L’Arabie Saoudite et la France : même destin?

Publié le 29 septembre 2015 - par - 10 commentaires - 1 449 vues
Share

Hollandearabiesaouadite

Peuple de France, continue de détourner ton regard sur ce qui se passe dans ta patrie où bientôt, sûrement un matin, en te réveillant, tu seras étranger. Tu vivras alors au pays du wahhabisme où la charia fera force de loi.

Continue d’ignorer le danger qui rôde autour de toi et tu découvriras sûrement l’enfer sur terre, l’enfer de l’islam, cette magnifique religion de paix et d’amour.
Par la volonté cynique de tes dirigeants, de leur hypocrisie et de leur absurdité, l’islam est en train de tisser son étoile d’araignée sur l’ensemble du territoire grâce au travail de fourmis entrepris depuis des années par l’UOIF (union des organisations islamiques de France) la filiale de la secte des frères musulmans qui sont les propagateurs du terrorisme islamique et dont le théoricien n’est autre que Sayyid Qutb ( 1906-1966) qui fut animé d’une haine inqualifiable contre l’Occident. Pour lui, l’islam, est la solution aux problèmes qui se posent au monde. N’a-t-il pas écrit : « Depuis les premiers jours de l’islam, le monde musulman a toujours dû affronter des problèmes issus des complots juifs et nazaréens. Leurs intrigues ont continué jusqu’à aujourd’hui et ils continueront à ourdir de nouveaux. » ?
Par ton inconscience, tu fonces droit au mur.

Par la désinvolture et la lâcheté de tes élites, les portes de la oumma s’ouvrent à toi.
Par ton inertie, tu es en train de creuser ta propre tombe.
Et sache bien que tous les peuples qui ont été mentalement colonisés par l’islam, sont devenus des esclaves d’Allah sans possibilité de s’en affranchir.
Alors, veux-tu devenir un lapideur de Satan à Mina ( La Mecque) ?
Il n’y a pas lieu d’être devin ou prophète pour se rendre compte ce qui t’attend. Quand les hommes et les femmes à qui, tu as remets les clés de ta cité, à l’exemple de Jack Lang l’illusionniste, le président de l’institut du monde arabe, respire la paresse intellectuelle, ton avenir sera incertain.

Lorsque ce monsieur, qui fut ministre de la culture et qui croit être l’inventeur du fil à couper le beurre, sur la radio Europe 1, défend bec et ongles les Saoudiens, ses amis de longue date, qui sont pourtant les semeurs de haine et qui n’ont rien à envier au calife Abou Bakr Al Bagdad, de l’état islamique, et encore moins au nazisme, il n’y a quelque chose de malsain, de pourri dans ton pays.

Ce champion en paroles des droits de l’homme, n’a même pas eu un mot de compassion à l’égard d’Ali Al Nimr, ce saoudien chiite qui sera bientôt décapité, crucifié, et son corps laissé en plein air afin qu’il pourrisse au soleil, selon la loi coranique.

Jack Lang, l’imposteur de l’humanisme, n’a pas eu le courage d’affirmer ses convictions de salon de peur de perdre ses avantages.

Quel crime, a-t-il commis le jeune Ali ? Selon le standard démocratique que défend Jack Lang et ses amis socialistes en apparence, il n’a rien fait d’illégal qui puisse justifier sa mise à mort. Son seul crime, c’est d’avoir participer en février 2012 à une manifestation contre le régime saoudien. A l’époque, il n’avait que 17 ans. Il était encore mineur, selon la définition occidentale de la majorité.
Et pourquoi ce jeune saoudien de confession chiite, va-t-il être crucifié ?
Le juge wahhabite qui l’a condamné à la peine capitale, s’est s’appuyé sur la sourate 5 verset 33 et de nombreux hadiths authentiques.
« La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et son Messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils sont tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour l’ignominie ici-bas ; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment ». ( sourate 5 verset 33)

