L’Agrif dénonce l’islamo-gauchisme du PIR depuis 14 ans !

Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, a eu simultanément la bonne idée de s’inquiéter de la progression de l’islamo-gauchisme universitaire et la mauvaise de ne vouloir l’identifier que dans la « recherche ». Elle a ainsi absurdement demandé au CNRS d’enquêter sur ce phénomène.

En effet, d’une part, ce n’est pas que dans la « recherche » que l’Université est gangrenée, de l’autre le CNRS  n’est vraiment pas l’institution la plus épargnée par la subversion de sa finalité à des fins révolutionnaires.

C’est l’Agrif qui, la première, il y a maintenant 14 ans, a mesuré l’importance des propos objectivement racistes sous couvert d’antiracisme de l’égérie du PIR (Parti des Indigènes de la République), Houria Bouteldja, et l’a combattue judiciairement.

Le PIR a été ainsi comme un vecteur central de diffusion des idéologies convergentes « indigénistes », « racialistes » et « décoloniales » se croisant plus ou moins ensuite avec les courants de révolution culturelle venus des campus américains et avec l’impérialisme LGBT.

Avec un condescendant mépris, Houria Bouteldja, ultra-nationaliste algérienne vivant en France et grâce à la France, a campé sans vergogne son mouvement comme la dernière chance de salut des « Blancs », à la condition que ces derniers, repentants et soumis, le rejoignent sans tarder.

Elle répondait ainsi à Christine Delphy sur le discours des Indigènes de la République :

« Le discours ne vous plaît pas…mais prenez-le quand même !

Ce n’est pas grave, il faut que vous le preniez tel quel ! Ne discutez pas ! Là, on ne cherche plus à vous plaire ; vous le prenez tel quel et on se bat ensemble, sur nos bases à nous ; et si vous ne le prenez pas, demain, la société tout entière devra assumer pleinement le racisme anti-Blanc.

Et ce sera toi, ce seront tes enfants qui subiront ça. Celui qui n’aura rien à se reprocher devra quand même assumer toute son histoire depuis 1830. N’importe quel Blanc, le plus antiraciste des antiracistes, le moins paternaliste des moins paternalistes, le plus sympa des sympas, devra subir comme les autres.

Parce que, lorsqu’il n’y a plus de politique, il n’y a plus de détail, il n’y a plus que la haine. Et qui paiera pour tous ? Ce sera n’importe lequel, n’importe laquelle d’entre vous. C’est pour cela que c’est grave et que c’est dangereux ; si vous voulez sauver vos peaux, c’est maintenant.

Les Indigènes de la République, c’est un projet pour vous ; cette société que vous aimez tant, sauvez-la… maintenant !  Bientôt, il sera trop tard : les Blancs ne pourront plus entrer dans un quartier comme c’est déjà le cas des organisations de gauche. Ils devront faire leurs preuves et seront toujours suspects de paternalisme. Aujourd’hui, il y a encore des gens comme nous qui vous parlons encore. Mais demain, il n’est pas dit que la génération qui suit acceptera la présence des Blancs. »

Ultérieurement, elle déclara : « Aujourd’hui, le PIR rayonne dans toutes les universités ».

« Nique la France » du chercheur Saïd Bouamama »

Aux côtés d’Houria Bouteldja s’est illustré l’auteur du livre « Nique la France », le « chercheur » Saïd Bouamama. Sous-titré « Devoir d’insolence », ce bouquin est préfacé par le rappeur « Saïdou » annonçant sa « première bombe artisanale », « en voiles, keffiehs et casquettes à l’envers », sa bombe d’appel aux « anticolonialistes, antisionistes, anticapitalistes »…

En dos de couverture, Bouamama est présenté ainsi : « un sociologue, docteur en socio-économie, militant engagé dans les luttes de l’immigration pour l’égalité réelle des droits en France. Il est directeur de recherche à l’IFAR (Institut de Formation des Agents de Recherche), située à Villeneuve d’Ascq (59) ».

En couverture, Houria Bouteldja tend un doigt d’honneur significatif. Tout au long du texte, sur pleines pages, sont plusieurs dizaines de photos de personnages faisant le même geste. En page centrale, l’un d’eux porte un « tee-shirt » : « Solidarité avec les militants d’Action Directe ».

Le chercheur Bouamama est payé pour ce « travail » de haine antifrançaise par son institut de formation des agents de recherche. Mais on entend ce matin sur France-Inter proférer que l’islamo-gauchisme, ça n’existe pas et surtout pas dans la recherche !

