L’armée française tiendrait-elle le choc ?

On peut penser que notre armée est composée de gens très compétents, qui sont aguerris au danger et à des situations extrêmes.
L’entraînement militaire a la réputation d’être l’un des plus rigoureux afin de préparer les hommes et les femmes, soldats de métier, à des affrontements violents et des situations à risques. Les majors, préparant les hommes, nous assurent tous que oui, lors des émissions de téléréalité organisées au sein des casernes.

Qu’en est-il réellement ? Pour se faire une idée du niveau de compétences de nos soldats, ce n’est pas très compliqué, il suffit d’aller visionner les très (trop ?) nombreuses vidéos des militaires en opération ou à l’entraînement.

Une première chose frappe. C’est tout d’abord la profusion d’informations que laissent paraître les commandements armés au grand public. Vous vous dites, une armée de professionnels garde pour elle les secrets de fabrication pour jouer de la surprise et de l’imprévisibilité de ses modes opératoires pour faire face à l’ennemi. En l’occurrence, il n’en est rien. Absolument tout est accessible sur internet, la documentation tactique, les modes d’entraînement et de préparation physique, dont le major Gérald, vétéran aguerri au combat, vous explique tout dans les moindres détails. Vous pouvez même trouver des informations sur la disposition des casernes, de l’armurerie, des lieux où sont entreposés le matériel, les dortoirs…Tout.

Vous vous dites, cela ne peut être possible, avec une armée aussi professionnelle que l’armée française, un tel laisser- aller n’est pas accepté par les hommes et les commandants. Détrompez-vous, il semble que ce mode opératoire soit très apprécié des soldats, qui n’hésitent pas à se mettre en scène à l’entraînement, dans leurs échanges de préparation de missions, dans leurs exercices de tirs ou tactiques.

Pour le néophyte que je suis, c’est assez estomaquant. Non pas tant de voir le niveau de compétences et de qualités techniques et physiques, mais de mettre tout sur un plateau à des ennemis potentiels.
On pourrait se dire, cela est la preuve de la confiance et de la supériorité de notre armée. Mais le plus surprenant dans tout cela est que dans le même temps, les généraux, colonels, ou supérieurs nous disent tous que nous avons une armée sous-équipée qui ne tiendrait pas trois jours de combat !
Nouveau bluff tactique pour surprendre l’ennemi ? Nous nous interrogeons. Nos soldats semblent dormir tranquilles à leur caserne, sûrs de leurs capacités.

Qu’en est-il vraiment ? Seule l’épreuve du feu nous permettrait de juger de la réelle qualité technique, tactique, stratégique de notre armée et de ses soldats.
Les menaces qui planent autour de nos soldats sont nombreuses, attaques djihadistes concertées, révoltes populaires, opération de plus grande ampleur contre des armées très bien équipées.
Soyons charitable, prions pour que rien ne leur arrive. Un malheur n’est jamais bon pour personne.

Etienne Darcourt

image_pdfimage_print
12

10 Commentaires

  1. le véritable problème n’est pas la présence de soldats musulmans dans les unités , la première Armée française de de LATTRE, le CEF de JUIN en ITALIE étaient majoritairement composés de goumier, de tirailleurs , de spahis …depuis 1991 , nos politiciens ont , en douce taillés dans les effectifs , suspendu le service national , bradé les installations et hopitaux militaires, supprimé des unités par dizaines , au nom des dividendes de la paix :Ce qui nous reste est juste capable d’aller assurer des missions de police en Afrique ….Et encore , WAGNER le fait mieux que nous , eux ne s’emm….pas avec les droits de l’homme et les dégats colatéraux , il n’ont pas de gendarmes qui viennent enqueter lorsq’un quidam est tué , et payer des dédomagements au chef de village

  2. au Bataclan elle n’a pas tenu le choc pour se préserver, au mali, elle se fait virer comme une mal propre et en Ukraine elle envoie ses armements dernier modèle pour qu’ils soient subtilisés par les gangs du mondialisme actif et parait qu’elle aurait 500 militaires dites de réserve en roumanie pour le cas où on aurait besoin d’elle.

  3. Rien que pour les munitions petits calibres fabriquées aux Emirats Arabes , quelle bonne stratégie , le jour ou tout s’embrassera nos armées feront une croix sur ces munitions , tout est délabrer au Royaume de France , nous allons le payer très cher cette négligence voulu par nos zélites corrompues !

  4. C’est pour ça qu’ils sont obligés de s’acheter des gilets pare-balles car ceux fournis pas l’armée ont un petit défaut , ils laissent passer les balles et le reste est à l’avenant .Alors Monsieur Darcourt ne vous laissez pas bercer par la puissance de notre armée composée de plus en plus de noirs et d’arabes c’est de plus en plus une armée d’opérette qui s’ensable en Mauritanie pour les uns et glande dans les casernes pour les autres.A la votre , on est bien défendus.

  5. On a pu apprécier au Sahel depuis près de 10 ans, avec Serval puis Barkhane, la redoutable efficacité de nos forces armées, tout juste capables d’appréhender de temps en temps des voleurs de chameaux.
    Plus préoccupante est la « diversité » obligatoire dans le recrutement, depuis Chiracula le vampire.
    Nos glorieux moudjahidines tricolores ont imposé les menus halal, le boycott des officiers féminins, et des lieux prières pour arrêter les opérations et dresser leur cul en position de sodomite passif, 5 fois par jour.
    Quant aux ordres, la hiérarchie du commandement est court circuitée par des imams payés par la ripouxblique pour éviter les excès de leurs coreligionnaires.

  6. Avez vous vu dernièrement ce qu’ il se passe pour nos soldats Français basés en Roumanie ? Logistique défaillante, mauvais équipement, objectifs incertains ….on a froid, on a faim, on ne sait pas où on va….

  7. le dernier mort (en roumanie) a été trouvé avec une paire de ciseaux dans la gorge, mais chut

  8. Les meilleurs sont dégoûtés tant par l’ état du matériel que par l’ centrisme des musulmans ( certaines unités csont lassées halal et ne valent pas un pet de canard)

  9. Il est un élément essentiel pour le combat C’est le moral et l’assurance d’être dans le camp du Bien.
    Qu’est ce que le Bien pour nos soldats actuellement ?
    Est-ce bien de se battre pour une clique de traîtres anti-français ?
    Donnez sa vie pour que ses enfants soient asservis par les hordes mahometanes ? Ou son fils devenir travelo ?
    Je ne sais pas qui sont les ennemis qu’un Macron, chef de guerre désignerait, mais je pense que ces ennemis ne seraient sans doute pas les miens. Car mes ennemis ont déjà envahi notre pays avec la complicité de Macron.

Les commentaires sont fermés.