L’armée des ombres et les fossoyeurs de la mémoire

La onzième heure du onzième jour du onzième mois de cette année-là…

Les cloches sonnent à toute volée dans cette France de 1918 qui célèbre une victoire chèrement acquise, après cinquante et un mois d’une guerre impitoyable, inédite par l’ampleur du sacrifice consenti.

Un million quatre cent mille fils de France y avaient perdu la vie, des hommes de la fleur à la force de l’âge, tombés au champ d’honneur pour quelque chose qui était plus grand qu’eux, une idée, une Histoire, un lien charnel qui portait un nom à majuscule : la Patrie.

Partout en France, au même moment, la joie se mêlait de larmes. Dans chaque famille, on avait perdu un fils, un frère, un père, un mari, un fiancé.

Comment ne pas se réjouir pour ceux qui avaient survécu ? Comment ne pas être dévastés de chagrin en songeant à ceux qui ne reviendraient pas ?

Un tourbillon d’émotions contradictoires, paradoxales, l’ivresse de la vie triomphant finalement d’une longue nuit de douleur et de deuil, le soulagement et le bonheur de tout un peuple debout, au même instant, au sein d’une nation unie et fière.

Auprès des vivants indemnes, une multitude de blessés, dans leur chair ou dans leur esprit, mutilés pour certains, défigurés parfois.

Tous, épargnés ou non par la mitraille, garderaient à jamais le souvenir de cet interminable voisinage avec la souffrance et la mort.

Tous, civils ou militaires, vivraient le reste de leur âge avec, à leurs côtés, comme une présence invisible, la cohorte muette de ces Morts pour la France, une armée des ombres, glorieuse et bienveillante.

Mourir, nous le savons, c’est être livré aux vivants.

Mais mourir au champ d’honneur, c’est être confié à l’Histoire, à son peuple, à sa nation. C’est se gagner une place inaliénable dans la mémoire des générations futures, pour qui l’on a donné sa vie. Même sans postérité, c’est acquérir un droit imprescriptible à l’éternité du souvenir.

Faire fi de cette obligation sacrée, c’est un crime des vivants envers les morts, c’est une violation de sépulture, comme le fut l’indigne cavalcade de jeunes dégénérés sur les tombes des soldats de Verdun.

Il existe une autre manière, plus sournoise, plus méprisable encore, de trahir la mémoire de nos glorieux fantômes. Elle est à l’image des derniers dirigeants de notre pays, médiocres et lâches successeurs des grands hommes d’autrefois.

Elle consiste, en affectant d’honorer leur souvenir, à dénaturer le sens de leur sacrifice, à travestir la signification profonde de leur engagement. Les vainqueurs d’hier, ceux qui pieusement moururent pour la patrie et triomphèrent d’un ennemi féroce, deviennent aujourd’hui, par un crapuleux détournement sémantique, des victimes absurdes, incongrues d’une sorte d’inexplicable cataclysme, tous réunis dans la même molle compassion, frères d’armes et ennemis, combattants et déserteurs, traîtres et patriotes.

« Le nationalisme, c’est la guerre », avait clamé François Mitterrand lors de son dernier discours européen avant de quitter l’Élysée. Si l’on en croit l’actuel occupant du Palais, ces hommes, français et allemands sans distinction, auraient été les victimes de cette lèpre qu’il entend combattre de toutes ses forces de petit guerrier de coton. Quand les magnifiques soldats d’hier mouraient debout, lui et les siens s’épuisent vivants dans la reptation. Génération de clowns pathétiques, pitoyables défaiseurs de gloire, sordides démolisseurs d’Histoire !

Il n’y aura pas de défilé militaire le 11 novembre, pour ne pas froisser l’actuelle chancelière du Reich. On célébrera le centenaire de la fin d’une immense boucherie qui n’avait aucun sens, et l’amitié de deux peuples que nul soubresaut nationaliste n’aurait jamais dû troubler.

Cent après leur sacrifice, on va dépouiller de leur uniforme tous les combattants de cette armée des ombres. On va les priver de ce drapeau tricolore qui leur faisait un glorieux linceul.

Cent ans après ce jour de novembre, jour de liesse et de deuil mêlés, ils ne seront plus que des cadavres nus, sans signe distinctif, une masse informe dont nul ne saura plus pourquoi elle vécut ni au nom de quoi elle mourut.

