L’ambassadrice de Lettonie, complaisante avec le nazisme, invitée à l’Assemblée !

Publié le 22 février 2015 - par - 1 910 vues

La vidéo tourne sur le site de l’Assemblée nationale. On entend les petites cuillères s’entrechoquer. Les tasses se remplir. On voit l’ambassadrice lettone, Sanita Pavluta-Deslandes, et la militante tiers-mondiste, Danielle Auroi, avec des petits pains, des jus d’orange et un serveur avec du café dans leur dos, parler droit de l’Homme, migrants, New York, Ukraine, traité transatlantique. Voilà le décor quotidien dans lequel les élites parlotent sur la vie des individus pendant que les chômeurs attendent de crever et de recycler leur cadavre comme dans la fabrique www.plastinarium.de qui vient d’ouvrir son musée (première mondiale) à Berlin ce février 2015 et pendant que ceux qui bossent, comptent les sous pour payer factures et emprunts. Ils (nos élites) à l’image de ces deux femmes sont à table pour l’Assemblée nationale et vantent le modèle américain et, après décryptage, les nazis ukrainiens. La rencontre de ces 2 femmes nous permet de mettre le doigt sur l’incohérence violente voulue du système. Deux femmes vantant la protection de la démocratie et de l’écologie sont complaisantes envers les nazis et prônent le libéralisme. Nous avons ici un fantastique exemple de l’inversion des valeurs. Une stratégie de communication. Encore plus de démocratie veut dire dans la langue de ces élites encore plus de dictature et de destruction des identités nationales.

De retour à la vidéo de l’Assemblée nationale. « L’ambassadrice a fait Sciences-Po à Paris et parle si bien le français », s’exclament Danielle Auroi ! A chaque fois c’est le même rituel. « Nous sommes fiers de cette femme si cultivée qui connaît si bien la France ». Voir cette vidéo http://videos.assemblee-nationale.fr/video.6466.commission-des-affaires-europeennes–mme-sanita-pav-uta-deslandes-ambassadeur-de-lettonie-18-fevrier-2015 de l’Assemblée nationale du 18 février 2015 rajoute à la construction du puzzle sur nos élites françaises et européennes qui ne servent à rien sauf à briser les pays un peu plus chaque jour et à jouer la carte américaine sur le libéralisme et le multiculturalisme tout en profitant de salaires juteux. La campagne de promotion de Sanita continue et elle, en fait, ne roule pas pour le bien des citoyens, ni pour le bien de la démocratie. Le plus désagréable est que Sanita continue de propager l’idée que la Biélorussie, la Russie ont besoin de leçons sur la démocratie comme si l’Union européenne et son minuscule pays n’en avaient pas besoin. Puis il y a Danielle Auroi qui est du parti écolo ( à rire) qui vante les Etats-Unis et son modèle, parle dans cette vidéo de l’importance du traité transatlantique alors qu’elle dénonce la loi Macron… sur twitter en tenant Charlie Hebdo dans ses mains.

Danielle_AuroiDanielle Auroi @DanielleAuroi · 19 févr.

Bien qu’étant opposée à la loi Macron qui propose la régression sociale et écologique,je soutiens le rejet de la motion de censure de l’UMP

Le pire vient quand, on découvre que Danielle Auroi, se montre également complaisante vis à vis d’une ONG soutenant les nazis en Urkaine. Danielle Auroi soutient Open Dialog comme elle le montre sur son compte twitter https://twitter.com/DanielleAuroi/status/456388142715506688! Qui est  une ONG qui soutient des néo-nazis ukrainiens et pro-Kiev.

maidanSanita et Danielle Auroi se ressemblent donc.

Preuves de complaisance envers des nazis ? Sur le site d’Open Dialog on lit un article http://en.odfoundation.eu/a/5883,savchenko-list-persons-involeved-in-persecution-of-n-savchenko qui dénonce l’arrestation de la soldate ukrainienne Nadia Savchenko par la Russie. En fait Nadia Savchenko est un officier fasciste ukrainien qui a coordonné l’envoi de bombes sur deux journalistes russes dans le Donbass http://novorossia.vision/fr/nadia-savchenko-une-tueuse-nazie-sous-la-protection-de-l-europe/. Open Dialog soutient officiellement les armées ukrainiennes qui massacrent les populations civiles du Donbass et surtout le bataillon Aidar dont Amnesty international a dénoncé les crimes de guerre dans le Donbass ! http://rt.com/news/186576-ukraine-battalion-war-crimes/ Il est normal à la vue de ces faits que  Danielle Auroi soutienne Sanita et les USA. Les écolos, ces pacifistes montrent chaque jour qui ils sont.