Bernard Antony

L’islamo-gauchisme : mais oui, ça existe dans la « recherche », et pas que dans la « recherche », en voici les preuves !

image_pdf
0
0

12 Commentaires

  1. L’islamo gauchiasse n’existe pas que dans les universités où pas mal de profs ont des sympathies gauchistes ou trotskystes. Je l’ai rencontré dans un syndicat d’enseignants très infiltré par les trotskos lambertistes . Pour ces sinistres individus totalement sectaires, haro permanent sur l’Eglise Catholique mais rien sur l’Islam . On ne touche pas à la religion des nouveaux damnés de la terre qui doivent remplacer les prolos partis chez Marine . Cette infiltration de gauchiasses racisées est plus importante et insidieuse que ce qu’on peut apercevoir d’un coup d’œil un peu superficiel. Cherchez un peu sur tout ce qui vous entoure et vous verrez que le ver s’est introduit un peu partout.

  2. Sur la photo ci-dessus, Houria Bouteldja la mineure (selon l’Islam) lève bien droit son majeur… celui qu’elle a l’habitude de faire aller et venir dans le trou de son cul pour combler sa misère sexuelle. Houria, quand on en est à un tel niveau de frustration, on essaie de trouver un remède plus efficace… bien sûr, il y a aussi la psychanalyse, mais comme son fondateur était juif ; ne parlez surtout pas de cette méthode satanique à Houria, la pauvre a déjà asez de soucis comme ça.

  3. Une camée? Délire de toute puissance ou début d’atrophie cervicale? Nous avons les meilleures raisons du monde de montrer les dents et de les laisser cuire dans leur jus de haine et les expédier d’où ils viennent jusqu’au tout dernier.

  4. Le PIR a vu le jour en 2005 sous la présidence de J. Chirac. Aucune condamnation pour les propos de Houria Bouteldja qui a traité les français de souchiens. Merci à la justice française.

  5. Cette pauvre Bouteldja me fait pitié en définitive. Elle imagine que la situation actuelle va durer. Quand les français retrouveront leurs mœurs païennes et en auront fini avec la culpabilité chrétienne, qu’ils en auront marre de leurs élites prêtes à se prostituer pour maintenir leur position et leurs avantages, elle rasera les murs. Et ce n’est pas ses jeunes frères bâtis comme des allumettes et au QI de bulot qui la protégeront.

    • S’il-vous-plaît, arrêtez de prendre vos rêves , légitimes quand-même , pour des réalités , les Français ont le cerveau bien brûlé , anéanti, enfumé au maximum, pour avoir un sursaut quelconque , ils attendent un guide suprême humain honnête et loyale qui les sauvera , un messie humain en quelque sorte, jamais ! impossible ! il n’y a que Jésus qui est capable de faire ça de la part du Créateur , et vous avez rejetés les deux , d’ou la raison pour laquelle vous attendrez encore longtemps ce guide superman .
      les musulmans se croient supérieurs car on leur a dit mensongèrement que le Coran est le 3 ieme livre après la Bible, c’est complètement faux ! d’ailleurs le Coran est basé à 70% de la Bible.

  6. Avec LREM le PIR(e) est devant nous. Nos ennemis sont de plus en plus forts aidés, bichonnés par les pouvoirs en place. C’est sous Jacques Chirac que le PIR a été créé, en 2005. C’est inouï le mal que certains Présidents de notre pays ont fait à la France.

  7. autoflagellation , tendre la joue gauche, etc. des concepts catholiques qui ne sont plus guère suivis vu la déchristianisation ambiante

  8. Cela fait longtemps que les bons élèves désertent les universités françaises dont les diplômes ne mènent à rien ! Les grandes écoles sont mieux!

  9. Quand le boomerang va leur revenir dans la gueule, ça va vraiment faire mal !!!

    J »attends ce moment avec la plus grande impatience, Bernard !! :-)))

    Rappel : le premier représentant de l’islam, à l’époque, hadj al husseini, a fait alliance avec le socialiste hitler !! oui, ce dernier a été le fondateur du parti NAZI qui est d’ailleurs une contraction de  » national socialism  » , ne l’oubliez jamais !!

    Pour ceux qui douteraient encore, et pour remettre les pendules à l’heur :
    https://www.dreuz.info/2018/09/17/70-ans-de-mensonges-ca-suffit-hitler-etait-un-socialiste-pas-un-homme-de-droite/

    Comme l’ont été les autres pires ordures et dictateurs, je parle du lénine, du staline et du mao, dont les victimes se comptent en centaines de millions, n’oubliez pas ça non plus !!!

    • Nous écrivions cela dès 2009…
      Un incendie débutant peut être éteint avec un verre d’eau, mais lorsqu’on en arrive à demander l’apport des canadairs, il est Trop Tard…

      • Tous les politiques et medias porteurs de bonne parole « humaniste »
        sont responsables de ce fiasco..;Ils devront en répondre !

Les commentaires sont fermés.