Langue arabe : dès 2017, nous avons prouvé les bobards de tous les Jack Lang

Publié le 27 février 2020 - par - 102 commentaires - 3 358 vues
Share

Il y a plus de deux ans, le 21 décembre 2017, le professeur Franklin démasquait les mensonges d’un imposteur, Jean Pruvost, qui prétendait que la langue française devait tout à l’arabe.

https://ripostelaique.com/les-mensonges-de-jean-pruvost-qui-pretend-que-la-langue-francaise-est-arabe.html

Un autre contributeur de Riposte Laïque, Jacques Guillemain, complétait le propos.

https://ripostelaique.com/la-langue-francaise-ne-doivent-rien-aux-arabes-m-le-lexicologue-pruvost.html

Le discours d’un Jean Pruvost est aujourd’hui repris presque intégralement par Jack Lang, avec l’impact médiatique dont dispose le président de l’Institut du Monde Arabe.

Il est intéressant de revenir sur ce débat, remis d’actualité par le livre de l’ineffable Jack Lang, et surtout par le débat, plus que vif, qui a opposé le président de l’IMA à Éric Zemmour.

Ce débat a suscité deux articles de Jacques Guillemain et Étienne Dolet, qui ont mis à bas les mensonges du socialiste Lang.

https://ripostelaique.com/eric-zemmour-pulverise-jack-lang-vous-etes-lidiot-utile-des-freres-musulmans.html

https://ripostelaique.com/non-socialaud-jack-lang-les-arabes-nont-pas-invente-lalgebre-ni-la-chimie.html

Pierre Cassen, dans son style décalé, a fait une vidéo, rendant bien sûr hommage à Djack… à sa façon.

Précisons, pour le souci de la vérité, que quand Eric Zemmour a été traité de menteur pour avoir dit que l’IMA était financé par les monarchies du Golfe, le menteur, pris en flagrant délit, s’appelle Jack Lang.

https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/institut-du-monde-arabe-le-gros-mensonge-de-jack-lang-face-eric-zemmour-116430

Il paraît utile, pour disposer de l’ensemble des informations, de revenir à la superbe démonstration du professeur Franklin, qui, avec deux ans d’avance, démasquait, arguments à l’appui, les mensonges de Jack Lang et de tous ses complices, qui veulent nous faire croire que l’arabe et l’islam feraient partie de l’Histoire de France.

Une façon, pour ces traîtres, par ailleurs immigrationnistes, de livrer encore davantage notre pays à l’ennemi.

Lucette Jeanpierre

ARTICLE DU PROFESSEUR FRANKLIN : LES MENSONGES DE JEAN PRUVOST, QUI PRÉTEND QUE LA LANGUE FRANÇAISE EST ARABE

Comme l’auteur de cet article, Jean Pruvost est professeur des universités. Linguiste, spécialiste de « dictionnairique », il enseigne la lexicologie et la lexicographie à l’université de Cergy-Pontoise, où il dirige le master « Sciences du langage » et le laboratoire du CNRS « Lexiques, dictionnaires, informatique ».

Auteur de plus de 400 publications, il a obtenu en 2007 le prix de l’Académie française pour son ouvrage « Les dictionnaires français, outils d’une langue et d’une culture ». (1)

On pourrait donc s’attendre à ce qu’il connaisse un peu l’histoire de la langue française, et à ce que, dans ses livres de vulgarisation destinés au grand public, il en parle avec la rigueur intellectuelle et l’honnête objectivité requises par notre Université.

Que nenni !

Les Arabes, ancêtres des Français : vraiment ?

Le dernier livre de Jean Pruvost, publié en mars 2017, est en effet intitulé : « Nos ancêtres les Arabes : ce que notre langue leur doit ».

Écartons tout d’abord l’affirmation « audacieuse » de ce titre, qui voudrait nous faire croire que les ancêtres des Français étaient des chameliers de la Péninsule arabique et non des guerriers celtes de la Gaule. Tous les enfants français savent que les Gaulois sont nos ancêtres, et que les Arabes qui vivent en France sont des immigrés de fraîche date.

Si nous nous permettions une plaisanterie, au rebours du sérieux universitaire auquel nous étions astreints durant notre longue carrière, nous ferions remarquer qu’il y a plus de probabilité que les Martiens soient nos ancêtres !

M. Pruvost croit-il qu’il va attirer beaucoup d’acheteurs, avec un tel titre ? Mais qui, à part les bobos gauchistes qui habitent dans les centres des grandes villes, va acheter un tel ouvrage de basse propagande ?

La langue arabe, langue du terrorisme et de la barbarie

D’autres que nous ont déjà remarqué que l’arabe est la langue des pays les plus arriérés du monde, et que, selon un rapport du PNUD (Programme des Nations unies pour le développement), la langue arabe « est un frein au progrès et un obstacle à la modernité ». (2)

Mais il convient aussi de rappeler que la langue arabe est la langue du Coran, et qu’en conséquence, depuis 14 siècles, elle est la langue de l’islamisation, et que c’est au son de cette langue que les musulmans ont exterminé plus de 270 millions de non musulmans depuis l’invention de l’islam par Mahomet au VIIe siècle. (3)

Rappelons aussi que, du VIIe au XIXe siècles, les envahisseurs arabes ont assassiné plus de 5 millions de Français, d’Italiens et d’Espagnols, et en ont réduit plus de 5 autres millions en esclavage ! (4)

Aujourd’hui même, en France, pas une semaine ne se passe sans que des djihadistes, hurlant les mots arabes « Allahu akbar ! », n’attaquent des Français en pleine rue, avec des couteaux, des armes à feu, des bombes, des voitures, des camions, pour les assassiner. (5)

La langue arabe est une langue d’envahisseurs, de colonisateurs, d’esclavagistes et de terroristes, excusez du peu !

C’est donc une incroyable violence symbolique et une extraordinaire perversion morale que de vouloir faire des Arabes nos ancêtres, alors qu’ils ont massacré et réduit en esclavage des millions de nos ancêtres ; alors qu’ils ont tenté, pendant des siècles, de détruire la civilisation européenne ; et alors que, de nos jours, des musulmans parlant arabe commettent d’innombrables attentats dans notre pays !

Faut-il croire que Jean Pruvost, comme tant de membres de l’intelligentsia arabophiles et islamophiles, souhaite la destruction de notre pays et de notre civilisation ?

Les mensonges de Jean Pruvost, propagandiste pro-arabe

Il y a quelques jours, à l’occasion de la « Journée mondiale de la langue arabe », célébrée chaque 18 décembre par l’Unesco (Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture), Jean Pruvost a accordé un entretien à France Inter, dans lequel il persiste dans son arabophilie extrémiste et assène de nombreux mensonges. (6)

Notons au passage que cet entretien, intitulé « Il y a plus de mots arabes que gaulois dans la langue française », a été réalisé par une certaine Ouafia Kheniche. Peut-être M. Pruvost va-t-il tenter de nous expliquer que le prénom « Ouafia » et le nom « Kheniche » sont d’origine gauloise…

Mensonge sur l’importance des mots arabes en français

Dans cet entretien, Jean Pruvost déclare : « La langue arabe est extrêmement présente dans la langue française. L’arabe est la troisième langue d’emprunt, puisque la première c’est l’anglais, ensuite l’italien. »

Ces propos révèlent une volonté d’arabiser notre langue par le mensonge, car la langue française est une langue gallo-romane (tout comme la civilisation française est d’origine gallo-romaine), et elle est bel et bien constituée ultra-majoritairement de latin, et non d’arabe.

