L’Ardèche a toujours été à l’avant-garde des Jacqueries, et elle ressemble à la Corse…

Publié le 28 septembre 2016 - par - 11 commentaires - 2 387 vues
Share

privas30-92
Alain Barnier, élu municipal de Viviers, animera ce vendredi 30 un rassemblement et une manifestation, dans les rues de Privas, en Ardèche, dans le cadre de la Quinzaine contre l’invasion migratoire et l’islamisation de la France. Il explique dans cet entretien avec Pierre Cassen les raisons de son engagement.

Je suis un homme du Peuple, et je suis fier de me dire « cul terreux »

Riposte Laïque : En dehors d’être président de Viviers Bleu Marine, pouvez-vous expliquer à nos lecteurs qui vous êtes ?

 Alain Barnier : Je suis avant tout un homme du peuple, autodidacte, bref « un sans dent » en reprenant le terme condescendant, et peu flatteur de Hollande envers ce « peuple » qu’il est censé gouverné avec intelligence et sagesse, mais ces deux dernières facultés lui font cruellement défaut.

J’irai personnellement plus loin en disant que je suis un cul terreux, et extrêmement fier de l’être car mes souches Ardéchoises et Lozérienne du côté de mon père sont liées au monde de la paysannerie. J’ai 54 ans et depuis l’âge de  16 ans je suis dans le monde du travail en commençant à travailler la terre pour obtenir mon CAP en agriculture paysagiste et sous option élevage.

Les aléas de la vie m’ont ensuite amené à travailler comme aide-monteur dans l’entreprise de mon père,  puis à embrasser en 1982 une profession et une passion pour la sécurité privée comme rondier intervenant sur alarmes jusqu’en 1992. J’ai fait un break de 2 ans comme directeur adjoint d’un grand discounter allemand avant de revenir à ma passion/profession en me mettant à mon propre compte et 38 collaborateurs sous mes ordres. Cela fait donc 34 ans que j’exerce cette profession spécialisée dans la protection des biens et des personnes.

En 2011, je décide d’arrêter d’être spectateur désabusé de la situation de mon pays, et de devenir acteur de l’avenir et du devenir de ma famille comme de ma France. J’arrête mon entreprise et la cède à un concurrent et néanmoins ami pour devenir salarié chez lui à mi-temps. J’estime que pour faire correctement son travail ou son sacerdoce, ces derniers demandent rigueur et pragmatisme.

Je n’ai aucune honte à le dire, j’ai toujours voté FN depuis que je suis en âge de le faire. En 2011, je m’engage physiquement sur le terrain en rejoignant Marine Le Pen en effectuant mes premières armes lors des élections cantonales sur le canton de LE CHEYLARD. Je rejoins au même moment le bureau du FN07 en m’occupant de différents postes comme responsable adjoint de la première circonscription où je réside encore à ce jour car Vivarois de souche.

En 2014, je relève le challenge défini par Marine Le Pen qui est de monter ma liste pour les élections municipales, afin de m’implanter localement, ce qui est en soit une logique de terrain. Je remplis cette mission à 200% en emmenant 38 colistiers hommes/femmes sur les 27 nécessaires, en la finançant avec mes propres deniers (les communes de moins de 9.000 habitants n’étant pas finançables, ni par l’Etat et ni par le parti du FN/RBM).

A savoir que Viviers, seule commune de Drôme et d’Ardèche à avoir présenté 6 listes pour 4.000 habitants, nous sommes pourtant arrivés 2e au premier tour avec 22,16% soit 439 voix, et 3e au second tour avec 21,68% soit 442 voix. Aucune perte de voix, et en sus nous amenons la moitié des Elus FN/RBM Ardéchois, soit 3 personnes en implantation locale sur une commune et une intercommunalité.

Depuis mars 2014, j’effectue mon travail d’élu municipal avec Jean-Pierre SARTRE (nous avons entre temps exclu notre deuxième de liste à l’unanimité de l’équipe Viviers Bleu Marine pour avoir trahi son groupe et ses colistiers), et présent à tous les conseils comme conseiller communautaire à la CCDRAGA (canton de Bourg Saint Andéol).

