L’armée au pouvoir, fausse bonne idée ?

armeefrancaise.jpg

Face à la situation calamiteuse engendrée par la clique Macronescue au pouvoir et leurs prédécesseurs, beaucoup d’entre nous se demandent s’il ne faudrait pas une intervention de l’armée pour tous les virer et les emprisonner. C’est d’ailleurs une thèse déjà entretenue par la mouvance Qanon, qui cherche à rassurer, comme elle peut, en disant que l’armée est au contrôle et qu’une Alliance agirait pour « révéler » le marais. Au regard de la situation calamiteuse de notre pays, il est clair qu’une telle Alliance n’est pas au contrôle en France.
Pour autant, le retour à un État autoritaire est-il souhaitable et véritablement une bonne idée ? Et pour mettre qui à la place ?

Je ne vais m’exprimer ici qu’à titre personnel. Mes deux arrière-grands-pères ont combattu pour la France à la guerre de 14-18, l’un était entrepreneur et commerçant, l’autre était directeur du personnel d’une usine d’aviation. Mon grand-père a servi pendant la guerre de 39-45, c’était un professeur agrégé d’anglais. Mon père a servi comme officier instructeur dans l’armée, pour les Chasseurs Alpins notamment ; il a eu une carrière très riche dans des domaines très variés. Nous avons, dans notre famille, une tradition Patriotique et un attachement à notre pays et à le servir. A titre personnel, j’ai enseigné dans l’Éducation nationale et je sais ce qu’être un serviteur de l’État.
Toutefois, lorsque je vois le niveau intellectuel, moral, culturel des soldats de notre armée, je n’ai aucunement confiance en eux pour que, s’ils prenaient le pouvoir, ils mènent les bonnes actions pour rétablir une situation de paix et de prospérité.

L’armée, comme la société, est gangrenée par les idéologies islamo-progressistes en vogue. Elles ne prennent pas la même forme que dans le civil mais c’est encore pis.
Une image d’Épinal, dans l’imaginaire collectif, tourne autour des soldats, quel que soit le niveau de responsabilité. On se dit, ce sont des Patriotes, attachés à leur pays, son histoire, sa culture, ses traditions. L’exemple le plus commun qui vient en tête étant le Versaillais Saint-Cyrien, issue des bonnes familles Catholiques et qui a décidé de servir son pays.

Dans la réalité, la sociologie de l’Armée française n’est pas aussi homogène que cette image d’Épinal. Les soldats de rang passent plus de temps à écouter du rap qu’à se nourrir de l’histoire et de la culture française. Vous me direz, les commandements ne leur demandent pas d’être des philosophes, on les ne paie pas pour cela. Enfin, il est intéressant de constater pour quelles références culturelles les commandements leur demandent de servir, de donner leur vie et le cas échéant de donner la mort. Est-ce pour la culture, bas de gamme, dont ils sont abreuvés par les médias ou est-ce pour la culture et la tradition française et son raffinement intellectuel et spirituel ? C’est une nuance de taille, car cela conditionne le mode d’action de nos soldats. De toute évidence, à les voir, sur les trop nombreuses vidéos en ligne, les soldats n’ont quasiment aucune instruction et l’armée n’est pas là pour combler des manquements. On les forme à être des techniciens de combat, niveau BTS, qui doivent obéir sans se poser de question. Réfléchir peut en effet être dangereux pour les commandements armés qui eux-mêmes sont abreuvés des idéologies farfelues des écoles de guerre et « des théoriciens » qui « forment » les soldats gradés ou non gradés.

Je ne cherche pas ici à faire de généralité et à mettre tous les soldats dans le même sac. Les parcours de chacun sont certainement beaucoup plus riches que cette analyse réductrice. Toutefois, c’est une tendance de fond que l’on observe dans toutes les présentations publiques de l’armée française et révélatrice d’un bain culturel, savamment entretenu par les politiques, tous partis confondus et les commandements armés, derrière un vernis Patriotique.
Dans ce contexte, vouloir « un retour » d’une forme de régime autoritaire avec l’armée actuelle, ce serait, culturellement, mettre « Joe Star » au pouvoir. Voulons-nous vivre dans le pays de Joe Star après le pays de Macronescu ? Vous me direz, les deux vont de pair.

Étienne Darcourt Lézat

 

image_pdfimage_print

15 Commentaires

  1. Un général à la place de Macron ? ouais bon ! . Mais , on en a des bon , Zemmour ; MLP ; Bardella pourquoi pas ? Si les FRANCAIS veulent réellement que le ménage soit fait en FRANCE ,il faut faire le saut .

  2. Seul un général à poigne peut aujourd’hui sauver notre Pays …
    Il faut éjecter le grand malade dangereux qu’est macron le fossoyeur!!
    Il y a urgence pour libérer la FRANCE ..

