L’Alzheimer guette nos seniors : ils mourront sans savoir que la France est devenue islamique

Plus d’un million deux cent mille Français souffrent de la maladie d’Alzheimer, rapporte l’« Alzheimer’s Association », une organisation internationale consacrée aux soins, au soutien et à la recherche sur cette affection qui se caractérise par une perte de mémoire.

Selon cette organisation, plus de 200 000 nouveaux cas d’Alzheimer ou d’une autre forme de démence sont diagnostiqués chaque année en France.

La maladie d’Alzheimer représente 50 à 80 % des cas de démence.

La maladie existe depuis toujours en France, mais elle s’est nettement aggravée, progressivement, depuis l’avènement des socialités au pouvoir.

Le socialisme en France aura été surtout un facteur d’importation de virus de tout genre.

Avec 200 00 nouveaux cas par an, ce ne sera pas moins de 6 millions de Français qui seront atteints de cette maladie en 2050.

On ne peut qu’envier cette demi-douzaine de millions de compatriotes qui vont s’en aller dans la quiétude et l’âme en paix.

Ils s’en iront sans se rendre compte que la France est devenue une république islamique. Par la grâce des socialistes et consorts.

Ils s’en iront sans savoir que Paris a retrouvé son ancien nom de Ville Lumière, mais décliné en arabe : « Médine la Lumineuse. »

Que c’est la racaille des banlieues qui gouverne la France.

Que les églises ont été démolies.

Que les enfants jadis baptisés Jean ou Bernard, Christine ou Sylvie, sont devenus Mohamed ou Ahmed, Fatima ou Aïcha.

Que les petits-enfants ne s’appellent plus que Rachida, Jamila, Youssef, Younes et Abdel avec toutes saveurs des cent noms d’Allah…

Nos seniors, qui ont bâti la France, combattu pour la France, quitteront la France dans l’insouciance. Sans savoir qu’ils n’auront pas droit à une croix sur leur tombe. La croix du Christ est bannie sur la terre d’islam qu’est la France.

Mais, en France, l’Alzheimer ne touche pas seulement les personnes âgées. C’est un Alzheimer collectif qui s’est installé dans le pays. Qui, en France, tous âges confondus, se souvient encore de la France d’il y a 40 ans ?

La mémoire colle à l’honneur, à la dignité.

Quand on perd la mémoire, on perd la dignité.

La dignité est le contraire de l’humiliation, disait André Malraux.

L’humiliation est le vécu quotidien des Français. Une humiliation qu’ils subissent de la part de leurs gouvernants et des hordes barbares venues de pays lointains.

Les malades atteints d’Alzheimer ne sont cependant pas irrémédiablement déconnectés de leur passé et de la réalité.

Dans leur naufrage silencieux, ils ont des moments de lucidité. Des moments de lucidité terriblement douloureux pour eux.

C’est dans ces courts moments qu’ils se rendent compte de leur malheur. La mémoire va puiser au plus profond.

Ils voient des bribes de leur vie défiler devant leurs yeux.

Dans la maladie d’Alzheimer, plus les évènements sont lointains, plus solidement ils sont ancrés dans la mémoire.

La période de l’enfance est, particulièrement, immémoriale.

Les malades se revoient tout petits et heureux, jouant dans la cour de récréation de l’école, tout heureux de faire des pique-niques, tout heureux de fréquenter les cinémas du quartier, tout heureux de s’asseoir sur le banc d’un parc avec une copine…

En plus de l’école, ils ont beaucoup appris de leurs parents et de leurs grands-parents.

Dans le temps, les parents et les grands-parents étaient des enseignants. Ils complétaient l’enseignement classique de l’école. Ils apportaient à l’enfant un enseignement enrichissant qui complétait le programme scolaire. Un enseignement enrichissant, transmis de père en fils, au fil des générations, et qui faisait la force et la pérennité de la nation française.

Mais les grands-parents d’aujourd’hui ne peuvent plus rien transmettre à leurs petits-enfants.

Ils ne peuvent pas communiquer avec eux. Leurs petits-enfants ne les comprennent pas. Ils ne parlent que l’arabe.

C’est la pire fin pour les malades comme pour tous les papys français.

C’est terrible pour eux de s’en aller en étant ignorés et rejetés par leurs progénitures. Ils s’en vont, l’âme meurtrie, sachant parfaitement qu’une ethnie envahissante, qui n’a rien à voir avec l’histoire de la France, occupe désormais le pays.

Les Français, qui ont résisté à toutes les tempêtes et les toutes hordes qui ont déferlé sur leur pays, sont aujourd’hui à genoux devant l’envahisseur musulman.

Grâce à la complicité de traîtres français. Des traîtres dissimulés dans toutes les sphères politiques du pays.

La nation française n’est plus. Elle gît au fond de l’océan.

2050, c’est dans une trentaine d’années. L’Alzheimer concernera les personnes aujourd’hui de 30 à 50 ans d’âge, soit les contemporains de Macron, de Darmanin, de Véran, de Schiappa…

Dans l’évolution de la maladie d’Alzheimer, il y a un dernier moment de lucidité avant l’extinction des feux.