J’ai dû protéger la marque « Viviers Bleu Marine »

Riposte Laïque : Parlons de Viviers Bleu Marine. Quelle est l’histoire de cette association, et quelles sont vos relations avec le FN et le Rassemblement Bleu Marine ?

Alain Barnier : Viviers Bleu Marine est l’entité qui a présenté la liste à ces municipales de 2014, et j’ai dû protéger la marque « Viviers Bleu Marine » à l’INPI (protection des marques, etc.) face à la perfidie de certaines personnes en interne au FN. Mais j’ai surtout voulu préserver le travail de toute une équipe fidèle comme soudée, ainsi que la crédibilité des deux élus restants composant toujours à ce jour le groupe au sein du conseil municipal.

Je ne rentrerai pas dans le détail de toutes les problématiques qui ont nécessité ce choix de protection, mais je peux tenir sans aucun souci ces propos « je m’engage solennellement à soutenir le Front national, autant que ce dernier m’a soutenu ! ». Ce même positionnement est tout autant valable pour le RBM dont la présidente est Marine Le Pen avec comme secrétaire général monsieur Gilbert COLLARD.

J’attends bien évidemment les élections de mai 2017 pour communiquer plus concrètement sur ce sujet, car je ne veux pas être accusé de rejoindre la meute de loups qui hurlent à tort ou à raison.

Nous avons déjà 206 « clandestins » chez nous, nous devons encore en recevoir 60 à 80!

Riposte Laïque : Qu’est-ce qui vous a motivé à participer à la Quinzaine « Sauvons notre pays » ? Craignez-vous des arrivées de migrants, dans l’Ardèche ?

 Alain Barnier : Ce qui a motivé mon engagement avec toute l’équipe de VBM ? Tout simplement une logique implacable et consternante : la trahison et la forfaiture organisée par ceux-là mêmes que le peuple a élus pour les représenter et les gouverner !

Ces Elus félons se cachent  derrière la laïcité pour détruire toute notre histoire, nos us et coutumes liés de très près à l’église catholique… Oui ! La République, et Oui ! La France a toujours été de culture pagano-chrétienne ! Tant pis pour les bien-pensants et autres collabos qui pensent le contraire… Toutes les tares de l’incompétence et de la félonie  sont  présentes depuis les années 70, mais on atteint le summum avec ce gouvernement d’islamo-collabo (Hollande, Valls, Cazeneuve, Belkacem, El Khomri, et Cie.).

Ce président et son gouvernement s’assoit allègrement sur les valeurs républicaines, nationalistes et patriotiques, et bien plus comme :

– Un abandon pur et simple de la souveraineté de « notre » France, en s’aveulissant aux technocrates de Bruxelles et des dictats de cette UE aux ordres des USA et des sionistes.

– Une gestion du budget de l’état calamiteuse pour ne pas dire plus,

– Violant sciemment les articles de notre constitution de la république française, comme la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789.

– En s’assoyant avec ses complices sur le parlement, l’assemblée nationale, bref tout ce qui représente la démocratie (lois votées en catimini pendant les vacances, mise en avant du 49.3, etc.).

– En engageant notre pays dans des conflits militaires sous prétexte fallacieux de vouloir sauver les peuples alors que les vrais motifs sont abjects et peu avouables.

– Refus de reconnaître la souveraineté du peuple en le consultant par référendum, et en osant le déclarer « illégal ».

– L’islamo-collaboration avec cet islam politisé et conquérant qui pourrit ce bien-vivre ensemble qu’ils prônent pourtant à tout va.

– L’invasion programmée et calculée de clandestins, car non content d’avoir détruit Calais, ils vont continuer leurs basses besognes destructrices dans nos campagnes.

On pourrait tout autant les juger sur le laxisme de la justice comme sur le racket fiscal pour financer leur incurie…

On va arrêter là cette litanie, car la liste de leurs forfaitures est bien trop longue. C’est de la haute trahison, et à ce titre, le peuple est légitime pour demander la mise en application de l’article 68 de la Constitution de la Cinquième République française. Voilà ce qui légitime et argumente mon implication comme celle de notre équipe VBM à la quinzaine « sauvons mon pays ».

