L’annulation du référendum d’Allex : le vrai visage de la dictature socialiste

Publié le 1 octobre 2016 - par - 204 commentaires - 6 041 vues
Share

spitzallexCommuniqué de Résistance républicaine et Riposte Laïque

L’annulation du référendum d’Allex : le vrai visage de la dictature socialiste

Plus le temps passe, plus les masques tombent. Ce qui se passe autour de la petite ville de la Drôme Allex illustre, mieux que de longs discours, les méthodes du ministre de l’Intérieur et de son préfet Spitz, dans ce département, mais aussi dans toute la France.

Bernard Cazeneuve, après sa huitième visité à Calais, a donné l’ordre à ses préfets, qu’il transforme en commissaires politiques socialistes, d’installer par tous les moyens possible, en contournant les maires, les 12.000 clandestins de « la jungle » et de la Région parisienne, qui ne sont présents sur le territoire français que par la soumission complice de ce régime.

Le 5 septembre, très arrogant, Bernard Spitz explique à la population que cette petite ville de 2.500 habitants devra accueillir, dans le château de Pargaud, pas moins de 90 clandestins, venus de la jungle de Calais. Il explique qu’il n’y a rien à discuter, et que c’est comme cela.

Sonnée, la population se révolte, et exprime son mécontentement et son refus. Le maire, Gérard Crozier, voulant calmer les esprits, promet à sa population de la consulter par référendum, suscitant l’hostilité des élus de gauche et du Préfet.

Celui-ci, avec une morgue insupportable, commencera par imposer, une semaine avant la tenue du référendum, la présence de onze clandestins, s’arrangeant pour qu’il y ait femmes et enfants, une image bien éloignée de la réalité de Calais.

Ne se contentant pas de ce premier camouflet infligé au maire et à sa population, il assignera, ensuite, le premier magistrat de la ville devant le tribunal administratif, qui osera, avec des arguments plus que discutables, déclarer illégal ce référendum. Le Préfet menaçant, suite à cette décision, le maire d’entrer dans l’illégalité s’il maintenait son initiative, Gérard Crozier a décidé, la mort dans l’âme, d’annuler la consultation populaire qui était prévue.

Comment mieux illustrer la véritable dictature socialiste qui se met en place, sous la houlette de ce gouvernement, avec les préfets dans le rôle d’exécutants des basses œuvres, contre des populations qui, dans leur immense majorité, comme on l’a vu à Forges-les-Bains, refusent l’invasion migratoire que ce régime veut leur imposer avec la complicité des maires de gauche et des associations immigrationnistes gavées de subventions ?

Demain, à Louveciennes, une semaine après Versailles, les Franciliens manifesteront contre la politique criminelle de ce gouvernement. Dans la semaine qui vient, dans le cadre de la Quinzaine « Sauvons notre pays » que nous avons impulsée, des manifestations et initiatives militantes se dérouleront à Bordeaux, Calais, Cahors, Pontivy, et se termineront par une grande manifestation de rue, à Montpellier, à l’appel de la Ligue du Midi, avec notamment le Général Piquemal et l’écrivain Renaud Camus.

Le vrai peuple, ce sont ces Français qui refusent le coup d’Etat migratoire et le putsch de Cazeneuve et ses préfets.

Le vrai démocrate, c’est Viktor Orban, qualifié de populiste d’extrême droite par la caste politico-médiatique, qui consultera demain sa population, sur la répartition des clandestins que Bruxelles veut imposer aux 27 pays de l’Union européenne.

A Budapest, on pourra voter, à Allex, cela est interdit.

La véritable dictature est en France, pas en Hongrie !

