L’asservissement numérique se poursuit!

avortement-clavier-d-ordinateur-rouge-un-vert-montrant-oui-ou-non

Foutriquet n’aura pas attendu longtemps pour continuer à asservir les Français: voici  venue une nouvelle application d’identité numérique.

Baptisé « Service de garantie de l’identité numérique » (SGIN), ce projet a été pensé sur les cendres d’Alicem, la première tentative du genre, lancée en 2019, qui devait se baser sur les passeports biométriques, avant d’être abandonnée.

Le décret, publié mardi 26 avril, relayé par La Gazette des Communesprévoit la conception d’une application mobile permettant d’accéder à des services publics et privés. Celle-ci s’appuiera sur les informations contenues dans la nouvelle carte d’identité biométrique (CNI), dont l’accès sera réservé aux seuls détenteurs de la nouvelle version. « La création du moyen d’identification électronique et son utilisation relèvent de l’unique volonté des usagers »…

La future application, pour l’heure facultative…  pourra scanner la nouvelle CNI au format bancaire grâce à la puce NFC du smartphone, comme il en est pour le paiement mobile sans contact. Elle stockera plusieurs données personnelles : nom, prénom, date de naissance, photo d’identité, adresse postale, adresse mail et photo d’identité. Pour le moment, l’empreinte digitale, dont l’image numérisée figure sur la carte d’identité numérique, ne sera pas enregistrée sur l’application.

Comme le détaille le décret, ce nouveau service pourra être utilisé pour « des services en ligne proposés par des fournisseurs liés par convention à France Connect ».  Avec cette nouvelle application, l’usager pourra ainsi « générer des attestations électroniques comportant les seuls attributs d’identité dont il estime la transmission nécessaire aux tiers de son choix ». 
En résumé, dans un souci de protection des données personnelles, il sera possible, pour un justificatif d’âge, de restreindre ou non les informations que l’on souhaite transmettre.
Et pendant ce temps, l’Italie s’essaye au crédit social à la chinoise et Ursula et Thierry Breton préparent le portefeuille numérique européen…
Mitrophane Crapoussin
Qui veut lire ou relire le terrifiant rapport du Sénat sur lasservissement numérique qui nous est promis?
image_pdfimage_print

5 Commentaires

  1. ILS peuvent attendre: je n’ai pas de « smart »(tu parles Charles !)phone (parlons français: it ist « téléphone élégant ou intelligent »), la possession d’un téléphone portable n’étant pas obligatoire légalement (à bas les codes au carré dits QR codes !-QR, encore de l’anglais !- j’ai bien sûr barré gribouillé ce code sur ma carte d’électeur), je ne renouvèlerai pas ma carte nationale d’identité (elle n’est pas non plus obligatoire légalement et mon permis de conduire suffira puisqu’il comporte ma photo), je refuse(sous prétexte que « c’est bon pour la planète ») le tout « internet » et demande systématiquement à recevoir tous mes documents administratifs ou privés par la voie « papier », etc., etc. : RESISTONS !!!

    • L’asservissement numérique n’est jamais que la conséquence de l’asservissement idéologique qui nous est imposé depuis au moins un demi-siècle. Les esclavagistes-mondialistes avancent masqués depuis très longtemps et procèdent toujours par étapes (principe de l’incrémentation). Autrement dit, la grenouille est mise dans une casserole et l’eau est portée progressivement à une température plus élevée. La grenouille ne se rend compte de rien mais finit cuite vivante, pour ainsi dire. Les grenouilles de laboratoire sociétal, c’est vous, c’est moi, c’est nous, la société en général. Et ça marche ! Aurons-nous le courage et la lucidité de sauter hors de la marmite avant qu’il ne soit trop tard ? A moins qu’il ne soit déjà trop tard, allez savoir !

  2. Bonjour j’ai lu le rapport des sénateurs LR sur la mise en place du contrôle social dit à la chinoise et c’est absolument sidérant que des élus que l’on aurait pu imaginer psychologiquement équilibrés puissent faire des propositions aussi liberticides. Voulu et appuyé par les dirigeants actuels européens qui ne sont que des pervers corrompus et illégitimes c’est un avenir dramatique qui nous attends

  3. Nouvelle CNI où ils n’ont pas été foutu d’y inclure la carte vitale qui générerait des économies et qui éviterait bon nombre de fraudes.

Les commentaires sont fermés.