Selon sahih Bukhari, Mahomet a dit : « Durant les derniers jours quelques jeunes stupides qui diront les meilleures paroles mais leur foi n’ira pas au-delà de leur gorge ( c’est-à-dire : ils n’auront pas la foi) et iront quitter leur religion comme une flèche sort du jeu. Ainsi où que vous les trouviez, tuez-les, car quiconque les tue, sera récompensé le jour du jugement Dernier ».
C’est sans ambigüité, car Allah est Grand, Miséricordieux et Clément !
Pour la justice saoudienne, en manifestant contre le régime théocratique et sanguinaire de Ryad, Ali Al Nimr a semé la corruption sur terre et en plus c’est un hérétique parce qu’il est chiite. Et conformément au coran et à la sunna, la sentence dans ce cas, c’est la décapitation assurée.

Sûrs de leur protection occidentale, sans faille, les responsables saoudiens ne craignent pas les conséquences d’un tel crime (abominable), qui sera considéré comme une énième provocation pour la communauté chiite qui représente au bas mot 20% de la population de l’Arabie Saoudite.

Il est indéniable que l’Occident et notamment les Américains ont permis à la royauté sanguinaire wahhabite de répandre son venin à travers le monde. Elle est le carburant du terrorisme islamique et le promoteur de l’idéologie de l’état islamique ( Daesh).
Nier cette évidence, c’est faire le lit à l’islam conquérant.
N’en déplaise aux stratèges occidentaux de l’enfumage, le terrorisme islamique est sunnite.

Par leur aveuglement, leur mercantilisme débridé et surtout la protection sans faille qu’ils assurent aux dirigeants saoudiens qui sont les prédicateurs et les financiers de l’islam sunnite guerrier, les dirigeants occidentaux sont en partie responsables du désordre et du chaos qui frappent le monde arabo-musulman et qui sont en train de s’étendre à l’Europe toute entière.

En fermant les yeux sur l’islam wahhabite, vecteur de la terreur d’Allah et des violations des droits de l’homme, les dirigeants occidentaux vont le regretter, un jour ou l’autre. Ce n’est qu’une question de temps.
Forts de ce soutien et surtout de la politique du chéquier, le royaume saoudien, comble de l’ironie, vient d’être élu à la présidence de la commission des droits de l’homme de l’ONU.

Cette présidence va lui permettre de verrouiller toute critique sur les violations des libertés humaines et démocratiques sur son territoire mais surtout de répandre son idéologie islamique mortifère à l’ensemble de la planète.
L’ONU, ce machin comme disait le grand Charles, est un système où les voix s’achètent et se vendent à la criée. Alors où sont-elles passées toutes les ONG qui s’enflamment pour moins que ça ?
L’ONU, n’est-elle pas devenue la honte de l’humanité où des fonctionnaires sont payés à prix d’or pour propager la haine, version wahhabite ?

Jack Lang et compagnie, pourront-ils expliquer aux Français pourquoi s’accoquinent-ils avec un système aussi odieux que celui de l’Arabie Saoudite, eux les chantres de l’humanisme comme ils le chantent, matin, midi et soir ?
Savent-ils au moins que leur copain, le roi Salmane, a placé son pays à la première place dans la compétition sinistre sur le nombre des exécutions dans le monde, devant la Chine et l’Iran, son éternel rival, cette année ?
Hélas pour les victimes de l’islam wahhabite sunnite, le pétrole a transformé les princes saoudiens en personnages arrogants, imbus de leur personnalité, peu soucieux de la dignité humaine parce que tant qu’ils auront la manne pétrolière et surtout le soutien sans réserve d’Obama, de Cameroun et de Hollande, ils ne risquent aucune sanction, ni une quelconque mise en accusation qui les trainerait au TPI ( tribunal pénal international).

C’est la loi du plus fort et à celui qui paie le plus.
Le roi Salmane, ne considère-t-il pas le président François Hollande est son fils aîné ?
L’Arabie Saoudite, n’est-elle pas le seul pays au monde qui porte le nom d’une tribu ( Al-Saoud) ? Et ça, le président de l’IMA ( Institut du Monde arabe qui est au service exclusif des monarchies pétrolières et de la secte des frères musulmans), l’ignore-t-il ? N’est-ce pas là un crime contre la population de l’Arabie et un détournement de l’histoire au profit d’un clan ?

