L’Assemblée nationale impose les transgenres dans le sport féminin…

Le transgenre Fallon Fox qui fractura le crâne d’une femme en boxe MMA.

L’idéologie du genre fait des ravages à l’Assemblée nationale, l’inconséquence y est la règle.

Une ancienne Femen, bien plus réaliste, Marguerite Stern, dénonce ce vote :
Les femmes ont dû batailler pour avoir le droit de pratiquer certains sports. La non-mixité est la garantie du fait de pouvoir pratiquer ces sports-là sereinement et en toute équité. Femmes et hommes ne sont pas constitués de la même façon biologiquement.

— Marguerite Stern (@Margueritestern) March 19, 2021
.

L’exemple même de la stupidité des transgenres intégrées aux sportives femmes conduisant à des conséquences graves :

Ainsi un combattant transgenre d’arts martiaux mixtes (MMA) a brisé le crâne de son adversaire féminine.

Cyd Ziegler, lui-même homosexuel, cofondateur et blogueur du site LGBT Outsports l’a considéré comme une héroïne intrépide méritant d’être célébrée comme « l’athlète la plus courageuse de l’histoire »

Le 14 janvier, ce même Ziegler s’est réjoui à l’idée que le combattant MMA transgenre Fallon Fox puisse bientôt retourner sur le ring après avoir fait une pause pour soigner quelques blessures.

Réaction sur Twitter (traduite) :
Donc, les scientifiques qui ont réalisé le rapport @WorldRugby qui a conclu qu’il est physiquement dangereux pour les joueuses de jouer avec des joueurs masculins ont tout simplement tort ? Fallon Fox (mâle) briser le crâne d’une femme (dont les crânes sont plus minces en moyenne) est juste de la malchance ?#SexMatters#SaveWomensSports pic.twitter.com/cKiLYWt8bj
— coccinellanovem (@coccinellanovem) January 14, 2021

Dans un article intitulé « Fallon Fox est toujours l’athlète la plus courageuse de l’histoire », Ziegler a fait l’éloge de Fox, affirmant qu’elle avait vaillamment surmonté les critiques injustes après avoir fracassé le crâne d’une adversaire et sérieusement blessé d’autres. Le blogueur a déclaré que quiconque condamne Fox est un transphobe sectaire. À une exception près, elle a également gagné tous ses matches professionnels, poursuit-il.

Ziegler a ensuite profité de sa chronique pour faire de la pub pour son livre pro-transsexuels, dont le dernier chapitre est intitulé « Fallon Fox est l’athlète la plus courageuse de l’histoire. »

Il s’est dit ravi que Fox puisse bientôt retourner sur le ring, où il pourra à nouveau tabasser des femmes et être payé grassement pour cela.

Le blogueur a également donné à Fox l’occasion de répondre à ses critiques, qui s’inquiètent de sa technique de combat plutôt destructrice.

« Je ne suis pas la première combattante MMA femme à avoir cassé les os d’une autre combattante, ou causé un grand nombre de points de suture, ou une commotion cérébrale, ou une combinaison de tout ça » , a-t-il déclaré.

« Et bien sûr, les gens, parce que je suis transsexuelle, considèrent ça comme gravissime. Ils ne diraient rien si je n’étais pas trans. »

La question des athlètes transgenres qui concourent en tant que femmes a déclenché de vives réactions de la part de ceux qui estiment inéquitable que des hommes qui « se sentent femmes » soient autorisés à concourir contre des athlètes féminines.

Le sénateur républicain Rand Paul du Kentucky, qui est médecin, a déclaré que c’était misogyne et anti-scientifique.

De même, l’ancien commentateur du MMA Joe Rogan a déclaré que permettre aux hommes de battre des femmes dans des sports de combat physique s’apparente à approuver la violence domestique.

« Il faut être cinglé pour croire qu’un homme qui a été un homme pendant 30 ans et qui a pris des hormones féminines pendant deux est pareil [à une femme biologique] », a-t-il déclaré dans un podcast de 2018, faisant allusion au fait que Fallon Fox avait opéré sa transition à l’âge de 30 ans.

« Nous sommes construits différemment, c’est un fait, il faut être fou pour le nier. »
Partie supra inspirée d’un article des Observateurs.

L’avis de NEMESIS :

D’autres exemples de stupidité y sont énoncés.

Sur Causeur :
https://www.causeur.fr/gad-saad-parasitic-mind-193608

Jean-Paul Saint-Marc
image_pdf
0
0

28 Commentaires

  1. C’est la nouvelle trouvaille. « ON » a cherché à compromettre Mme Elisabeth Roudisnesco, historienne et psychanaliste, parce qu’elle a déclaré lors d’une émission de télé qu’il y a trop de gens qui se revendiquent d’être transgenre en ce moment et que c’est une mode. Moyennant quoi, elle n’a pas tort. Puisqu’on nous gave avec des émissions sur ces pauvres enfants qui veulent changer de prénom …….
    Il y a même une dingo décolorée qui est maire d’un patelin qui veut se présenter à l’élection présidentielle !!!!!