Peut-être la flamme du souvenir, sous l’Arc de Triomphe, laissera-t-elle bientôt la place à une rangée de bougies parfumées à la fraise. Peut-être des enfants des écoles de la diversité, insolents et rigolards, viendront-ils jeter quelques peluches arc-en-ciel sur la tombe du Soldat inconnu…

Jules André Peugeot, 21 ans, le premier tué de cette guerre, le 2 août 1914 (1) : mort pour quoi, déjà ?

Augustin Trébuchon, 40 ans, le dernier tué de cette guerre, le 11 novembre 1918 (2) : mort pour quoi, déjà ?

Et mon grand-oncle Henri, 31 ans, tué d’une balle au front le 10 septembre 1914 dans la bataille du Grand-Couronné (3) : mort pour quoi, déjà ?

En août 1914, des hordes de Prussiens assoiffés de sang s’étaient livrés à des crimes effroyables sur les populations civiles, en Belgique d’abord (4), puis en France. Le Haut Pays lorrain (5), dans la région de Longwy, s’en souvient encore. Des centaines d’immeubles incendiés, des villages entiers anéantis, des enfants fusillés dans les bras de leur mère, femmes et jeunes filles violées par la soldatesque, jeunes garçons précipités dans leur maison en flammes et périssant brûlés vifs, blessés achevés à coups de crosse dans leur lit, nourrissons embrochés sur des baïonnettes.

Ces crimes étaient prémédités, tous ces barbares en uniforme étaient munis de pastilles incendiaires et de liquide inflammable. Avant de détruire, ils avaient pillé, méthodiquement, tout ce qui pouvait l’être. Leurs actes n’étaient pas des débordements incontrôlés, ils étaient accomplis sous le regard complice de leurs officiers qui n’hésitaient pas à prendre la relève de leurs hommes pour achever le massacre, lorsque ceux-ci se lassaient enfin de cette folle tuerie de femmes et d’enfants.

Une génération plus tard, ces mêmes hommes ou leurs descendants, issus de ce même peuple tellement civilisé, commettraient partout en Europe des atrocités d’une telle ampleur, d’une telle monstruosité qu’il faudrait inventer un nouveau vocable pour les désigner, celui de « crime contre l’humanité ».

Ce sont ces hommes-là que combattaient nos glorieux aînés, c’est pour les vaincre qu’ils versaient leur sang et donnaient leur vie.

Mon grand-oncle Henri périt au cours de la bataille victorieuse du Grand-Couronné qui dura dix jours, du 4 au 13 septembre 1914. Elle fit dix-neuf mille morts dans nos rangs, mais Nancy ne tomba pas aux mains de l’ennemi et le front fut stabilisé à cet endroit pour les quatre années qui suivirent.

Le Kronprinz, bien décidé à venir parader à cheval sur la place Stanislas, en fut pour ses frais.

Mon grand-oncle et tous ses camarades tués ne furent pas des victimes, ils furent des vainqueurs.

Ils n’étaient pas des civils que l’on avait armés, ils étaient des soldats qui savaient pourquoi ils se battaient, ils étaient des hommes, tout simplement, et des guerriers sans peur et sans reproche.

Mais comment le fantoche de l’Élysée saurait-il ce qu’est un guerrier ? Comment saurait-il même ce qu’est un homme, lui qui n’est qu’une baudruche gonflée de néant, maquillée de vanité, costumée d’artifice ?

Le petit président d’opérette – et prince incontesté de l’insignifiance – a renoncé à toute parade militaire.

Qu’importe ! Ces hommes-là, ces héros d’hier ne peuvent pas mourir. Ils ne disparaîtront pas de l’Histoire, malgré tous les efforts des fossoyeurs de la mémoire, indignes activistes de l’abandon.

Ils défileront quand même, invisibles à notre regard mais bien présents dans notre cœur, dans notre esprit. Chacun des patriotes de ce pays devra entretenir la flamme de leur souvenir afin de les soustraire à la nuit de l’oubli. Ils sont une armée d’immortels, une cohorte d’ombres glorieuses que jamais n’engloutira le néant.

Ils sont une armée de vainqueurs, pour l’éternité.

Mon grand-père, qui s’engagea avant l’âge pour venger ce frère tellement chéri qui était de treize ans son aîné, écrivit un poème en son honneur, parmi d’autres qu’il composa tout au long de la guerre, sur le front, pendant les rares moments d’accalmie.

Je vous en livre les quatre derniers vers, en guise d’hommage à cet homme et à ces innombrables héros qui moururent pour que nous vivions, libres et fiers, dans l’honneur et dans la liberté.