Et ça, il ne faut pas le rappeler aux dirigeants de la France. Pour eux, l’islam est une religion de paix et d’amour. Avec eux, la France est mal partie !
Chez Jack Lang et consorts, la messe des droits de l’homme se récite en fonction de l’épaisseur du porte-monnaie.

Hamdane Ammar

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
divine

en lisant le texte je constate que la FRANCE est foutu et qu hollande est en train de vouloir faire disparaître les français et toute notre culture pour instaurer l islam et a la fin il faudra obéir a ces barbares et coupeur de têtes .Lang est un hommes qui méprise tout les français président du monde arabe ,une honte en plus ils ont nommé un arabe a la tête des droits de l homme avec se type qui est un affront pour nous européen la on voit bien que notre gouvernement veut nous faire passer de l autre cote de la barrière et que sa sera l ISLAM DE MERDE AVEC CES LOIS BARBARE QUI VONT NOUS GOUVERNER SI LES FRANÇAIS NE SE RÉVEILLE PAS ,ET FAIRE VITE POUR METTRE HOLLANDE ET TOUT CES POLITIQUES DE MERDE DEHORS NOTRE AVENIR EN Dépend ET NOTRE LIBERTÉ AUSSI .je suis écœure de voir la France devenir un état islamisé et musulman voulu par 30 ans de gouvernement laxiste qui n ont que pensé pour eux .Français ouvrez un peu les yeux vous ne comprenez pas que déjà nous sommes gouverne que par des étrangers et dans 3 ou 5 ans nous auront un président islamique et la je peux dire que nos liberté de penser seront a mettre dans un bain ou il y aura que le sang qui coulera .ET pas UN SEUL FRANÇAIS NE BOUGE POURQUOI ?

Yves ESSYLU

Brandir le sabre islamique pour un dirigeant chrétien relève de la haute trahison
Qu’en pensent les militaires qui me lisent ?

Themis

Très intéressant, à lire ! Ils ont quitté l’El et racontent :

http://www.ledauphine.com//defense/2015/09/29/ils-ont-quitte-l-ei-et-racontent

montecristo

On a beau chercher les raisons qui poussent nos  » zélites  » à vendre la France à l’Islam … on n’en trouve pas d’autres que celle qui consiste à nous faire disparaitre !
Mais eux … que vont-ils y gagner ?
Mystère !
A moins que … nos yeux se tournent du côté d’Israël !

Pascal Olivier

L’Arabie Saoudite et la France : même destin ?

Hamdane Ammar, vous avez la réponse dans les propos du « chanoine de Riyad » alias Nicolas Sarkozy.

Morceaux choisis de ce discours-prière psalmodié le 14 janvier 2008 dans la capitale du fanatisme, quelque chose entre une reddition et une conversion à un improbable syncrétisme à dominante islamique :

« D’ici partit il y a 14 siècles le grand élan de piété, de ferveur, de foi qui allait tout emporter sur son passage, qui allait convertir tant de peuples et faire naître l’une des plus grandes, des plus belles civilisations que le monde ait connu. »

« L’Arabie Saoudite et la France n’ont pas seulement des intérêts en commun. Elles ont aussi un idéal commun. »

Themis

Un autre du même toujours en 2008 !

« L’objectif, c’est relever le défi du métissage. […] Ce n’est pas un choix, c’est une obligation, c’est un impératif. On ne peut pas faire autrement. […] Nous devons changer, alors nous allons changer. On va changer partout en même temps : dans l’entreprise, dans les administrations, à l’éducation, dans les partis politiques. Et on va se mettre des obligations de résultats. Si ce volontarisme républicain ne fonctionnait pas, il faudra alors que la République passe à des méthodes plus contraignantes encore »

Nicolas Sarkozy (Discours de Palaiseau 17 décembre 2008)

Heget

Qui va vous écouter Hamdanne Ammar ? Nos politiques sont autistes.

Themis