L’agression du journaliste indépendant Léopold Jimmy par la milice antifa

Publié le 2 février 2019 - par - 12 commentaires - 1 580 vues
Share

Ces quelques lignes pourraient commencer par cette déclaration :  » Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontière, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. » (Article XIV de la déclaration des droits de l’homme 1948)

Or les mensonges organisés et établis par les ambassadeurs des autorités politiques et intellectuelles admises, se trouvent confortés par cette autre déclamation du représentant suprême du peuple, Emmanuel Macron :  » Je déplore que onze de nos concitoyens français aient perdu la vie durant cette crise (…) Je note qu’ils ont bien souvent perdu la vie en raison de la bêtise humaine, mais qu’aucun d’entre eux n’a été la victime des forces de l’ordre… »

À moins d’être sourd ou aveugle, comment peut-on tranquillement et en toute légitimité faire preuve d’amnésie devant les 500 plaintes portées contre les violences policières ? Ici il ne s’agit pas de « fake news » puisque déjà le Conseil de l’Europe juge « urgent d’apaiser la situation » en France et qu’une association policière, le Collectif autonome des policiers d’Île-de-France (CAP-IDF), s’inquiète de la tournure que prennent la crise des Gilets jaunes et le maintien de l’ordre que lui oppose le gouvernement :  » Nos états-majors nous ont donné carte blanche pour nettoyer les rues, les directives ont été jusqu’à aujourd’hui des plus claires : force doit rester à la loi, dégagez-nous tout ça ! »

Il est vrai que le calcul est simple à faire entre 1 000 blessés dans les rangs de la police et plus de 1 600 chez les Gilets jaunes…

https://actu17.fr/gilets-jaunes-a-paris-un-journaliste-violemment-frappe-en-pleine-rue-par-plusieurs-individus/

Pourtant les faits sont là et force est de constater : un de nos reporters patriotes de l’Agence LDC News en a été victime… En effet lors de l’acte X des Gilets jaunes, ce journaliste indépendant œuvrait tranquillement pour une vidéo, témoin de la crise que la France traverse actuellement, quand soudain pris par surprise il se retrouve lynché à coup de pied de biche par des miliciens « antifas », couvert de coups de poings gantés et coqués, et assommé par des tessons de bouteille… Il faut préciser que notre ami semble avoir reconnu lors de cette manifestation certains de ses précédents agresseurs, sans pour autant apporter quelques confirmations, pris par la tétanie de cette violence. Soigné d’urgence par les médecins, il a été menacé par ses attaquants qui ont hurlé de ne pas le soigner.

Toutefois, il s’agit bien d’une volonté homicide, puisque ces mêmes individus se sont acharnés à le repérer et à le poursuivre à dessein de l’abstraire. Il est vrai qu’en cette période de « grande tolérance » béate, certains sont plus égaux que d’autres. Ce déferlement de violence à l’encontre d’un de nos amis, n’a pas eu le même écho médiatique suivi de poursuites judiciaires établies et annoncées dans nos journaux accrédités, comme cela a été reporté suite à la mort du militant d’extrême gauche Clément Méric, lors d’une rixe entre deux nationalistes et un groupe de gauche radicale.

Donc, deux poids-deux mesures… Ce qui confirme bien la mise en cause de l’impartialité déontologique du dit professionnalisme journalistique…

Mais soyons naïf, peut-être que cette objectivité est théorisée et justifiée par les nécessités politiques du Système ? Lesquelles semblent oublier les conséquences auxquelles elles conduisent sur l’impact de nos con-citoyens alertés et éveillés par nos réseaux nationaux et identitaires ; librairies, lieux associatifs, radios et télé : « TéléLibertés », « RadioLibertés », « Radio Courtoisie », ‘ »Nouvelle Librairie »… Tout cela participe justement à une reconquête culturelle.

Face aux ostracismes hystérisés et autre fantasmes de l’extrême Gauche, nous devons reprendre nos espaces vitaux. La métapolitique est trop présente dans la stratégie et la tactique de la gauche dite « radicale ». Elle tisse sa toile telle une mérule habituant notre quotidien à son existence.

