L’anarchiste Cédric Herrou utilise les migrants pour détruire la France

Les No border et les autres activistes anarchistes libertaires de l’anti-France instrumentalisent « toute la misère du monde » avec la manipulation des migrants à des fins politiques. C’est ce qui donne une nouvelle occasion à l’industrie du mensonge et de la désinformation de L’Obs de gauche de titrer :

« Jugé pour avoir aidé des réfugiés » : « C’est un véritable procès politique« . La vérité doit être rétablie pour la réinformation du public, ce qui donne cette nouvelle version : Un activiste anarcho-libertaire est jugé pour avoir instrumentalisé des migrants à des fins politiques. Voilà pourquoi la manipulation des migrants illégaux à des fins politiques par les activistes libertaires de l’anti-France doit pouvoir enfin donner lieu à un « véritable procès politique ». Le procès de la manipulation politique des migrants, c’est la fin mouvementée des illusions révolutionnaires chez les anarchistes et autres anarcho-nihilistes, les éleveurs de chèvre de l’ultra-gauche politisée. Aucun des anarchistes révolutionnaires de l’ultra-gauche à l’agonie, comme les « no-border » du spéculateur Soros, n’est capable de développer d’idée neuve autre que la manipulation des migrants à des fins politiques pour miner et détruire de l’intérieur la vraie France, selon les principes des droits de l’homme.

« Rencontre avec des « No Border » à Calais a titré Libé de gauche : « Les No Border, voilà l‘ennemi.

« Ce réseau aux méthodes (fascisantes) radicales fait office de coupable idéal pour le gouvernement. Les activistes anti-frontières sont les épouvantails. Les No Border sont les nouveaux coupables. À en croire l’État et certains élus locaux, les activistes, en majorité des jeunes, étudiants, salariés ou entre petits boulots et chômage voudraient ouvrir la frontière. Auparavant, ils vivaient dans des squats avec les migrants et les avertissaient au sifflet d’une descente de police. La préfète : « Ils ont un discours préparé, ils ont tagué les gilets des personnels de la maraude, leur ont craché dessus, les ont insultés. Ils ont fait redescendre les migrants du bus » qui s’apprêtait à rejoindre un centre d’accueil. « Ils manipulent une centaine de migrants, surtout des jeunes. Ils les ont encouragés à jeter des pierres. Un CRS a eu la main cassée en trois endroits« .

L’industrie du mensonge et de la désinformation continue avec Le Monde de gauche : « Poursuivi pour aide au séjour d’étrangers en situation irrégulière, Cédric Herrou a revendiqué, devant le tribunal, des actes « politiques » : « Je le fais parce qu’il faut le faire… Je le fais parce qu’il y a des gens qui ont un problème. Il y a des gens qui sont morts sur l’autoroute, il y a des familles qui souffrent, il y a un « État » (de droit) qui a mis des frontières en place et qui n’en gère absolument pas les conséquences« . L’agriculteur produit des olives et des œufs dans la vallée de la Roya, l’une des voies d’entrée vers la France des migrants venus d’Italie…

« De nombreux membres d’un collectif d’aide aux migrants Roya Citoyenne étaient rassemblés devant le palais de justice (venus) pour le soutenir… La justice reproche à Herrou l’installation d’une cinquantaine d’Érythréens dans un centre de vacances SNCF désaffecté.

« L’occupation de ce centre (a été) dénoncée par les élus locaux Les Républicains. « Nous avons une trentaine de mineurs hébergés chez des particuliers, et j’ai trois mineurs hébergés chez moi, et des majeurs aussi… Même si vous me condamnez, le problème continuera« , a asséné le militant.

