Lancer la contre-offensive contre notre principal ennemi : l’islam

 

renemarchand1-4.jpg

Voulons-nous que Callac reste Callac, que la France reste la France ?

Oui.

Alors, commençons par cerner la menace en identifiant l’ennemi ou les ennemis.

La réalité est évidente. Elle peut être énoncée en quelques mots. Contre nous, il y a l’islam. Les autres membres du camp adverse (européistes, mondialistes, wokistes…) ne sont que ses complices ou ses idiots utiles.

L’immigration massive que nous subissons n’est dangereuse que parce qu’elle est constituée dans son immense majorité de membres d’une civilisation incompatible avec la nôtre et, pire, dont les textes fondateurs et toujours en vigueur demandent notre asservissement ou notre anéantissement.

Retrouvant de la puissance grâce à des richesses inattendues (gaz, pétrole), connaissant une explosion démographique qui, non maîtrisée, rend impossible tout progrès économique et multiplie donc les candidats à la fuite vers des régions plus riches, la Maison de l’islam a repris sa  guerre d’invasion de l‘Europe.

L’offensive s’articule sur quatre axes :

  1. Faire venir en Europe, et prioritairement en France, le plus grand nombre possible de musulmans ou d’individus susceptibles de devenir musulmans (essentiellement des Noirs d’Afrique, en quête d’une civilisation worldwide et valorisante).
  2. Réislamiser les immigrés, c’est-à-dire rappeler aux tièdes et aux modérés que l’islam  n’est pas, comme le croient les Occidentaux par ethnocentrisme béat, une « religion » réductible à la sphère privée, mais une idéologie totalitaire, à savoir une loi, des méthodes de gouvernement, des pratiques rigoureuses régentant tous les aspect de la vie individuelle et sociale, des devoirs tels que l’expansion continue par tous les moyens mentionnés dans le Coran, livre de Dieu, incréé comme Lui, et dans les hadith-s, faits et dits de Mahomet, « le beau modèle ».
  3. Habituer les Français au fait musulman.
  4. Créer des zones de droit musulman et, à partir de ces points, étendre sans cesse la place de l’islam sur le territoire (un système de conquête bien connu, dit « de la peau de panthère »).

L’examen des résultats des batailles que nous ont été livrées sans même que nous en ayons conscience montre les avancées de l’ennemi :

  1. Premier point : depuis quarante ans, combien de musulmans se sont installés en France ? Cinq millions ? dix ? plus ? Les statistiques sont interdites par la bien-pensance qui règne tant à gauche qu’à droite, mais les Français constatent les faits et, à soixante-dix pour cent, ils disent : il y a trop de musulmans chez nous ; cessons d’en accueillir de nouveaux.
  2. La réislamisation. Encore par ethnocentrisme, nous aimons à croire que l’islam, à l’image du christianisme, finira par renoncer à ses composantes politique et juridique. C’était le rêve de leaders occidentalisés : Atatürk, Bourguiba, Nasser… Or, partout, les tenants de ce projet sont sur la défensive et en recul. Comme dans toutes les civilisations sémitiques depuis toujours, le mouvement naturel des idées est, non pas la recherche de la nouveauté (dont nous, les indo-européens, sommes fanatiquement dévots), mais le retour au précédent, non pas l’évolution, mais l’involution. En France, la progression des fondamentalistes est spectaculaire. Même notre ministère de l’Intérieur le reconnaît.
  3. Habituer les Français au fait musulman. Combien de mosquées sur notre sol ? En 1950, une, à Paris, construite entre les deux guerres mondiales à la demande de Lyautey (le maréchal, homosexuel honteux, était fasciné par une civilisation « hypermachiste » et qui, sans conteste, compte le plus fort pourcentage d’homosexuels mâles au monde ­– homosexuels, qui, en toute hypocrisie, sont condamnés par la morale commune et, ici ou là, par la loi elle-même).
  4. Quant aux zones de droit musulman, il y en aurait, dit-on, cinq cents où elles ont trouvé un partenaire dans les réseaux de trafiquants de drogue.

Bilan catastrophique !

Que faire ?

Débusquer l’islam de son statut de religion qui, avec notre tolérance, notre laïcité, notre loi de 1905, lui permet d’avoir toutes ses aises pour s’étendre sans cesse. Il faut au plus tôt le qualifier juridiquement à partir de sa nature, de ses composantes, de ses comportements dans l’histoire et aujourd’hui.

Y a-t-il, parmi les députés qui se disent patriotes, quelqu’un qui se saisira du dossier ?