  2. Un combat de folles à coups de sac à main, de gouines camionneuses de savatant à coups de chaussures de sécurité, ou de travelos s’arrachant leur perruque et se balançant leurs talons aiguilles dans la tronche, voilà la nouvelle image des arts martiaux ! Ces individus sont ridicules et il faut traiter cela par la dérision. Foutons nous de leur gueule , cela égaiera nos soirées de confinement et nous fera passer quelques bons moments. Il nous faut un site où l’on pourra se farcir avec esprit ces abrutis qui ne représentent qu’eux mêmes. Ces gens sont tellement sûrs de la supériorité de leurs thèses qu’ils ne supporteront pas de se voir ramenés à leur juste niveau par la critique humoristique bien placée et sûre de faire mouche.

  3. Précisions :

    NE-WAZA : judo au sol – correspond à l’ensemble du travail au sol du judoka/jujitsuka.
    Les différentes techniques du travail au sol sont regroupées en :
    • Osae-Waza : techniques de maîtrise au sol
    • Kansetsu-Waza : techniques de luxation

    O SOTTO GARI : « grand fauchage extérieur » est une technique de projection du judo consistant à déséquilibrer l’adversaire vers l’arrière puis à le faire tomber en lui fauchant une jambe. C’est une technique très utilisée et que les judokas doivent apprendre dès le début de leur formation.
    Donc, je l’avais pratiquée des dizaines de milliers de fois sur le tatami. Ce salopard m’a cassé le pied, c’est dire la force et la puissance d’un os d’homme par rapport à un os de femme !
    Je n’oublierai JAMAIS !!

    • Coucou Jean-Paul !
      Mon commentaire où j’expliquais pourquoi mon adversaire m’a cassé mon pied, a DISPARU !!
      Bon, bref : j’ai gagné un combat de NE-WAZA contre un adversaire plus haut de 4 Dans par rapport à moi, et vexé quelques jours plus tard en l’affrontant, il m’a cassé brutalement mon métatarse avec un O SOTTO GARI très violent !
      9 mois de plâtre disait le docteur : entrée à la maison, j’ai dilué le plâtre et enlevé les bandes puis je suis retournée sur le tatami et lui mettre la pâtée. C’est le Maître qui me l’a interdit et raccompagnée au vestiaire en m’expliquant les suites de ma fracture…
      Ma carrière professionnelle a repris le dessus, j’ai dû arrêter les arts martiaux.
      Voilà Jean-Paul : plus besoin de chercher !!
      Bises

      • Le NE-WAZA est l’un des rares moments où une femme peut gagner contre un homme plus fort : au sol, on domine surtout par la stratégie qui consiste à immobiliser l’autre par une clé des articulations. La force n’entre pratiquement pas en jeu.
        J’avais gagné mon adversaire par une clé de la jambe. Il ne pouvait plus bouger sinon la hanche et le genou auraient fait très très mal et en insistant, ils se seraient déboités.
        Je ne connais pas le MMA. Si c’est de la boxe : c’est même pas la peine, la femme a perdu d’avance, trop dur !

  4. Heureusement que Mike TYSON et Teddy RINER ne soient pas transgenres, parce que franchement je plains la femme qui aurait à les affronter…. Binz !

    J’ai eu le problème personnellement avec un judoka 4 ceintures au-dessus de moi que j’avais vaincu lors d’un combat en NE-WAZA. Quelques jours plus tard, j’ai eu à nouveau à le combattre, il m’a saisie et m’a fait un O SOTTO GARI très brutal : il m’a cassé le métatarse = 9 mois de plâtre d’après le docteur.
    Pas question ! J’ai dilué le plâtre, retiré les bandelettes et je suis retournée sur le tatami avec le pied violet et gonflé. C’est le Maître (8e Dan) qui m’a reconduite au vestiaire en me raisonnant sur les suites, tellement j’avais la niaque et la colère.
    Lorsqu’un os d’homme rencontre un os de femme : c’est celui de la femme qui casse.

  5. Maintenant que l’auteur de la « théorie » du genre a confessé qu’il avait tout inventé et donc que c’est une imposture, comment est-il possible que les tenant de cette arnaque continuent de progresser ?

    • C’est intéressant ce que vous dites : vous avez un lien ??
      Merci par avance

  6. Et moi je ris.
    Tous ces militants de l’égalité, de la théorie du genre, toutes des idiotes pseudo féministes vont vite se heurter à la réalité.
    Un homme a plus de masse musculaire qu’une femme. Donc, il est plus fort, plus puissant physiquement. Donc, il gagne 9 fois sur 10.