Les études étymologiques établissent en effet que les langues dont proviennent les mots français sont, dans l’ordre :

1) le latin (environ 80 % des mots)

2) le grec (environ 10 % des mots, principalement des termes techniques et scientifiques)

3) l’anglais (mots entrés surtout aux XIXe et XXe siècles)

4) l’italien (mots entrés surtout aux XVe, XVIe et XVIIe siècles)

5) le francique, langue germanique du Moyen Âge, parlée par les Francs (entre autres par Clovis et sa cour), proche du bas allemand et du néerlandais.

Plus de 400 mots français sont d’origine francique, dont : attacher/détacher, bande, bannir, bastille, bâtir, beffroi, blanc, blason, bleu, bord, bouter, brandir, canif, crampon, cresson, croc, danser, dard, échanson, écume, éperon, épier, épieu, escrime, étal, étendard, étron, fanion, fauteuil, fief, flèche, frais, framboise, galop, gant, garant, garder, garnir/garnison, gars/garçon, gonfanon, grappe/grappin, grimper, gris, guerre, guetter, hache, haïr/haine, hameau, harangue, hardi, haubert, heaume, héberger, hêtre, honnir/honte, houx, jardin, laid, loge, maçon, malle, marais, maréchal, marque/marche, patte, randonnée, rang, renard, sénéchal, touffe, trêve, trique, trompe, trotter, troupe. (7)

À ces mots, il faut ajouter plusieurs centaines de mots d’origine mixte latino-francique, issus de croisements entre le latin et le francique, comme : assener, effrayer, émoi, gaine, gâter, gué, guêpe, gui, guivre/vouivre, haut, herse. (8)

6) Ensuite seulement arrive l’arabe, avec 500 mots entrés en français. L’arabe est donc sixième, et non troisième, comme le prétend mensongèrement Jean Pruvost.

Mensonge sur l’importance des mots gaulois en français

Jean Pruvost déclare : « [Les Français] parlent arabe beaucoup plus que gaulois… Le gaulois, c’est à peine une centaine de mots. Pour l’arabe, on est à 500 mots. »

Il s’agit là d’une minimisation délibérée de l’importance de la langue gauloise en France. En effet, M. Pruvost passe volontairement sous silence les innombrables toponymes (noms de lieux) d’origine gauloise : des milliers de villes, villages, lieux-dits, cours d’eau, montagnes, forêts, sites, dans toutes les régions de notre pays, portent des noms d’origine gauloise, comme le prouvent les recherches des historiens et des linguistes. (9)

Voici quelques exemples de toponymes français d’origine gauloise :

« lugdunon », composé de « Lug » (plus important dieu gaulois, père de la création) et de « dunon » (« forteresse ») : Lyon, Laon (Aisne), Laudun-l’Ardoise (Gard), Loudun (Vienne), bois de Loudon, étang de Loudon, route des Loudonneaux (Mayenne, commune de Parigné-l’Evêque).

« vindobriga », composé de « vindo » (« blanc ») et de « briga » (« colline », puis « forteresse ») : Vandœuvre-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle), Vendeuvre (Calvados), Vendeuvre-du-Poitou (Vienne), Vendeuvre-sur-Barse (Aube).

« briva » (« pont ») : Brive-la-Gaillarde (Corrèze), Brives (Indre), Brives-Charensac (Haute-Loire), Brives-sur-Charente (Charente-Maritime), Brioude (Haute-Loire), Vieille-Brioude (Haute-Loire), rivière Briance (Haute-Vienne) (de « brivancia ») et son affluent Le Briansoulet et les villages qu’elle traverse, comme La Croisille-sur-Briance, Saint-Vitte-sur-Briance, Saint-Bonnet-Briance.

« cassanos » (« chêne ») : à l’origine de plus de 200 noms de lieux, dont Le Chesnay (Yvelines), Le Chesne (Eure), Le Chesne (Ardennes), Chenay (Marne), Chenay (Sarthe), Chenay (Deux-Sèvres), Chenay-le-Châtel (Saône-et-Loire), Chassagne (Puy-de-Dôme), Chassagnes (Haute-Loire), Chassagnes (Ardèche, commune des Vans), Lachassagne (Rhône), La Chassagne (Jura), Chassagne-Montrachet (Côte-d’Or), Chassagne-Saint-Denis (Doubs), Chassaignes (Dordogne), Chassenard (Allier), Chasseneuil-du-Poitou (Vienne), Chasseneuil-en-Berry (Indre), Chasseneuil-sur-Bonnieure (Charente), Chassenon (Charentes), Chassignelles (Yonne), Chassignolles (Indre), Chassignolles (Haute-Loire), Cassagnas (Lozère), Cassagne (Haute-Garonne), La Cassagne (Dordogne), Lacassagne (Hautes-Pyrénées), Cassagnabère-Tournas (Haute-Garonne), Cassagnoles (Hérault), Cassagnoles (Gard), Cassaigne (Gers), Cassaignes (Aude), La Cassaigne (Aude), Casseneuil (Lot-et-Garonne).

« turno » (« hauteur ») : à l’origine d’innombrables noms de lieux, dont Tournon (Savoie), Tournon (Var, commune de Montauroux), Tournon-d’Agenais (Lot-et-Garonne), Tournon-Saint-Martin (Indre), Tournon-Saint-Pierre (Indre-et-Loire), Tournon-sur-Rhône (Ardèche), Le Petit Tournon (Ardèche, commune de Villeneuve-de-Berg), Tournai-sur-Dives (Orne), Tournay (Eure, commune de Harcourt), Tournay (Marne, commune Favresse), Tournay (Charente-Maritime, commune de Puyrolland), Tournay-sur-Odon (Calvados), Le Petit Tournay (Aisne, commune de Beaurevoir), Tournac (Ariège, commune d’Arrien-en-Bethmale), Tournhac (Aveyron, commune de Sonnac), Tourniac (Cantal, commune de Pleaux), Tourniac (Lot, commune de Pontcirq), Tourny (Eure), Tourny (Nièvre, commune de Fléty), Tourny (Saône-et-Loire, commune de Changy), Le Tourne (Gironde), Tornac (Gard), Tornay (Haute-Marne).