Je promets à cet homme ou à cette femme trois bénéfices : l’opinion publique lui apportera immédiatement un soutien massif ; en conséquence, les médias en feront vite une de leurs vedettes ; enfin son nom restera à jamais dans l’histoire de France comme celui d’un grand libérateur.

Je ne doute pas qu’un ou une de nos professionnels de la politique saura profiter bientôt d’une chance aussi exceptionnelle.

René Marchand

image_pdfimage_print
13

28 Commentaires

  1. si on commençait par sortir de l’UE, le problème de l’islam serait vite réglé…….

  2. Conclusion fort sympathique mais l’homme dont vous parlez existe. Aux dernières consultations il n’a eu aucun élu. Je ne sais si c’est une bonne chose qu’il reste dans la compétition et continue le même combat? Les français qui sont des veaux ne le méritent pas. Pour que ça marche, il faut ce déclic indispensable de raz le bol des agressions et nous en sommes pas encore arrivés là.8

  3. C ‘est trop d’honneur.
    Plus sérieusement, c’est le sheitan votre ennemi.

    Pas les sémitiques de coeur.

  4. Si vous bougez le petit doigt voilà ce qui se passe :

    https://www.fdesouche.com/2022/09/26/toulouse-un-ancien-militaire-devenu-paraplegique-fait-fuir-les-dealers-en-bas-son-immeuble-en-les-menacant-avec-son-arme-a-feu-il-est-condamne-a-1-an-de-prison-avec-sursis/

    Le problème ce n’est pas d’avoir des armes à la campagne et de savoir s’en servir. Le problème c’est ce que vous faites quand la police vient vous chercher; Et quand les juges vous condamne sévèrement pour des chose bénignes !?

    • Tuer un policier/gendarme ou un juge, c’est perpète sans sortir(même au bout de 22 ou 30 ans, voir par exemple Georges Ibrahim Abdallad ou Carlos qui mourront sans doute en prison.

  5. cette invasion islamiste incessante depuis plus de 40 ans répond certainement à un plan bien orchestré

  6. A la lecture des écrits religieux juifs , il faudrait interdire également le judaïsme.
    Soyons sérieux :il est absurde de prétendre interdire une idéologie ou une religion, surtout que la conséquence est le « maranisme ». Et c’est surtout confondre la cause et l’effet, la situation catastrophique par exemple en Afrique du sud non musulmane le démontre.
    Quant aux mondialistes qui seraient les outils, les idiots utiles de l’islam… Lol !!!! Ce sont bien les mondialistes qui affirment que l’immigration est une chance, qui gavent de subventions et d’aides sociales les musulmans importés, qui leur délivrent visas et les naturalisent,qui persécutent les opposants à la « transition démographique ».
    Imaginons un monde privé soudainement de la technologie, du sérieux, de l’intelligence des pays occidentaux ou du nord est asiatique et vous verrez si les pays du tiers-monde, en particulier musulman, ont la capacité de décider de quoi que ce soit en Occident.

  7. Le seul problème est que pour combattre l’islam, ils nous faut déjà dégager ses idiots utiles car c’est à cause de ces derniers que nous sommes envahis !!!
    Politicards, juges et UE.

  8. interdire l’islam ? C’est pas pour demain ni pour après demain avec un peuple*
    de connards qu’est devenu le peuple français !!

  9. L’islam est un danger pour l’islam ! Cette religion est obligatoire pour un musulman ça ne durera pas ! Les femmes iraniennes ont soupé d’un voile qui les enferment dans un esclavage ? Qui s’assemble se ressemble surtout quand on ne mange pas de porc ! Les rabbins ont raison de dire que les musulmans ont soupé de leur outrecuidance ! La torah a été écrite 300 ans avant notre ère ? Le rapport avec notre époque ? Je sais que je suis un goy, mais je vous e………!

    • @argon les manifs anti voiles et oppression des femmes ont déjà eu lieu dans le passé en Iran Harangues des » guides supremes et savants », répression, morts, retour à la maison et coups de baton…Difficile de se sortir la tête du coran et de son mode d emploi dans la vie quotidienne et sociale…quand vous en êtes rempli depuis l enfance et adulte chaque jour, sans compter la peur de la surveillance et de la délation des autres…

  10. Le véritable ennemi n’est pas ‘l’islame’, mais les traîtres que le peuple français met au pouvoir depuis quarante ans,
    Le danger islamique que nous subissons quotidiennement n’est qu’une conséquence de la trahison consentie et subie.
    Tant que la majorité franchouillarde se laissera embobiner par les ‘socialauds’ remplacistes, nous continuerons la descente aux enfers.
    Il est prévu 5900 places pour les réfugiés dans le budget 2023 , coût plus de 2 milliards.
    Et les enfoirés aux manettes osent parler d’un budget au centime près.
    De plus cette ouverture de 5900 places va permettre de ‘lutter contre l’immigration clandestine’; peuple de cons qui vient de nous en remettre pour cinq ans, on n’en sortira pas.

