L’Allemagne jubile, exulte, se félicite de la réussite de l’immigration

Publié le 30 août 2020 - par - 16 commentaires - 1 849 vues

Le quai numéro 12 de la gare de Francfort après le passage du migrant modéle

Au cas où vous auriez ouvert un journal ce matin : cinq ans après, l’Allemagne se réjouit d’un bilan plutôt „positif“ de l’intégration des migrants !

Et ce,  un an après un crime abominable, que personne, personne, en Europe ne pourra jamais oublier : Le 29 juillet 2019, Habte Araya pousse sur les rails Leo, 8 ans, et sa mère, 40 ans, alors qu’un train entre en gare de Francfort.

 

Et voilà le pousseur recevant sa médaille d’immigré modèle

L’enfant est tué sur le coup, sa mère avait réussi à s’extirper des rails d’extrême justesse. Blessée et en état de choc, elle avait été transportée à l’hôpital. Transportée à l‘hôpital ? Et ils vont en faire quoi, de la maman ? Lui donner des petites pilules roses ? Et son bilan, à elle, il est comment, diriez-vous ? Les juges (Francfort) ont suivi les recommandations du parquet et de la défense. Il a été interné dans un hôpital psychiatrique fermé.

C’est cela le « bilan positif ?

Reconnu non responsable, il a été condamné à un internement psychiatrique prolongé. Et les Allemands, eux, condamnés à financer l’alimentation halal de cette ordure, à vie.

Selon les experts (experts en contrevérités et mystification), les migrants arrivés par centaines de milliers en Allemagne à partir de 2015 ont été relativement bien assimilés, notamment sur le marché du travail. D’ailleurs, la principale responsable déclare qu’elle recommencerait, si c’était à refaire.

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/08/29/cinq-ans-apres-angela-merkel-se-rejouit-de-l-integration-des-refugies_6050288_3210.html

Et sur le marché de l’assassinat, ça se passe comment, messieurs les scientifiques ?

Cette arrivée massive et incontrôlée a suscité une réaction de rejet dans une partie de la population allemande, suite à une série de „faits divers“ criminels impliquant ces mêmes demandeurs d’asile. Mais la bien-pensance, elle, s’inquiète bien plus de la « colère anti-migrants“, à Chemnitz, par exemple, où des citoyensmanifestent depuis le meurtre d’un Allemand par un Irakien et un Syrien.

Allemagne : 70 000 agressions commises par des migrants (A propos de bilan positif)

Plus de 70 000 cas dits „individuels“, tous « exceptionnels », dont plus de 2 000 meurtres et homicides, environ 7 000 crimes sexuels et près de 21 000 crimes violents.

Si un crime est commis par un migrant, un « réfugié » ou un demandeur d’asile, les médias grand public, les politiciens et tous les membres du Camp du Bien adoptent toujours le même comportement réflexe : le crime est d’abord carrément nié ou dissimulé.

Si à un moment donné l’on ne peut s’empêcher de prendre position, le crime est relativisé ou banalisé. Presque inévitablement, les expressions « l’auteur individuel traumatisé », le « cas individuel regrettable » ou le « déséquilibré » se multiplient.

Entre-temps, le nombre de ces malheureux cas si « individuels“ de « personnes traumatisées qui commettent des actes regrettables en violant à plusieurs une allemande ou en coupant par pure mégarde la gorge d’un germanique » a considérablement augmenté. Toutes ces données sont disponibles et pourraient être présentées dans les statistiques pour le public – si cétait politiquement souhaitable.

Le Monde : Allemagne, migrants, criminalité. Extrait d’un rapport de la police allemande, le chiffre de « 200 000 actes criminels » commis par des migrants.

Allemagne : ces faits divers“ (ou incivilités) impliquant des migrants

FOCUS – Plusieurs faits divers impliquant des demandeurs d’asile ont provoqué une vague d’émotion en Allemagne, les citoyens maudissent la politique d’immigration de Merkel.

Rassemblement de citoyens exaspérés contre la politique migratoire irresponsable de Merkel, le 7 septembre à Chemnitz, en Allemagne.

#JESUISCHEMNITZ#

Les Allemands dénoncent une hausse dramatique de l’insécurité trois ans après l’accueil de plus d’un million d’étrangers.

Si les chiffres de la criminalité montrent que l’Allemagne est un pays objectivement sûr, ceux qui concernent spécifiquement les étrangers montrent une toute autre réalité. La proportion d’étrangers parmi les personnes suspectées d’actes criminels a augmenté depuis l‘arrivée des protégés de madame merkel:

Pour rappel, quelques  élément sonstitutifs du bilan :

Berlin : il y a tout juste onze jours, : un migrant irakien provoque plusieurs « accidents » sur l’autoroute en hurlant « Allah Akbar », 6 blessés dont 3 graves. Le conducteur, accusé de tentatives de meurtre, sera présenté à un juge en vue d’un placement en détention (très) provisoire ou d’un internement (parquet).