« nanto » (« rivière », puis « vallée ») : à l’origine de milliers de noms de lieux, dont Nancy, Nancy-sur-Cluses (Haute-Savoie), Nanc-lès-Saint-Amour (Jura), Nançay (Cher), Nance (Jura), Nances (Savoie), Nancuise (Jura), Nans (Doubs), Nans-sous-Sainte-Anne (Doubs), Nans-les-Pins (Var), Les Nans (Jura), Nant (Aveyron), Nantua (Ain), Nandy (Seine-et-Marne), Nangis (Seine-et-Marne), Nangy (Haute-Savoie), Nanteuil (Deux-Sèvres), Nanteuil-en-Vallée (Charentes), Nanteuil-la-Forêt (Marne), Nanteuil-la-Fosse (Aisne), Nanteuil-le-Haudouin (Oise), Nanteuil-lès-Meaux (Seine-et-Marne), Nanteuil-Notre-Dame (Aisne), Nanteuil-sur-Aisne (Ardennes), Nanteuil-sur-Marne (Seine-et-Marne), Nantheuil (Dordogne), Nantey (Jura), Nantiat (Haute-Vienne), Nanthiat (Dordogne), Nantois (Meuse).

Tout le territoire de la France est donc parcouru, irrigué, recouvert de noms gaulois, mais M. Pruvost n’en parle pas, car cela va à l’encontre de ses assertions trompeuses ! (10)

De même, les racines celtiques (le gaulois est une langue celtique) se retrouvent dans de nombreux mots français, alors que les racines arabes y sont inexistantes… ce qui n’est pas étonnant, puisque la langue française n’a aucune origine arabe ! (11)

De façon plus générale, quand on consulte l’énorme et remarquable dictionnaire étymologique de la langue française qu’est le FEW (Französisches Etymologisches Wörterbuch), on se rend compte que la langue française est ancrée dans notre histoire et dans notre territoire : la majorité écrasante des mots français existaient déjà il y a de nombreux siècles, ils proviennent du latin et du grec, avec de nombreux apports de langues autochtones (gaulois, francique, ancien occitan, haut-allemand, etc.), et on a assisté, pendant 1 000 ans, à un fourmillement incroyable de mots dans les divers dialectes et patois français (d’oïl et d’oc) dans chaque région de notre pays, quasiment sans influence étrangère – ce qui n’est pas étonnant, puisque, jusqu’au XIXe siècle, la majorité des Français parlaient uniquement le dialecte de leur province natale et ne comprenaient même pas les dialectes des provinces voisines. (12)

Mensonge et trucage des étymologies (1)

Un autre procédé frauduleux, utilisé par Jean Pruvost pour promouvoir sa réécriture de l’Histoire, est le trucage des étymologies des mots français qu’il prétend issus de la langue arabe.

Ainsi, M. Pruvost déclare : « On retrouve aussi beaucoup de mots dans l’habillement. Si vous allez dans un magasin (mot arabe), acheter une jupe (mot arabe) de coton (mot arabe), un gilet et un caban (mots arabes), vous utilisez des mots arabes. »

En réalité, ces mots français proviennent directement de mots italiens, et non directement de mots arabes :

1) « magasin » vient de l’italien « magazzino », qui vient de l’arabe « mahazin » (« entrepôt »).

http://www.cnrtl.fr/definition/magasin

2) « jupe » vient de l’italien « jupa » (« veste d’homme ou de femme »), qui vient de l’arabe « gubba » (« veste de dessous »).

http://www.cnrtl.fr/definition/jupe

3) « coton » vient de l’italien « cotone », qui vient de l’arabe « qutun ».

http://www.cnrtl.fr/definition/coton

4) « caban » vient de l’italien (sicilien) « cabbanu », qui vient de l’arabe « qaba » (« tunique »).

http://www.cnrtl.fr/definition/caban

La dernière étape de l’évolution de ces mots, avant leur entrée dans la langue française, a donc été italienne, et non arabe. La présence de ces mots en français dénote donc l’influence italienne, et non l’influence arabe, sur notre langue !

Mais reconnaître ce fait irait à l’encontre de la propagande idéologique anti-française et anti-occidentale dans laquelle se complaît Jean Pruvost dans cet entretien et dans son livre.

Mensonge et trucage des étymologies (2)

Autre procédé frauduleux de Jean Pruvost, la sélection préférentielle d’une étape de l’évolution d’un mot, au détriment de toutes les autres étapes, procédé auquel il a recours dans l’entretien accordé à France Inter et, de façon intensive, dans son livre.

Ainsi, M. Pruvost prétend que les mots « orange », « sucre », « épinards », « estragon » proviennent de la langue arabe. Il s’agit là d’une tromperie :

1) « orange » vient de l’italien « arancio », qui vient de l’arabe « naranga », qui vient du persan « narang ».

http://www.cnrtl.fr/definition/orange

2) « sucre » vient de l’italien « zucchero », qui vient de l’arabe « sukkar », qui vient du persan « shekar », qui vient du sanskrit « sarkara ».

http://www.cnrtl.fr/definition/sucre

3) « épinards » vient du latin médiéval « spinarchia », qui vient de l’arabe « isbinah », qui vient du persan « aspanah ».

http://www.cnrtl.fr/definition/%C3%A9pinards

4) « estragon » vient du latin médiéval « tarcon », qui vient de l’arabe « tarhun », qui vient du grec classique « drakontion » (plante appelée « serpentaire »).

http://www.cnrtl.fr/definition/estragon

Il n’y a donc aucune raison objective de prétendre que ces mots sont plus arabes qu’italiens, ou plus arabes que latins, ou plus arabes que persans, ou plus arabes que sanskrits !

Insister sur la seule étape arabe de l’évolution d’un mot, en masquant ses étapes antérieures (persan, sanskrit, grec classique…) et postérieures (latin médiéval, italien, espagnol…), n’est-ce pas une tromperie, faite dans un but pro-arabe, au détriment des non arabes ?

N’est-ce pas une preuve de racisme envers les non arabes ?

Mensonge sur l’algèbre et la chimie

Enfin, nous dénonçons l’affirmation finale de Jean Pruvost, dans cet entretien : « Un enfant qui part faire de l’algèbre et de la chimie dans son collège est dans le monde arabe. »

Une fois de plus, M. Pruvost falsifie les faits historiques, au bénéfice de son obsession arabophile :

1) les Arabes n’ont pas inventé l’algèbre :

Al-Khwarizmi (780-850) est présenté par les propagandistes arabophiles comme le « père de l’algèbre ». En réalité, il était persan (donc pas arabe), et il reconnaît, dans ses écrits, s’être basé sur les travaux d’algébristes indiens du VIIe siècle. Bref, ce sont des Indiens qui ont inventé l’algèbre (ainsi que les prétendus « chiffres arabes », le zéro et le système décimal). Le fait que le mot « algèbre » provienne de la langue arabe n’y change rien.