Salut à toi, Henri, et salut à vous tous, les valeureux fantassins de la Gloire !

Du piédestal sacré où t’a posé la gloire,

Puisses-tu quelque jour d’en haut nous regarder.

Lorsque tu nous verras invoquer ta mémoire,

Vainqueur ! ne pleure pas si tu nous vois pleurer.

Raphaël Delahaut

(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Jules_Andr%C3%A9_Peugeot

(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Augustin_Tr%C3%A9buchon

(3) https://ripostelaique.com/il-y-a-cent-ans-mon-grand-oncle-henri-mourait-pour-une-france-que-les-socialistes-detruisent.html

(4) https://www.20minutes.fr/monde/1429429-20140818-23-aout-1914-massacres-belges-allemands-scandalisent-monde

(5) http://www.cahiers-entre-deux-mers.fr/2014/07/1914-crimes-de-guerre-a-longuyon/

image_pdfimage_print

91 Commentaires

  1. Mon grand pere paternel partira pour salonique puis les dardanelles ou il verra des centaines de ses amis mourir brulés et noyés . Il en reviendra sans blessure mais terriblement marqué et pour se venger fera dix enfants a sa femme qui accouchera pour la derniere fois a 50ans …..sa façon a lui je pense de compenser ces morts injustes . Il verra en 42 son fils ainé (mon pere) fuire le STO et gagner la résistance « vendée Loire inférieur » Région : Machecoul Challans . Puis le petit dernier partira comme appelé du contingeant pour 28mois en Algérie ,il reviendra rempli de souvenirs douloureux . Je suis un des derniers maillons de la chaine : pour nous le 11 Novembre est un symbole fort et demain a 11h je serai a la porte d’aix a honorer nos couleurs

  2. Lisons, relisons Charles Peguy, ses vers sur la grandeur de ceux qui donnent leur vie pour la patrie. Lisons aussi Maurice Genevoix ; « Ceux de 14 », nos humbles ancêtres vivent encore dans ces pages qui récitent la geste héroïque de l’armée française de la grande guerre, digne héritière des armées franques de Bouvines et de Montgisard. Que reste-il de tout cela?

  3. le petit soldat idiot Macron chef des armées et même pas sont service militaire comment voulez vous qui reconnaisse nos vrais soldat .a part sont prestige il en na rien a foute des gens…arrêté de pleurnichez de manifeste l’année prochaine vous avez le pouvoir de votez c’est vous le pouvoir virons le….réfléchissez….

  4. Mais quelle Macron refuse une grande parade militaire pour honorer nos soldats morts pour la France car Berlin n’a pas voulu une telle parade ! En plus les médias racontent que les Africains sous l’uniforme français ont fait le travail racontant qu’il y a plus de Mohamed que de Martin. Les Bretons furent le plus grand groupe à donner leur vie dans cette guerre et Macron et ses tarés de la communication de l’Elysée nous vantent les mérites d’Africains. Quel scandale ! Sur les monuments bretons y a pas de noms africains. Macron et ta horde dégagez !

  5. Trump , Merkel et Macron sont devant une machine qui prédit l’avenir.

    Trump se met devant la machine et dit :
    – Que seront les USA dans 100 ans ?
    La machine écrit :
    « ce sera le pays le plus riche, zéro pollution, zéro chômage ! »

    Merkel se met devant la machine et dit :
    – Que sera l’Allemagne dans 100 ans ?
    La machine écrit : « ce sera le pays le plus productif et écologique :
    le phare de l’Europe !

    Macron à son tour se met devant la machine et dit :
    – Que sera la France dans 100 ans ?
    il regarde la machine pendant 5 minutes, les yeux écarquillés.

    Trump lui dit :
    – Alors, qu’est ce que tu lis ?

    Macron répond :
    – Je ne peux pas lire, c’est écrit en arabe…!

  6. Aujourd’hui, le couple Macron – Merkel s’est donné en spectacle à la Rotonde; ce n’est pas le centenaire de la victoire de 1918 mais la soumission du vainqueur au vaincu ! le locataire de l’Elysée a fait rendre les honneurs par la brigade militaire franco-allemande au lieu d’honorer l’ARMEE FRANCAISE. pour tous ses morts..

  7. VIVEMENT LE PRINTEMPS DES BRAVES ET DE LA RECONQUISTA !…C EST LE 26 MAI 2019 . QU ON SE LE DISE ! IL N Y AURA PAS DE SECOND TOUR .ET C EST LE SEUL ESPOIR DE CHANGEMENT AU MILIEU D UN OCEAN DE DESOLATION ET DE DESESPERANCE !!!…. SOS . SOS . SOS.

