est-elle pas visible partout ? Si on continue comme ça il y aura plus de morts dans des conflits que sur la route.”

“Le danger c’est que des criminels et des radicalisés fassent alliance, des criminels qui veulent expier leur passé de péchés en adoptant une interprétation stricte de l’islam. Les jeunes de 18 ans qui à Anvers gagnent des capitaux avec le commerce de drogues et se baladent dans de grosses BMW, dans dix ans ces gens en auront assez de la vie criminelle et vont se reposer dans l’islam radical.”

“Les Geert Wilders et semblables qui veulent dés-islamiser ne sont pas une solution car ils ne sont pas assez nuancés. Il y a des milliers de mosquées et des dizaines de millions de musulmans en Europe, ces gens ne partiront plus. Nous devons convaincre ces gens, gagner leur confiance. Mais cela n’est possible que si nous sommes honnêtes et maintenons dur comme fer notre Etat de Droit et notre système laïc.

Des parents désespérés demandent son aide. Il ne croit pas aux programmes de déradicalisation car à ce stade, il est déjà trop tard. Tout commence par l’éducation. Les parents doivent préparer leurs enfants à la vie dans notre “connivence” laïque. Ces enfants vivent actuellement dans un abîme entre deux mondes, ils sont confus, cherchent une identité qu’ils trouvent dans les idéologies radicales islamistes.”

“Le renforcement du renseignement devrait être prioritaire et les informants et infiltrés devraient pouvoir bénéficier d’un régime à part car leur travail est souvent à la limite…” (comme c’est aussi le cas pour les policiers) Entre transgressions des lois et menaces de mort… actuellement il vit dans une zone grise qui l’oblige à une forme de clandestinité comme il l’explique dans son livre “Double vie derrière les écrans de la sécurité d’Etat et ISIS” éd. Lannoo

Mais bon, Montasser jouit quand même de la liberté d’expression belge. En France, à cause de son franc parler,  il serait assis sur le banc des accusés à côté de Christine Tasin et Pierre Cassen… Dommage que son livre soit écrit en flamand sinon on pouvait l’envoyer au président Macron, qui non seulement plane, mais en plus cherche encore des courants ascendants au lieu de mettre ses pieds sur terre.

Anne Lauwaert

Print Friendly, PDF & Email
Share
   
Notifiez de
clochette

Encore une histoire belge: la première école islamique de Wallonie sera pour Charleroi.
Près de la Gare S.V.P. ce sera plus commode.

http://lepeuple.be/charleroi-les-vrais-dangers-dune-ecole-islamique/88140

dufaitrez

Bruxelles et la Belgique nous imposeraient elles encore ses Lois ? Je le crains.
« Grand Place » aux migrants ?
« Place de la Concorde » chez nous ? Nom à changer !

Dany

Ben où est le problème ? D’après tous les autres articles du site Riposte Laique, les islamistes Chiites (Hezbollah-Iran-Assad) sont pacifiques et les victimes innocentes de l’axe du mal USA-Israel-Arabie saoudite. Ce parti Islam est donc la meilleure chose qui puisse arriver à l’Europe, non?

peplum

Pris récemment connaissance de l’existence, et eu première approche, par quelques de ses productions, de la personnalité et de la pensée d’Issa Hamad, présenté comme chiite : le pb de sa séduction éventuelle me paraît déjà qu’il fait plus « individu » que des sunnites marchant au sifflet : reste que si son agenda caché est le fatras du Petit Livre Vert (par Khomeiny), on l’a tout aussi bien dans le baba.

Fifi

On peut très bien tout en même temps, être contre la politique extérieure de son pays, se dire que les autres pays dans le monde, vivent comme ils veulent, y compris avec la charia, que de ne pas vouloir que la charia, incompatible avec les lois et valeurs occidentales, rentre dans son pays. Je ne vois pas où est l’incohérence là-dedans. La Russie, est-ce-qu’elle est sous la charia ? Non. Et pourtant, il y a beaucoup de musulmans en Russie et depuis longtemps, mais à la différence de l’Europe, ça fait depuis justement longtemps, ce ne sont pas les mêmes courants de l’islam majoritairement, mais aussi le pouvoir sait se… lire la suite

Fifi

… mettre des limites. Peut-être aussi que ça vient parce qu’on ne sait pas faire, on n’est pas habitué à le faire, ou peut-être plutôt que ça vient des dirigeants politiques français qui ont voulu tellement imposer l’immigration massive aux peuples européens, qu’il fallait une soumission totale des Européens, sinon, ça n’aurait pas pu se faire. Alors qu’il faut savoir se faire respecter pour ne pas qu’un jour, il y ait la charia en Europe de l’Ouest.

« Différents leaders spirituels et experts musulmans ont condamné les propos de l’avocat Daguir Khassavov, qui a récemment appelé à l’instauration de la charia en Russie dans une interview à la télévision russe. »
https://fr.sputniknews.com/politique/20120425194449865/

Fifi

Voici un extrait d’un discours, dont je trouve sensé, de V. Poutine en 2013 : « En Russie, vivent les russes. Les minorités quelles qu’elles soient, d’où qu’elles viennent, si elles souhaitent vivre en Russie, travailler et se nourrir en Russie, doivent parler le russe et respecter les lois russes. Si elles préfèrent la Charia, alors nous leur conseillons de se rendre dans les endroits où elle est appliquée et reconnue comme loi par l’état.Les minorités ont besoin de la Russie, et nous ne leur accorderons aucun privilège spéciaux, ni ne changeront nos lois pour satisfaire leurs désirs, même si elles venaient à crier à la « discrimination » de… lire la suite

Fifi

(suite) « Les minorités ont besoin de la Russie, et nous ne leur accorderons aucun privilège spéciaux, ni ne changeront nos lois pour satisfaire leurs désirs, même si elles venaient à crier à la « discrimination » de plus en plus fort.
Nous ferions mieux de tirer les leçons du suicide de l’Amérique, de l’Angleterre, de la Hollande et de la France, si nous voulons survivre en tant que nation. »

Qui lui donnerait tort ? Nous devenons aux yeux d’autres pays du monde, les exemples à ne pas reproduire…

Fifi

En revanche, juste une chose, concernant les USA, ils sont quand même nettement plus durs en matière d’immigration que la France (la France est d’un laxisme énorme à ce niveau). D’ailleurs, B. Obama expulsait beaucoup, sa politique d’immigration était très dure envers l’immigration. Il faut lire cet article pour le comprendre :
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/11/20/barack-obama-expulse-t-il-plus-que-george-w-bush_4526914_3222.html

« Le gouvernement Obama accélère l’expulsion des mineurs clandestins »
http://latinosusa.blog.lemonde.fr/2014/08/24/le-gouvernement-obama-accelere-lexpulsion-des-mineurs-clandestins/