L’art de falsifier les élections

Pour-2022-Macron-a-deja-planifie-la-plus-grande-fraude-electorale.jpg

Nous connaissons tous « L’Art de la guerre » cet ouvrage enseigné dans les écoles militaires, rédigé il y a 25 siècles par le général Chinois Sun Tzu. L’Art de la guerre nous apprend que gagner ou perdre une guerre n’est pas le fruit du hasard ou de la volonté des Dieux, c’est juste une question de méthode et de « duperie », à savoir que la guerre totale par le mensonge peut faire mieux encore que les armes. Un ouvrage que notre foudre de guerre actuel, dont le nez s’allonge à chaque fois qu’il ouvre la bouche, doit avoir en permanence comme livre de chevet.

Ceci dit, connaissez-vous « L’art de falsifier les élections »? Non, il ne s’agit pas d’un ouvrage, mais plutôt d’une méthode que le tout numérique va désormais élever au rang de « maître étalon ». Et vu le niveau d’implication de McKinsey dans la campagne d’Emmanuel Macron en 2017, nous ne pouvons que supposer que ce cabinet de « consultants » n’en est pas si éloigné que cela et en sera sans doute encore plus proche dimanche prochain…

Sun Tzu décrit dans son livre que, pour atteindre la victoire, le stratège habile s’appuie sur sa puissance, mais plus encore sur le moral des hommes, les circonstances qui l’entourent et l’information dont il dispose. Pas de doute, Vladimir Poutine lui, l’a lu et en fait bon usage !

Pour falsifier une élection le principe est le même – ou presque !
Vous commencez par démoraliser vos adversaires en étalant des sondages truqués, sous-estimés, par habituer le « petit peuple » à l’idée que le Foutriquet restera en place quoi qu’il arrive et ce, malgré que 84 % des Français aient déclaré qu’ils ne voulaient plus de lui, ce qui permettra de mettre en évidence sa pseudo-victoire par rapport aux sondages précédents. Ca, ce sont les bases !

Savez-vous qu’en France, les votes de l’élection présidentielle sont compilés par les autorités sans qu’on puisse les recompter puisque les bulletins sont détruits après le vote ? Par conséquent, si les résultats transmis par les bureaux de vote sont falsifiés durant le transfert numérique, il est impossible de le prouver en faisant recompter les voix. Avouez que c’est bien pratique !

Comment transférer les voix ? Car toute la question est là. Si une majorité de Français vote pour Z ou F, comment leur voix vont-elles pouvoir se retrouver dans l’escarcelle du candidat M ?
En fait c’est très simple…

Imaginons l’impossible avec un exemple grandguignolesque… à 20h45, aux deux tiers des dépouillements de l’élection présidentielle, un candidat enregistre 1,59 %, soit 443 003 voix sur 14 801 491 de votes exprimés. Pourtant les résultats officiels quelques minutes plus tard vont laisser apparaître 24,01 % de votes pour 8 656 346 voix en faveur du même candidat, soit +8 213 343 voix gagnées en quelques minutes ! Comment cette fraude aurait-elle été envisageable ? Tout simplement par le jeu des transferts de voix.

LE TOUR DE PASSE-PASSE DU TRANSFERT DE VOIX

Partant de ce principe, les résultats du 1er tour de l’élection présidentielle de 2017 pourraient avoir été falsifiés grâce à un programme informatique très élaboré, conçu pour « voler» un maximum de voix dans les votes concernant les petits candidats. Vous savez, ceux dont les sondages indiquent qu’ils seront à moins de 14 %. En fait, plus les sondages maintiennent ces candidats à un niveau très bas dans les intentions de vote et plus il est possible de venir prélever des voix dans leur escarcelle sans que personne ne le remarque, ainsi que dans les votes nuls ou blancs. Souvenez-vous de ces deux arrondissements de la ville de Lyon qui se sont retrouvés avec « O » bulletins nuls ou blancs dans les résultats officiels, juste avant que « comme par hasard » on en retrouve quelques uns qui traînaient par là.
C’est par ailleurs tout l’intérêt des sondages « officiels » qui permettent de masquer le vol des voix et leur transfert d’un candidat à un autre. Qui, en effet, se poserait des questions si NDA n’a que 2 % des voix au 1er tour alors qu’il est déjà donné à 2,5 % (par exemple) par les sondages. Vous comprenez maintenant pourquoi les résultats sont souvent si semblables aux «estimations» des instituts de sondage ? « Estimations » largement relayées par les médias mainstream. A l’époque, le logiciel « Soluvote », utilisé pour cette opération appartenait à la société France Election.