  8. L’indigne représentant actuel de la France et des Français ne connait ni la honte, ni le respect, ni l’Honneur. J’en veux pour preuves ses attitudes ainsi que tous ses commentaires, Celle qui l’accompagnait à la Rethondes ce jour ne vaut pas mieux que lui !
    L’endroit où ils se trouvaient ne devait pas engendrer le comportement que nous leurs avons vu ! Honte sur vous élève macron, vous aurez donc besoin toute votre vie d’une prof, afin « d’arrêter vos conneries »!

  9. « Il n’y aura pas de défilé militaire le 11 novembre, pour ne pas froisser l’actuelle chancelière du Reich… » Mais on s’en branle de la grosse Bertha, c’est bien son pays de merde qui nous agressé et a opéré une saignée dont notre patrie, la France, n’est toujours pas remise un siècle après.
    Je hais les schleuhs, les boches, les doryphores et les teutons à poil ras et ça n’est pas près de s’arrêter malgré tous les macrons et les vrais cons de la terre !
    JE SUIS FRANÇAIS avant d’être européen, catholique et non musulman et j’en ai marre qu’on décide à ma place ce que je dois faire ou ne pas faire, et qui aimer ou ne pas aimer…
    Qu’on se le dise à l’Élysée, à Matignon, au Palais Bourbon, au Luxembourg et jusque dans les chiottes de l’étron minable qui conduit notre pays à sa perte !

  10. Macron, les poilus, il s’en branle, ce qui l’intéresse c’est uniquement de manipuler ce centenaire au profit de sa politique ‘Europe-et Fric »

    • Macron vise le fauteuil de président du conseil européen parce qu’il ne doit pas être sûr de décrocher un second mandat, mettons-lui une peau de banane en 2019 sinon ce sera la catastrophe.

      • décrocher un 2 eme mandat?
        mais il va rejoindre direct les poubelles de l’histoire comme le gros Hollande !
        par contre pour rester a un poste ou il aura toujours pouvoir et avantages il fera tout même se tirer ,une balle dans le pied en prétextant un attentat , c’est une religion chez les socialistes les attentats pour faire remonter leur popularité!

      • Sjean-louis
        Il ne décrochera rien dutout ….Merkel n’a plus que tres peu de pouvoir dans un pays nettement plus riche que le notre mais dont les comptes publiques commencent a faire la gueule avec leur imigration incontrolée
        A l’inverse de ce que racontent les journalopes l’UE ne va pas bien

  11. J’oublierai le côté manichéen du billet pour ne retenir que sa hauteur lexicale et émotionnelle. Surtout le quatrain du papy, en conclusion.Des homoncules comme Médine ou Nick Conrad ont-ils la moindre idée de ce qu’est la versification?

  12. Macrotte a interdit le défilé militaire du 11 novembre pour ne pas froisser la sensibilité de la teutonne Merkel, il protège les muzs et leur religion suprémaciste, antisémite, discriminatoire, machiste, sanguinaire, etc. pour ne pas froisser la sensibilité de son électorat muz et de ceux qui l’arrosent, il appuie l’importation de migrants muzs, etc., il ne se gène pas pour froisser la sensibilité des Français non de papier en les traitant de « fainéant », « illettré », « alcoolique », « ceux qui ne sont rien », etc., il s’invente des vraies fausses tentatives d’assassinat pour tenter d’améliorer sa popularité. Il est un traitre, un félon, un vendu, un narcissique, un manipulateur, un psychopathe, etc. Sa place sera dans les poubelles de l’Histoire.

    https://www.youtube.com/watch?v=NNDgsw39m9s

    • Video très connue : rien qu’avec cette video , diffusée avant l’élection de macron, jamais ce petit traitre européiste n’aurait du être élu…. Jamais . C’est incompréhensible.

    • 🇫🇷 ANCIEN COMBATTANT AFN 🇫🇷
      Avec un costume pareil il pourra attaquer un hivers hyper rigoureux (mdr)

  13. Très beau texte, très émouvant Un superbe hommage, M. Delahaut, que vous rendez à nos héros morts pour la France. Il répare les ignominies de tous les minus sans honneur et sans âme

  14. Les poilus ne méritaient pas le déshonneur consistant à recevoir l’ hommage hypocrite de 2 mondialistes qui se foutent éperdûment du devenir de leurs pays respectifs et les laissent se faire envahir par la racille afromuzz , vrai fléau !

