1

Lamia El Aaraje, porte-parole du PS, insulte ceux qui osent aimer la France

Lamia El Aaraje, porte-parole du PS, ce qui en dit long sur le PS, justement battue aux législatives, mélange tout. Par exemple, elle dit au Point le 6 juin 2022 : « Mais, franchement, qu’est-ce qu’on en a à faire du burkini quand on voit les problèmes du quotidien ? »

Alors que justement, le burkini comme le voile sont l’un des gros problèmes du quotidien puisqu’ils nous envahissent et sont le signe d’un entrisme étranger qui doit être éradiqué, sous peine à terme de notre disparition.

Lamia El Aaraje est née au Maroc, et à ce titre elle doit connaître la déclaration du roi Hassan à Anne Sinclair : « Les Marocains n’ont pas vocation à devenir Français. Ils feront des mauvais Français. Ils sont et resteront marocains et musulmans » . Donc El Aaraje est une mauvaise française selon Hassan, mais pas seulement.

Docteur en pharmacie, elle n’a jamais mis les pieds dans une officine, ce qui est inquiétant sur sa cohérence et ses motivations. Elle n’a jamais travaillé que dans les officines socialistes.

D’ailleurs elle avait promis d’intervenir aux riverains parisiens qui vivent le drame du crack, mais peu courageuse, s’est abstenue au dernier moment.

Par contre sur CNews face à Garen Shnorhokian, membre de Reconquête !, qui parle des Français de souche, elle n’a qu’une stratégie totalement éculée et qui ne lui fait pas honneur : lui couper la parole, et surtout parler en même temps que lui pour couvrir sa voix, ce qui rend l’échange par moments inaudible.

https://actu.orange.fr/societe/videos/la-porte-parole-du-ps-s-en-prend-violemment-a-garen-shnorhokian-qui-parle-de-francais-de-souche-vous-etes-un-raciste-raciste-vous-

A tous ces malotrus qui coupent la parole ou parlent en même temps que leurs interlocuteurs, disons-le clairement : continuez ainsi, on ne vous écoute plus du tout.

Lamia El Aaraje, hystérique, répète en boucle : « raciste, raciste, vous êtes un raciste d »extrême droite » !

Tout cela à propos du conseil municipal de Stains dans lequel « il n’y a pas un seul Français de souche » pour Garen Shnorhokian, lui même d’origine arménienne et Français de première génération. Il reconnaît que lui-même est, hélas, un grand-remplaceur.

Garen Shnorhokian explique bien que le grand remplacement existe.

Le grand remplacement n’est pas un concept raciste, c’est un concept de réalité. Il est là, sous nos yeux. Il suffit d’avoir un nerf optique pour le constater. 40 % des enfants de moins de quatre ans sont immigrés ou d’origine immigrée, en France, aujourd’hui. Cela nous prédit un avenir très sombre.

Ce n’est pas être raciste que de dire la réalité, que le maire de Stains, Azzédine Taïbi (un nom bien de chez nous…) lui-même reconnaît.

Il ajoute que l’important c’est d’être français et de respecter la loi française. C’est très bien. Mais il faut savoir que nos remplaceurs n’ont pas du tout l’intention de la respecter.

La mairie de Stains, avec sa fresque anti-France qui explique que la France est raciste, vient d’ailleurs de valider une plaque de rue au nom de la première femme de Mahomet. Que fait ce nom en France ? Quel modèle veut-on donner aux Français ? Celui d’une anti-féministe, d’une étrangère voilée, polygame, soumise, femme du « beau modèle » qui a créé selon Houellebecq « la religion la plus conne » et ajoutons-le, la moins pacifique (euphémisme) qui soit ?

Donc donner une référence à une culture qui n’est pas du tout française, qui est opposée à nos valeurs, anti-républicaine. Qui a pour principe la lapidation, les mutilations génitales, l’exécution violente des homosexuels, un antisémitisme exacerbé, et autres joyeusetés.

Il s’agit donc de prosélytisme musulman et rien d’autre, qui n’a rien à faire chez nous.

Morandini se montre égal à lui-même c’est à dire complètement tartuffe, et aveugle, en posant des questions d’une insondable fausse naïveté.

On accuse dans une autre vidéo Garen Shnorhokian d’insulter notre histoire !

https://actu.orange.fr/societe/videos/incident-ce-midi-sur-le-plateau-de-morandini-live-quand-garen-shnorhokian-affirme-qu-il-n-y-a-pas-de-francais-d.

Mais c’est la blondasse de service qui insulte notre histoire. Ce sont les Français de souche qui ont fait la France, et personne d’autre.

Comme le dit si bien Garen Shnorhokian, on voit les noms des Français de souche sur les monuments aux morts et les noms des remplaceurs à la CAF.

C’est scandaleusement vrai. Les nouveaux venus ne pensent qu’à se faire entretenir par nous comme des sangsues et qu’à promouvoir leur propre culture, opposée à la nôtre.

Les Français de souche qu’on le veuille ou non sont encore majoritaires en France, il suffit de faire de la généalogie pour s’en rendre compte. Le fait de nier leur existence, de dire que la France est un melting-pot, un gloubiboulga sans nom, sans histoire, sans acteurs de cette histoire, est un scandale qui nie la France et qui insulte tous les Français.

Il ne s’agit pas de nier les droits des nouveaux venus, il s’agit juste d’exiger qu’ils respectent la culture des Français de souche. Il faudrait aussi arrêter de discriminer les Français de souche avec la discrimination positive, qui les remplace.

Les propos de Garen Shnorhokian n’ont qu’un but, ouvrir les yeux sur le grand remplacement. Le chœur des pleureuses hypocrites n’a qu’un but, c’est de nier ce grand remplacement et d’anéantir ceux qui en parlent.

Les élus de Stains viennent de publier une vidéo scandaleuse contre les propos de Garen Shnorhokian:

https://www.jeanmarcmorandini.com/article-513088-accuse-de-ne-pas-etre-compose-de-francais-de-souche-le-conseil-municipal-de-stains-repond-en-video-nous-sommes-francais-regardez.html

Dans cette vidéo ils accusent les Français d’être des délinquants de souche et les insultent gravement. Il est d’autre part comique de voir une élue étroitement voilée se vanter d’être française et d’œuvrer pour notre bien-être. Comme si le voile était un bien-être, à l’heure où les Iraniennes en meurent.

Ces gens qui nient l’existence des Français de souche sont des criminels, qui promeuvent notre remplacement et participent activement au génocide de la France et des Français.

Le PS montre une nouvelle fois, par la voix de sa porte-parole, qu’il est islamo-collabo, totalitaire, en un mot : pourri.

Sophie Durand