L’arnaque du guide Michelin qui note des restaurants fermés !

Dans une France où tous ceux qui ont une « parcelle de pouvoir » prennent les français moyens pour des cons, les inspecteurs du Guide Michelin se sont vraiment foutus de « notre gueule » !

La sortie ce 18 janvier 2021 du Guide Michelin France s’apparente à une énorme escroquerie. En effet, le Guide rouge a décerné 57 nouvelles étoiles cette année, amenant le nombre de restaurants étoilés en France à 638, et a en outre rétrogradé 45 tables dans son édition 2021. Et, alors que ses inspecteurs étaient au chômage technique, il a décerné 72 « Bib Gourmand » (coïncidence, les nouveaux venus se chiffrent, comme l’an dernier, à 72) pour 524 tables référencées dans toute la France, contre 567 en 2020. Alors, avec l’hyper confinement qui perdure et la fermeture incompréhensible des restos, comment les inspecteurs du guide Michelin ont-ils fait pour évaluer les plats servis dans tous ces restaurants de France ?

Et, confinement aidant, les inspecteurs fantômes du Guide Rouge poursuivent leur chasse aux icônes.

‌Après le flingage sans sommation du chef créatif Marc Veyrat (Manigod – Haute Savoie), du restaurant du célèbre Paul Bocuse (région Lyonnaise), de l’établissement de Pierre Orsi (Lyon) etc, lors de l’édition 2020, les « tontons flingueurs et faiseurs de rois » ont descendu des figures emblématiques du savoir-faire culinaire français, à l’image de « L’Atelier par Joël Robuchon », qui perd une étoile.

https://www.hrimag.com/Michelin-sort-son-guide-2021-malgre-la-pandemie
https://ripostelaique.com/paul-bocuse-etait-patriote-il-ne-cuisinait-pas-halal.html

Ils ont préféré couvrir de gloire une inconnue, Claire Vallée, du restaurant ONA, qui devient la première chef végane étoilée, et quelques couscousseries de Paris.

Très forts les gars du Guide Duchemin (pardon Michelin), capables de promouvoir ou de retirer des étoiles, des Bib Gourmand, alors que les restaurants sont fermés. En télétravail ? Ou par courrier ? En étudiant les cartes et menus papiers qui leur ont été adressés par certains restaurateurs ? Ou par intuition gustative ?

Après l’édition de 2020, où plusieurs grands chefs multi-étoilés ont dénoncé le guide Michelin et le règne de l’arbitraire, Marc Veyrat allant jusqu’à assigner en justice le guide rouge.

https://www.europe1.fr/societe/gastronomie-la-nouvelle-vie-de-ces-chefs-qui-ont-renonce-aux-etoiles-du-guide-michelin-4019118

Cuisine : le Michelin met la gomme et dérape

Après avoir « mis la gomme » en 2020 pour dégommer une cuisine bien française avec beaucoup de beurre, de crème fraîche  et de lard, Michelin dérape en 2021, en terminant le massacre pour nous faire croire que, désormais, la cuisine française, c’est le végan et quelques kebabs ou couscousseries.

La plupart des autres guides ont eu l’honnêteté de ne pas publier, car leurs inspecteurs ont été dans l’impossibilité d’évaluer les bons restaurants et les moins bons !

Certains professionnels de la restauration ont fort bien compris l’arnaque d’un guide passé, en quelques années, d’un tirage de 300 000 exemplaires à 30 000 exemplaires vendus. Dès 2020, ils ont interdit l’accès de leur établissement aux inspecteurs du Guide Rouge.

C’est le cas chez Saquana à Honfleur ou chez Gilles Tournadre, chef normand. Il a écrit au guide Michelin pour indiquer qu’il ne voulait plus de ses deux étoiles. Joint par téléphone, ce chef réaliste affirme : « La pression était devenue trop forte. À chaque sortie du Guide, pendant huit jours, je stressais ».