Au vu des récentes et répétées agressions à l’encontre des nôtres, il est bien malheureux de constater que l’article XIV précédemment nommé soit obligé d’être sécurisé.

Malgré tout, nous devons rendre à nos luttes une visibilité déculpabilisée et émancipée du regard inquisiteur des médias « officiels » et de leurs « chiens de garde » intellectuels ou politiques.

Léopold Jimmy est aussi une nouvelle cible de choix pour les « bien-pensants » et autres « antifas ». Il est un enjeu symbolique, un contre-pouvoir pour le politiquement correct. Ces lignes, espérons-le, auront honoré sincèrement sa résistance culturelle au nom de nos libertés de pensée et de parole face à la désinformation et au formatage de notre acuité.

« Il faut réveiller la conscience de nous autres, Européens » Dominique Venner…

Hugues Bouchu

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Jean-Robert Cohen

Dominique Venner, c’est bien le malade mental qui est allé se suicider en public durant une messe à Notre Dame, en se tirant une balle dans la bouche, debout sur l’autel ?

DUFAITREZ

Voilà un glorieux inconnu, qui défend, comme tant d’autres, la liberté d’expression.
Pour combien de temps ?

Bouchu

Merci pour votre soutien

mohamem

Ces antifas de mes couilles me rappellent certains :
attaque dans l’dos pour pas perdr’la face ,
finition à coups de pieds comme des foufouteux ,
inversion des culpabilités comme … toujours les mêmes !

c’est signé !

j’ajoute que ces antifas de mes couilles ne sont jamais éborgnés …eux ! … j’en déduis simplement que ces antifas de mes couilles font les putes pour Macron et Castagneur .

Macron et Castagneur les pro-islamistes sont de grands joueurs d’échec qui nous jouent actuellement
….le coup de l’antifa profa , faut les suivre les gonzes !

patphil

rien de bien nouveau, sauf que la hargne consécutive à la peur a changé de camp; les veaux ne craignent plus d’être reconnus, les plus intelligents et subtils se demandent comment les faire rentrer chez eux, devant la télé

duglimbule

Macron est prêt a toute les bassesses pour rester au pouvoir, ses sbires aussi, ne s’est il pas entouré de voyous pour exécuter se basses œuvres , voir ben alla qu’il continue a couvrir ! jamais notre pays n’a eu a sa tête pareille caste pourris mais la avec Hollande et son clone c’est le pompon!
seule une gréve générale pourra entamer ce pouvoir royal !les taxes ne rentrant plus macroute sera devant un échec irréfutable son inertie n’ayant pas arrangé les finances .bientôt 2 ans de pouvoir et aucune reforme de structure , réduction de la dépense de l’état, des coûts de l’immigration, des fonctionnaires en doublon, de la relance industrielle et ce pantin critique Trump, Poutine etc..triste clown ! il ferait mieux de balayer devant sa porte !

obelix

antonin bernados etaient parmi les antifas !!

limacebourgeoise

enfin un article dans lequel on ne parle pas des fascistes, des nazis ou de l’extrême droite, car ils ne sont pas concernés, c’est déjà un immense pas en avant, bravo! alors maintenant, l’étape suivante : condamner les violences contre les personnes pour leur opinion quelles que soient leurs origines, y compris par les ligues ethniques de ceux-dont-on-ne-peut-parler, c’est comme cela que l’on défend la liberté d’opinion : LIBERTÉ D’OPINION TOTALE ET POUR TOUS, abrogation de toutes les lois de censure!

a.hourquetted'are

Merci à vous tous de votre soutien à Léopold, de votre générosité pour votre don : https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr?cmd=_s-xclick&hosted_button_id=Y9M69E665SFFG&source=url
pour l’aider à s’en sortir.

Zablou

Je croise souvent Léopold lors de différentes manifs. Depuis son agression, il ne peut pas encore reprendre le travail car il a un bras abîmé et a des migraines. Il fait un appel au don pour payer ses frais de santé et d’avocat. Merci pour lui.

Diane

Son bras a été abimé par des coups donnés avec un de pied-de-biche et ses migraines ont été engendrées par des bouteilles lancées à la tête.

Zablou

Merci pour cet article