L’Allemagne a son Samuel Paty

Vous vous fatiguez pour du beurre, Monsieur, lâchez votre pancarte et allez plutôt boire un café, la barbarie, elle s’épanouit pour mieux s’étendre, elle vit ses jours meilleurs sous la haute protection des ordures qui nous servent d’autorité.
Et Hervé Cornara, vous vous rappelez ? Ce n’était ni un déséquilibré ni un extrémiste de droite qui lui avait tranché la tête pour ensuite l’enfiler sur le grillage de son entreprise, il s’appelait Yassin Salhi. Rien d’un salaud de raciste de l’extrême droite !
J’avais bien touché : il ne s’agirait donc pas d’un Lapon ou d’un Batave échappé de l‘asile, comme les merdias subventionnés auraient aimé nous le faire croire, mais d’un ALLEMAND légitimement confirmé, seul détail, il est « issu de l’immigration ».
(Je viens d’entendre que le gouvernement allemand veut faciliter la naturalisation des invités de Madame Merkel) Si, si, je vous l’assure, c’était même à la télé !
Deutsche Staatsangehörigkeit: Faeser will Einbürgerung erleichtern | tagesschau.de
Lorsque les Français auront achevé la lecture des nombreux articles vantant la beauté et la grandeur d’âme de la chochotte du palais, ils auront peut-être appris qu’ici à côté, on décapite tout aussi communément. Il suffit de se munir d’un saignoir et d’ouvrir la porte.
Allemagne – De nombreux élèves endeuillés se rassemblent devant l’école de la Wilhelmstraße à Ibbenbüren (Rhénanie-du-Nord-Westphalie). (Tiens on ne nous bassine pas avec la cellule psychologique !). La stupeur règne après l’effroyable carnage survenu mardi après-midi. Certains d’entre eux rappellent sur place à quel point cette femme de 55 ans était formidable.
Trois élèves du lycée professionnel pleurent leur professeur principal. Elles s’adressent au journaliste RTL Klaus Felder. L’une d’entre elles dit en larmes : “Madame K. était une super prof, la meilleure de toute l’école”. Elle n’arrive pas à croire ce qui s’est passé. Pauvre petite, tu apprendras vite à y croire… lorsque ce genre d’»incivilité » se développera encore. Veux-tu que je t’envoie la liste des crimes islamistes dans ton pays depuis 2015 ?
Je me demande si Monsieur Scholz va, comme le fringuant pignouf de l’Elysée, se déplacer en limousine jusqu’à Ibbenbüren, entouré de ses gardes du corps, pour brasser de l’air ?
Le suspect Sinan B. aurait eu des problèmes à l’école. C’est ce qu’a confirmé le parquet dans un communiqué de presse. Selon les informations de RTL West, le prévenu serait un Allemand „issu de l’immigration“ également décrit sous le terme de « chance pour l’Allemagne ». Le tueur a 17 ans – détail pétillant, en arabe, Sinan signifie: „pointe de couteau en fer“ – et était considéré comme un élève « difficile »
Je sais, je m’éloigne mais y a-t-il des Sinan nés en France? Je dis ça, hein, c’est parce que tout récemment, Artús a été réprouvé par les autorités. Les parents sont obligés de faire appel au procureur de la république pour donner au bébé un nom bien français. Aux dernières nouvelles, ils auraient fini par obtenir le tilde sur le prénom de leur premier fils, Fañch…(Etymologie du prénom : les Francs, de condition libre) au bout de deux ans de procédure judiciaire.
Depuis 1900 le prénom « pointe de couteau en fer » a été donné à 1.222 garçons. Avec une espérance de vie moyenne de 80 ans, nous estimons qu’il y a 1.214 personnes se prénommant « pointe de couteau en fer » actuellement en France. (https://www.politologue.com/prenoms/detail/SINAN.zqqw)
Revenons à notre tueur allemand de papier :
La ministre fédérale de l’éducation, Bettina Stark-Watzinger a bien en tendu déroulé l’éternelle banderole de mots-valises. « La mort brutale du professeur nous a sidérés. „NOUS“ – (qui que soit que les ballots FDP désignent par ce pronom) „devons tout faire pour mieux protéger nos enseignants“.
De même, la première (ARD) et la seconde chaine allemande (ZDF), deux jours après, survolent furtivement « l’incident » et n’estiment pas nécessaire d’informer le contributeur forcé de cette nouvelle « incivilité ».

Bientôt, beaucoup de petits Hussein et d’Oussama verront le jour dans les hôpitaux français, soins gratuits assurés. Le premier qui s’en agace est un immonde raciste !

Anne Schubert

 

image_pdfimage_print
23
1

5 Commentaires

  1. Le mot Sinan est effectivement d’origine arabe, mais il est plutôt utilisé comme prénom chez les Turcs, et un peu paraît-il chez les Albanais.Le motif serait basé sur un conflit avec la prof,mais avec d’autres aussi,ainsi que les élèves, mais le caractère islamiste du crime n’est pas retenu .
    Ça n’enlève rien à l’horreur du crime et de la tragédie.

  2. Quelle différence entre un musulman et un chien ? Un musulman est capable de torturer.

  3. Cela date du 10 janvier et je n’en avais pas entendu parler même sur CNews. Il y a quand même un problème avec ces gens de culture musulmane. Jamais un professeur ne s’est fait tuer auparavant par un de ses élèves si ce n’est par des gens d’origine musulmane, sans compter les autres agressions physiques et les menaces qui se multiplient. Il n’y a donc pas que les terroristes qui tuent chez les Mahométans. Est-ce que cet élève est à considérer comme un islamiste? Quand est-ce qu’ils vont enfin reconnaître que ces gens n’ont aucun respect pour les mécréants que nous sommes et qu’ils veulent faire la loi par tous les moyens et la violence en est un!

  4. et il rste encore une majorité d’occidentaux à accepter de se faire suicider

  5. Moi j’ai déjà un petit Oussama de 4 ans dans ma patientèle et je ne me suis pas gênée pour faire remarquer sa provoc au père, d’origine algérienne , que je soigne depuis sa propre enfance. Nous prenons note !

Les commentaires sont fermés.