  11. l’islam est effectivement une idéologie totalitaire et régressive, ses ravages sont évidents à tous, ils suffit de voir les pays gangrénés par l’islam , et ses ravages partout en europe , pourtant la bien pensance préfère le suicide civilisationnel devant ce cancer mortel
    combine de temps reste t il ? avant un retour aux ages sombres ? Es ce le réveil des iraniens, qui fera tomber cette immonde saloperie qu’est l’islam?

  12. Non Monsieur Marchand, notre principal ennemi n’est pas l’Islam, c’est l’État dirigé depuis 50 ans par des traîtres envers leur patrie et leurs concitoyens
    L’Islam n’est que la conséquence de cette trahison, de même que l’endettement de la France par des emprunts permanents
    Nous avons pu constater l’ampleur de cette trahison en 2008 lorsque sarkozy et les députés félons ont annulé notre vote au référendum de 2005
    50 ans que ces ennemis intérieurs détruisent notre pays et nous les regardons faire

    • Exact , sans l’ approbation des politichiens, l’ immigration afromuzz n’ aurait pris une telle ampleur et causé tant de malheurs et embarqué avec elle cette saloperie d’ islam .

  13. Excellent article. « Notre ennemi principal,l’islam ». Oui, il faut se recentrer là-dessus.RL et RR l’ont toujours fait, mais depuis 2 où 3 ans se sont ajoutés d’autres sujets qui ne fédèrent pas forcément tous les lecteurs. C’est vraiment l’invasion islamique qui pourrit la France, c’est cela qui est malheureusement le plus important !

  14. Vouloir interdire l’islam c’est bien joli, mais ça me paraît le meilleur moyen pour le renforcer ! On peut, oui, et on doit interdire en France et en Europe les aspects les plus rétrogrades du totalitarisme muzz, mais l’islam ne reculera que si nous affirmons notre culture et notre identité chrétienne !

    Amis laïcs, que préférez vous ? Une société imprégnée des valeurs humanistes du christianisme où vous avez votre place, ou bien la rigueur islamique où vous êtes traités en ennemis ?

    C’est l’heure du choix… maintenant !

    • malheureusement l’humanisme est mal interprété et c’est le meilleur ami de la peste musulmane, car c’est par « huamanisme » que les bien pensants accueillent les bras ouverts nos assassins et maitres

    • Il faut foutre tous les colorés dehors, si on commence a faire une sélection nous sommes foutus
      Nous avons un exemple  » la valise ou le cercueil  » ça s’est avéré efficace
      Ils nous ont virés de leur pays mais nous les recevons chez nous avouez qu’ils ont raison de se foutre de nous, en plus ils y retournent en vacances c’est une véritable provocation Dans la foulée nous devons sortir la grande veuve et régler le problème des traîtres qui nous gouvernent depuis 50 ans
      Les politiques se fichent que des Français se fassent égorger, nous avons aucune pitié a avoir envers eux
      Il faut comprendre que notre existence est compromise, ce n’est pas un jeu c’est une guerre qui nous a été déclarée, une guerre n’est pas et ne peut pas être charitable

      • Vous avez bien compris que nous faisons face à un problème avant tout racial, c’est à dire animal, physique. L’Islam, issu de ces gènes étrangers – et non pas tombé du ciel – en est le fer de lance. Que nous importent que 20 millions de Congolais imposés soient chrétiens(ou bouddhistes) si nous sommes REMPLACES ? Je sais que certains sont assez lâches pour l’accepter, mais ce n’est pas le cas de tout le monde.

    • Quelle belle inversion de valeurs.
      Digne d’un complice anti-laicité. Juif, chrétien, musulman : amis du jour.

    • Exactement Lee and Colbert, l’islam ne reculera que si nous affirmons notre culture et notre identité chrétienne éternelle comme prédominantes absolues !
      N’en déplaise aux promoteurs de la déchristianisation à marche forcée prônée par les admirateurs maçonniques du culte chamelier venu direct de la mecque, quant à l’interdire cela relève de la plus grande utopie.

2 Rétroliens / Pings

  1. La mort de Youssouf Al Qaradawi : une perte terrible pour l’humanité – Pierre Cassen, un homme libre!!
  2. La mort de Youssouf Al Qaradawi : une perte terrible pour l’humanité – Riposte Laique

Les commentaires sont fermés.