L’armée et la police en armes traquent les non masqués dans les écoles

Publié le 5 septembre 2020 - par - 20 commentaires - 1 596 vues

« Nous sommes en guerre, nous sommes en guerre », l’armée et la police sont mobilisées, les troupes prennent leurs positions dans les villes, les villages et déferlent dans les campagnes.

Plus un seul endroit n’échappe à la vigilance et à la vaillance de braves militaires armés jusqu’aux dents, et masqués. L’ennemi est partout, dans l’air, dans les entreprises et les écoles. Nous devons nous méfier de tout et de tous car le Covid-19 est à la recherche du moindre masque baissé, la moindre erreur de pose, la moindre négligence et peut vous sauter aux narines.

La police et les gendarmes interviennent au moindre abandon pour vous sanctionner, vous rappeler les obligations, vous interdire de respirer librement.

Jeunes délinquants potentiels sous contrôle

Au Canada, une députée va jusqu’à prévenir les habitants qu’il faut qu’ils se méfient de leurs partenaires sexuels, leurs maris, leurs femmes et qu’ils ne doivent pas copuler librement sans masque. Elle va jusqu’à considérer que l’onanisme serait le mieux pour tout le monde.

Alors quoi ? Branlez-vous citoyens, citoyennes. Aimez-vous avec doigté, et plus, si vous êtes plus souple que la moyenne. Surtout plus de sexe sans masque. Terminé le 69 et les tendres baisers. Dressez un mur entre vous et votre partenaire, faites-y un trou à la bonne hauteur et demandez-lui de satisfaire vos désirs, tant que le virus ne vous aura pas dégoûtés de l’amour.

La police et les gendarmes investissent les écoles, donnent des leçons aux élèves alors qu’il y a trois mois, les « scientifiques » affirmaient que les enfants n’étaient pas touchés.

Surveillance rapprochée des possibles délinquants

Il faut dire qu’à l’époque, les masques étaient interdits de vente, inutiles, voire dangereux. Maintenant, alors même que le virus n’est quasiment plus, hormis les traces chez des citoyens qui sont soient guéris sans le savoir, soient asymptomatiques, la chasse est ouverte. Des enfants hors champs scolaires vont de nouveau se retrouver livrés à eux-mêmes à la maison car les parents, eux, sont priés de reprendre le boulot. Pour le coup, ce n’est pas d’un abaissement du niveau scolaire qu’il s’agira, mais bien d’un gouffre.

Cela dit, ces mômes échapperont à la propagande gauchiste

La chasse aux procès-verbaux. Ce sont des millions que l’État engrange avec cette affaire. C’est semer la terreur pour soumettre des Français qui croient à parole médicale. Que restera-t-il de cette affaire ? On sait que la parole politique est dévalorisée, celle des journalistes également. Désormais, celle de ces « scientifiques » le sera bientôt.

Pendant ce temps, dans les zones de non-droit, tout va bien.  Les pompiers sont agressés, la police n’intervient pas/plus et le ministre de l’in-Justice affirme que vous seriez victimes en plus du Covid-19, “d’un sentiment d’insécurité“. Dans un commentaire trouvé sur Facebook il est dit si justement :

Des gamins obligés de porter un masque contre une épidémie qui n’existe pas pour permettre à 2 000 fonctionnaires parisiens de donner l’illusion qu’ils gèrent la situation, sous la surveillance armée de patrouilles de flics qui font la tournée des bus scolaires et des préaux, pendant que tous les voyants de la criminalité sont au rouge sur la totalité du territoire national. Cette République est un enfer. »

Pourtant, il y a des grands épidémiologistes réputés, des chefs de service ou d’unités médicales qui écrivent des livres, font des déclarations, interviennent dans des journaux, sur Facebook, sur YouTube, ou Twitter. Tous soulignent l’absurdité des mesures de ce qu’il faut bien appeler une dictature sanitaire.

Je rends hommage aux Professeurs Didier Raoult, à Nicole Delépine et son mari Gérard Delépine, à Serge Toubiana, à Jean-François Toussaint, à Christian Perronne, etc. Tous et bien d’autres, comme en Espagne et dans d’autres pays européens, s’inscrivent en faux sur ces obligations civiles qu’ils affirment liberticides et surtout démagogiques compte tenu des circonstances. Tous soulignent le décalage entre la pandémie en avril, et les réalités d’un Covid-19 en très grande récession.

Pour ma part je vois des avantages politiques à court terme pour les décideurs.

  • Ils pourront engranger des bénéfices à travers les procès-verbaux
  • Ils contrôlent la parole en semant la terreur dans la population
  • Comment les manifestants sauront que “la jauge” des 5 000 est dépassée
  • Ils pourront interdire les manifestations prévues à la rentrée.

Quel est le manifestant potentiel qui va risquer de se faire verbaliser à 135 € parce qu’il ne sera pas en conformité avec les « règles sanitaires » !

Il suffira à la police de cerner les « manifestants coupables » et de les aligner à la sortie de la manif en organisant leurs sorties de la nasse policière. Sans compter la distance sociale impossible à assurer par les organisateurs. Ils seront comme du bétail placé dans un enclos et paieront la taxe, comme des veaux marqués au fer rouge.

Gérard Brazon

https://gerard.tvs24.ru/

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
LANKOU RU

Que ces mêmes pourritures en prennent plein la gueule face aux racailles et là je me gausse avec plaisir . Ils seraient prêts à tuer leurs familles si le dictateur criminel leur demande .Ce sont des tarés !

Bernardo de la Vega

Les forces de l’ordre se sont déshonorées sous le gouvernement de Vichy, et aujourd’hui elles remettent ça allègrement !