  15. Très beau et émouvant article, en plus avec un style et une forme de grande valeur. Il fait vibrer l’âme et le coeur. Je vous remercie de tout coeur !
    Une petite, toute petite remarque : de traiter la pauvre (car elle a un triste fin de règne) Angela Merkel de « chancelier du Reich » (analogie avec le tristement célèbre chancelier du 3-e Reich) est trop fort et ne la caractérise pas. Malgré l’énorme erreur de 2015 (ouvrir largement les frontière à une vague d’émigrants islamisés) elle est et fut une vrai démocrate, sincèrement liée à l’entente franco-allemande, dans la paix sur notre continent..

    • Mme Merkel n est pas une vraie démocrate .La démocratie c est  » « par le peuple , pour le peuple , avec le peuple  » Croyez vous vraiment que la politique de Mme Merkel corresponde a cette définition?.

  16. Magnifique récit gloire à nos soldats morts pour le Pays la Nation quant à ce trou du cul ce traitre qui nous sert de président serpillière de président collabo avec l’islam qui vient de s’inventer un pseudo attentât il nous refait le coup de l’observatoire avec bien entendu des gens de l’extrême droite…quelle bassesse quel menteur quel mépris quel enc…. qu’il soit fusillé un jour après jugement pour haute trahison envers la Nation et le peuple….justement en ces temps là en 14/18 on en a fusillés pour beaucoup moins que ça !!! Le Fumier

  17. Remarquable écrit. Mon grand-père a fait l’Yser. Blessé puis décoré, il fut de ceux qui en réchappèrent. L’admiration que j’ai pour lui, et pour ces millions d’hommes qui se battirent pour défendre leur Patrie se mesure à l’aune de leur sacrifice. Mais sait-on encore seulement ce que le terme Patrie signifie aujourd’hui ? 1914-1918 ne fut pas la Grande Guerre. C’est une Très Grande Guerre, menée et remportée par ceux et… celles (n’oublions pas les femmes) qui avaient des idéaux, de la conscience et énormément de courage. Notions tellement galvaudées par les temps qui courent…

    Hairson

    • Pensons à l’incroyable métamorphose accomplie par nos aïeux de la grande guerre pour passer d’une armée « modèle 1870 modifié 1914 » sur le plan des équipements et de la doctrine à cette armée moderne de 1918. Pensons aussi à cette nation qui, par la mobilisation de tous ses citoyens, a fait échec, au prix de lourds sacrifices aux funestes projets allemands.

    • Patrie honneur fierté respect des mots qui ont un sens pour une certaine partie de francais mais qui ne veulent plus rien dire aux yeux d’une très grande majorité y compris politique quelle tristesse

  18. Macron annule le défilé militaire du 11 novembre, de ce fait il fait fi de cette joie à ce jour fabuleux qui emplissait le coeur de nos patriotes et que nous voulons commémorer.. Du sacrifice de tous ces soldats morts pour nous laisser un beau pays bien Français, qu »en reste-t-il ? Macron veut nous faire oublier tout cela pour nous faire admettre son idéal qui est la colonisation sournoise de notre pays qui a tant souffert, osons le dire, pour rien aujourd’hui.

    • Macron est un europeiste, il veut la suppression des Etats Nations. Pour lui tout signe de patriotisme doit être exterminé. Il vaut une gouvernance mondiale, et la France n’est qu’une region de l’Europe….

  19. pourquoi illustrer ce récit avec la photo des deux plus grands « pignoufs » de l’histoire alors qu’ils ne représentent quasiment plus rien! et son deux traîtres a leur peuple ,
    il faudrait plutôt mettre cette photo en tete d’un reportage » la grosse et le mignon »

    • les destructeurs de l’Europe menteurs, minables, prétentieux , orgueilleux , arrogants, l’avenir proche leur réserve des surprises !.
      m Audiard avait tout a fait raison dans son dialogues des c..s

  20. Ce que je constate c’est que l’allemagne a voulu mettre à genou l’Europe par 3 fois:
    14/18, 39/45 et à présent avec les migrants.
    L’essence de l’allemagne est le meutre des nations.

    • et visiblement elle concocte la quatrième en faisant envahir la France et autres pays européens par ces hordes venant d’Afrique, qui n’ont pas la moindre intention de travailler ?