De plus, les propagandistes arabophiles utilisent le fait que le nom d’Al-Khwarizmi est à l’origine du mot « algorithme », pour faire croire qu’il aurait inventé les algorithmes, alors qu’il s’est contenté de classifier les algorithmes existants (ceux des géomètres babyloniens, des mathématiciens grecs comme Euclide, des Indiens, des Persans, etc.), et n’a jamais revendiqué leur invention. (13)

2) les Arabes n’ont pas inventé la chimie :

Jaber Ibn Hayyan (721-815) est présenté par les propagandistes arabophiles comme le « père de l’alchimie », donc comme le « père de la chimie ». En réalité, ce n’est pas lui qui a inventé l’alchimie, mais les anciens Égyptiens, chez qui les alchimistes officiaient à la cour du pharaon. Ajoutons que beaucoup de ses « recherches » étaient fondées sur une numérologie basée sur les systèmes pythagoricien et néoplatonicien, donc grecs. (14)

De plus, le mot « alchimie » vient du latin médiéval « alchimia », qui vient de l’arabe « al-kimija », qui vient soit du grec « kumeia » (« mélange de liquides »), soit du copte « chame » (« noir »), terme servant aussi à désigner l’Égypte, et appliqué aux arts qu’on attribue à ses habitants. Bref, contrairement à l’idée reçue, le mot « alchimie » n’est pas d’origine arabe, mais d’origine grecque ou copte. (15)

3) Jean Pruvost ment :

Une fois de plus, preuve est faite que, poussé par son idéologie pro-arabe, M. Pruvost n’hésite pas à mentir et à falsifier les faits, en violation de toutes les exigences universitaires !

Jean Pruvost sur les traces de la nazie arabophile Sigrid Hunke

Le dernier livre de Jean Pruvost, et son entretien accordé à France Inter, prouvent qu’il suit les traces de Sigrid Hunke, autrice en 1960 d’un répugnant livre de basse propagande pro-arabe et pro-islamique intitulé « Le Soleil d’Allah brille sur l’Occident », dans lequel elle prétendait démontrer que « le monde arabe a définitivement fait entrer l’Occident dans la démocratie, la science et les valeurs spirituelles » (sic).

Sigrid Hunke (1913-1999) entra au parti nazi en 1937 ; passa un doctorat sous la supervision de l’islamologue Ludwig Ferdinand Clauss, dont elle adopta les théories raciales antisémites ; fut membre pendant la Deuxième Guerre mondiale de l’Ahnenerbe, institut de recherches nazi créé par Himmler (qu’elle admirait et connaissait personnellement), qui avait pour mission de « prouver » la validité des théories nazies sur la supériorité raciale des Aryens ; rencontra le grand mufti de Jérusalem, Al-Husseini, antisémite fanatique et admirateur des chambres à gaz ; et passa les 50 dernières années de sa vie à faire de la propagande pro-arabe et pro-islamique, dans des livres et de nombreuses conférences. (16)

Dans son remarquable ouvrage, « Aristote au Mont Saint-Michel », l’historien Sylvain Gouguenheim dénonce le livre de Sigrid Hunke, en ces termes : « [il] mériterait d’être étudié page par page tant il déforme les faits, ment par omission, extrapole sans justifications ». (17)

C’est hélas le même constat que nous sommes obligés de dresser, concernant M. Pruvost, « tant il déforme les faits, ment par omission, extrapole sans justifications », dans le même but pro-arabe que la nazie Sigrid Hunke.

Nous souhaitons à Jean Pruvost qu’il se reprenne, avant qu’il ne soit trop tard, et n’ait perdu toute crédibilité auprès de ses confrères universitaires et tout respect de la part du public français.

La haine anti-française des « élites »

Les tentatives de Jean Pruvost de falsifier l’histoire de notre langue sont répugnantes et révoltantes, mais elles sont bien en accord avec les propos négationnistes antifrançais du locataire provisoire de l’Élysée, Emmanuel Macron, qui avait déclaré, durant la campagne présidentielle : « il n’y a pas une culture française ». (18)

Par sa grossière propagande et ses mensonges pro-arabes, le professeur Pruvost rejoint le bataillon de cette intelligentsia haineusement antifrançaise, qui ne perd pas une occasion d’insulter la France et les Français, de nier leur histoire, et de cracher sur leur identité !

Professeur Franklin

Notes :

1) Jean Pruvost

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Pruvost

2) Voir l’article de Jacques Guillemain :

La langue française ne doit rien aux Arabes, M. le lexicologue Pruvost !

https://ripostelaique.com/la-langue-francaise-ne-doivent-rien-aux-arabes-m-le-lexicologue-pruvost.html

3) Estimate of the death of non-Muslims by the political act of jihad

http://www.politicalislam.com/tears/pages/tears-of-jihad/

4) Traite des esclaves de Barbarie

https://fr.wikipedia.org/wiki/Traite_des_esclaves_de_Barbarie

Voir aussi les livres suivants :

Esclaves chrétiens, maîtres musulmans : L’esclavage blanc en Méditerranée (1500-1800), de Robert C. Davis (Actes Sud, collection Babel)

https://www.amazon.fr/Esclaves-chr%C3%A9tiens-ma%C3%AEtres-musulmans-M%C3%A9diterran%C3%A9e/dp/274276920X

Captifs en Barbarie : L’histoire extraordinaire des esclaves européens en terre d’Islam, de Gilles Milton (Noir sur Blanc)

https://www.amazon.fr/Captifs-Barbarie-Lhistoire-extrordinaire-européens/dp/2882501706/

Le commerce des captifs : Les intermédiaires dans l’échange et le rachat des prisonniers en Méditerranée, XVe-XVIIIe siècle (Collection de l’École française de Rome, numéro 406)

https://www.amazon.fr/commerce-captifs-intermédiaires-prisonniers-Méditerranée/dp/2728308055/

Les Barbaresques : La Course et la guerre en Méditerranée XIVe-XVIe siècle, de Jacques Heers (Perrin, collection Tempus)

https://www.amazon.fr/Barbaresques-Jacques-HEERS/dp/2262028664/

5) Voir la terrible chronologie du djihad en France établie par Maxime Lépante :

Djihad en France : 189 affaires, 244 morts, 997 blessés depuis 2015 !

https://ripostelaique.com/le-vrai-bilan-des-attentats-musulmans-en-france-2015.html

6) Il y a plus de mots arabes que gaulois dans la langue française

https://www.franceinter.fr/culture/plus-d-arabe-que-de-gaulois-dan-la-langue-francais

7) Mots français d’origine francique

https://fr.wiktionary.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Mots_en_fran%C3%A7ais_issus_d%E2%80%99un_mot_en_vieux-francique

8) Mots français d’origine mixte latino-francique

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vieux-francique#Mots_français_d’origine_mixte_latino-francique

9) Voir, par exemple, les articles suivants :

La toponymie gauloise de l’Auvergne et du Velay

http://www.persee.fr/doc/rea_0035-2004_1931_num_33_4_2623

Les toponymes gaulois du passage de l’eau en Normandie

http://www.persee.fr/doc/annor_0003-4134_2006_num_56_4_1591

Quand on parlait gaulois à Lugdunum

http://www.persee.fr/doc/abpo_0399-0826_1977_num_84_1_2872

Le gaulois turno- dans les noms de lieux

http://www.persee.fr/doc/rea_0035-2004_1921_num_23_2_2156

Quelques réflexions sur la toponymie prélatine de la France

http://www.persee.fr/doc/onoma_0755-7752_1984_num_3_1_893

Quelques noms prélatins de l’eau dans la toponymie de nos rivières

http://www.persee.fr/doc/rea_0035-2004_1926_num_28_2_2399

La toponymie limousine d’origine antique

http://www.persee.fr/doc/bude_0004-5527_1999_num_1_1_1935

10) Sur la langue gauloise, on peut consulter le remarquable site Lexilogos, qui concentre un maximum de liens concernant toutes les langues mortes et vivantes de l’humanité :

http://www.lexilogos.com/gaulois_dictionnaire.htm

Voici une liste de mots gaulois :

https://fr.geneawiki.com/index.php/Gaulois

Voici deux listes de mots français d’origine gauloise :

http://users.skynet.be/sky37816/Mots_gaulois.html

http://www.arbre-celtique.com/encyclopedie/mots-francais-d-origine-gauloise-71.htm