« Avant le squat, il y avait 58 personnes chez moi… Je pensais que j’étais responsable de l’afflux des gens chez moi. Avec l’association Roya Citoyenne, on a décidé d’ouvrir un lieu pour les héberger. »

Pour la gauchosphère, ce procès des activistes politiques de l’instrumentalisation anarchiste de l’Aide aux migrants, « c’est le procès d’un geste d’humanité » : Sur la place du palais de justice de Nice, Herrou passe de bras en bras, d’accolade en accolade et de micro en micro. « Il va parler du haut des marches, ça lui évitera de répéter« , annonce Nathalie, l’attachée de presse improvisée qui tente de ménager le militant, attendu au tribunal pour être venu en aide à des migrants. « Un semblant d‘organisation, ça changera« , sourit Herrou en grimpant les escaliers. Son béret noir et ses lunettes rondes toujours posés sur la tête, il parle devant les journalistes et ses nombreux soutiens. La justice reproche à cet Azuréen de 37 ans d’avoir facilité l’entrée sur le territoire national, la circulation et la présence irrégulière de 200 étrangers sans titre de séjour.

« Il est aussi poursuivi pour avoir ouvert un camp illégal avec 57 migrants dans un bâtiment de la SNCF. Il encourt cinq ans de prison et 30 000 euros d’amende. Herrou est agriculteur dans la vallée de la Roya, une zone montagneuse située entre l’Italie et la France qui voit arriver dans ses villages des migrants qui tentent de rejoindre le nord de l’Europe. « Plusieurs centaines » d’Érythréens et de Soudanais ont séjourné dans deux caravanes et quatre tentes posées dans son jardin. « Le président du département des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti, dans une tribune parue dans le quotidien local, dénonce une « fausse générosité« , une « filière organisée » et une attitude qui « n‘a pas d‘autre but que de provoquer et de défier l‘autorité de l‘État« .

« Son action est une insulte aux policiers, aux gendarmes, aux douaniers et aux militaires« , estime-t-il.

Vincent-Xavier Morvan, sur Le Figaro : « Militant de l’association Roya Citoyenne, Cédric Herrou était justement poursuivi pour avoir aidé des étrangers à entrer en France et les avoir hébergés dans une colonie de vacances désaffectée de la SNCF. Il a déclaré devant le tribunal de Nice : « C’est un honneur« …

« Barbe, catogan, petites lunettes rondes aux verres épais et casquette vissée sur la tête, Herrou a fait « une entrée triomphale au palais de justice de Nice devant lequel plusieurs centaines de ses soutiens s’étaient massés, banderoles à l’appui, face à un imposant cordon policier« .

« Ce « néo-rural » (!!!), né à Nice en 1979 et établi comme exploitant agricole à Breil-sur- Roya, près de la frontière avec l’Italie, est devenu « le porte-drapeau des militants associatifs qui revendiquent dans les Alpes-Maritimes le droit d’apporter leur aide aux migrants en provenance d’Italie« .

Les No border et les activistes anarchistes libertaires militants de l’anti-France instrumentalisent toute la misère du monde avec la manipulation des migrants pour créer des zones de non-France et de non-droit à des fins politiques et une contre-société anarcho-libertaire qui menacent la République une et indivisible.

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

33 Commentaires

  1. le mieux c est de renvoye cet anar qui se joue des lois françaises acec ses clandos dans leurs pays d origine bon debarras une chiure d extreme gauche anar de moins

  2. D’après un humoriste discret : La chasse aux cons est un safari pérdu d’avance.

  3. Quelle France ces « no borders » trahissent-ils ? Pour les progressistes leur France commence avec la Révolution, avec la Libération ou encore en 1981. DDHC de 1789, Droits de l’Homme universels de 1948 (avec tous ses droits -créances), ou encore socialisme subversif mitterrandien. Ils n’ont pas conscience de trahir, ils servent leur idéologie, la République universelle française, dans un état de Droit européen universaliste. Car le Droit européen leur donne raison, et prime sur le Droit national. Les patriotes conséquents doivent donc en tirer les leçons souverainistes qui s’imposent ! Cette souveraineté juridique nous servirait aussi contre les prétentions judiciaires extra-territoriales de nos « grands amis » américains !