    Vivement qu’on les entende chouiner. On pourra leur renvoyer leurs conneries dans la gueule et ce sera bien agréable

  7. Où quand un mauvais dans son sport, essaie de gagner contre de vraies femmes. Il en faudrait une vraie qui lui mette une branlée mémorable et lui fracesse le crâne histoire qu’il ne revienne plus.
    Quant à l’assemblé nationale, une bande de lapins crétins myxomatosés, qui sont incapables de penser par eux mêmes. Pour tous les LREM à quand un vaccin au novitckok.

    • ABSOLUMENT D’ACCORD !
      Combattre d’autres hommes : ils perdent !
      Combattre des femmes : ils gagnent trop facilement, à la limite ils les cassent pour mettre un peu d’épices à la chose…

      Les députés sont de sacrés connards !
      Nous avons eu une ministre (Chantal….) qui faisait du karaté : je vois qu’elle n’est pas dans les signataires : forcément, elle sait ce que c’est que de combattre un homme !

      C’est impossible. Il faut être très entraînée en face d’un béotien, ou sinon avoir des objets permettant d’égaliser les chances : matraque, objet contendant, posséder des astuces de combat comme des clés d’articulations. Mais bon…

      • Des objets, humm…
        Une 45ACP dans le buffet et vous allez voir la gueule du judoka.

  8. Allons plus loin: des épreuves réservées aux transgenres. Ça sera rigolo.

  9. un homme même pédé reste avec la force d’un homme , il sera plus fort qu’une femme , donc ils ne doivent pas boxer ensemble !

  10. NOus sommes chez les fous!!! Ces tarés qui ont voté cet amendement ne font surement pas de sport et doivent garder leurs gros culs confortablement calés dans les fauteuils feutrés de la cantine de l.assemblée. Moi, je connais la difference physique flagrante entre homme et femme. Je pratique le rugby!!

  11. ah bientot des femmes dans l’équipe de france de foot, la diversité au maximum

  12. Jean-Marc, si le NAZISLAM prend le pouvoir en France, ce problème-là sera très vite réglé !!
    Entre un stage en 1 seule leçon de vol libre à partir du haut d’un immeuble, et la pétanque islamique où il vont en perdre la tête, en passant par la marelle nazislamique, les nouveaux « sports » vont avoir pas mal de « candidats » dans notre pays !!!

    • Il suffirait que la femme qui boycotte en explique clairement la raison. Il en serait fini de sa carrière sportive et là personne pour se lever et de prendre la défense de cette femme au nom de la discrimination.

  13. Jean-Paul, tout est fait pour qu’il n’y ait plus de repères pour les jeunes générations !!!

    Donc une poule qui nait dans une écurie peut devenir un cheval ?

    On imagine sans peine ce qu’une course avec saut de haies donnerait si on mettait ces 2 animaux en « compétition » !!!

    Qu’ils aillent donc jusqu’à faire de la « mixité en genre » ainsi, ce connard (qui est un PD pour moi, rien d’autre) pourra se mesurer à des gens de même sexe biologique…
    Mais ça, à mon avis, on ne le verra pas, parce que le but n’est pas l’égalité mais l’égalitarisme, égalitarisme permettant de détruire les repères des jeunes…

    J’ai écouté Eric ZEMMOUR face à la tache, il l’a encore mis KO par sa connaissance de l’histoire, des faits, dont celui qu’un pays dont le peuple est féroce, est craint…

  14. C’est ce Joe Rogan qui fait preuve du plus élémentaire bon sens : ceux qui approuvent ces aberrations sont des fous.

  15. Le sport féminin est l’avenir du transgenre (foot tennis golf..) ! Déjà on avait eu quelques doutes avec Martina Navratilova (entre autre, mais ce n’était pas la seule), si le genre est différent du phénotype, alors c’est carrément la cruche à l’eau.
    Ça promet, on devrait bien se marrer.

  16. Le monde sombre dans la folie de ses contradictions ! C’est la nef des fous…

  17. Raphaël Gérard, le député psychopathe LREM rapporteur de cet amendement, explique que « le sport ne se limite pas aux compétitions ».
    Certes, pour une balade en vélo, un jogging ou quelques brasses dans un bassin.
    Parce qu’on imagine mal les sports collectifs, surtout de ballon, les arts martiaux et l’essentiel des disciplines en athlétisme se dérouler sans adversaire.

  18. Au final, messieurs ou mesdames,, avant de « taper » madame ou monsieur ,, prenez des hormones..

  19. Pour calmer tout ça… 2 solutions… ne pas regarder ces matchs… ou mettre sur le ring des femmes (biologique) transgenres contre des hommes ( biologique ) non transgenres… ceci dit , je serai ravi de regarder une femme (biologique ) transgenre ( comme ils disent) aller affronter un Mike tyson..

Les commentaires sont fermés.