Christine Tasin et Pierre Cassen

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de

Pour être précis , c’est la dictature du nouvel ordre mondial qui se met en place, dont Hollande est clairement la courroie de transmission , ainsi que Bruxelles : preuve qu’il faut le Frexit au plus vite …

Poseidon

C’est aberrant. Ici le geste du Maire d’annuler le referendum local. Il devait et devrait avoir lieu, quitte à ce que le maire passe au Tribunal administratif. Rappelez vous de Gaulle: le referendum qui a fait passer à la cinquième République était anti-constitutionnel, mais une fois que le peuple s’est exprimé, cela était trop tard. Même si le délais de tenu n’est pas administrativement légal, même si le thème n’est pas administrativement légal, si le peuple s’exprime, personne ne peut le remettre en question et le Préfet le sait. Il doit avoir lieu. Que le maximum de personnes encouragent le… lire la suite

TourN

Gérard Croisiez maire D’Allex a été prévenu par le préfet de l’arrivée des clandestins le 22 Juillet mais en a soufflé mot à ses administrés que le 5 Septembre ! lu sur » Aujourd’hui en France » le 03.10.16
On peut se poser des questions sur l’attitude de ce maire. Pourquoi a t’il attendu si longtemps pour prévenir les habitants ? Ne doit’il pas quelques explications sur cette cachoterie ? ça sent la traîtrise et la collaboration à plein nez.

Apres tout ca, le vote contre en Hongrie sur le sort des migrants n’a pas ete aussi spetaculaire qu’anticipaient beaucoup..Orban fera ce qu’il a decide de faire de toute facon. Du moins c’est comme cela que l’on peut interpreter les faits. Democratie pour les uns et pas autant pour autant d’autres .Que les gens votent ou pas, le systeme ne fait que le jeu des hommes au pouvoir qui veulent y rester. Seul la competition avec l’opposition compte.Et comme le troupeau vote, encore une fois ca ne fera aucune diffirence les matins de votre petit dejeuner !….. Quand je viens… lire la suite

Le maire et son conseil municipal sont des élus du peuple souvrain. Ils représentent la légitimé.
Qui est donc ce préfet, simple représentant de l’administration pour imposer ses décisions ! un totalitaire, un dictateur ou le commissaire poltique d’un etat-ps ? Il n’a aucune légitimité à passer outre la voix du peuple !
Beaucoup attendent la femme ou l’homme providentiel. Il ne peut y en avoir qu’un, c’est le peuple qui recouvre sa souveraineté concédée au systeme des partis umps et qui impose sa légitimité. Remettons l’église au centre du village. Vous savez ce quil vous reste à faire.

Dobermann

Budapest =europe, Allex=europe, si on vote en Hongrie alors ce précédent devant le cour Européenne aura gain de cause, même droit et même devoir !

Les vrais faux migrants et véritables clandestins =TOUS DEHORS, on en a ras le bol de payer pour les musulmerdes !

Patrick Lévy

…, aux armes citoyens ! Patrick Lévy.

PUGNACITÉ

La dictature islamiste relayée par les traitres à la patrie qui sont actuellement détenteurs de tous les pouvoirs constitue purement et simplement un déni de démocratie.
En outre le fait d’imposer l’arrivée et l’installation massive de muzzs accrédité la thèse réelle et démontrée du grand remplacement accéléré et non entravé.

C.Auberger

Bonsoir

C.Auberger

Si des traîtres à la liberté laïque , non, pas l’intégration de toutes les religions, laïque, dis-je , veulent jouer aux dictateurs en République , et menacer de sanctions les communes/élus qui s opposeraient à leurs décisions sans consultation préalable avec le peuple, que le peuple entier réclame le référendum fermement. Signons tous une pétition pour un référendum national sur ce sujet.