  4. Les ‘anars’ de la vallée de la Roya sont tt simplement des privilégiés qui se font plaisir en vivant dans l’illusion qu’ils sont des résistants.Je connais un peu cette vallée et sa population: bien tranquilles dans leurs villages, communistes par culture locale (ts les jeunes ou presque sont inscrits aux Jeunesses Communistes, c’était encore le cas il y a env. 20 ans), le genre à chanter Bella Ciao à tue-tête et à se croire dans un film de Rossellini. Ils vivent dans une bulle.Bien planqués dans leur vallée douillette, ils vont ramasser des populations qui se retrouveront dans les rues des villes qu’ils n’habitent pas : leur générosité se fait aux dépens des citadins qu’ils méprisent.Ce qui leur ferait mal au c** c’est que tte la ville se déplace dans leur chère vallée, ils comprendraient…

  5. Croyez-vous que nos agriculteurs ont sa tête?, avec petites lunettes fragiles, chignon-couette, barbe et moustaches épilées et taillées nécessitant un temps fou devant le miroir chaque jour!… NON, il n’a jamais mis les mains dans la terre, les foins, les carottes, les bouses de vaches et le purin. Il ne se lève pas à 6h pour travailler non stop jusqu’à 22h. C’est un feignant, un bon à rien qui a trouvé un créneau pour essayer bêtement et vainement, de se faire valoir.
    Pauvre type…

  6. aujourd’hui ce type ce prend pour un héros
    et refourgue au contribuable la charge de ces mer… de dits migrants
    dans quelques semaines la donne changera
    MARINE stoppera toutes les aides d’état aux assos de soutien au migrants
    et là il sera tout seul avec sa bitte et son chapeau
    seul face à une cinquantaine de crève la faim qui viendront fouiller dans son frigo
    et là il se la jouerai moins don quichotte
    pourfendeur des inégalités
    et pas un flic ne se déplacera pour le soutenir dans la violence nouvellement déclaré de ces migrants qui seront dans l’illégalité et sans ressources
    qu’il crève

  7. Il est trop facile et d’invoquer des « anarchistes », ou pire crétinerie des « anarcho-libertaires » , et pourquoi pas des anarchos libertaires de gauche aussi tant que vous y êtes, ou de droite ?… L’auteur de cet article étant au mieux un ignorant je voudrai préciser que les « libertaires » autre nom des anarchistes, se réduisent a deux branches aujourd’hui, l’une individualiste et infinitésimale orientée philo et méthodes d’éducation « libertaires », hors influence des religions et de l’état, et une autre socialisante et agonisante n’existant plus que dans les maisons d’éditions spécialisées en histoire du 19ème…
    Bref ces gens sont plu ssurement des crétins prétendument humanistes ,des débiles immatures

  8. Ce connard n’est ni plus ni moins qu’un passeur (dixit ERIC CIOTTI chez BOURDIN) , seulement comme un troupeau d’abrutis est venu le soutenir, il ne faut pas faire de vagues, la justice est moins laxiste avec les patriotes.

  9. le jour où cet idiot sera égorgé comme un bouc par ceux-là même qu’ils « passe » en France pour sauver son « honneur » . ce jour -là il réalisera son imposture idéologique et sa haine antifrançaise

    • non, c’est pas lui qui sera égorgé !
      C’est sa femme, ou encore sa fille qui sera violée !
      Ben oui! c’est con mais ça arrive… Au fait, combien de viols par jour en France ?

  10. Traîtres à leur patrie, ces gens en d’autres temps eussent été incarcérés pour trahison voir pire ! Aujourd’hui c’est à peine si on les condamne pour avoir enfreint la loi ! Il est vrai que la Loi a une force injuste selon Mitterrand !……

  11. Info ce matin : la « justice » a tranché : relaxé..Cette pouillerie anarchiste a de beaux jours devant elle ….Aide illégale aux clandestins muzzo- africains = gentils …Jets de lardon = méchants…

    • Rien a voir avec les anarchistes qui sont des individus supérieurement instruits de la politique et des choses de ce monde, merci.

      • Signalons quand même que certains n’osent plus dire « Ni dieu, ni maître » de crainte d’être soupçonnés d’islamophobie !