En annonçant la victoire d’un candidat dans les sondages vous validez immédiatement le résultat final de l’élection sans que personne ne se pose de questions !

Dans les grandes villes, la multiplicité des bureaux de vote oblige à une centralisation globale de ces derniers. Chaque responsable d’un bureau n’ayant pas accès aux résultats des autres, il est beaucoup plus difficile de vérifier la véracité des chiffres annoncés. Plus les zones urbaines sont importantes, plus les bureaux de vote sont multipliés et plus il est facile de tricher en transférant des voix. Ajoutons à cela les expatriés dont les votes sont récupérés par le biais des machines à voter… En volant des voix de façon linéaire et régulière, « raisonnablement », l’opération est quasi-invisible.

FRAUDE ET TRICHERIE « EN MARCHE »

N’oublions pas que depuis 2004, 63 communes utilisent déjà des machines à voter pour 1,3 millions d’électeurs. Il s’agit des machines à voter ESFA, de la société néerlandaise NEDAP et commercialisées par la société France Elections. Le plus amusant c’est que l’Irlande et les Pays-Bas qui utilisaient ce type de machines ont justement mis fin à leur utilisation en février 2021 du fait qu’elles « n’étaient pas conformes aux exigences de sécurité » et « non fiables ».
Or, si vous examinez sur internet les résultats des votes du second tour de 2017 vous constaterez comme moi que notre Foutriquet est toujours bien au-dessus de sa concurrente avec ces machines de vote, ce qui laisse planer un doute raisonnable.

Autre programme, celui-là impliqué dans la fraude des élections américaines, le programme Scytl qui est utilisé par le Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères depuis 2009 pour permettre aux Français expatriés, soit 1,7 millions de personnes, de voter à distance grâce au logiciel Invote Gov. Ce logiciel prétend répondre aux exigences de sécurité et de vérifiabilité les plus élevé du marché… Le « gag » de l’affaire, c’est que ce logiciel est certifié par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), créée en 2009 (justement) pour garantir l’utilisation de pratiques responsables en matière de sécurité informatique en France !
Si l’on ajoute ces 1,7 millions de Français expatriés qui votent à l’aide de machines aux 1,3 millions en France, cela nous fait 3 millions de votes aisément falsifiables. Une quantité largement suffisante pour permettre au Foutriquet de se faire élire en 2017 et réélire (Dieu nous en préserve) en 2022 !

COMMENT TRICHER AVEC UN LOGICIEL « CERTIFIE » ?

La question posée à un ingénieur informatique l’a fait beaucoup rire… « Rien de plus facile, c’est inclus dans la conception » ! Un logiciel c’est juste du «codage». Un codage a qui l’on fait faire ce que l’on veut lors de la conception du logiciel. Il est en outre aisé de « glisser » des lignes de code qui disparaîtront» au bon moment à une date et une heure données. « Ca aussi on peut l’impliquer dans le programme, tout comme la mise à jour automatique à la fin de l’utilisation qui effacera toutes traces ». Ceux d’entre nous qui travaillent sur des conceptions de logiciel le savent bien. Il suffit d’inclure les bonnes lignes de code, aux bons endroits, pour que les votes soient transférés à volonté. La base étant dans la programmation en fonction des résultats que l’on veut obtenir : combien de votes blancs devront-ils être détournés selon la quantité affichée ; combien de votes nuls ; combien de votes pris sur certains candidats seront transférés et lesquels, etc. ?
« A partir du moment où le cahier des charges est précis, tout est faisable. C’est juste une question de temps pour le réaliser. »

COMMENT EVITER LA FRAUDE LE 10 AVRIL PROCHAIN ?

Ne vous abstenez pas ! Votre vote est absolument indispensable pour se débarrasser du parasite actuel de l’Elysée.
Refusez de voter sur une machine de vote.
Si vous êtes expatrié ne votez QUE par procuration ce qui évitera le détournement de votre vote.
Ne votez pas blanc. Votre vote blanc pourra être immédiatement détourné en faveur du candidat sortant. Si vous ne savez pas pour qui voter, faites-le pour un « petit candidat » qui de toute façon n’a aucune chance d’être élu.