11) Voir, par exemple :

Dictionnaire des racines celtiques, de Pierre Malvezin

https://archive.org/details/dictionairedesr00malvgoog

12) Le FEW (Französisches Etymologisches Wörterbuch), en cours de publication depuis 1922 – par une équipe d’universitaires suisses allemands, jusqu’en 1993, et depuis cette date par l’équipe d’universitaires français de l’INaLF-ATILF de Nancy, qui a aussi réalisé le Trésor de la Langue Française (CNRS) – compte pour le moment 25 volumes, qui totalisent plus de 16.000 pages :

http://stella.atilf.fr/few/

Ce dictionnaire, d’une richesse inouïe, contient près de 5 millions de mots français différents (pour comparaison, le Petit Larousse en contient environ 55.000, le Petit Robert 60.000, le Grand Robert 75.000, le Littré 80.000, le Trésor de la Langue Française 110.000).

On peut consulter une version « simplifiée » du FEW (275.000 mots) en ligne :

https://apps.atilf.fr/lecteurFEW/

13) Al-Khwarizmi

https://fr.wikipedia.org/wiki/Al-Khw%C3%A2rizm%C3%AE

14) Histoire de la chimie

https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_chimie

15) Alchimie

http://www.cnrtl.fr/definition/alchimie

16) Sigrid Hunke

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sigrid_Hunke

17) Aristote au mont Saint-Michel

https://fr.wikipedia.org/wiki/Aristote_au_mont_Saint-Michel

18) Emmanuel Macron et le reniement de la culture française

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2017/02/06/31001-20170206ARTFIG00209-emmanuel-macron-et-le-reniement-de-la-culture-francaise.php

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Courais F.

« Djack » n’est qu’un péteux de plus dans ce paysage dantesque qui prétend représenter fièrement la France !!!!

Magnin Daniele

Il faut piquer ce vieillard sénil,de plus avec le poste onéreu qu,il occupe, la nation fera de belles économies, qui serait plus utiles pour les hopitaux

Carole

Avec les très connues locutions Allahu akbar et nardin bebek, on a déjà un bon aperçu de toute la beauté et l’élégance de la langue arabe. ça paraît suffisant.

Marcel

ça renseigne bien sur vos fréquentations !

saurer

Autre invention des arabes, qui résume leur potentiel d’inventeurs : le téléphone arabe …

COLIN

connaissez vous l’expression  » travail d’arabe » traduction  » travail ni fait ni a faire  »
cela résume de quoi ils sont capables

a j’allais oublier Ali-baba et les 40 voleurs

pour résumer que ce les Arabes ont apporté a notre civilisation

pour le reste c’est comme es pattes italiennes en fait Marco Polo a ramener la recette de chine facile de dire « c’est nous qui avons inventé  » mais l’histoire remet a leur place les voleurs

et les Arabes pareils ont pris et transporté certaines cultures sans jamais les comprendre

mais en aucun cas ont apporté des plus a nos civilisations modernes

Marcel

Je vous cite :Aujourd’hui même, en France, pas une semaine ne se passe sans que des djihadistes, hurlant les mots arabes « Allahu akbar ! », n’attaquent des Français en pleine rue, avec des couteaux, des armes à feu, des bombes, des voitures, des camions, pour les assassiner. (5)….. c’est de la pure mauvaise foi et de la malhonnêteté intellectuelle que d’assener de telles assertions ! Au fond , c’est votre souhait de voir des Français se faire égorger tous le jours et ce pour vous conforter dans votre immonde opinion que vous vous faites de la situation sécuritaire en France ! quel cynisme

Alain Carrasco

C’ est clair.

Carole

Vous êtes ce qu’on appelle un dhimmi, un pauvre soumis sans honneur, sans courage, sans dignité … une honte. Tout comme l’autre ci-dessous qui acquiesce à vos propos lamentables. .

Le Blob

Ils sont dans le déni absolu. Ils s’en tiennent à la presse de la bien pensance, c’est pour ça.

Dorylée

Si on est sûr que excision, égorgement, viol, barbarie sont d’origine arabe on est également certain que turbo diesel, avion, ordinateur, réacteur, moteur fusée ne le sont pas. Ils le faudra d’abord arrêter de boire la pisse de dromadaire qui leur fait voir la Terre plate…

Thorgal

Enseigner l’Arabe dans les Lycées est une bonne idée car c’est une langue très pratiquée dans le monde et de plus cela évitera de laisser son enseignement à des religieux islamiques. L’élévation culturelle des jeunes de toute origine doit être notre objectif pour les sortir de l’obscurantisme.

À condition qu’il s’agisse de jeunes maîtrisant parfaitement le Français (niveau certificat d’étude 1930, même plus atteint par certains bacheliers d’aujourd’hui, hélas), oui, on peut commencer à leur enseigner l’arabe pour qu’ils connaissent la langue de l’ennemi. Ça ne pourra plus leur détruire le cerveau, comme le fait le fait de commencer par l’arabe en psalmodiant Mein Coranpf à longueur de journée.

Mais si on se limite à enseigner l’arabe à ceux qui maîtrisent déjà le français (orthographe, conjugaison et grammaire), on n’aura pas beaucoup de candidats ces jours-ci

astrid

Parce que vous croyez que les religieux islamiques leur apprennent l’arabe ?
Ils apprennent à annoner des phrases toutes faites sorties du coran.
Ils les voient avec les gosses dans les rues de Dakar, assis par terre contre les maisons avec leurs feuilles où sont écrites quelques phrases courtes en caractère 24 ….

Thorgal

C’est pour ça qu’il faut l’enseigner au Lycée par des professeurs formés en France.

Patrick Granville

Combien de milliers de dollars aura touché par le Qatar ou les émirats J Pruvost pour écrire ces négationnismes ? Il devrait s’appeler provoc.

POLYEUCTE

Article superbe par sa documentation !
Chose curieuse, personne ne parle de « l’Arabe littéraire »….
Langue améliorée, car normative, utilisée par les rares « intellectuels » de ces Pays…
Mais c’est du… chinois pour la masse….

Alain Carrasco

« Nous souhaitons à Jean Pruvost qu’il se reprenne, avant qu’il ne soit trop tard, et n’ait perdu toute crédibilité auprès de ses confrères universitaires et tout respect de la part du public français. » Sans blagues? Et le public français dont vous parlez, Mme Jeanpierre, ce sont les « braves patriotes » gaulois mâtinés d’ espagnols, portugais, italiens, etc, qui fréquentent ce site et écrivent toutes ces horreurs ?😁😁😁😁😁😁

Alain Carrasco

Des mots français….