  12. S’il ne va pas en taule (ce qui est certain) , il faut prévoir une opération punitive . Marre de ces traitres au pays, soutenus par cette « justice » pourrie, pro-islam et agissant pour le grand remplacement. La France échappe aux français ,avec la bénédiction de ces pro-europe qui nous laissent sans défense .

  13. Quand j’étais ado, il y avait encore le service militaire, quand j’ai vu ce type ma première pensée a été qu’il avait exactement la même tête que ceux qui se disaient objecteurs de conscience pour échapper à leur devoir. Le genre de mec qui ne donnera jamais rien à son pays tout en vivant d’aides et subventions en tout genre et en prime sera un vrai traître. Une pourriture de compet’

  14. Le verdict des juges complices est tombé. Le traître rigole, huit mois avec sursis. Il rentre chez lui avec ses potes content d’avoir bénéficié d’un bon coup de pub. Sûr qu’au prochain procès toute l’anti-France descendra pour le soutenir.
    Pourtant l’article L622-1 du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile prévoit que toute personne qui aura facilité l’entrée, la circulation ou le séjour irréguliers, d’un étranger en France sera punie d’un emprisonnement de cinq ans et d’une amende de 30 000 Euros.
    L’article prévoit en outre la suspension du permis de conduire pour une durée de cinq ans. Durée doublée en cas de récidive. La confiscation du véhicule vient s’ajouter à la sanction.

  15. quel abruti ce cedric herrou! j’espere que quelq’un lui cassera la gueule, cela lui remettra les neurones en place! et s’il deteste la race blanche qu’il commence par s’auto eliminer cela fera in idiot utile en moins!

    • Il y a des chances qu’un des migrants qu’il héberge lui cassera la gueule ou l’égorgera…..les muzz aiment la soumission ….ce qu’on appelle chez nous « droits de l’Homme…

  16. Les médias font passer ce type pour un gentil. C’est juste un anar qui déteste la France. Peu importe qu’il soit condamné à de la prison ferme, pour accueil d’immigrés chez lui.
    Mais à ce compte-là, ces gouvernements qui ont accueilli des migrants clandestins par milliers, ne devraient-ils pas être condamnés aussi à de la prison ferme ? Hé, ho, Valls ! hé, ho, Cazevide ! and so on…

  17. je pourris vue la tête qu’il là s’est un collabo pour nous faire tué nous la race blanche français de souche ,ce type il n’aime pas les français et la France
    s’est la prison pour se type

    • D’abord Mr Herrou a été condamné avec sursis cela signifie que s’il recommence il va en prison

      Ensuite , sur le fond , la question de l’aide a une personne en danger se pose dés que l’on vit près d’une frontière, choisir d’aider un être humain est un acte politique , si on ne choisit d’aider que les « blancs » et non les « noirs » , c’est aussi un acte politique

      Mais ce choix n’est dés lors plus inspiré par un combat pour la laïcité ou contre le totalitarisme islamiste, mais par un racisme primaire indépendant de tout autre position idéologique un peu plus complexe (il y a des « blancs » djiadistes ,des « noirs « chrétiens et des « jaunes » asiatiques )

      Etre français c’est aussi être rationnel et libertaire , envers et contre tout.

      • C’est intéressant ce que vous dites, c’est gentil. Mais le problème, c’est le nombre, la submersion, les contraintes matérielles…
        Question à se poser quand même : quel est l’état de notre économie? quels sont les chiffres du chômage? quelle est la dette de l’état? que coûte l’immigration?…
        Va-t-on nous faire crédit éternellement ?

        • se peigne cul combien dargents a du encaisser il aurait falu quil praine 5annee de prison minimum et lexpulser en Afrique

      • résultats videos WELCOME TO SWEDEN COMMENT FAIRE D UN PARADIS UN ENFER vive les viols emeutes delinquance voitures brulees et djihadistes locaux plus faillite de l etat pas de logements pour les suedois ni travail DEVENUS DES CITOYENS DE SECONDE ZONE SUISSE DANEMARK ALLEMAGNE FRANCE ECT MEMES PROBLEMES

Les commentaires sont fermés.