Laissons le Mali en perdition et combattons le péril islamiste en France !

Notre problème n’est plus le Mali en perdition mais le péril islamiste en France !

J’ai longtemps soutenu l’opération Barkhane, mais sans aucun soutien européen, nos soldats ne pouvaient pas triompher du cancer islamiste qui ronge l’Afrique.

La France quitte le Mali avec amertume, chassée par la junte au pouvoir, après neuf ans de guerre sans vainqueur ni vaincu, mais en ayant sacrifié 59 de ses jeunes soldats. En pure perte, car la menace jihadiste est omniprésente. Ne nous leurrons pas. Si l’évacuation du Mali s’est effectuée en bon ordre, sans les scènes de panique vues à Kaboul, notre départ est une défaite politique majeure.

Acclamés triomphalement en 2013, quand ils avaient stoppé net une colonne jihadiste fondant sur Bamako, les militaires français sont aujourd’hui les pestiférés qu’il faut chasser du pays. Ainsi va l’Afrique, capable de brûler ce qu’elle a adoré, au gré des pouvoirs en place, rarement compétents mais le plus souvent corrompus.

La plupart des Africains n’ayant aucun sens de l’Etat, le pouvoir sert avant tout à se servir grassement. Celui qui n’accepte pas le régime en place n’a d’autre solution que de fomenter son petit putsch. Depuis 1960, on doit bien compter 150 coups d’Etat et tentatives sur le continent africain.

Dès lors que les mercenaires du groupe Wagner garantissaient la pérennité du pouvoir à la junte en place à Bamako, les jours de Barkhane étaient comptés. Il en fut de même en Centrafrique, après bien des péripéties et des massacres interethniques et interconfessionnels. Encore une fois, c’est l’Afrique…

Pouvait-on gagner la guerre contre le terrorisme au Sahel, avec seulement 5000 soldats devant sécuriser un  territoire vaste comme l’Europe, alors qu’en Afghanistan, une coalition occidentale de 140 000 hommes n’a pas réussi à vaincre les talibans, malgré une supériorité technologique écrasante ?

Non. Il aurait fallu engager dix fois plus de moyens, les armées locales n’ayant ni la compétence ni la motivation pour combattre les islamistes. Ce sont des armées de papier servant pour la solde, aussi maigre soit-elle.

On l’a vu en Afghanistan, on le voit au Mali. Face aux talibans, l’armée afghane a refusé le combat. Même constat au Mali, où les jihadistes ne rencontrent aucune opposition.

Nos soldats ont été désespérément seuls à payer le prix du sang pendant neuf ans :

  • Elle était où cette défense européenne, que notre naïf président nous vante chaque jour ?
  • Elle était où cette indéfectible amitié franco-allemande, quand Macron réclamait des troupes de combat à Berlin ?

Pendant près d’une décennie, nos appels à l’aide sont restés vains.

La France ne peut vaincre seule la multitude de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda ou à l’EI.

Dès lors que l’Occident a commis l’erreur fatale de laisser renverser tous les despotes du Moyen-Orient, alors qu’ils étaient un rempart contre l’islamisme, c’est un boulevard qui s’est ouvert pour les  jihadistes. Le continent africain et l’Europe ne pouvaient échapper au terrorisme.

Au temps du Chah d’Iran, de Ben Ali, de Saddam Hussein, de Kadhafi, les islamistes rasaient les murs. Par miracle, Abdel Fattah al-Sissi et Bachar el-Assad ont échappé au raz-de-marée des printemps arabes. Sinon, l’Egypte et la Syrie seraient devenues des sanctuaires du jihadisme.

Ne nous gargarisons pas quand un chef jihadiste est abattu par un drone, car la relève est assurée dans l’heure. Les armées d’Allah sont inépuisables.

Le Mali et ses mercenaires russes seront donc en première ligne face aux jihadistes. Toutes nos bases ont été remises aux forces armées malienne ( FAMA ) et certaines sont maintenant occupées par le groupe Wagner.

Les Russes tissent leur toile en Afrique, mais je ne pense pas que la guerre antiterroriste soit leur objectif principal. Il leur suffit d’acheter les dirigeants, de leur garantir de conserver le pouvoir et de protéger la partie utile du territoire, ainsi que les secteurs économiques essentiels.

Les Russes défendent leurs propres intérêts, tandis que nous défendons les droits de l’homme. Mais en Afrique, les valeurs humanistes ne pèsent rien. Nous finirons chassés de tout le continent avec nos grands principes démocratiques.

Le général Burkhard vient de déclarer que « les groupes jihadistes ne pourront être durablement défaits que par les armées africaines elles-mêmes. »

Un voeu pieux, car la seule armée africaine capable de tenir tête aux islamistes que je connaisse, est l’armée tchadienne. Les autres ne font que de la figuration et ce sera la débandade au premier coup de fusil.

Que l’Afrique retourne à ses démons si elle le souhaite. Notre priorité, c’est de protéger la France du péril islamiste intérieur.