André LÉO

Puisqu’il est question de mots définissant les mots, on apprend que la vente de bibine de marque corona, fabriquée au Mexique, este en chute libre;
Ils n’ont pourtant pas les yeux bridés, les mexicains! Croyances, croyances, les prières du vendredi 13 et les suppliques à la mère noël ou au petit jésus ont le vent en poupe.
D’ici à ce que les gogos aillent en procession au père Lachaise, implorer jeanne d’arc de faire stopper la pandémie…
Dans quel monde de crétins vivons nous?

Alain Carrasco

Au fait, madame Jeanpierre, sur la devanture de votre pharmacie, il y a un panneau « interdit aux chiens aux noirs et aux Arabes »? Non parce que, vu la haine que vous leur portée, ça doit vous faire sacrément mal au derrière de leur vendre des médocs?

Audiard

T’es sur un site français, bonhomme! … ne confonds pas « portée » de clébards et …que vous « portez » verbe conjugué à la 2ème personne du pluriel

Guylaine

Très juste, ce sont toujours ces gauchiasses ineptes et menteurs comme leurs protégés qui veulent essayer de donner des leçons en faisant d’énormes fautes !

Alain Carrasco

Audiard et Guylaine, j’ essaie désespérément de vous répondre, notamment par rapport à cette faute de conjugaison qui n’ est due qu’ à la malice du correcteur d’ orthographe (qui se transforme quelques fois en faiseur de fautes), mais pour l’ heure, mes réponses ne passent pas. 😑

Alain Carrasco

Merci, la correction a été faite par mes soins, mais à cette heure, toujours non publiée. Ca l’ apprendra à vérifier mon texte, avant d’ appuyer sur « poster le commentaire »😁

COLIN

ils ne connaissent que le singulier ils ne vouvoient pas mais tutoient déjà connaitre moi toi lui c’est déjà beaucoup pour eux il sont limité leur Qi ne dépasse pas les nombres supérieur a 80
la preuve pour les nombres il ne savent pas compter jusqu’à dix donc ils ne disent pas « je suis du quatre vingt treize » mais disent « je suis du neuf trois »

Alain Carrasco

Eh bien, je ne sais pas qui à sorti ce colin là de l’ eau, mais il aurait mieux fait de le remettre à la mer😅

Loupgaulois

Tiens le débile mental pro muz qui doit adorer de se faire mettre à 4 pattes 5 fois par jour. Va faire tes ablutions c’est vendredi et bientôt l’heure de lever ton derriere

Dejanire

Carrascon si remettre les pendules à l’heure envers les manipulations mensongères et grotesques de ces islamo collabos c’est de la haine je comprends mieux pourquoi vous êtes un fan du petit père des peuples Jojo Staline qui était un maître en la matière. Vous avez été bien formaté au vu de votre étroitesse d’esprit.

kouffar

encore un suce babouche,moi j ai la haine surtout pour les traitres et les lopettes ok

Alain Carrasco

Non, moi, je suis fan du camarade Léon, assassiné par un sbire de l’ ignoble Staline, mais je me doute bien que pour vous, c’ est du pareil au même. Croyez bien ce que vous voulez, mais en matière de mensonges grotesques, sur rl, vous méritez à coup sûr le Guinness des records. Bon, je vais faire mon fayot, mais merci quand même, au passage, de publier mes interventions.

Le Blob

Donc tu n’es qu’un petit bourgeois demago. Du même tonneau que le traitre Jospin. Vivement l’épuration.

Alain Carrasco

Petit bourgeois… Ah, on ne me l’ avais encore jamais faite celle là 😅 Dites donc, j’ ose à peine imaginer ce qu’ est un grand bourgeois, alors😑…. Vivement l’ épuration ? Eh bien j’ en tremble de tous mes membres😅😅😅😅😅😅😅😅😅

Le Blob

Ceux dont tu n’es pas amputé ?

Alain Carrasco

Et donc, quand on a pas d’ arguments, on s’ attaque au patronyme. Mais, bon, j’ ai l’ habitude.

emile

l’article parle des mensonges des déconstructeurs de la nation et de notre culture , au cas ou t’aurais pas remarqué , du con , et pas d’un étalage de haine à l’encontre des malheureux étrangers à notre langue et à notre culture…..

Guylaine

Concentrez vous davantage sur le français que sur l’arabe, ça vous permettra de savoir conjuguer les verbes ! ICI, VOUS ÊTES EN FRANCE , mais rien ne vous empêche de partir au maghreb !

Alain Carrasco

C’ est terrible, rendez vous compte : le savant Jean Pruvost à osé, dans un livre au titre provocateur  » nos ancêtres les Arabes », défier nos chers gaulois réacs patriotes. Heureusement, notre grande intellectuelle de service, l’ inénarrable Lucette Jean Pierre, est là pour laver cet affront! Mais au fait, c’ est quoi, la langue française ? Entre 60 et 100 000 mots (moins que la langue anglaise : environ 200 000), venus du Grec, du latin, de l’ anglais, de l’ allemand, du gaulois (une centaine), de l’ Arabe (environ 500). Bref, voilà une langue qui se nourrit des apports d’ autres langues du monde entier, et qui continue de le faire. Voilà une langue qui se moque bien du nationalisme, du patriotisme, etc. A l’ image de notre société, son évolution est multiculturelle, et c’ est tant mieux.

Alain Carrasco

Madame Jeanpierre nous parle des toponymes, autrement dit, nom de lieux, dont certaines racines sont gauloises, certes, mais, si monsieur Pruvost n’ en fait pas mention, s’ est, à mon avis, parce que, dans son livre, il parle des mots couramment utilisés dans la langue française, et non des noms de lieux (des noms de ville, généralement). A ma connaissance, « nanto » (rivière puis vallée) n’ est la racine d’ aucun nom commun, de même que, par exemple « cassanos » (chêne).

Dejanire

C’est sûr que vous êtes l’archétype de cette évolution multiculturelle aux neurones bousillés par la propagande islamo bolchevique Carrasco.

Alain Carrasco

Ah, vous avez écrit mon nom correctement… J’ en prends bonne note😁

André LÉO

Le langage structure les sociétés humaines, bonhomme! Nos civilisations et nos cultures en découlent. Nous buvons du vin, ils boivent du thé à la menthe, d’autres avalent du coca cola… et ce sont ceux qui boivent du vin, mangent de la charcuterie qui ont fait 1789 pour se débarrasser de leurs tyrans, rois et évêques. Ceux qui boivent du thé avec leurs cornes de gazelle graisseuses sont les plus obscurantistes et les plus barbare de la planète. Quant aux adeptes de la boisson maronnasse, ils rêvent de transformer les nations du monde en « village mondial » américain.
Chacun sa langue, chacun ses dérives cultuelles, C Lévy Strauss l’a très bien expliqué.