N’oubliez pas que Macron et Pécresse sont tous deux Young leader, c’est bonnet-blanc et blanc-bonnet. Ils travailleront pour l’oligarchie américaine et en aucun cas pour le bien-être des Français. Pour l’un comme pour l’autre c’est « tous vaccinés, tous confinés » le « bétail » doit obéir et aller à l’abattoir sans discuter. Ils suivront les ordres de l’Europe quoi qu’il en coûte. Si vous voulez vivre en liberté ne tombez pas dans leur piège. De la même façon évitez Marine Le Pen car voter pour elle c’est permettre à Macron de nous refaire le même scénario qu’au second tour 2017 et il n’en ressortira rien, sinon cinq ans de cauchemar de plus.

Notez que ceux que l’on appelle les « petits candidats » sont ceux que les sondages placent au plus bas afin de vous manipuler et de vous préparer à accepter le résultat final truqué, avec un immense transfert des voix pour le Foutriquet, sans que vous vous posiez la moindre question.
Demandez-vous plutôt comment une Marine Le Pen peut être dans les sondage à 18 % d’intentions de votes alors que son Parti ne comprend plus que 20 000 adhérents (et encore), alors que Zemmour dont le Parti Reconquête comptabilise plus de 120 000 adhésions ne serait qu’à 12,5 % ? Si ce n’est pas de la manipulation de masse et une tentative de fraude à venir, ça y ressemble terriblement !

Valérie Bérenger

 

 

image_pdfimage_print
37

31 Commentaires

  1. Bref,tout sauf Marine, puis Macron, mais,surtout Marine.
    Et après, vous expliquerez qu’elle est responsable de sa défaite éventuelle.
    Rien que pour voir les sophistes étouffer, votons Maine, au moins au Second tour.

    • @Lucas

      Voter pour MLP , c’est voter pour la réélection de macron .

      • En cas de duel MLP – Macron, voter pour MLP, c’est voter pour Macron.
        Et si MLP fait plus de 50%, c’est Macron qui est élu ?

      • Il parle du second tour!

        Pour moi, c’est Zemmour qui est comme macron! Un narcissique évident!

  2. Concernant les élections, il y a une initiative citoyenne pour comptabiliser les votes de chaque bureau de vote. Il y en a 69000 et il faut donc trouver un électeur pour chacun de ces bureaux de vote qui devra envoyer dès le dépouillement terminé , le PV avec les résultats.
    Il y aura donc un comptage contradictoire avec celui du ministère de l’intérieur qui ne pourra pas effectuer les mêmes manipulations qu’en 2017 ou pour les élections américaines. Tout est expliqué dans la vidéos suivante:
    https://www.youtube.com/watch?v=wbJ3pvV0-xc
    et pour donner les vrais résultats de son bureau de vote, il suffit de s’inscrire et d’envoyer le PV sur ce site:https://controlecitoyenelection.com/
    Il faut absolument éviter la fraude et prendre notre destin en main. Ils vont essayer de tricher mais le contrôle citoyen déjouera ses manœuvre.

    • Vosu venez de me couper l’herbe sous les pieds. Je m’en réjouis 🙂

  3. Un moyen de contrôler les fraudes est l’initiative « AVEC » lancée par des juristes :
    Il s’agit de prdndree des photos des résultats dans les bureaux de vote et de les envoyer à fin de centralisation et de traitement : acve@gmail.fr
    Il leur faut au moins 69000 participants. Cela pourrait être relayé dans Riposte Laïque.
    Sinon, râler dans le vide, sport très français c’est bien aussi.
    https://bbcode0.com/full/2022/4/8/a5da9a71bf4949888eab1f51895f0eb7-full.jpg.html

  4.  » Demandez-vous plutôt comment une Marine Le Pen peut être dans les sondage à 18 % d’intentions de votes alors que son Parti ne comprend plus que 20 000 adhérents (et encore), alors que Zemmour dont le Parti Reconquête comptabilise plus de 120 000 adhésions ne serait qu’à 12,5 % ?  »

    Valérie Béranger ,vos chiffres datent ; c’est encore plus caricatural que ca : aujourd’hui (8 avril) Marine Le Pen est annonçée par les medias à 23 % et Zemmour à 9 % . C’est totalement invraisemblable , pour l’un comme pour l’autre . MLP est de toute évidence volontairement surévaluée par les sondages tandis que Zemmour est tout aussi volontairement sous-evalué . Le but du système est d’inciter les électeurs potentiels de Zemmour à voter plutôt « utile » pour MLP dès le 1er tour , afin de parer au péril de la montée de Mélenchon . L’entourloupe est énorme ; espérons qu’elle ne fonctionnera pas .