  21. C’est l’armée des ombres qui va défiler aujourd’hui et quand elle passera devant vous
    MM le président et politicards en tous genres,
    elle tournera la tête pour ne pas voir vos sales
    gueules de traîtres et de collabos.

  22. Très bel article, monsieur ! je suis en train de regarder d’un œil, le défilé des personnalités qui arrivent à l’Elysée. Qu’il est content, le « couple » malsain élyséen ! Mais quel manque de dignité, tous ces hommes qui s’embrassent ! les femmes…passons ! Mais les hommes ! ça fait « émasculé », couilles molles ! sur BFMWC, y’a cohn bandit qui commente avec les journaleux ! au fait, en 68, c’est pas lui qui uriné sur la tombe du soldat inconnu ? Uns souillure de plus, aujourd’hui !

    • La présence de Cohn Bendit est une honte ! Il le doit probablement au fait qu’il n’est ni Français, ni Allemand, une espèce d’apatride gauchiste !

      • à Gérard Brazon.
        Il est quand même né à Montauban , alors que certains « vrais » français viennent de pays musulmans.( Édouard Balladur ).

        • clercophage Une petite remarque en passant : certains de ceux qui font des agressions, des attentats et des guérillas urbaines sont nés en France eux aussi.

    • Pisser sur la tombe du Soldat Inconnu, j’ai effectivement entendu parler de cette ignominie. J’ai cherché des preuves, mais les selfies n’existaient pas à l’époque, et si photos il y eût je suis certain que les auteurs les ont prudemment détruites… Qui osera interroger Cohn Bendit sur ce sujet ?

      Courageux 68tards ! Génération de la honte… ma génération, hélas.

      • Je ne sais pas si c’est vrai ;mais cela fait
        penser à cette ordure de Sartre pissant sur
        la tombe de Chateaubriand… Mais, je ne l’ai pas vu personnellement.

        • à Jill
          Je l’ai pas lû , je l’ai pas vu , mais j’en ai entendu causer …
          Ça c’est de l’info !

  23. J’oubliais de le signaler : le 11 NOVEMBRE, C’EST LA FÊTE DE ST MARTIN, PROTECTEUR DE LA FRANCE !!!

  24. Quand on lit que Macron ne veut pas  » froisser  » A Merkel, dire que c’est consternant est faible, il ne faut pas froisser les uns, pas stigmatiser les autres ! Que de respect ! Sauf pour nous qui sommes des lépreux criminels devant l’humanité. Les allemands, eux, ont trouvé plus simple et pratique, les nazis étaient d’autres gens, eux, ils n’ont rien à voir avec eux, parfait, nous on a envoyé des appelés en Algérie pour les traiter de criminels aujourd’hui. Moi, j’ai très bien connu mon grand père, mais il ne parlait pas de cette guerre, qu’aurait il pu dire à un jeune enfant ? On ne diffusait pas les images de cette guerre comme maintenant, pas plus que celles de la seconde guerre…contre les allemands ! Une personne ne devrait pas être là, Merkel.

  25. expliquez moi donc comment ces  » fiers soldats de 14  » se sont transformés en collabos de 40 ? tout simplement parce qu’eux au moins ils avaient compris qu’on les avait utilisé comme de la chair à canon pour satisfaire l’ego de vieilles badernes et pour le plus grand bonheur des industriels.

    • Non! En 40 l’armée Française a été défaite comme jamais à cause des gouvernements de gauche qui avaient tout fait pour démilitariser le pays au moment où Hitler façonnait la plus grande armée Française. Il ne faut pas confondre collaboration et soumission! Quand on est un oiseau face à un aigle on ne fait pas la mariole.Par contre, les communistes ont bien collaboré avec les Allemands contre les patriotes avant la fin du pacte germano soviétique.

  26. Monsieur Brazon vous ne m’avez pas répondu, mais j’ai encore la colère j’arrive de la commémoration du 11 novembre cet enflure de micron a fait lire un discours politique il dit dans ce discours de se méfier du nationalisme qu’il faut une Europe forte et unie que la paient fragile il joue sur les peurs encore et encore ce mec est à vomir c’est un pourrie il n’y a pas d’adjectifs pour le qualifier quelle bordille

    • Je pense que tous mes articles sur le « progressisme » et le « nationalisme » sur Riposte-Laïque ont répondu! Il vous suffit de me lire! Bien à vous

    • Je l’ai aussi entendu ce discours de merde de macron l’enculé …. je suis révolté qui jusque dans le souvenir de 1918, il fasse encore sa promo pour l’Europe……

  27. Bonjour à tous. Excusez-moi pour ce petit hors sujet mais, suis-je la seule à avoir des problèmes avec les pouces qui fonctionnent sur certains commentaires mais pas sur d’autres ?

  28. Aujourd’hui, je ne commente pas.
    Aujourd’hui je souhaite simplement adresser un message d’encouragement à mes compatriotes, les seuls , les vrais ( suivez mon regard ) .
    PENSEE. PAROLE. ACTION.
    Pensée : Tout le monde peut ( et doit ) par son esprit, refuser cette invasion afro musulmane. Tout le monde, y compris le vieillard dont le corps ne permet plus de lutter physiquement, peut ( et doit ) refuser la soumission. Ne sous-estimez jamais la puissance de la pensée.
    Parole : Contentez vous ( pour l’instant ) d’échanger en toute confidentialité, afin de maintenir la flamme de la résistance. La parole n’est plus libre en France et peut vous conduire à …..la 17° .
    Action : Elle viendra tout naturellement, le moment venu en s’inspirant de sezs deux grandes soeurs, Pensée et Parole.

  29. Quelle honte la cérémonie de ce matin!! Faire chanter une Africaine en tenue africaine, faire parler des étrangers,présenter les 3 morts de cette année ( alors que c’est le centenaire de 14/18) , faire parler des jeunes de la diversité etc… Tout aura été effectivement fait pour qu’aucun jeune n’accepte désormais de se battre pour la patrie.L’armée a été ridiculisée devant toute le monde.Un nouveau pas vient d’être franchi pour détruire la nation.

  30. Suivi de A à Z la cérémonie de ce matin.
    Beau spectacle, belle Com !
    Emouvant pour ceux qui avaient la tête ailleurs… près de ces Héros en bandes molletières ! Nos aïeux !
    L’Horreur fut atteinte lorsque le « Pdt » a dit :
    « LE NATIONALISME EST LE CONTRAIRE DU PATRIOTISME » !
    Faites-le taire !!!

  31. Inviter Erdogan alors que la Turquie était alliée à l’Allemagne ET qu’elle ne fait pas partie de l’Europe…mais de l’OTAN: tant pis pour les Poilus!

    • Erdogan a engagé son pays dans une véritable islamisation outrancière. Macron fait de plus en plus honte.

  32. Macron a encore fait dans la provocation ce matin aux cérémonies du 11 novembre à Paris devant 70 Chefs d’Etats consternés, une Africaine a representé la France ayant chanté « buwu ».
    Tout cela à la place d’un jeune français qui aurait pu chanter « la madelon » ancien chant des poilus de 1914

  33. Commémoration intéressante avec musique , intervention de jeunes mais salie par notre « président » et sa pouffe , président qui a commencé à causer………….avant de réaliser qu’il n’avait pas de micro et que personne entendait la parole Messianique……
    un hasard , vraiment ?

  34. Les gens ne chantent même plus la Marseillaise au monument aux morts, et ne disent plus « Mort pour la France ». Le Français est devenu est merde molle qui va disparaitre de sa connerie. Je suis révolté de ce que j’ai vu ce matin dans la ville de Rouget de Lisle………..

    • Ce midi je suis allé à la cérémonie du 11 novembre dans le village où j’habite, il y avait pas mal de monde, des enfants ont lu des textes, les noms des morts pour la Patrie, et chanté la Marseillaise, ne perdons pas espoir.

  35. Mais qu’est ce que les gens attendent pour faire pareil dans une mosquée ? SIMPLEMENT DE N’AVOIR PAS LA TROUILLE DU PREFET, DU MAIRE, D’UN GROUPE DE 200 GENDARMES ET POLICIERS ET POUR FINIR DE LA TAULE ! Comment voulez vous qu’on nous respecte, lorsque l’on voit que personne ne bouge et ne s’élève contre ça !

    • C’est très compliqué en France…. N’importe qui essaie de casser dans une mosquée sera filmé déjà, et si par malheur il y a un (des) musulmans qui passent par là, il sera battu à mort… Tout le monde le sait. Quant aux conséquences juridiques, c’est prison ferme bien évidemment et écrasement par les dommages-interets à verser. Deux poids , deux mesures, je sais.