Alain Carrasco

Je bois du vin, du thé, du coca, je mange de la charcuterie, du porc, du couscous, du Paris Brest, des cornes de gazelles… Comme vous dîtes, à chacun ses dérives culturelles 😑😅

ricco delestaque

Je ne suis pas étonné qu’il soit allé chez comme disent certains « Rance-Inter » il y était parfaitement à sa place. J’ai eu un prof de français rapatrié d’Algérie qui nous enseignait le français par l’arabe, il traçait une ligne verticale, mettait le mot français d’un côté et de l’autre, le mot arabe écrit en arabe, j’ai protesté un jour et j’ai pris 4 heures de colle.J Pruvost n’est pas volontaire pour aller discuter avec E E ? Dommage, depuis Djack, on se serait marré.

ricco delestaque

Dans mon commentaire, c’est bien sûr E Zemmour que je voulais citer par EE au lieu de EZ, si le modo veut bien rectifier, merci

PIstou

Le lang va au maroc initier les jeunes marocains au jeu de la chèvre c’est lui qui tient le rôle de la chèvre.

Jean Claude VICTORIA

De nombreux pédophiles juifs accusés aux US se réfugient en Israël – rapport
Selon une étude de Jewish Community Watch relayée par CBS, plus de 60 personnes accusées d’abus sexuels sur des enfants ont fui vers l’État juif depuis 2014
Source…. https://fr.timesofisrael.com/de-nombreux-pedophiles-juifs-accuses-aux-us-se-refugient-en-israel-rapport/

Carole

Ce vieux beau momifié est une parfaite incarnation de la fourberie et même de la traîtrise . On ne se méfiera jamais assez de ce vendu.

Racamille

LA choucroute aussi a été inventée par les Arabes ?
Faut demande à JAck LAng le pédophile !

Job

C’est la même manipulation que ce prétendu « .Al-andalus  » qui aurait été un âge d’or propice à la paix et à l’entente entre 3 les religions en Espagne .
Il suffit de lire le pavé de Serafin Franjul , spécialiste incontesté de cette époque , documenté aux meilleures sources dont arabes , pour se guérir de ce mensonge propagé par les fellateurs de l’islam et les mondialistes .
L’indigène espagnol n’était qu’un esclave soumis aux mahométans , rançonné par l’impôt , devant marcher sur la partie basse d’une rue pour laisser la partie haute au musulman , ayant droit seulement à l’âne le cheval étant l’exclusivité du mahométan .
Période de nombreux massacres par les « .occupants  » , pillages , rapts de femmes et viols !
Assurément les faussaires de l’Histoire ne reculent devant rien .

Dejanire

Al Andalous ou Andalousie vient du mot Vandale peuple germanique installé dans cette partie de l’Espagne à l’époque. Rien à voir avec l’arabe.

Marnie

On constate donc qu’il existe un véritable complot anti-France qui vient de l’intérieur même de notre pays. Un vrai scandale s’étale au grand jour. Les traitres n’ont pas peur d’étaler leur misérabilisme au grand jour. Avec l’envahissement et l’ensauvagement voulus par certains que nous subissons la coupe est pleine.

gélase

« On constate donc qu’il existe un véritable complot anti-France qui vient »…ça fait plusieurs siècles que certains auteurs Français nous en causent, mdr,….

André LÉO

Des mots arabes ajoutés à notre belle langue en perdition, on retiendra ramdam et assassin, le bruit et la mort, dérivés de ramadan et de haschichin.
L’invasion des mots anglobish est autrement plus grave. Toutes les marques, toutes les pubs, tous les discours des journaleux et des politicards sont du charabia, (autre mot arabisant) infesté de mots en English collabos et absurdes.
C’est le FRANÇAIS IMPOSÉ dans toutes les écoles de Toutes les régions qui a forgé l’Unité Nationale. C’est l’arabe, l’anglais, le corse, le « diwan », le basque… qui tuent la langue et la Nation Françaises.

Alain Carrasco

Si ça pouvait tuer les abrutis racistes, ce serait bien😉

gélase

On a fait la guerre pour ne pas parler Allemand, ….ben alors faut pas se plaindre, on est dans le camp des vainqueurs non ?

Pin

Je suis très admiratif des recherches de Lucette Jean-Pierre et ses démonstrations concernant les linguistiques des mondes anciens mais ne vaudrait-il pas mieux se centrer sur le contemporain qui nous montre des arabes hallucinés par leur haine de l’occident. La langue française est mon bien le plus précieux celui qui fait de moi un français. Tous ceux qui voudraient me rattacher à une langue étrangère à fortiori barbare sont de malfaisants et de illusionnistes que je méprise profondément.

Marc Larapède

Article très instructif qui démolit les islamo-béats en tous genres. Merci Professeur Franklin

Mike

Les lanques ne dérivent pas les unes les autres. Ce sont des patois dont les plus proches sont les patois des territoires voisins. Quand un Etat centralisé est créé (sous Napoléon par exemple) la langue cristallise. Sans parler du latin qui est une langue administrative dont la structure à cas n’a jamais pu donner les langues romanes droites.

Clovis

Cet article est superbe ! A bientôt 73 ans, j’ai d’après mes proches, fait une belle carrière pro, et cela sans aucun diplôme ! Malgré ce handicap, je suis un amoureux viscéral, pathologique, de notre langue, de notre histoire, enfin de MA FRANCE. Bien sur, j’ai regardé le « Face à face ». « Z » comme à son habitude a été impérial ! Mais vraiment LA question qui me taraude est : Pourquoi dans notre pays y-a-t-il toujours des personnes qui cherchent à restreindre notre culture, notre langue Française, à l’assimiler à autre chose que ce qu’elle est tout simplement ! Même le « franglais » me déplaît ! Pourquoi abîmer notre belle langue ? Au même titre, pourquoi donner l’importance qu’elle a prise depuis 50 ans à l’immigration de masse que l’on nous fait subir depuis 50 ans, et qui nous tire en bas?

yvank

Macron semble avoir acheté ses diplômes. Avoir fait science Po et être incapable de comprendre que le multiculturalisme tel qu’il est favorise le communautarisme. C’est se faire lèche babouches comme Giscard avec son institut du monde arabe permettant l’infiltration islamiste, aujourd’hui à tous les niveaux de l’état. Le président Macron est le seul chef des armées qui a ses services de renseignements contrôlés par l’islam.

Et on continue le désastre, après avoir renié notre histoire de France pour la faire accepter aux envahisseurs arabes, on veut que la France enseigne l’arabe, Mais le nom « Le Bled » des livres d’orthographe n’évoquera plus les français Odette et Édouard Bled mais le pays suzerain. (C’est son D’estaing)

Bharata

Le naranga persan vient lui-même du sanskrit naranga

Louis

Pseudo arabe. Dégagez.

Charles

jack lang se rend compte qu’il n’arrive pas à la cheville d’Eric Zemmour dont l’intelligence, mémoire phénoménale et savoir sont incrustés profondément dans l’esprit d’Eric. Le but de jack lang et consœurs est d’installer le doute dans l’esprit de quelques proies faciles et manipulables pour vendre son livre.
Quelle que soit l’origine des mots, la culture française existe et fait la convoitise des envieux affaiblis par l’orgueil.

