L’anglaise Emma West incarcérée, la niqabée Kenza Drider candidate aux présidentielles !

Publié le 12 décembre 2011 - par - 1 643 vues
Share

On se souvient de l’affaire Emma West, une jeune anglaise de souche, dont le crime réel fut sans doute celui d’être trop blanche de peau, incarcérée pour des propos jugés racistes tenus dans un transport en commun en Angleterre, alors même que ces propos… ne constituent pas un délit au regard de la loi anglaise ! En clair, en Europe, l’inquisition du politiquement correct sévit toujours et de plus belle… même lorsqu’une législation nationale n’a pas prévu le coup. En France, c’est à peine différent : c’est contre la légitime défense que la justice se met hors-la-loi (et elle s’en fout bien, la justice!), en poursuivant des victimes de racailles, victimes sommées de choisir entre la prison ou la mort, alors même que notre bon vieux code pénal, malgré tous ses défauts, n’a jamais interdit de protéger sa vie ou ses biens. Justice partout, police nulle part. Nos amis Identitaires ont écrit des pages remarquables sur ces sujets, je ne peux que renvoyer à leurs articles.

http://fr.novopress.info/104197/ema-west-langlaise-qui-dit-tout-haut-ce-que-les-anglais-pensent-tout-bas-passera-noel-en-prison/

http://fr.novopress.info/104163/tribune-libre-de-philippe-vardon-gilbert-et-thierry-12/

Pendant qu’Emma West passera ses fêtes de fin d’années à croupir dans une prison anglaise vraisemblablement sordide (et sera probablement traitée avec tous les égards dus aux européens de souche en Europe, c’est-à-dire aucun), la niqabée française d’origine marocaine Kenza Drider s’exhibe en public dans son sac à patate façon boîte-à-lettres alors même que la loi française le lui interdit, et cela dans la plus grande impunité ; il faut dire qu’elle est protégée et parachutée par le magnat musulman Rachid Nekkaz, créateur d’une fondation elle-aussi impunie, chargée, ni plus ni moins, de payer les amendes des femmes bâchées et de faire du lobbying pro-voile.

http://www.lepoint.fr/societe/2012-la-candidate-du-niqab-22-09-2011-1376118_23.php

http://www.elle.fr/Societe/News/Kenza-Drider-candidate-aux-presidentielles-en-niqab-1729890

Cerise sur le gâteau, la niqabée s’exhibe récemment sur un plateau de télé, le 11 décembre 2011, sombre dimanche, reçue par le cireur systémique Fogiel, en compagnie d’une Miss France, dont le charmant, mais tellement impudique visage découvert semble servir de repoussoir à l’étincelante vertu religieuse et spirituelle de la bâchée. La voilée intégrale rappelle d’ailleurs doctement au public que la France est devenue une gigantesque prison de 550.000 kilomètres carrés où l’on enferme les femmes voilées (le passage se situe vers 00:10:50 du replay). Autre passage intéressant : selon la très « neuronée » (dixit Fogiel) Kenza Drider, la loi anti-niqab viole le droit (vers 00:15:29), et le droit vaut [prononcé « valut » (sic)] plus que la loi (00:15:40), laquelle va totalement à l’encontre de la laïcité (00:15:45), curieuse philosophie juridique que je laisse à l’appréciation de jurisconsultes et de philosophes plus distingués que moi… Par ailleurs, la vertueuse niqabée est contre toutes les polémiques sur toutes les religions (00:16:17) et estime que, depuis la loi anti-niqab, les agressions contre les femmes voilées sont quotidiennes (00:17:08) ; pour autant, elle n’envisage pas d’aller vivre sa foi en Arabie Saoudite, car son pays, c’est la France (00:17:39). Enfin, quand on l’interroge sur son mari, et sur la profession de celui-ci, elle répond, un peu gênée, « ben, il est, euh, il travaille tout simplement » (00:18:46).

http://www.m6replay.fr/#/info/face-a-l-actu/38278

N’en rajoutons pas. La France, une horrible prison à ciel ouvert pour les musulmanes ! Je doute que, du fond de sa cellule, Emma West reçoive des nouvelles du continent. En tout cas, elle aurait apprécié !

Et puis Kenza, elle s’en fout Kenza de toute façon : le Système la protège et la porte.

Quant à la Droite systémique, elle a interdit le niqab exactement comme les gaucho-mondialistes Fabius ou Emmanuel Todd furent ou devinrent eurosceptiques : juste pour rassurer l’électorat, juste pour donner l’illusion du débat démocratique, juste pour jouer les dissidents.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.