  5. Très intéressant. Très instructif. Merci pour cet article, Valérie.

    • Vous n’avez pas tout tort, puisque les magouilles sont de mise, donc….. Et une fois le Mac Kinsey Cron, réélu, reprise du Covid, reconfinements, re restrictions pour tout,….. A moins que : révolution du peuple de veaux ?…… D’ailleurs, où est l’Armée française ? Il est anormal qu’elle n’intervienne pas !?
      Y a un os dans le bouillon…..

      • @décas,il n’y a plus d’armée française.voir ,les généraux faire briller leurs étoiles de planqués,et de gamélards.cette armée est infiltrée, par des agents allogènes. tout comme gendarmerie, police,sécurité dans les grandes surfaces et ailleurs!voir bars ,et discothèques.nous sommes quelques somes étant des david vincent.

    • Bonne idée vous pourrez mettre à profit ce temps économisé pour améliorer votre orthographe

  6. si les français deviennent masochistes, ils l’auront bien profond

  7. Dans cet IMonde politique, tout est truqué, même le mariage des époux Macron/Trogneux…

    • Autrefois l’épicentre mafieux se situait en Sicile avec ses antennes dans de nombreux pays, aujourd’hui la mafia est mondialiste, ne se cache plus, est installée partout dans le monde avec les dégâts que tous les peuples connaissent.

  8. Bravo mme Valérie Bérenger ! Vous avez l’essentiel de ce qui est planifié, car en 2015 et 2016, je m’étais posé la question : QUI organise les zélections ??? Qui ? Le gouvernement en place !! Nous connaissons les « faits d’armes » des socialauds (Valls & Co) DONC à partir du moment où on controle quelque chose, ça se manipule facilement. En 2016, je m’étais dit: ils peuvent ke faire (le gvt Follande n’est plus à ça près. Mais non, c’est trop gros, il n’oseront pas… Eh ben si justement ! Les dictatures ne s’établissent PAS avec de bons sentiments et de l’honnêteté ! Voyez les in-faux de la rzdio du même nom : 70% de mensonges et 30% de manipulation mentale ! Pourquoi se gêner ? Déja qu’on enferme allègrement « ceux qui ne pensent pas bien » , RL et RR en sont témoins ….

  9. « Macron et Pécresse sont tous deux Young leaders »
    « Véreux » et Edouard Philippe aussi. Pour la dictature chinoise.

  10. Je me pose la question les élections vont elles être truquées.

    • La réponse se trouve dans votre question…..Dupont Gnan Gnan l’a dit, et à peine, voilé : les élections, de nos jours, sont truquées….

  11. dans une république bananière comme l’est devenue la france grâce à tous ces corrompus on peut s’attendre à tout et surtout au trafic des chiffres électoraux : c’est un réel danger pour les élections présentes et à venir

  12. comme marine copie macron puisqu’elle n’ose plus rien dire et ne regarde qu’a gauche depuis toujours il n’y a rien à en attendre donc votez Zemmour si vous voulez sauver à la fois la France et vos fins de mois, sinon retournez sous vos masques et vos injections

  13. Il y a 4 ans déja, Je disais que seule une contre-révolution pouvait nous débarrasser de l’ignoble tourniquet.
    Il s’en est fallu de très peu pour que les jg y parviennent.
    Aujourd’hui seul monsieur zemmour peut nous sauver, mais tout sera fait pour falsifier les votes.

  14. votez au lieu de restez vautré !
    Mais préparez votre mental a voir le petit
    dictateur de retour ;
    D Aignan pourrait aussi surprendre par un
    bon score , sous estimé par beaucoup , il faut
    parfois être décalé dans ses analyses !

  15. Merci beaucoup des infos. J’envoie l’article sur mon fil Twitter.
    Je crois que chacun doit, soit assister aux dépouillements, soit demander les résultats bruts à sa mairie, soit suivre les résultats immédiats dans la presse locale. C’est ce que je vais faire.
    Surveiller ensuite les résultats officiels publiés par le ministère.
    Liens de contrôle citoyen :
    https://controlecitoyenelection.com/elysee2022/
    https://nousensortir.fr/index.php/chantiers/en-cours/avec-lassociation-de-verification-des-elections-par-les-citoyens

  16. Tout à fait d’accord ! Et le principal grief envers ZEMMOUR, c’est d’être rester muet durant la campagne, sur la fraude dont il est victime ce soir !

    J’ai aussi écrit un court papier ici, pour expliquer, plus brièvement que vous, les fraudes possibles.

1 Rétrolien / Ping

  1. L’art de falsifier les élections | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.