Auberger c

C est vrai dommage car ce n est pas de la sorte que les immigrants seront bien reçus et s intégreront…

revol

Or à l’époque, De Gaulle n’était pas encore entré en fonction présidentielle, il était, certes, élu, mais encore fonctionnellement président du Conseil. Seul René COTY, toujours en fonction, avait ce pouvoir de signature. De Gaulle est entré en fonction le 8 janvier 1959, donc 3 semaines après la signature de notamment l’ordonnance n° 58-1270 du 22 décembre 1958 sur la magistrature ! Ainsi l’ensemble de ces ordonnances organiques est entâché de nullité ! Les magistrats usurpent donc leur pouvoir et exercent sans droit ni titre depuis 1958 et à ce titre doivent être traduits devant les tribunaux du peuple. Par… lire la suite

revol

Noter le nom des préfets, certes, mais il faudrait également consigner le nom de tous ces petits juges arrogants qui entendent mettre le peuple sous coupe réglée. Car enfin ces gens osent prétendre qu’ils statuent « au nom du peuple français ! » c’est un comble. Ils n’ont aucune légitimité et non plus aucune légalité.
Il faut savoir que le statut de la magistrature date de novembre 1958.
C’est De Gaulle qui a signé les ordonnances organiques visant notamment les magistrats. Le président de la République a seul le pouvoir de signer ces ordonnances.

MJOLNIR

On ne sait pas trop pour qui roulent les socialauds , entre honorer un boucher israélien , défendre l’islam en France…..bravo le grand écart !
De plus , jouer sur 2 camps antagonistes ……….
On dirait du lobbying , on arrose les deux camps , comme l’un va forcément vous soutenir , comme la corde soutient le pendu !

Bertrand

Valls c’est la crème des crèmes qu’il retourne dans son Pays d’origine: l’Espagne.
Des collabos de l’ISLAM on en veut pas, il y en a assez (sarko, juppe, bhl, hollande, fabuis, land, klarsfeld, bourdin, el connerie, sidi becassine, taubira, mamere, hidalgo etc….) que ces crétins bénissent le ciel d’être nés à une période ou les traîtres ne sont pas pendus car …..

Andrej

Chers amis patriote,
Il faut, pour ceux qui en sont capables, d’établir la liste de tous les préfets soumis à la dictature afin de, le temps venu, leur demander des comptes et éventuellement appliquer des sanctions, avec suppression du titre de préfet à vie.
Voila qui ferait réfléchir quelques-uns.
Cordialement.

lepelblanc

Les préfets de Casevide sont-ils devenus des Papon.? A quand le vel-div pour y enfermer les maires récalcitrants?

madeleine

Pas de problème, le schleu « Fritz » vient d’être ajouté à la liste. Le jour venu on verra s’il sera toujours aussi arrogant et méprisant envers le peuple.

Dorylée

Dans la langue de Goethe, spitz veut dire  » pointu ». Et comme dirait l’autre :  » Avec pointu, vous l’aurez dans le c…. « 

anonyme

qu’ils arrêtent de parler de clandestins , le gouvernement en parle tout le temps donc se ne sont plus des clandestins , , que cherche ce gouvernement , une guerre civil ? a obliger la population Française a recevoir tout ces indésirables , et en plus dans un château , ce gouvernement de merde ne doute de rien , qu’ils ne viennent pas se plaindre si ça dérape , on dirait même que c’est ce qu’il cherche ? qu’en pensez vous ?

D’ailleurs, pour les « bouffeurs » de maires et de profs, sachez qu’une grande partie des maires et adjoints dans les petites communes sont des profs en activité ou à la retraite. Pourquoi? « Bah parc’que lezadministrés viennent les chercher, par dit » Pourquoi? La plupart du temps, ce sont les seuls « intellectuellement » capables de s’y retrouver dans le « maquis administratif » et d’organiser la gestion quotidienne d’une petite commune française. Et surtout, parce que les « notables » traditionnels (agriculteurs, notaires, médecins…) ne veulent plus s’y coller. On est vraiment masochisme les enseignants car mou aussi je veux m’y coller en 2020.

Leroux

Les petits juges prennent leurs ordres d’en haut pour instaurer leur régime ; ils ne changeront rien à leur politique. C’est malheureusement aux Français d’ouvrir les yeux sur ce qu’on leur impose partout en France. Profieteront-ils des élections de mai 2017 pour réagir enfin….à moins que des attentats truqués interviennent entre-temps pour suspendre le processus électoral !?

jjames

SOCIALOS SOTS SALAUDS