1

L’anti-France des loges maçonniques LGBT à la mode Macron

La propagande des loges maçonniques socialistes LREM-GOF-LGBT pour imposer la PMA-GPA avec la loi partisane anti-famille a suscité de très nombreuses critiques pertinentes de la part d’observateurs courageux et avisés, et pas tous des spécialistes des Droits de l’enfant et de la filiation légitime. La Manif’ pour tous ne peut être soupçonnée de tiédeur, elle qui a retrouvé pour l’occasion le courage de la jeunesse dans ses rangs pour avoir toujours prononcé les mots justes sur cette perversion des Droits de l’enfant.

Le journal Le Monde de gauche dénonce : « PMA, fin de vie, IVG : les champions de l’obstruction à l’Assemblée nationale » contre des lois partisanes. Mais la profusion de mots du journal Le Monde de gauche ne fait que ressortir l’absence flagrante d’idées des loges maçonniques socialistes LREM-GOF-LGBT pour imposer la PMA-GPA avec le passage à l’acte partisan à la mode Macron gay-friendly. La Manif’ pour tous se voit confrontée à des décisions opérationnelles, la domination des LGBT imposant le registre de l’action.

Moralité : Trop de réflexion et pas assez d’action pour contrer la propagande des loges maçonniques socialistes LREM-GOF-LGBT pour imposer la PMA-GPA avec la loi partisane de Macron anti-famille !

Le journal Le Monde de gauche dénonce : « Le député LR Marc Le Fur fait partie de l’équipe des serial-amendeurs à l’Assemblée nationale. Ils sont une dizaine à peine. Parfois plus, parfois moins. Prêts à en découdre à l’Assemblée nationale, en commission ou dans l’Hémicycle, à 9 heures comme à minuit sur les sujets sociétaux, comme l’IVG, la fin de vie, la PMA… Ces députés toujours disposés à faire dérailler le débat parlementaire qui n’existe pas s’appellent Patrick Hetzel, Julien Ravier, Anne-Laure Blin ou Marc Le Fur.

Patrick Hetzel, député LR du Bas-Rhin : « À un moment donné, je pense qu’il est important que l’on se fasse entendre. Nous ne sommes pas sur un consensus et la majorité doit le comprendre. »

Ils sont tous Les Républicains (LR). Leur arme principale ? Le droit d’amendement pour contrer des lois partisanes exigées par la propagande des loges maçonniques socialistes LREM-GOF-LGBT pour imposer la PMA-GPA avec la loi partisane anti-famille. Soit la possibilité démocratique pour un parlementaire de proposer des modifications à tout texte de loi. Des amendements qui peuvent aller de la modification d’un mot à la suppression d’un article entier. Et se multiplier autant de fois que l’élu l’estime nécessaire.

Patrick Hetzel, député LR du Bas-Rhin, a déjà déposé une centaine d’amendements pour l’examen en commission du projet de loi bioéthique et en prévoit tout autant pour l’examen en séance publique à partir du 7 juin. Après deux lectures du texte et plusieurs dizaines d’heures de débat en trois ans, l’autorisation de la procréation médicalement assistée, il n’en veut toujours pas. En tant que chef de file LR sur cette nouvelle lecture du projet de loi bioéthique, il compte bien ne rien laisser passer des lois partisanes exigées par la propagande des loges maçonniques socialistes LREM-GOF-LGBT pour imposer la PMA-GPA avec la loi partisane anti-famille : « J’ai bloqué les deux semaines dans mon agenda », prévient-il. « C’est un problème anthropologique majeur ! », insiste le député LR Julien Ravier. Le remplaçant de Valérie Boyer, désormais sénatrice des Bouches-du-Rhône depuis octobre 2020, récuse les accusations de conservatisme.

Le député Julien Ravier se pose en opposition à la loi partisane anti-famille des loges maçonniques socialistes LREM-GOF-LGBT pour imposer la PMA-GPA : « Une société qui décide à travers la science de faire naître des enfants sans père« . Sur la même ligne en opposition à la loi partisane anti-famille des loges maçonniques socialistes LREM-GOF-LGBT pour imposer la PMA-GPA, on retrouve les députés Marc Le Fur (Côte-d’Armor) ou encore Anne-Laure Blin (Maine-et-Loire), eux aussi très actifs.