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print
15
1

21 Commentaires

    • Le Blob 👍👍👍👍👍 Bien vrai, comme pour tout le reste d’ailleurs. Il faut soigner le mal par la racine.

  1. Une seule solution, une battue hexagonale aux nuisibles corano-merdiques, activité indispensable que tout Français en bonne santé doit accomplir pour son propre bien et de par le fait, celui des autres également…

  2. l’Afrique (?) Mais ils sont ici chez nous et font bombance avec la CAF et la putain république qui n’a passé son temps qu’à faire saigner la jeunesse Française blanche du crû dans des conflits stériles. Les Français ayant deux doigts de bon sens s’en tape de l’Afrique !!! C’est pas notre problème !!!

  3. Toute cette afrique qui nous em** alors qu’ils ont tous voulu l’indépendance et qui continue de nous haïr copieusement, laissons-la dans sa m**. Nos gouv. ont sacrifié beaucoup trop de nos soldats et dépensé trop d’argent (nous mettant sur la paille, nous le VRAI peuple FRANCAIS) pour que nous soyons encore plus haïs et envahis par leurs hordes merdiques.

  4. oui, merci à cette junte qui permet de ne plus avoir de pioupious français qui se fassent trouer la peau pour rien !

  5. Péril islamiste ? ça n’existe pas ! il n’y a que les musulmans dont la secte dit de nous égorger, ce qu’ils font quotidiennement !

  6. La France devrait commencer par expulser tous les Maliens de France en commençant par les illégaux et clandestins !

  7. Honni soit qui Mali pense
    Il y a plus de mali à prendre au Mali que de boni

  8. A la condition d’ avoir un gouvernement militaropatriote à la tête du pays : fin de toute aide économicomédicale à ce pays , élimination par des groupes spéciaux de la crapule afromuzz (méthode de Duterte), rapatriement forcé des malchances pour la France dans un sac mortuaire ou en position verticale .
    Rapatriement forcé par la voie du désert et lâchage dans l’ erg Chech : bonnes nouvelles pour les vip^ères heurtantes, les cobras noirs, les scorpions , les scolopendres et les araignées venimeuses 😂😂😂

  9. Je rappelle encore une fois : Mali, MEMBRE DE LA COOPÉRATION ISLAMIQUE depuis 1969.

    Et même le dernier Français parti, ils continuent à nous cracher dessus :
    Le Mali accuse la France « d’actes d’agression » et demande une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU.
    « les actes d’agression » de la France sous forme de violations de sa souveraineté, de soutien apporté selon lui aux groupes jihadistes et d’espionnage.

    https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/mali/le-mali-accuse-la-france-d-actes-d-agression-et-demande-une-reunion-d-urgence-du-conseil-de-securite-de-l-onu_5312767.html

  10. Et renvoyons immédiatement chez eux tous les maliens qui pourrissent nos villes…Montreuil redeviendrait fréquentable le ème et le 18ème aussi, sans compter les autres villes de france ou ces cafards pullule et se reproduisent comme une lèpre…profitant de toutes les aides possibles, pondant des chiards a foison sans les éduquer ou les élever….comme toutes les tribus black de france d ailleurs..

    • surtout , ne pas oublier la assa traoré et tous ses adorateurs !

  11. Bamako va être prise par les terroristes islamistes cela ne fait aucun doute même si Poutine renforce wagner. Notre défense commence hors de France afin d’éviter des états religieux terroristes qui auraient alors de nombreux leviers pour nous supprimer.

  12. Il faut en premier lieu expulser les maliens vivant chez nous pour qu’ils aillent défendre leur pays bien aimé. Ça nous fera de la place et nous débarrassera de gens qui nous haïssent : exmeple les Traoré.

  13. « Les russes tissent leur toile en Afrique » – quel est le problème, auteur? Ou seulement vous pouvez, et nous ne pouvons pas?…
    « Les russes défendent leurs intérêts et nous défendons les droits de l’homme » – oui, nous défendons nos intérêts. Mais vous ne défendez pas les droits de l’homme – vous défendez les intérêts de Washington.

  14. Il aurait été de bon ton, au nom de l’égalité, de la réciprocité, de virer manu militari toutes les merdes maliennes pompeuses d’allocations qui sévissent sur notre territoire et les renvoyer à leurs frais dans leur shit hole country. Mais pour ça, il faut des couilles et les politicards français en sont dépourvus.

  15. Renvoyons tous les maliens dans leur bled qu’ils aillent défendent leur pays contre les islamistes . Puisque parait ils ont plus de courage que nous ,si si véridique ,c’est les assoces immigrationnistes qui le disent , tous ces clandestins allogènes sont très courageux de traverser la flotte pour venir profiter des aides sociales de la France et en même temps égorger , violer ,voler , racketter ,squatter etc.etc. Renvoyons tous ces parasites défendent leurs shistoles .

1 Rétrolien / Ping

  1. Laissons le Mali en perdition et combattons le péril islamiste en France ! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.