C’est une ultime clarté de l’esprit d’ici-bas qui précède les ténèbres éternelles de l’au-delà. Le malade voit tout. Il comprend tout. Il a été abusé. Les gouvernants le trompaient, les médias lui mentaient.

Il n’a pas pu défendre son pays. Il n’a pas pu préserver ses enfants.

Il le regrette.

Quand on ne vit pas dans la dignité, quand on n’a pas vécu dans la dignité, autant sombrer dans la démence.

La démence délivre des remords.

Mais comment ce Français, héritier des pages d’Histoire les plus glorieuses du patrimoine mondial, a-t-il pu se laisser abuser de cette sorte et durant toute sa vie ?

Il plaide coupable.

Et baisse le rideau.

Messn’Issa

https://resistancerepublicaine.com/2022/08/22/lalzheimer-guette-nos-seniors-ils-mourront-sans-savoir-que-la-france-est-devenue-une-republique-islamique/

image_pdfimage_print

11 Commentaires

  1. « Mais comment ce Français, héritier des pages d’Histoire les plus glorieuses du patrimoine mondial, a-t-il pu se laisser abuser de cette sorte et durant toute sa vie ? »

    c’est la grande question que je me pose à chaque resultat d’elections …

  2. bah, si on lit le Shrimad Bhagavatam, lié aux Vedas, la Terre, en tant que planète vraiment intermédiaire dans la hiérarchie regroupant des millions d’autres, n’est qu’une prison peuplée de déchus, temporaire si on rempile à chaque fois dans la chronologie karmique, ce qui fait que toutes les emmerdes subies par toutes-tous correspond à une peine à encourir.

  3. Bien pratique Alzheimer, ça permet d’oublier vite que ce sont les vieux qui votent en masse pour les politicards pourris qui massacrent ce pays. Ça permet aussi d’oublier que ceux qui ont combattu les allemands et ceux qui ont relevé les ruines de nos villes, ils sont morts depuis belle lurette. Et ça permet de croire qu’on y était. Pratique Alzheimer.

    • @William; Et vous qu’avez-vous fait en dehors de vos posts affirmatifs sans la moindre preuve? Ne seriez-vous pas non plus le fils ou la fille de deux crétins qui auraient toujours mal voté?
      Les vieux comme vous dites, j’en fait partie et à bientôt 81 ans je suis lassé de voir ce type de commentaire quand on sait le niveau d’analyse et de bon sens des générations qui nous suivent. Beaucoup d’anciens ont pu constater l’évolution destructive de la France. pour ma part je vote en conséquence depuis plus de 40 ans. Adressez-vous plutôt aux pseudos jeunes écolos ou aux abstentionnistes. Pour finir, vous êtes un des rares à ne pas avoir compris que les élections et en particulier les dernières étaient truquées. Cherchez sur le net vous allez trouver!

      • Bien vu. Inutile d’engager la polémique avec les jeunes. A de rares exceptions ils n’ont rien appris, ils nont rien vu, mais ils ont réponse à tout. Pour avoir été ménagés, ils ont porté le niveau de leurs exigences à un niveau inadmissible. Ont-ils seulement engagé le processus de renouvellement de l’espece ? Pas si bêtes ! C’est trop d’emmerdements ,d’ailleurs.les immigrés musulmans sont là pour cela . Leur seule attente ? L.heritage, car ils ne sauraient être privés trop longtemps d’un dû si longtemps attendu .Bouffons sans remords le peu que l’etat nous laisse après une vie de travail peu impacteee par les35 heures.

  4. Excellent texte, réaliste auquel j’adhère totalement ! Très contente d’être proche de la sortie tout en regrettant de laisser nos héritiers dans un monde pourri par la lâcheté des gouvernants mais pas que …..!

  5. Ce n’est certes pas avec des articles aussi pessimistes, que l’on va donner envie de redresser la barre et c’est être dans la même ligne que le gouvernement : la peur, qui, même si elle est nécessaire, n’évite toutefois, pas le danger.

    • Oui ! Les « vieux » – dont je suis – ne sont pas tous des pessimistes qui se cherchent des excuses. C’est gonflant, le chœur des pleureuses, les « pauvre France » et compagnie, les « explications » plus ou moins tordues sur le passé, les héros du passé, la pleutrerie des Français actuels…
      Il y a toujours eu des masses soumises et une minorité agissante. Les patriotes qui s’insultent, se dénigrent et se flinguent entre eux font partie des râleurs qui ne sont pas prêts à autre chose que râler ! Ils s’auto-flagellent en crachant sur les Français au lieu de s’encourager mutuellement.
      Que chacun se prépare individuellement et soit un peu plus optimiste et combatif !

  6. Un bon missile nucléaire et tout sera oublié définitivement !! De toutes les matières c’est la war qu’elle préfère 🔥🔥

  7. Ce texte est glaçant, effroyablement glaçant ! Mais surtout effroyablement réaliste.

  8. l’immigration incontrôlée, l’insécurité, l’éducation nationale, les médias et la publicité
    avec souvent des acteurs non européens, et aussi la fameuse CEDH et puis enfin tous ces
    patriotes politiciens qui changent de camp par intérêt personnel, faut-il s’étonner de l’état de la France ? Je suis écoeuré de ce pot de chambre que la France est devenue !!

Les commentaires sont fermés.