Le 16 février, le groupe socialiste avait dû renoncer à examiner dans sa niche parlementaire une proposition de loi prévoyant l’allongement du délai d’IVG de douze à quatorze semaines. En cause ? Les 580 amendements, dont près de 500 issus des LR. « Ces questions ne peuvent pas être traitées en une journée« , justifie Anne-Laure Blin. Un droit démocratique d’opposition sacré et constitutionnel. À quand l’impasse de la PMA pour toutes les lesbiennes imposée par la loi partisane anti-famille des loges maçonniques socialistes LREM-GOF-LGBT au Parlement ? Moralité : Il faudra en conséquence changer la loi française !

C’est ce que proposent la Droite nationale et certains représentants de la Manif’ pour tous. On ne manque pas de critiques contre Macron gay-friendly. Ce sera utile, mais cela ne fera pas changer l’ennemi mondialiste anti-famille des loges maçonniques socialistes LREM-GOF-LGBT, ni la situation objective de la France actuelle de Macron aux mains des loges maçonniques socialistes LREM-GOF-LGBT.

Alors c’est à nous de changer les choses en virant Macron. Cessez de regarder Macron l’incapable avec un espoir de changement et d’attendre de lui qu’il retrouve un amour de la France et des Français qu’il a depuis longtemps perdu, si tant est que cet amour ait jamais existé… Cessez de croire que Macron gay-friendly va connaître un sursaut de lucidité et se souvenir des Droits de l’enfant et de la filiation légitime.

Prenez acte, une fois pour toutes, du divorce consommé entre Macron et la France et les Français, ce que des esprits lucides avaient déjà annoncé dès 2017, au soir de l’élection usurpée de Macron gay-friendly.

Ce que proposent la Droite nationale et certains représentants de la Manif’ pour tous est attribué à tort à une fantomatique « extrême-droite ». Prenez acte du caractère inéluctable du constat calamiteux de la PMA-GPA née des perversions des fous furieux des loges maçonniques socialistes LREM-GOF-LGBT en assistant à la perversion-déconstruction des valeurs de la famille, de la France et de l’Occident chrétien.

C’est pourquoi plus personne ne refuse d’admettre aujourd’hui qu’il n’y a plus aucun avenir pour les familles hétérosexuelles normales en Europe. Prenez acte du fait que la défense de la famille, de la France et de l’Occident chrétien, ne peut pas être confiée à Macron gay-friendly sous l’emprise des loges maçonniques socialistes LREM-GOF-LGBT. Macron est déjà incapable de défendre les Français innocents des islamistes.

Le salut de la famille, de la France et de l’Occident chrétien, ne viendra d’aucune pétition, d’aucun appel à la démocratie républicaine usurpée par les socialistes-LREM, irrémédiablement compromis avec les ennemis de la famille, de la France et de l’Occident chrétien. Le salut ne viendra que de vous !

C’est pourquoi il faut saluer l’initiative lucide de la Droite nationale et de la Manif’ pour tous contre les perversions des fous furieux des loges maçonniques socialistes LREM-GOF-LGBT et de Macron gay-friendly.

Nous ne sommes pas certains que ça sera suivi d’effet, mais il y a là une piste à explorer et à utiliser, désormais, pour changer la loi chaque fois que les Droits de l’enfant et de la filiation légitime seront bafoués.

Le message politique adressé par la Droite nationale à tous ces fous furieux des loges maçonniques socialistes LREM-GOF-LGBT et à Macron gay-friendly est limpide : « Si vous ne faites rien pour protéger les Droits de l’enfant et de la filiation légitime, la Droite nationale le fera« . C’est la même logique protectrice qui doit s’appliquer en matière de sécurité des familles. De même que, depuis des décennies, la Droite nationale a mis en place un cadre idéologique de protection des droits de la famille, il est temps de proclamer haut et fort ce que chacun sait et d’assumer ouvertement la tâche de défendre la famille et les Droits de l’enfant, avec ce simple et unique mot d’ordre : Autodéfense ! Il est temps de soutenir la Droite nationale qui assume la mission sacrée de défendre et de protéger la famille des ennemis de la France et de l’Occident chrétien que sont ces fous furieux des loges maçonniques socialistes LREM-GOF-LGBT et Macron gay-friendly !

Thierry Michaud-Nérard