L’après-Kadhafi, c’est une constitution basée sur la charia, avec le soutien Obama-Sarkozy

Publié le 21 octobre 2011 - par - 2 276 vues
Share

Mouamar Kadhafi est mort, lynché et exécuté peu après sa capture les armes à la main, comme il l’avait indiqué. On peut tout dire du personnage : tyran sanguinaire en particulier mais comment qualifier le régime qui va lui succéder ? Un régime qui a clairement spécifié que la constitution future serait basée sur la Charia… Un régime qui laissa assassiner le ministre rallié au CNT, Abdel fattah Younes – sans réaction de l’Occident – belle démocratie qui se prépare.

La France qui s’est laissée emberlificoter dans cette guerre sans risque, pour elle, mais pas pour les civils qu’elle prétendait défendre, comme la mort sous les bombes des trois petits fils innocents de Kadhafi. Les Anglais et les américains s’étaient déjà empalés sur une similaire guerre inique en Irak. Jacques Chirac s’était bien gardé de nous y fourvoyer. Son successeur a moins de jugement et l’histoire nous dira si Kadhafi devenu un allié de l’Occident n’était pas préférable à un régime barbare qui ne rêve que de terreur et d’obscurantisme. Pour tous ceux qui ont une once de réflexion il n’y aura pas à cogiter longtemps. Exactement le même schéma qu’en Irak où la laïcité est devenue un crime et être chrétien un suicide.

En Libye c’est être noir qui est devenu un crime et là aussi on attend désespérément la réaction de nos va t’en guerre anglais et français. Que la gauche se soit aussi piteusement associée à cette campagne d’élimination d’un régime et au massacre d’une armée régulière en votant avec la droite à l’Assemblée est pathétique d’irresponsabilité. Un peu comme si des Chinois venaient nous bombarder au motif que nous réprimons trop durement nos révolutionnaires – et non nos CIVILS.
En parlant des chinois, on nous a connu moins virulents avec la répression de la Chine envers ses VRAIS civils !!!

C’est un peu plus risqué d’attaquer la Chine effectivement, alors adieu également pauvre peuple tibétain… On peut s’étonner également de personnes faisant la révolution après la sortie de la mosquée, tous les vendredis. Que dirait-on de chrétiens fanatiques qui feraient une révolution à la sortie des églises le dimanche ?
Bien sur c’est impossible mais ça choquerait d’un côté à l’endroit alors que le silence est de mise de l’autre, comme le fait de ne pas apercevoir une femme dans ces mosquées. S’il n’y avait pas de femmes dans les églises on dénoncerait la « calotte réac » et je ne sais quoi encore mais là pas une ligne, pas un mot.

Voila pour ma réaction à chaud de ces événements, je terminerai par mon empathie à l’égard de toutes ces femmes arabes qui vont s’apercevoir dans leur chair et leur esprit de la différence ente la dictature et l’islamisme .Enfin, adieu à ces chefs de tribus opposés aux islamistes qui survivront peu à cette révolution par procuration et à tous les démocrates libyens qui subiront le sort des révolutionnaires démocrates iraniens en leur temps.
Allah Akbar…

Pierre Garri

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.