  3. l’armée est envahie par les unités bob marley comme l’a été la France par les marxistes en 1945, et par les carriéristes suffit de voir la tronche d’humaniste de pierre de Villiers

  4. Pour s’embrigader dans l’armée d’Emmanuel Macron, il faut être un crétin déculturé, une salope déracinée ou un parasite islamique !
    Il suffit de voir et d’entendre les fiottes galonnées comme Yakovleff et Richoux dans leurs délires russophobes sur LCI pour comprendre que cette armée n’a absolument plus rien de nationale !

  5. Il n’est qu’à voir le niveau baba cool des bouquins du général de Villiers.
    Ce bon général veut chouchouter ses soldats, en les traitant comme de grands enfants sensibles et délicats, pensant qu’ainsi, ils aimeront la France, ses livres visant à intégrer les soldats diversitaires. L’idéologie diffusée à la soldatesque comme au reste de la population, c’est de la guimauve qui sert à ramollir le cerveau face à la violence, aussi bien symbolique que réelle, qu’elle doit encaisser du fait de sa spoliation de son histoire, de son territoire et de son identité au nom de « l’humanisme ». Pourquoi ? parce que le soldat ne combat plus pour la patrie, mais pour la France, simple territoire destiné à appartenir au futur Etat mondial dont l’UE est un prototype.
    J’en veux terriblement à tous les gradés de l’Armée française qui se sont laissés lessiver le cerveau, leurré par « l’humanisme ».

    • « On croit mourrir pour la Ptrie , en fait , on meurt pour le grand capital »….C’était déjà vrai en 1914, et mème avant ….

  6. C’est marrant , vous ne parlez que du biffin même pas 1ère classe ,et vous oubliez tout le reste les sous off et les officiers sont ils du même acabit ?
    je ne crois pas .Le soldat de base est là pour obéir , effectivement il ne se pose pas de questions il fait ce qu’on lui dit de faire .Mais les ordres viennent d’en haut et c’est toute la différence dont vous faites abstraction.

  7. J’ai soutenu les militaires lors de cette fameuse lettre, qui a fait autant de vent que le pet d’une mouche, encore un espoir qui s’est révélé vain, alors je laisse aux grenouilles le soin de se choisir un roi et aux soldats de plomb le soin de couler dans la mer de leur médiocrité. Que des arrivistes qui tendent leurs gamelles.

  8. Étienne Darcourt Lézat, vous en savez beaucoup sur la grande muette!!

  9. jusqu’à présent l’armée était censée s’instruire dans le droit fil de la pensée populaire nationale afin de justifier l’existence de ce pourquoi elle est là et défendre les intérêts Nationaux ; si le pouvoir actuel s’est juré de modifier de fond en comble une colonne vertébrale vieille de 2000 ans en une nouvelle configuration dont le but avoué est de déconstruire l’ancienne sans ne rien définir de ses objectifs hormis ceux d’un avenir qui fait couler le sang des Nôtres, covid, vaccins, immigration forcée, inflation, endettement provoqué avec rejet total de TOUT ce qui constituait jusqu’ici les normes politiques morales et religieuses du véritable Peuple originel-seul Peuple concerné- comme un appel à la guerre des Peuples en plein territoire français et +, le phénomène Ukrainien en action vu comme le « pavillon-témoin » de ce qui se prépare pour Nous.

  10. Clemenceau disait « la guerre est une chose trop sérieuse pour la confier aux militaires » ………..Lors du génocide du Bataclan ,le gouverneur de Paris n’enverra pas l’armée sois disant n’étant pas abilitée au maintien de l’ordre
    AMIS PATRIOTES ARMEZ VOUS ET SOUVENEZ VOUS QUE LAVAL LE SOCIALISTE COLLABO CONFISQUA LES ARMES DE CHASSE ( armez vous sous le manteau et ne parlez pas) si le bic haut dard malin veut saisir les fusils c’est qu’il sent le vent tourner

    • laval et autres :
      Pierre Laval radical socialiste, Doriot pcf, Déat sfio, René Belin n°2 de la cgt, dernier ministre du travail de Pétain, Paul Fort secrétaire général sfio, Marc Ogier front populaire, Marcel Gitton n°3 pcf qui créa le parti ouvrier paysan, Henri Babé, Pierre Célor etc.

    • Je suis né en Normandie et je peux vous assurer que les Normands sont bien armés et ne donneront rien à l’État, d’autant-plus que Dar manin ne vas pas aller chercher les armes de guerre chez les musulmans.

      • Néhou
        +10000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000
        En allant visiter ma famille en Vendée j’ait été tres surpris par les adeptes de la quincaillerie . Comme dans les départements Normands ils ont le souvenir des traitres qui en 40 se sont rangés du coté de l’ennemi en désarmant la paysannerie (chat échaudé craint l’eau froide)

Les commentaires sont fermés.