Si je crains les arrivées de « clandestins » sur « mon » Ardèche ? Bien évidemment, que je crains ces arrivées, et cela à juste titre ! Mais avant d’argumenter, je tiens tout d’abord à amener un rectificatif sur ce mot « migrant » car il n’est absolument pas approprié. C’est un terme anglais qui veut dire « immigré », et ces derniers n’en sont pas, car entrer illégalement sur notre sol, et donc sans visa, ni titre de séjour. Ils sont donc des illégaux, des clandestins. Nous sommes, il me semble encore en France, ou nous pratiquons la langue de Molière.

Il faut savoir que nous avons déjà 206 « clandestins » chez nous, ces derniers étant arrivés en catimini dont 140 dans le nord Ardèche. Sur les 1794 à venir et à éparpiller en région Auvergne Rhône-Alpes, nous devons encore en recevoir 60 à 80. Nous savons également que deux communes ont accepté de les accueillir. Il s’agit d’Annonay dont le maire est de gauche, et d’Aubenas dont le maire est de droite.

Nous manifesterons sur le thème : « Sauvons notre pays et protégeons notre descendance »

Riposte Laïque : Vous allez donc entrer en action le vendredi 30 septembre, une semaine après le lancement de la Quinzaine. Quelles initiatives allez-vous prendre ?

privas30-9r

 privas30-9vAlain Barnier : Oui effectivement, nous avons opté avec l’équipe organisatrice dont l’équipe de VBM, de prévoir une manifestation à travers le centre-ville en passant par l’hôtel du département et la Préfecture. Nous avons également demandé pour ce jour-là, audience à monsieur le préfet Alain Triolle en place depuis février 2015.

Puis cela sera le retour au point de départ de la manifestation, avec un rassemblement après la sortie scolaire à proximité du lycée Vincent d’Indy.

Cet emplacement choisi est évidemment un symbole sciemment mis en avant, car nos enfants sont l’avenir et le devenir de notre descendance comme de notre France.

D’où le thème « sauvons notre pays et protégeons notre descendance ». Entre cette mascarade gouvernementale et une politique de destruction scolaire de Belkacem, les projecteurs se devaient d’être dirigés sur nos établissements scolaires.

Le Collectif d’Allex sera à nos côtés, ce vendredi 30 septembre, à Privas

Riposte Laïque : Suivez-vous de près la situation d’Allex, et le référendum, qui se déroulera 48 heures après votre action ? Qu’en pensez-vous ?

 Alain Barnier : Effectivement, et je trouve la position du maire Gérard Crozier de cette commune de la Drôme, courageuse et déontologique envers ses administrés. D’ailleurs le collectif citoyen de cette commune qui s’est mis en association sera présent à nos côtés et pourra amener son témoignage aux Ardéchois. Leur combat est légitime, nous sommes totalement solidaires car le déni de démocratie a assez duré.

Les Ardéchois sont les Corses du Continent…

Riposte Laïque : Craignez-vous qu’il n’arrive à Viviers ce qui est arrivé à Allex ? Quelle serait dans ce cas votre réaction ?

 Alain Barnier : vous savez, les personnes qui croient que cela ne pourra pas arriver chez eux, se trompent très lourdement. Il nous faut être solidaire, car ce gouvernement est capable de tout, et je dis bien de « tout ». Viviers peut tout à fait subir les mêmes contraintes et impositions que la commune d’Allex, comme de bien d’autres communes en France qui ne sont pas sous le feu des projecteurs médiatiques.

Concernant nos actions en réaction à cette invasion migratoire locale, il est évident que nous mettrons en place une logique de combat, d’autant plus si la population Vivaroise n’est pas consultée. Les actions seront proportionnelles à l’attaque, en fonction de ce déni de démocratie et d’imposition de personnes étrangères non souhaitées. C’est quand même nous qui casquons ces dérives, et c’est ce que l’on nomme, il me semble « de la légitime défense » !

Puis n’oubliez pas l’antériorité de combats historique Ardéchoise, et notamment sur le Vivarais.  Notre département a toujours été précurseur des révoltes notamment les jacqueries. On ne peut toutes les citer mais en exemple, on peut mettre en avant :

– la Révolte de Roure d’avril à juillet 1670 :

http://fr.calameo.com/read/000458472fba6a71d79ba

– Puis la Jacquerie de 1789 à 1793, après la prise de la Bastille.