  • 8 septembre 2018: deux Afghans interpellés après l‘extermination d’un jeune Allemand à Köthen

Dans une Allemagne déjà sous le choc après le drame de Chemnitz, ce “fait divers” a secoué le pays. Le jeune homme a succombé à une hémorragie cérébrale à la suite d’une violente rixe avec deux invités personnels de la chancelière. Selon les témoignages, la victime aurait tenté d’intervenir dans une violente altercation entre une femme enceinte et trois Afghans qui se disputaient la paternité.

(Permettez-moi de vous donner un précieux conseil : si jamais vous apercevez une femme enceinte/un enfant/ une jeune fille, une personne âgée agressée par une personne au teint basané : passez votre chemin sans vous retourner !)

  • 3 septembre 2018: condamnation pour meurtre d’un débouté de l’asile

La justice allemande condamne un migrant à 8 ans de prison ferme (quelle que soit la signification de l’adjectif) pour le massacre d’une adolescente de 15 ans. Il avai empalé sa victime à plusieurs reprise avec un couteau à pain. Le sanguinaire se disait de nationalité afghane et avait été débouté du droit d’asile, mais n’avait – comme de coutume – pas été éloigné du territoire.

  • 26 août 2018: un Allemand embroché à Chemnitz

L’étincelle qui a déclenché l’incendie. Le 26 août, Daniel Hillig est perforé de plusieurs coups de couteaux à Chemnitz. La police a suspecté trois demandeurs d’asile irakiens et syrien. Le principal suspect devait être expulsé en 2016 mais aurait bénéficié d’une erreur de fichier du bureau d’immigration!

Le lendemain des faits, Angela Merkel dénonce une «chasse collective» aux immigrés.

  • Fin mai 2018: Meurtre et tentative de viol d’une Allemande à Berlin

Au début de l’été, le corps de Melanie Rehberger, 30 ans, a été retrouvé dans un parc à Berlin. Morte par étouffement, la jeune femme porte des marques de lutte qui démontrent clairement la tentative de viol. Un Bulgare sans abri est arrêe en Espagne. Les traces trouvées sur les lieux du crime ont pu lui être « clairement attribuées».

  • 22 et 23 mai 2018 – Viol et meurtre d’une adolescente à Wiesbaden:

Arrivé en Allemagne en octobre 2015, un demandeur d’asile irakien débouté accusé du viol et du meurtre d’une petite fille de 14 ans. Ali Bashar, 20 ans, avait vu sa demande rejetée en décembre 2016, mais s’était maintenu sur le territoire allemand. L’homme était connu des services de police. Mais il avait pu fuir avec ses parents et ses cinq frères et soeurs avec de faux laissez-passer.

Et le camion fou du marché de Noël de Berlin ? A-t-il été pris en compte dans ce bilan si complaisant ?

  • 15-16 octobre 2016 – Viol, torture et meurtre d’une étudiante en médecine à Fribourg:
    Octobre 2016, Hussein agresse Maria, une étudiante en médecine de 19 ans qui soutenait l’action d’un centre pour réfugiés. Après l’avoir violée sur un chemin, il la laissa inconsciente dans la rivière, où elle est morte noyée. Condamné par le tribunal à la peine maximale. La juge a déterminé qu’il avait menti sur son âge, en réalité plus proche de 21 ans. La crapule avait aussi menti sur sa nationalité en se déclarant afghan. Arrivé en Allemagne en novembre 2015, il n’aurait jamais dû quitter la Grèce où il avait été incarcéré en 2014 après avoir tenté de pousser une étudiant en du haut d’une falaise. Et bénéficié d’une amnistie.
  • 31 décembre 2015 – Agressions sexuelles de Cologne. Le premier fait divers consécutif à l#arrivée des migrants en 2015.  Le 31 décembre 2016, 2000 hommes, pour la plupart d’origine maghrébine, ont agressé 1200 femmes à Cologne, Hambourg et d’autres villes allemandes selon un rapport de l’Office fédéral de police criminelle allemand (BKA) . La moitié des suspects étaient en Allemagne depuis moins d’un an, la plupart d’origine algérienne ou marocaine. Ce qui permet au président du BKA, d’établir un lien entre cette attaque collective, bien mise en scène et organisée simultanément dans plusieurs grandes villes, et la forte immigration.

Cette vague d’agression avait provoqué la stupeur en Allemagne. D’abord relayée sur les réseaux sociaux, puis bien entendu minimisée par les autorités, elle avait finalement été reconnue par les pouvoirs publics.