Du coup, ce Rouennais est redevenu un homme libre, ayant instauré beaucoup plus de simplicité dans le fonctionnement de son établissement, un peu comme un bistro. « Lorsque l’on fait des amuse-bouches, des petits fours, un plat-dessert, c’est du personnel. Ce sont des frais qui ont été économisés, et je peux désormais proposer au client un prix plus juste ». ajoute Gilles Tournadre, qui n’est plus otage d’un « guide arnaqueur » souhaitant imposer une autre cuisine aux chefs français.

Car le Michelin a aussi généré des drames. Il y a quelques années, le grand chef Bernard Loiseau (auberge de Saulieu en Bourgogne) avait préféré le suicide avec son fusil de chasse au déshonneur, après que le Guide Rouge lui ait retiré une étoile.

Le Michelin fait des morts sur la route, lorsque les pneus sont usés ; et en cuisine lorsqu’il sanctionne sans raison.

Francis GRUZELLE
Carte de Presse 55411

image_pdfimage_print

24 Commentaires

  1. Bientôt plus aucune étoile possible pour les chefs qui cuisinent du porc, au train où c’est parti.

    • Oui petit, le cochon est devenu un handicap dans la course aux étoiles

      • Oui, normal. Pour en avoir mangé, la viande porc c est infect. Rien ne vaut une bonne côte de boeuf ou une bonne volaille.

  2. Le guide rouge c’est comme Miss France, ça n’a RIEN d’officiel. RIEN !
    C’est juste une affaire commerciale, un gadget.
    Bon, si certains y croient…

  3. La Côte d’ Or à Saulieu… il y avait Vatel en Bernard LOISEAU…

  4. Exact ; je me suis étonnée qu’hier un restaurateur a vu sa note monter d’une étoile (ou deux ?) par le guide Michelin d’après les nouvelles brèves sur Cnews et je me suis donné comme réflexion que le type qui lui a décerné cette récompense a dû goûter en catimini le menu du chef en dépit des interdictions.

    • l’inspecteur du Michelin a goûté le menu dans le cadre du télétravail ! Rires….

  5. ne pas s’étonner dans ce monde
    tout comme le nombre des vaccinés augmente de façon faramineuse ces temps ci

  6. Ils auront plus facile en 2022, la moitié (au moins) des restos seront fermés pour de bon.

    • Organisez une partouze peso-socialo et votre affaire deviendra florissante 🌹🌺🌸

  7. Il n’y a aucune raison que le guide Michelin ne s’aligne pas sur toutes les puissances politiques ou économiques qui fraudent en France, en Europe et dans le monde. maintenant tout lemonde triche, c’est bien pour cela que l’abstention aux élections frise des sommets jamais atteints. Alos quand c’est une petite administration qui fait de l’argent avec ses guides, sans contre-pouvoir et sans contrôle c’est le bakchich africain à tous les étages.

  8. Provocation ,diversion! Du macronisme et rien d’autre!
    Le Michelin, c’est pour les friqués, les ministres, les zomm’daffair’ , les ENArques, ceux qui se pavanent à la Rotonde ou dans les « gastos » de grand luxe. Vous y allez, vous dans les 3 étoiles? Non? alors inutile de participer à la « grande illusion » macroniste.
    Il y a déjà trop de journaleux complices de cet essorage de cervelles.

  9. En 2000 (ou 1999) je ne sais plus, ils avaient mis 1* à un resto Belge, sur la côte (ville de La Panne) parce que le mec venait de « Comme Chez Soi » (un peu le Robuchon Belge)…. sauf que quand le guide est sorti, le resto n’était pas encore ouvert, mais en travaux…. Alors peut être 1* pour les travaux, qui sait ?

    • Ils n’ont jamais pu fournir à Marc Veyrat la preuve de leur passage : une facture du restaurant de Manigod, puisque dans la version officielle, ils sont anonymes et règlent la note…. Rires

  10. Quelle formation ont ces inspecteurs qui viennent tester les plats ?
    Ils sont chefs eux-mêmes ou sont-ils des pistonnés royalement payés à s’en mettre plein la panse ??

Les commentaires sont fermés.