Vent d'Est, Vent d'Ouest

“Au Canada, une députée va jusqu’à prévenir les habitants qu’il faut qu’ils se méfient de leurs partenaires sexuels, leurs maris, leurs femmes et qu’ils ne doivent pas copuler librement sans masque. Elle va jusqu’à considérer que l’onanisme serait le mieux pour tout le monde.”
Elle est de gauche ? Ceci expliquera ceci, leur bêtise étant sans fond, et ce sous toutes les latitudes !

Martel

Très bon exposé! oui les flics et les pandores font tout pour que les français qui ont encore un cerveau, les détestent, les méprisent et leur souhaitent de finir dans les mains d’un gnoul.

lafronde

Témoignage du flicage dans les transports parisiens : grâce à la video-surveillance des nouvelles rames (de métro ou de RER), un mouchard au micro, (pas forcément le conducteur) sans doute un surveillant sécuritaire, un type bien planqué fait la leçon aux voyageurs sur la manière e porter le masque ! Ceci rappelle le flicage sur la route (encore par des planqués !). Cette Société du flicage numérique, anonyme et planqué est dangereuse pour le citoyen libre. Comme l’est le durcissement insensé des peines pénales et pécunières. D’autant plus qu’elles sont appliquées avec un arbitraire complet, par un régime électoraliste. Nous ne sommes plus administrés selon les principes républicains de Liberté comme norme et d’Egalité devant la Loi, mais “à la tête du client : “gaulois = mauvaise tête”

POLYEUCTE

La Paix Civile a un prix ! Celui du Masque ? Réutilisable at vitam eternam ?
Nouvel Ausweiss ? comme les attestations tant détestées ?
22 ! V’la les Flics ! Jusqu’en… 2022 ?

jonathan pailloux

Les policiers sont des moutons et applique les loi bêtement.

Charles

Remémorons nous, lorsque nous étions en guerre (39-45) une partie de la population pris les armes afin de combattre l’ennemi de manière déviée, car frontalement les dirigeants d’époque n’avaient pas eu la possibilité d’anticiper la esprit d’Adolf, et c’est bien ce maquis qui permit des déstabilisations importantes jusqu’à favoriser le débarquement.

Univers

Si ils mettaient autant de zèle dans les lieux de non droits de la raie-public , et traqué la racailles qui les insultent les attaquent, non les enfant eux ne jettent pas de parpaings , de cocktail Molotov de guets ta-pends, on préfère s’aplatir devant ce gouvernement de rapaces putride .

LANKOU RU

PARENTS RETIREZ VOS ENFANTS .NE LES LAISSEZ PAS S’INFECTER DE VIRUS DE BACTERIES DE CHAMPIGNONS ( staphylocoques /streptocoques / gram + / aspergilus / eczémas divers / et enfin hypoxie )
Ce GVT est “criminel” à tous les niveaux !

Rems

Ni test ni masque ni vaccin !!!!!!

BernardM

Par contre pour traquer la racaille (d’import) qui agit pourtant au grand jour et aux yeux de tous, là il n’y a plus grand monde…
Facile donc d’imaginer le comportement de ces baltringues, quand ce pays, risée du monde à nouveau (avec déjà 2 guerres mondiales en premier rôle à son palmarès), entrera dans une drôle de guerre, mais ethnique et barbare cette fois.

GLANDU

Tir à vue sur les non porteurs de masques ? Alors je suis mort !

PANDRE

Ben évidemment, c’est plus facile de contrôler les morpions dans les écoles ou les vieux qui n’ont pas de masque, plutôt que d’aller contrôler les racailles dans les banlieux qui foutent le bordel! Il y a beaucoup moins de risque. Et c’est plus valorisant.

patphil

ils ont ordre de faire rentre un pognon de dingue au moment où le gouvernement distribue des milliards d’euro à tout va!
c’est quand même plus facile et moins risqué que de s’en prendre aux racailles, de quoi se plaignent les flics?

BERNARD

.. Ce sont juste les manips qu’il faut afin de maintenir la pression assez longtemps sur les mougeons de francos pour qu’ils en arrivent à accepter sans barguiner le vaccin que manifestement ils se hâtent de faire.. A TOUT PRIX.
Tout en évitant bien sûr de faire d’abord les essais “en double aveugle” (vous savez, ceci même qui avait été reproché au Pr Raoult pour son traitement HCQ+azithromycine)

Mais pour nous vendre un vaccin qui ne servira au mieux à pas grand chose, ils sont prêts à passer outre ces considérations.
Et si encore mieux, ils pouvaient l’imposer tous les ans ! Bill Gates veut son retour sur investissement.

FCC Cercle Légitimiste de France

Les amendes à 135 € tomberont comme les feuilles mortes grâce au topo gracieusement fourni par Me Carlo-Alberto BRUSA, Avocat au Barreau de Paris.

esclave du système

Non.
c’est une république bananière. l’Etat de droit n’existe plus.

S’ils doivent renier la loi parce que ça les arrange financièrement il le font ! Et ceux qui sont pas d’accord c’est cogne et mort économique.

Trop long à développer, je vous encourage à regarder l’interview de Lves Laisné sur TVL, Il explique ça très bien.

Hellène

Gracieusement ? Il faut quand même verser 10€ pour adhérer à l’association.

bulaire

Seul le nombre apporte l’impunité, comme on l’a vu en plein confinement avec les hordes autres occasions) et sur Trafalgar square. Le nombre agressif.
https://www.thesun.co.uk/news/12532373/coronavirus-conspiracy-theorists-pandemic-hoax-march-london/

Lire Aussi