Mais tout va bien, est-ce pas ? L’important, c’est que les rafiots « humanitaires » puissent reprendre la mer afin de nous ramener une foultitude d’écorcheurs et de violeurs pour un bilan de plus en plus positif

Anne Schubert

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
kounnar

Pourquoi utiliser “Migrant” en lieu et place de clandestins, illégaux…

F. FERRANTE

« 200 000 actes criminels » commis par des migrants en Allemagne !
Sans compter les centaines de morts en France par armes à feu, écrasements de voitures lors des fêtes nationales ou de Noël……
Et 51 morts pour Brenton TARRANT dans les mosquées de Christchurch en New-Zeland en représailles de tous les morts BLANCS !
Bon : nos connards politiciens bien gavés de notre fric, ils attendent quoi ?
Une bonne guerre civile ?
Ils sont fous, il faut les enfermer et remettre à neuf l’Assemblée Nationale au complet (Sénat et Chambre des Députés) ?
Nous n’avons plus que des blattes gesticulantes et bien repues sur nos bancs des élus : il est temps de renouveler tout cela, de récurer à fond cette République pourrie qui nous empoisonne la vie et nous mène droit dans le mur !

Marnie

Merkel et Macron sont semblables concernant l’immigration. Un tel déni des horreurs commises par les maghrébins et les noirs est inimaginable. Un tel dévoiement de la part de nos dirigeants ne peut pas continuer.

TREFZER

Fribourg c’est en Suisse et Freiburg est en Allemagne

Tigra 33

Il faut tous les mettre dehors ou leur loger une balle dans la tête….au choix…il faut que toute cette merde foute le camp une bonne foi pour toute…

Sniper 338

Ils faut surtout aligner toute la classe politico-merdiatique de l’occident contre un mur et les fusillé..pour haute trahison…vous verrais que l’armée des orcs mahometants afros-magrebines et islamos-collabos mondialistes parasitaires comprendront vite le message..
La recree est terminée tolérance triple zero
Expulsion de mass ..ne seras même pas nécessaire car c’est par milliers qu’ils se precipiteronts au frontières pour fuir tout les pays occidentaux…pour ceux qui aurais peur du intervention otanesque…sachez que le parapluie thermonucléaire des missiles M51
de nos sous-marin stratégiques (france)…refroidiras toute initiative donguichotistes des mondialistes …aucun pays doter d’une dissuasion nucléaire n’a etais et ne seras agressé directement par une force armé étrangère….

grougnach

Il en faudrait beaucoup des¨Patriotes” en colère pour les voir se “précipiter” au frontières !!!

Martel

Oui mais avec toutes les ordures qui les soutiennent !

Alsace 67

Pour être frontalière les Allemands nous tolèrent du bout des doigts , sauf si c’est pour remplir nos caddies en grande surface , où je dois l’avouer c’est 20% moins cher que chez nous .M’étonnerait qu’ils se réjouissent des migrants qui occupent le pays , le forcing c’est Merkel , comme nous ils subissent , mais contrairement aux Francais , il font sentir aux “invités ” qu’ils sont indésirables !

Alsatians lives matter#

Et pourquoi nous “tolèrent” ils du bout des doigts? La réponse est simple: prenez la peine d’observer à titre d’exemple la typologie de population traversant quotidiennement le Rhin à hauteur de Strasbourg. Vous y constateriez un transfert mécanique des quartiers dits “sensibles” les plus proches de la frontière (Neuhof et Port du Rhin) pour ne pas les citer. Etonnez vous alors de l’exaspération des responsables de Kehl et de leurs administrés face aux “incivilités” de nos chères “chances” importées, mais pas qu’eux. Alors plus de piscine pour nos “Alsacos” de papier. A ma connaissance pourtant, Kehl am Rhein ce n’est pas Chemnitz! Cherchez l’erreur. Gruss aus Strassburg im Elsass

patphil

on peut leur suggérer de nous voler les chances pour la france

Anton Bruckner

Ya vraiment pas un boche sympa pour buter la grosse merde graisseuse de merdekel?

pauledesbaux

peut-être un migrant ……? il en aurait pour son content

sitting bull

En Belgique a SPA 2 femmes ont été retrouvée et égorgée cette semaine , qui égorge les gens d après vous ?

Vauban

Pousser des gens à se déraciner pour déraciner les européens … une abomination! Ensuite on arguera de l’expression démocratique!
J’ai envie de dire que plus personne n’est dupe.

nicolas bouchet

on aurait jamais du casser le mur de Berlin quand on voit ça saleté de Merkel, il faut le reconstruire d’URGENCE.

Lire Aussi