Lejeune Lucette

Moi j’ai toujours entendue que l’alphabet venait de l’arabe , donc il y a erreur

numa

Quel bobo intoxiqué de propagande a-t-il pu ous « enseigner » une telle ineptie…alpha, beta= lettres grecques (venues du phénicien)… et ,surtout, comment l’ arabe aurait-il un rapport avec ces lettres ? Vous y avez jeté un coup d’oeil ? Seules les consonnes sont notées…

ricco delestaque

c’est  » j’ai toujours entendu  » pas entenduE

Dejanire

L’alphabet arabe a été inventé par les Chaldéo Assyriens vers le IIème siècle de notre ère afin de traduire les textes grecs et latins. Avant l’arabe était uniquement une langue parlée et donc non écrite. Même cela ils ne l’ont pas inventé. C’est vrai que pour eux la terre est toujours plate …. Dixit leur mein korampf.

gélase

C’est l’écriture des chiffres qui est DERIVEE de l’ Arabe, en effet c’était plus facile de noter ainsi les nombres, que le système Romain pas très simple pour le vulgum pecus

patphil

Lang trouve plus de 800 mots arabes, il a du compter
nikab, djihad, hallal, nike la france etc.

ricco delestaque

exact, comme aussi  » caoua  » mais bientôt  » sa mère  » viendra de l’arabe… » sa mère, » mots arabes.

finance

Merci pour cet excellent article qui reconfirme ce que tout bon gaulois , réfractaire ou pas , sentait ou savait sur la grande culture française et ses nobles origines . Une fois pour toutes que ce soit clair pour les ignares , les incultes , les haineux de la France et les traitres- vendus , que ni la langue française , ni la culture de ce pays ne doit rien à l’arabe , sans lequel elle se porte très bien .
Si nous étions gentils on devrait faire un colis avec tous les livres ci-dessus et les envoyer à Choupinet pour qu’il puisse enfin se cultiver. Mais comme nous ne sommes pas gentils avec les traîtres de la patrie on va le laisser dans son ignorance ,et nous, on va bien voter .

James

Je suis désolé de devoir dire ça mais Pierre cassen mets des bâtons dans les roues aux patriotes avec ses vidéos car: 1) il n’est pas marrant quand il essaye de dénoncer la gravité de la situation et 2),bah il a un peu une tête de dingue qui joue encore en notre défaveur.
Je pense que, tel un jean marie le Pen, il serait temps de passer la main à quelqu’un de moins connu et moins diabolisé plutôt que s’acharner et risquer de desservir ce pourquoi il s’est tant battu.
Ce n’est que mon humble opinion et elle n’engage que moi bien entendu.

J-C Jourdan

Je trouve Pierre excellentisime. Il joue très bien ce rôle et peut-être
effectivement à l´avenir il y aura meilleur que lui dans ce registre.
Peut-être vous ami James. Essayez pour voir.

Phil93

votre opinion qui n’engage que vous on s’en bat les c…
que vient faire un tel commentaire dans cet article extraordinairement documenté ?
pourquoi le modérateur laisse t il passé un tel commentaire ? pourquoi pas ici un commentaire sur la vie des pingouins ?!!!
quand à l’humour de Pierre Cassen, si vous avez un doute, vous n’avez qu’à lire les commentaires sous ses vidéos, cela vous évitera de vous ridiculiser !!!

Pamela Fayre

Ceci n’engageant que votre humble opinion (d’autres auraient dit votre simplette opinion) , que ne la gardiez-vous pour vous-même puisqu’elle n’engage que vous? N’engage à quoi d’ailleurs?

ricco delestaque

inutile de préciser  » Ce n’est que mon humble opinion et elle n’engage que moi bien entendu. » Mais vous pouvez aussi utiliser des capitales d’imprimerie pour les noms propres, double clavier, vous savez, touche Maj ou Shift.

Le Blob

Faites comme moi, je ne regarde aucune vidéo parce que ça m’insuporte, donc je ne regarde jamais les vidéos de Pierre Cassen et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle je ne porte aucun commentaire dans cette rubrique.

Joker 🃏

Le nom Pruivost provient du Grec Provost Franck coiffeur de son état expliquant que ce sombre linguiste est un co’nnard et un islamo collabo…

ricco delestaque

plié de rire !

Natou

Si « l’arabe » avait été la seule civilisation existante sur notre planète, nous serions encore à l’âge de la pierre.

Idiotfrancais

C’est tout à fait ça

Peg

Et voilà, nous en sommes même réduits à défendre les origines de notre langue et de nos noms de lieux!!! Dans notre propre pays!!! Bref, à justifier notre existence chez nous!!!

Michel Lapaix

Ce genre d’article prouve la haute densité culturelle et intellectuelle des contributeurs de RL. Dommage pour les élites….

Patrick VERRO

Terrible réquisitoire qui m’incite à penser que devrait être créé de délit de propagation de fausses informations visant à nuire à la France ; et à ce titre le dernier livre de Jack Lang pourrait être saisi et M. Jack Lang se retrouver devant les tribunaux…

Lejeune Lucette

Tout et mensonge , il est temps de rectifier , et de dire que les enfants il devraient apprendre l’arabe , je pense puisque l’on dit que les enfants ont du mal a apprendre le français qu’ils apprennent leurs langue

Alain Carrasco

Il faudrait déjà que les différents gouvernements arrêtent de flinguer l’ éducation nationale.

Le Blob

Tu as voté pour eux, idiot !

Glokaze

Il a vraiment une « tête de fesses » ce jack !!! :o)

Louis

Si mes souvenirs sont bons c etait la marocaine nadjat valaud Belkacem au regard de tueuse qui voulait en 2016 introduire dans les écoles la langue arabe. Petit à petit si les Francais dorment encore et toujours la France sera un minaret géant

Idiotfrancais

C’est en bonne route

Alain Carrasco

Que la langue arabe soit enseignée, comme le sont l’ anglais, l’ Allemand, etc, n’ a rien de choquant. S’ est en option, rien ne vous oblige à la prendre.

Louis

Aujourd’hui en option et demain obligatoire pauvre idiot qui me choque de son ignorance de socialo.

Magnin Daniele

Saleté de gauchiasse,ils auront fait bien du mal à ma France

Le Blob

Ouai ouai Alain Carascouilles, avec option couteau et diplôme Kalashnikov.

de simple bon sens !

Un constat : sur la lancée des Anciens – de l’Antiquité….

ET….. depuis plus rien … aucun progrès, aucune invention, aucune philosophie … « ils » sont bloqués par leur idéologie, leur culture « suprémacisto-esclavagisto-raciste »

Une grande civilisation complètement bloquée idéologiquement !

Très triste !

Vous appelez ça « civilisation », vous ? Eh ben, dites donc, vous n’êtes pas difficile !

Glokaze

Plutôt une anti-civilisation oui !

Alain Carrasco

Quelle civilisation n’ a pas du sang sur les mains, mme Danas?

Aucune, à ceci près que les vraies civilisations ne s’en glorifient pas. Ça vous parle, le Troll ?

Idiotfrançais

Civilisation ? Ils sont bloqués 1000 ans en arrière avec leurs babouches et leurs vêtements du moyens âge