La Lettonie, qui viole les droits fondamentaux, se permet de réécrire l’Histoire, de soutenir les manifestations des vieux SS et pro-SS https://ripostelaique.com/complaisante-avec-le-nazisme-la-lettonie-preside-lunion-europeenne-pour-6-mois.html, passe pourtant toujours et encore pour un exemple en France ! C’est donc évident que l’Assemblée nationale se moque donc de savoir que l’ambassadrice lettone trouve normal d’avoir 13 % de non citoyens puisque Danielle Auroi est complaisante envers Open society, une ONG qui veut aussi plus de migrants en Europe. D’ailleurs Open Society est une création de Soros http://www.opensocietyfoundations.org/people/george-soros . L’objectif est aussi de fonder des ONG et de les financer « pour amener la démocratie en Russie, Biélorussie et Géorgie », dit Sanita. Pour l’Ukraine leur travail a déjà été fait. Les ruines et les cadavres de civils envahissent ce pays slave.

Ecolo pro US et pro traité transatlantique. Danielle Auroi (militante associatif, pacifiste, anti-nucléaire, féministe et tiers-mondiste et présidente de la commission des affaires européennes), qui préside la rencontre avec l’ambassadrice lettone, se félicite de son voyage à New-York. L’ambassadrice et la présidente de la commission des affaires européennes ont pour mission de valider le traité transatlantique et les politiques migratoires en ne changeant rien malgré les massacres terroristes.

Mais retournons à la vidéo de l’Assemblée nationale. Au menu on a la lutte contre toutes les intolérances… A 06:12 de la vidéo on parle solidarité sur la question des migrants dans les bateaux. Puis on a l’Ukraine, « pour des raisons de proximité en Lettonie nous sommes très attentifs à la question de l’Ukraine », dit l’ambassadrice car « c’est une question qui nous intéresse tous avec un voisin qui ne respecte pas l’intégrité d’un territoire (là on parle des Russes et de Novorossia et nous oublions les défilés nazis à Riga) »   et « c’est aussi la question comment on aide ce territoire à évoluer plus vers des règles démocratiques ? », continue l’ambassadrice dans un accent ressemblant à celui de l’allemand sur son joli français.  « A Riga on a appelé tous les parlements nationaux des pays européens à la solidarité vis à vis de l’Ukraine mais aussi appelé l’Ukraine à ses devoirs », dit Danielle Auroi. Cette élite complaisante envers des nazis veut le traité transatlantique qui doit valider la destruction de la France en la réduisant à un simple Etat américain.

On regarde la vidéo … Danielle Auroi, comme si elle n’avait rien à manger, prend un couteau pour couper son petit pain trop sec dans un bruit de miettes pendant que l’ambassadrice lettone raconte toujours le même baratin comme appris par cœur. Quand Sanita parle de l’Europe, on entend le petit pain rompre sous les doigts de la présidente de la commission des affaires européennes. La présidente, comme affamée, s’apprête à beurrer sa tartine d’une masse gluante (confiture?). On voit tout. La caméra de l’Assemblée nationale filme et témoigne. A côté de Danielle Auroi se trouve le drapeau français qui a décidé d’être en berne. A la minute 10:33 la présidente enfourne la tartine beurrée dans sa bouche pendant que son excellence, Sanita la Lettone, débute son discours.

« Il y a 3 grandes priorités où se cachent beaucoup de choses. La sécurité et la lutte contre le terrorisme. Il faut une stratégie de sécurité intérieur. Je ne vais pas repasser la liste de tout ce qui est radicalisation, coopération intérieur. On veut la révision de cette stratégie. La compétitivité européenne est le premier point. Le plan Juncker consiste à injecter 315 milliards d’euros dans l’économie européenne. Ce sont des prêts pour financer de gros projets d’infrastructures. Le Plan Juncker doit être validé sur 3 ans. Il doit être opérationnel  le plus rapidement possible et finir avant la fin de notre présidence », dit Sanita. On apprend que la mission de la Lettonie est de travailler sur la stratégie de 2020, de faire en sorte que les décisions d’union bancaire soient mises en place.

Importance de la société civile-clownerie lettone. Sanita nous refait le coup de l’importance de la société civile. « Les visas pour la mobilité sont essentiels pour la société civile. La société civile (ONG) est la clef dans ces pays pour que les réformes puissent avoir lieu », explique l’ambassadrice lettone. Nous comprenons que la Lettonie est le cheval de Troie pour finir de vendre la France et pour vendre la Biélorussie, la Russie, la Géorgie aux Etats-Unis.  Sanita parle de la politique de partenariat oriental pour évoquer la Biélorussie, l’Ukraine, la Russie, la Géorgie. « On ne peut pas importer un système démocratique dans un pays », dit-elle encore. Pour Sanita « les médias sont des enjeux importants avec les pays du partenariat oriental ». Là, il faut traduire. Les médias ont pour rôle de propager la propagande US. « La politique de partenariat oriental ne doit pas diviser et nous ne sommes pas une présidence anti-russe », dit partout Sanita alors que les populations russes de Lettonie ont l’interdiction de voter et de vivre comme des citoyens européens !

Olivier Renault

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi