L’armée est-elle capable de mettre Macron hors d’état de nuire ?

Publié le 26 juillet 2017 - par - 47 commentaires
Share

Venu du monde des affaires et de la haute finance internationale, Jupiter ignorait tout de l’armée. Premier président de la République à n’avoir jamais porté l’uniforme il n’avait qu’une vision simpliste de l’institution marquée par la discipline et l’obéissance. La passe d’armes avec le chef d’état-major des armées, le général Pierre de Villiers, le ramène à une tout autre réalité. Derrière chaque soldat il y a un patriote qui sommeille. Les mots honneur, patrie, loyauté, parole donnée, ont en lui une vraie résonnance. Et il n’est pas disposé à brader ces valeurs pour lesquelles il a accepté de faire le sacrifice de sa vie.

On mesure là l’abîme d’incompréhension qui sépare le banquier apatride du soldat patriote. Deux mondes, deux univers totalement étrangers l’un à l’autre. Celui des affairistes ouvert à la mondialisation face à celui qui pense d’abord aux intérêts de son pays, de sa patrie. Entre eux l’affrontement était prévisible. La maladresse de Macron l’a rendu inévitable. Le divorce est désormais consommé. Car, quelles que soient les qualités du nouveau CEMA, le mal est fait. Jupiter a dû descendre précipitamment de l’Olympe pour s’affirmer comme le « chef » devant les généraux de l’état-major, en humiliant publiquement le patron de l’Armée française.

Un quasi inconnu élu par défaut

Plus qu’une faute, c’est un crime que Macron a commis en cette veille du 14 juillet, fête de l’unité de la nation. On ne remplace pas en France le chef d’état-major comme on le ferait pour un quelconque ministre ou le dirigeant d’une grande entreprise. La grande Muette n’aime pas être bousculée. Bien ancrée dans ses traditions et son glorieux passé elle aime l’ordre et respecte la hiérarchie.

Pour le haut commandement il n’est pas acceptable qu’un quasi inconnu élu président par défaut suite à un invraisemblable concours de circonstances vienne l’humilier en la personne de son chef respecté parce que celui-ci s’est opposé, avec raison, à l’amputation du budget militaire.

Nous sommes en guerre. Nos soldats sont engagés dans des opérations extérieures périlleuses au Sahel, au Moyen-Orient, en Afghanistan où ils risquent chaque jour leur vie. Ils ont besoin du soutien de la nation. Et voilà qu’à Paris l’Etat décide de supprimer  d’un trait de plume la bagatelle de 850 millions sur un budget déjà serré sous le fallacieux prétexte de la « solidarité nationale». Quelle honte ! Oui quelle honte pour monsieur « Je suis votre chef » ! Ne pas suivre les recommandations du chef d’état-major des armées – le mieux placé pour en connaitre les besoins – c’est limiter nos capacités de lutte contre le terrorisme islamiste. C’est prendre délibérément le risque de mettre en danger la vie de nos soldats. Mais aussi de chaque citoyen français en France, comme à l’étranger.

Jupiter qui sait tout,  qui s’occupe de tout et veut faire des économies partout aurait sans doute pu se passer d’un ministre des Armées. Nous sommes en guerre et Macron n’a rien trouvé de mieux que de placer à la tête de cet important ministère régalien l’insignifiante Florence Parly. Pour remplacer  l’éphémère Sylvie Goulard plombée par l’affaire des assistants parlementaires du Modem, monsieur « Je suis votre chef » est allé débaucher la directrice générale de la SNCF voyageurs.

Pas vraiment le profil d’une guerrière cette diplômée de l’ENA. Une socialiste bon teint, entrée dans la carrière en 1997 dans le cabinet Jospin qui la nommera secrétaire d’Etat au Budget en 2000.  Elle y restera deux ans avant de s’égarer en politique comme vice-présidente du conseil régional(PS) de Bourgogne. Elle reviendra aux affaires en 2008 comme directrice générale adjointe d’Air France avant d’entrer six ans plus tard à la direction de la SNCF. Un parcours qui n’est pas vraiment celui du combattant !

Une énarque rompue aux questions financières

On aimerait croire que c’est sa totale inexpérience en matière militaire et sa récente nomination (21 juin) à son ministère qui l’ont incitée à se montrer d’une discrétion de violette durant la passe d’armes inédite entre le chef de l’Etat et le CEMA. Au-delà de la gravité de l’affaire, cela démontre le peu d’intérêt de Macron pour la chose militaire. L’uniforme qu’il a revêtu dés sa prise de fonction, c’était pour l’image. En réalité seule compte à ses yeux l’industrie de l’armement, promesse de juteux contrats de vente de sous-marins et de Rafale à l’étranger. Son choix de nommer  à l’hôtel de Brienne une énarque rompue aux questions financières n’est pas le fait du hasard.

Nos soldats engagés contre un ennemi invisible sur les pistes désertiques du Nord-Mali ou dans les montagnes d’Afghanistan ont droit à des équipements modernes adaptés aux difficultés du terrain. Leur confier une mission avec du matériel obsolète c’est prendre le risque de les envoyer à la mort. Et disons-le, de les trahir ! Il y va de la responsabilité du chef de l’Etat, lui qui concentre tous les pouvoirs entre ses mains.

Encore faudrait-il qu’il soit animé du même patriotisme qu’un Clémenceau. Nous sommes le 20 novembre 1917. Chargé de former le nouveau gouvernement par Raymond Poincaré, le Tigre qui vient d’être nommé président du conseil et ministre de la Guerre s’adresse aux sénateurs en ces termes : « Trop d’attentats se sont déjà soldés, sur notre front de bataille, par un surplus de sang français. Faiblesse serait complicité. Nous serons sans faiblesse, comme sans violence. Tous les inculpés en conseil de guerre. Le soldat au prétoire solidaire du soldat au combat. Plus de campagnes pacifistes, plus de menées allemandes. Ni trahison, ni demi-trahison : nos armées ne seront pas prises entre deux feux. La justice passe. Le pays connaîtra qu’il est défendu… ». Des mots qui, un siècle plus tard, résonnent d’une étonnante actualité !

Joignant le geste à la parole Clémenceau avait fait arrêter Joseph Caillaux, l’ancien président du Conseil, chaud partisan d’un rapprochement franco-allemand et fait traduire Louis Malvy, le ministre de l’Intérieur devant la Haute Cour de justice sous l’accusation de trahison. On ne rigolait pas avec le patriotisme à cette époque ! Aujourd’hui Clémenceau passerait pour un dangereux extrémiste de droite.    

Alain MARSAUGUY    

 

               

   

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Vindicta

( suite )( Gouvernement Chirac , Sarkozy , Hollande et même avant )et cela l’inquiète fort .Il pense ( je tente modestement de la comprendre si cela est possible )qu’il faudrait recruter quelques dizaines de milliers d’hommes supplémentaires et ensuite ce qui lui vient naturellement à l’esprit ce sont les équipements et l’effort devra être mis sur les équipements pour que nos armées puissent tenir et pourquoi pas améliorer son niveau pendant les opérations en zone de guerre .
Il le dit naturellement à des gens ( gauche et alliés constructifs ) qui exècrent l’armée et qui se sert de son budget pour combler les déficits . ( immigration 65 milliards 2016) .alors …

Vindicta

Non , l’armée ne bougera pas . Les militaires , comme tous les citoyens ont des opinions politiques diverses . Ils sont de droite ou de gauche . Par contre , en principe les militaires sont des amoureux de la France et ont le sens de l’honneur qu’il n’exprime pas , mais c’est inné. Au contraire , dans les milieux politiques ils parlent beaucoup d’honneur , mais ne savent absolument pas à quoi ce la correspond .
Mais venons en au Général de Villiers à qui l’on demande ce qu’il faut faire pour la Défense . Homme de haut niveau ( fort QI et possibilité de travailler de 60 à 80 heures/semaine ) il se met au travail ne se posant absolument la question de savoir à qui il va remettre son travail .
Il constate depuis longtemps que les effectifs de l’armée ont baissé de façon importante

Une patriote

Oui çà c’était avant malheureusement l’armée à recrutée depuis quelques temps beaucoup de musulmans qui petit à petit font la loi dans les casernes, regardez la vidéo du soldat François, écoutez l’interview du Général Martinez, et vous verrez se qui se passe aujourd’hui dans les casernes. Les musulmans refusent de combattre les leurs, ils frappent leurs supérieurs sans aucunes sanctions. Les musulmans sont en train de s’introduire partout. Par la volonté de nos gouvernants, ceux-ci leur donnent de très bonnes places dans les ministères voir parfois les meilleurs comme si un Dubois ou un Dupont ne faisait pas l’affaire. Petit à petit les musulmans prennent les rênes du pays et le jour où enfin les Français vont relever la tête de leur portable IL SERA TROP TARD ils seront au pouvoir

Virard Michèle

Le Gal Lecointre était depuis longtemps à l’affût du poste, et le clash, prévu pour le mettre en place. Il est d’obédience socialiste complètement à la botte de fh. , et donc de Macron, ….. qu’il sert servilement jusqu’à ce que l’envie l’en prend de passer au-dessus. …… et l’islamisation continue à grands enjambées, avec une dictature qui deviendra militaire. Macron est dépassé, …. c’est de l’opérette, bientôt il ira décorer les pompiers , qui le méritent fortement, (ceci n’est pas discutable) , il se déguisera à nouveau ? quelle panoplie ! un pantin, au lieu de prendre les mesures pour que cesse le pillage des caisses d’Allocations, et autres caisses d’aides, et de faire appliquer les lois existantes qui laissent à la dérive les délinquants . Il y a du boulot immédiat à faire .

Une patriote

Cet homme a été placé là par des élections truandées par son groupe de riches amis afin de les rendre encore plus riches. Son ancien métier de Banquier lui a appris l’art la MANIPULATION et la population complétement amorphe la tête baissée sur son portable n’a pas bougée. Les gens étant de plus en plus individualiste ne bougeront que le jour où ils risqueront de perdre personnellement quelque chose et c’est ce qui risque d’arriver bientôt. Machiavel ne veut plus de migrants dans les rues alors qu’il en laisse entrer des milliers/jour à moins que de REQUISITIONNER les logements vides où va-t’ il les mettre? Il s’aperçoit du mouvement de protestation de la population avec tout ces bidonvilles qui se montent partout ALORS IL FAUT VITE CACHER TOUT CA afin que la population se rendorme

Iceberg

L’armée est une PUTE au service du roi et comme sous le maréchal Pétain elle fera ce pourquoi elle est payée et asservie ! Quand on a un cerveau on ne s’engage ni dans l’armée, ni dans la police !

reuri

Est ce que le makrout soumis à l’islam oserait il aller à un gigantesque jamboree des scouts comme le fait D.Trump le chrétien ?
D.Trump , discours devant des milliers de scouts :
https://m.youtube.com/watch?v=83GY5jQQBf4
Vive les scouts et DTC les gauchiasses !

Marie

L’armée ne peut rien faire tant que le pouvoir n’est pas à la rue, ce qui va arriver tôt ou tard, et là elle saura prendre ses responsabilités

Pierre

Pourquoi voudriez vous que l’armée bouge en quoi que ce soit ? Tout ce que fait Macron et sa clique est légal ou le sera, car ils y veilleront.
Comme précisé précédemment, l’armée est légaliste: Il lui manquera donc une légitimité pour bouger. L’aura-t-elle un jour ? Oui, mais contre le peuple, lorsqu’il entrera en insurrection, ce qui probablement ne devrait pas beaucoup tarder.
Quand à imaginer que la majorité de l’armée est opposée à la politique de Macron, permettez moi d’émettre quelques doutes. Le Général de Villiers a été remplacé au pied levé. Son remplacant a bénéficié d’une superbe promotion. Imaginez vous qu’il va maintenant cracher dans la soupe ? Et si des dizaines d’officiers supérieurs bénéficient ainsi de promotions accélérées, combien en resterait t’il prêts à bouger ?

Echec&Mat

Faut-il le rappeler, tellement c’est énorme, mais “plus c’est gros plus ça passe” que l’opération Macron est un “chef d’oeuvre” en matière de hold up démocratique, alors que le corps électoral lui était, sinon hostile, du moins opposée. Au regard de la Constitution cette élection est peut-être légale mais illégitime, il y a eu usurpation. Il s’agit d’un véritable putsch propagandiste. Face à cette tricherie sans précédent, l’Armée serait en droit d’intervenir pour remettre sur les rails la vraie démocratie devenue trop dangereuse pour la finance internationale. Il y va de son honneur. Il est vrai que dans quelques années elle n’existera plus, alors pourquoi prendre maintenant des risques ?

antonini

vous avez entièrement raison Pierre ,l’Armée et maintenant entièrement soumise et en plus islamisé !!!

Tanneur Lucette

je viens de dire le message , moi je pensais qu’il était tellement soutenu qu’il serait difficile le faire parti ; et je viens de lire a moins que l’armée s’en méle ;Je ne sais plus quoi penser est ce que l’armé aura le courage de tenir tête , je ne crois plus en rien , et dire que depuis le tout début je n’ai pas fais confiance , pour moi il en faisait trop , je suis peinée de voir que j’avais raison !!!

Macrotte

MACRON n’a plus d’argent pour financer l’armée française ou l’APL des étudiants, mais DONNE 3 MILLIARDS D’EUROS AU TIERS-MONDE
———————
27/07/2017 Rihanna rencontre les Macron et repart avec une promesse d’aide de 3 milliards d’euros
http://www.fdesouche.com/873489-rihanna-rencontre-les-macron-et-repart-avec-une-promesse-daide-de-3-milliards-deuros

JEAN PN

Bien sûr que l’armée est capable de mettre Macron hors d’état de nuire. Le Bon Peuple Français sera avec elle le moment venu !!!

Myhilvert

Tout à fait d accord avec votre commentaire
Macron n’aura pas de beaux jours devant lui et l’avenir dans le dos petit jupiter

Amann

Bien dommage que ce monsieur n’a pas fait le service militaire, il aurait appris la soumission, l’obéissance, le respect et devenir un vrai “chef” savoir ce qu’est l’armée et ses devoirs !

Mille

Il n’y a plus que sur l’armée que nous pouvons compter, plus sur le FN, ^
en voilà un pas content mais qui explique bien son rôle de joker et rabatteuse .
Vérité qui ne fait pas plaisir.et oui la machine diabolique est bien programmée.

https://youtu.be/Cc9KNUU56w0

Durocher

Le temps qu’on perd à râler derrière nos ordis dans les “forums” est autant de temps perdu à aller gueuler dehors “pour de vrai”.
On peu continuer longtemps comme ça, c’est pour ça que rien ne bouge !

Echec&Mat

Vous avez en partie raison. Nos commentaires sont des exutoires, des défouloirs, des punchingballs qui tranquillisent le système tant que ça ne déborde pas dans la rue et qui en profite pour repérer les indésirables en prévision de nouvelles rafles du style Veld’Hiv. Avec ce jeune psychopathe aux ordres de la toute puissante finance internationale, lié à l’hégémonisme étasunien, c’est une dictature qui se met en place. D’ici quelque mois si l’armée ne réagit pas on saura de quel côté elle se range. Le patriote résistant aurait alors plusieurs ennemis coalisés contre lui. L’occupant, les collabos, la police et l’armée, sans compter des sbires venus d’outre Atlantique et spécialisés dans les nettoyages en tous genres. Le rapport de force étant tel, la seule solution serait l’exil !

dufaitrez

Les Dirigeants de la France furent Patriotes, c’était AVANT !
Les Français le sont TOUJOURS ! D’où le hiatus !
Le Tigre Clemenceau (sans accent !) est devenu Macron, la souris !

Bad Boy

La plupart des Pieds Noirs ayant disparu, plus aucun général de la trempe des Challe, Jouhaud, Salan et Zeller ne sera soutenu. D’ailleurs y a t’il un candidat parmi eux ? Ficelles, étoiles, bouffes au mess et soldes suffisent à ces braves gens.Donc Macron ne sera pas mis hors d’état de nuire et puis je rappelle qu’il a été élu démocratiquement !

rita

Hitler lui aussi a été élu démocratiquement

Goetz Olivier

Mais Hitler était au moins soldat durant la première guerre mondiale.

Bailly Georges

Bien d’accord, j’ai vu l’armée au putsch des généraux d’Alger, le soutien d’un seul bataillon de la légion,le 1er REP. L’armée française, est un ramassis de fonctionnaires, bien au chaud, d’ailleurs n’est-elle pas l’armée qui a le plus de gradés!! Alors arrêtez d’espérer l’inespérable! La seule voix possible et raisonnable est la victoire d’un programme de gestion par le vote citoyen. Même la révolution populaire est improbable. Calmez vous! et si l’équipe Macron réussissait???? qu’en diriez vous??

Tanneur Lucette

ah oui avec démocratie ; et lorsque vous voyez lorsqu’il font les comptes ; dans le pourcentage , mal compté car les nul et les abtentions ne sont pas retiré je suis malade de cette triche

Pierre

Macron fait partie de ceux qui ont décidé de ruiner l’armée française. Ce n’est pas une maladresse de sa part, mais sa ligne de conduite qui tend à réduire l’armée à sa plus simple expression pour ensuite l’éliminer. Il compte sans doute que l’U.E remplacera notre armée française avec une armée mexico-européenne sans attachement à une nation. Une formation de mercenaires venant de partout en europe qui n’aurait pas comme notre Légion étrangère le but de défendre la France.

joiry

Clemenceau et les généraux de l’époque employaient les hommes comme chair à canon pour des motifs futiles mais pour le plus grand profit des industriels. pas vraiment glorieux

Kâla

Mais cela continue ! Combien de morts pour rien ces dernières années, sinon pour des profits industriels et purement politiques, dans ces missions en Afrique, au Moyen-Orient, etc. ?! Notre armée est malmenée, mal équipée et mal utilisée. Je plains les familles de tous ces soldats morts inutilement “pour la patrie” …

Auguste

“L’armée est-elle capable de mettre Macron hors d’état de nuire ?”. Il faut l’espérer.

JILL

Mettre Macron hors d’état de nuire ? Pour le remplacer par qui,par quoi ? Personne ne bougera,et surtout pas les généraux .

JILL

Soyons sérieux ;il n’est pas nécessaire d’avoir été un foudre de guerre pour être président de la République .Il faut prendre conscience du danger qui nous menace,et pour cela je crains que M.Macron se soit mis des crêpes bretonnes devant les yeux …
même désigner l’ennemi par son nom : ISLAM ;est au-dessus de ses forces ;et pourtant …

Echec&Mat

Difficile de parler de moralisation de la vie politique de nos élus, alors que le Sieur Macron, pratiquement inconnu des français, nous a été imposé par l’Etat profond par un véritable hold up démocratique, avec -20% des voix du corps électoral ! La légitimité du système politique de la France avec le trio infernal Sarozy-Hollande-Macron a été enfermé dans le mensonge et la duperie que des évènements profonds vont contribuer à protéger. Seule l’Armée pourrait remettre les pendules à l’heure.La démission du CEMA fut un signal. Si rien ne se passait d’ici la fin de l’année s’en serait fini de tout espoir de voir renaître la France en recouvrant son indépendance et sa légitimité, On peut encore rêver, mais il ne faut pas celà dure trop longtemps !

jeff

mais c’est pas bientôt fini avec cette histoire de gegene qui “a passé l’age de se faire baiser” .Déjà , qu’est-ce que c’est que ce langage ? La discipline est la force des armées c’est dans la constitution , le chef d’état en France commande . Point. Quand il y a eu tir sur la foule lors d’une journée porte ouverte par des hommes “d’élite” et tentative d’incriminer une défaillance du bouchon de b. les anciens milits ou d’active n’étiez pas si virulents pour dénoncer une monumentale c….rie.( avec blessures , en plus !) . J’adore ces sites de gens qui veulent défendre leur nation contre le système politico-religieux qu’est l’islam ….Mais faudrait passer à autre chose que des pleurnicheries de milits en retraite , maintenant. Que n’avons nous pas lu… D’aucuns parlent de putsch …,

Echec&Mat

En vous lisant, si l’armée française n’adopte pas la stratégie de la désobéissance, elle va finir par mourir dans son lit en bonne santé.C’est d’ailleurs ce que souhaitent tous ceux et celle (Merkel) qui lui veulent du bien ! Bonaparte a su désobéir au destin de la France pour se forger une destinée ce qui lui a permis de contenir des coalitions inévitables jusqu’au congrès de Vienne où la France grâce à Talleyrand a pu se maintenir dans ses frontières de 1789, alors qu’elle aurait pu être démembrée aussitôt après le Directoire. Aujourd’hui parce que le destin de la France le vaut bien, un général courageux et compétent devrait pouvoir s’autoriser à désobéir. Au diable ce chef des armées que nous imposent la finance internationale et la toute puissante hégémonie étasunienne !

Millet

Nous l’espérons !!!!!

Zorglub

Et ce n’est que le début, d’ailleurs remarquable, mais j’attends la suite avec impatience car j’ai la nette impression qu’en 5 ans il va nous en faire de belles , un feu d’artifice de con….. Et dire qu’il pense déjà à se faire réélire , un comble.

Massilia

Et quand on voit le bon franchouillard et sa logique, on e dit qu’il a de bonnes chances de faire un second mandat

Haggar Dunor

Ne nous faisons aucune illusion : l’armée est légaliste et ne bougera pas tant que les français n’auront pas bougé…

pascal31

Exact à 100/100

Massilia

Et les français attendent qu’on leur prenne la main…..on n’est pas à jour

Kounnar

Et à ce moment là elle bougera pour foutre sur la gueule des Français qui auront …bougé ! :)

Dr. Maboul

“Macron est un psychopathe?” : l’analyse d’un psychiatre italien

https://www.youtube.com/watch?v=NNDgsw39m9s

Patrick granville

Macron fait démissionner Pierre De Villiers CEMA frère de Philippe et du puit du fou après l’avoir humilié publiquement parce qu’il s’était indigné de voir le budget des armées être amputé de 850 millions d’euros alors que la France en état de guerre déclaré subventionne à hauteur de 1 milliard et
demi le métro d’un état africain. Trouvez l’erreur ou les causes d’une grosse colère populaire. Tout cela devient indigne et insupportable.

Céline

Macron est dans le rôle pour lequel il a été choisi par la finance mondialiste : celui de Liquidateur de la nation et pour cela il faut que la population soit moins protégée et donc baisser les moyens de l’armée !

Simone GUTIERREZ

Concernant l’ affaire De Villiers , même Hollande n’ aurait jamais commis une boulette de ce calibre ! C’ est dire le niveau d’ incurie de ce pauvre Macron .
L’ élève Macron a dépassé le maître Hollande .

Spipou

Oui, enfin pour Joseph Caillaux, il me semble que l’histoire est un peu plus compliquée que ça… (Quant à Louis Malvy, c’est lui-même qui a demandé à être traduit devant la Haute Cour ! Il voulait se disculper de la fausse accusation d’avoir fourni des renseignements militaires à l’Allemagne !)

Et puis Clémenceau n’était pas un exemple en tout. En dehors de confondre inimitiés personnelles et intérêt public, avec Caillaux et Malvy, refuser les demandes de paix séparée de Charles d’Autrice et s’acharner au démembrement de l’Autriche, ce n’était pas du plus judicieux ! On en paie encore le prix aujourd’hui. Quoi qu’il n’était pas le seul à avoir été à l’origine de décisions catastrophiques pour l’Europe : Foch, Wilson, entre autres…

Eddy Leurquoy

la plupart des gauchistes d’avant 1981 passeraient pour extrémiste de droite à commencer par Georges Marchais