– Et en terminant par la seconde guerre mondiale avec la Résistance Ardéchoise dès 1943 : http://www.memoire-ardeche.com/libre_acces/114_Issartel.pdf

L’Ardèche a des similitudes avec la Corse, que cela soit au niveau du paysage comme celui du mental. Il y a eu la Vendée, la Bretagne mais aussi l’Ardèche… « Ardéchois cœur fidèle ! » dit le dicton, nous allons prouver à tous ces félons, que nous sommes fidèles à  nos enfants, notre France, notre département, nos communes, et que nous les aimons.

Propos recueillis par Pierre Cassen

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
ancienbelgedodo

allons donc Ardèche etc, sortez les vieux et nouveaux fusils et tous pendus ou brulés, les foutre dehors d’un côté, ils reviennent par l’autre et depuis très très longtemps!!!
Rappel d’histoire: Ignorer son histoire, c’est accepter de revivre ses horreurs !!!!!!!!!!!!!!!!

Même en paca il n’y a pas une personne sur dix qui sait l’origine de l’appellation : «massif des Maures » sur la route de Saint-Tropez !
-Qui étaient les marchants d’esclaves de cette époque ?
-Où étaient les femmes de ces barbares ?
A lire et à méditer … ce n’est pas dans les programmes !
Un petit rappel d’histoire très intéressant, car jamais étudié à l’école dans sa continuité et sa totalité.

Martel

De tout coeur avec vous, foutons ces racailles dehors avec tous les collabos! les hollandes et compagnie, raus, au bled nom de dieu !

ania

INFORMATION : CONTRE L’ARRIVÉE DE MIGRANTS
ce soir 29 septembre à 19 heures Bordeaux place Pey Berland
Rassemblement organisé par le Front National « sans notre mobilisation ils seront là demain ».
Il y a le feu au lac. Que nous soyons pro ou anti FN nous avons tous le devoir de nous mobiliser contre l’invasion à chaque fois qu’il le faudra et quel que soit le mouvement qui l’organise.
Venez si vous le pouvez, et faites circuler l’info.
http://www.infos-bordeaux.fr/2016/actualites/gironde-le-front-national-mobilise-contre-larrivee-des-migrants-8327

Jean yves

Français française arrêter d avoir peur descendez dans la rue le bulletin de vote ne sert plus a rien que des menteurs au gouvernement

franjeu

Descendre dans la rue, oui. Mais il faut connaître les points géographiques de ralliement les plus proches du lieu de résidence. Si vous avez un tuyau sur Pau et la région Béarn…

Jean yves

Pourquoi ne pas regrouper toutes les maires des communes qui sont contrés les migrants et formé un groupe parlementaire contre ce gouvernement

Verhaeghe Jean Pierre

une association vient d’être créé dans ce sens par Stève Briois maire d’Hénin Beaumont dans la pas de calais

Draco

J’aimerais vraiment que RL enquête sur le clientélisme du PS.Suite à ce reportage sur M6 hier j’ai appris que les présidents de l’UOIF sont nommés par des gouvernements étrangers et que dire de la mosquée déguisée en centre culturel par Delanoe et Hidalgo,du terrain donné par Gatignon à une école islamiste.Et tout ce qu’on ne sait pas!Il faut que tout cela sorte avant les élections.Il faut que les gens ouvrent les yeux sur la responsabilité de ces corrompus qui engendrent ce déferlement de migrants insolubles dans notre pays.

Anne Lauwaert

il faut aussi aller vers ces clandestins et leur dire que l’Angleterre ne les veut pas, que personne ne les veut, qu’ils sont manipulés « pour foutre le bordel » et que c’est contre eux que les violences vont se déchaîner…

madeleine

Il peut également survenir des « courts-circuits » dans les campagnes où beaucoup d’installations électriques sont défaillantes et datées. Attention aux incendies de maisons, immeubles voire châteaux !

ancienbelgedodo

en plus ils sont protégés ma bonne Madeleine et tjrs sur notre compte !!!Pas tout a fait pareil mais c’est « la » solution OPEN RANGE – Kevin Costner