  36. Comment est-ce possible dans NOTRE France catholique, NOTRE Patrie… Et…aucune réaction des autorités gouvernementales?… (Ah!, s’il s’agissait de mosquées, ce serait différent). C’est INACCEPTABLE, il est urgent de réagir: soit faire la même chose dans ces fichues mosquées, soit y mettre jambon, saucisses etc… Depuis que cette secte sanguinaire de bédouins s’est introduite sur notre sol, nous n’avons que des problèmes. Le remède?, l’éliminer. A nous de retrousser les manches, à l’exemple de nos poilus.

  37. Magnifique, sublime article ! Vous exprimez si justement tout le chagrin, le dégoût, la révolte que l’opération enfumage ou enterrement de première classe de cette commémoration suscite. En soulignant la dette, le devoir de mémoire comme on dit aujourd’hui qui lient les générations entre elles, ciment de la nation et de la patrie. C’est cela que ce Macron veut assassiner pour notre Bien parait-il, à savoir le Bien suprême de l’humanité entière. Commémoration abjecte et terriblement humiliante pour ceux qui en ont conscience. Et pour couronner le tout : on a eu droit au chant traditionnel d’une Africaine censée dénoncer la barbarie des guerres qui tuent « absurdement », et en l’occurrence des colonisés africains ! La feuille de route de Macron : faire des Africains l’avenir de l’UE.

  38. je ne suis pas italien …et pourtant hier ou avant hier je regardais une tv en continue qui nous ventais les merite des senagalais et autres qui a lepoque faisait partie de la france on ventais leurs merites .Je me suis mis a douter …sans eux ..nous aurions surement perdu la guerre mais aujourdhui plein de nations etaient representees SAUF les italiens ou alors jai rate le film
    populaton : 35,6 million perte militaire 651010 perte civil 589000 TOTAL 1 240010
    blesses 953886 alors les italiens dites moi nont il pas aussi participe a cette premiere guerre mondial
    etonnant je trouve que cest une insulte a ce peuple grandiose qui a faconne leurope et les senegalais ……ah oui que de grand heros un peu de mesure svp

    • Avec Macron nous défaisons une paix durement acquise. Nos amis de l’UE vont devenir nos ennemis (Italie – Visegrad). L’amitié avec l’Allemagne est un vain mot bien malheureusement. Soit nous marchons suivant ses desseins, soit nous sommes en guerre. Rien n’a changé et l’Elyséen actuel fait corps avec notre ennemi intrinséque.

    • J’y avais pensé hier:un scandale !!!!! !!
      et ou étaienf les roumains,les serbes, les autrichiens???????

  39. J’ai élevé mes defenses intérieures pendant toutes ces cérémonies en rejet de leurs ridicules bisous, des paroles vaines… Et de la diversité en parade provocante.
    Le Président Trump était visiblement sidéré.
    En pensant très fort aux soldats de ma famille… à tous les autres.
    Dans bien des communes, des écoles, il y a eu des expositions, manifestations qui elles viennent du coeur. Elles ont été préparées pendant des semaines.
    Vive ma patrie, vive ma nation, vive ma France !

    • Je vous admire d’avoir réussi à vous dépasser ; je n’ai pas pu. La colère me gagne chaque jour davantage et je me demande si la haine n’est pas en train de me gagner également vis-à-vis des traîtres génocidaires de l’Europe et des Européens.
      En tout cas, les envahisseurs ont toute ma haine au vu de ce que ma famille a vécu…

  40. S’abonner sur le site « Christianophobie » du journaliste Daniel HAMICHE qui recueille et dénonce toutes les persécutions, tous les vandalismes, toutes les saloperies faites au christianisme.
    Je vous assure qu’il y a de quoi lire, s’émouvoir et se scandaliser !

  41. Je vais en scandaliser quelques-uns sur ce site. Je n’ai pas voulu suivre toutes ces cérémonies parce qu’à la première minute où j’ai vu les tronches de traîtres 2 maquereau et 2 sa grosse saucisse allemande 2 l’est, j’ai eu le tournis puis la colère s’est emparée de moi et malgré les sacrifices de mes aïeux et de mes grands-pères (tous deux en camp de concentration dont un seul en sortira vivant et traumatisé, l’autre fut fusillé pour avoir tenté de s’évader) j’ai zappé. Un envie de vomir franchement. J’ai essayé, encore, revenant sur la chaîne. Impossible. J’ai laissé tomber, préférant finalement allumer une bougie en leur mémoire.
    Et quant aux « concerts pour la paix » : VASTE FUMISTERIE ! Voir tous ces nantis en habit de gala applaudir à tout rompre je ne sais qui, zappé encore une fois.

Les commentaires sont fermés.