L’athéisme : bombe à retardement des pays musulmans ?

Publié le 8 octobre 2019 - par - 36 commentaires - 3 273 vues
Share

Il n’y a probablement pas de Dieu.

Maintenant, arrête de t’inquiéter et jouis de la vie

Les tenanciers des mosquées, des organisations islamiques et du business islamique mondial sont atteints par un mal, un cauchemar qui les empêche de dormir et de profiter de la rente de situation que l’islam, doté de la rente pétrolière, leur a assurée : une richesse et un confort inespérés.

Il s’agit même d’un tsunami, qui inquiète au plus haut point les deux structures de l’idéologie islamique dans le monde, l’université al-Azhar au Caire et l’Académie internationale du droit islamique, fondée en 1981 et émanation de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) : l’athéisme.

Un peu de linguistique

Il est courant d’appeler l’athée « moulhid مُلحد », de la racine « lhd لحد  ». Or, al-lahd, en arabe, signifie la tombe. On peut donc faire le rapprochement entre la tombe et le châtiment que l’islam réserve à l’athée ou au renégat qui quitte l’islam. Ce châtiment est la mort, comme le prescrit le Coran et les hadiths : « Celui qui change de religion, tuez-le. » (hadith d’al-Boukhari N° 6922).

Quelle est donc cette épidémie qui bouscule et déracine l’islam ?

L’athéisme est une épidémie, peut-être salutaire pour les musulmans. Il ne s’agit pas de cas particuliers qui s’installent en catimini mais d’un phénomène qui touche surtout les jeunes, donc l’avenir, et qui se diffuse en traînées de poudre à travers les réseaux sociaux. Pour échanger leurs idées, les jeunes ont multiplié les sites internet. Ils s’y moquent de la religion et apportent des arguments cartésiens irréfutables. Ils font appel aux autres jeunes pour les suivre. À travers leurs échanges, ils questionnent aussi les tenants de la science religieuse, et à ces questions, l’archaïsme des religieux est incapable de répondre.

Le dos au mur,  comment les savants en religion se défendent-ils ?

En juin 2015, al-Azhar a demandé au président al-Sissi de « trancher le cou des athées » et « d’appeler les athées à se repentir ; s’ils ne révisent pas leur position, qu’il les décapite en place publique, qu’il leur retire la nationalité égyptienne ». Car, pour al-Azhar, al-Sissi est « responsable de la protection de l’islam … [il est de son devoir] de stopper tout ce qui fait du tort aux fondamentaux de la religion ».

De même, le président du parti salafiste égyptien dénonce « ces appels à l’athéisme qui émanent d’infidèles à l’esprit absent qui ne comprennent pas la nature de la religion et ne croient pas à l’existence d’Allah ».

En Irak, l’État et les partis politiques surveillent les librairies et les mettent en garde contre la vente de livres qui font l’apologie de l’athéisme.

Mais l’inquisition dans l’islam n’est pas propre aux hommes de religion et aux gouvernants. Le peuple lui-même, les familles, qui veillent sur « l’honneur » sont des inquisiteurs, et, avec l’intégrisme ambiant, l’athée est déjà condamné. Sans jugement. Il suffit même de critiquer la religion pour être taxé de blasphémateur, d’apostat qui trouble l’ordre public, désarçonne la foi des fidèles.

Mais l’athéisme en lui-même n’est pas le problème, car ce qui compte, c’est de ne pas le revendiquer publiquement. On peut être un musulman sans être croyant… Pour l’islam, il y a le musulman et le croyant, les deux ne vont pas forcément de pair. L’important, c’est que le musulman non croyant n’affiche pas son athéisme. Ainsi va l’hypocrisie, la religion reste sauve.

Mais pour ne pas être débusqués, les athées restent musulmans en façade : ils fréquentent les mosquées, les femmes portent le voile et, pour veiller à leur sécurité et pour vivre  « heureux », ils vivent cachés. Ils se protègent ainsi du rejet familial, conservent sous certains cieux leur droits civiques, évitent d’être assassinés par les fondamentalistes.

Notons toutefois qu’en pays musulman, il est plus difficile d’avouer son athéisme que son homosexualité.

L’athéisme sort au grand jour 

Internet et les réseaux sociaux offrent aux hésitants un champ de liberté, pour le moment, infini. En Égypte, on estime le nombre d’athées à deux millions. Ils s’affichent même au grand jour, ont leur chaîne internet « L’Esprit Libre ». Ils réclament même que l’athéisme soit reconnu par la Constitution. Citons aussi l’Arab Atheists Networks, La revue des athées arabes, etc. Déjà, en 2012, dans le monde arabe en général, 18 % des musulmans se sont dits « non religieux » et 2 % « athées ». Ce mouvement d’athéisme fait tâche d’huile en Irak, en Tunisie, en Syrie et même parmi les réfugiés syriens en Europe au contact de la société libérale des pays d’accueil. En Tunisie, une association mentionnant explicitement l’athéisme dans ses statuts a été reconnue par les autorités.

Pourquoi cette déferlante ?  

L’idéologie islamique s’est répandue par la contrainte et par le sabre. Elle s’est développée au cours des siècles par la terreur.

De plus, c’est la religion « du berceau au tombeau », du « pas de salut hors de l’islam » et de « Certes, la religion acceptée d’Allah, c’est l’islam (Le Coran 3 :19). »

Par la diffusion d’internet et des réseaux sociaux, celui qui doutait de sa religion trouve qu’il n’est pas seul. C’est ainsi que se tissent les liens entre les futurs athées.

La prise d’assaut des chaînes satellitaires par des téléprêcheurs stipendiés par les pays islamiques les plus rétrogrades (Arabie saoudite, Qatar) a propagé le ridicule de leurs sermons que les libéraux musulmans n’ont pas tardé à tourner en dérision.

De nombreux exemples d’amoralité ou d’immoralité tirés de l’histoire de l’islam sont régurgités par ces « savants » : le mariage du prophète avec la femme de son fils adoptif rendu licite, le mariage de plaisir rendu halal par Mohammad pour ses combattants qui prennent les femmes captives, l’imposition de la capitation aux gens du Livre traités de kouffars (mécréants), leur exécution s’ils n’obtempèrent pas, la déclaration, comme halal, de la possession d’un nombre illimité de femmes pour le seul plaisir sexuel de l’homme, la fornication avec toute femme croyante qui s’offre à lui, Mohammad, l’octroi par le prophète, d’1/5 du butin des razzias, l’autorisation pour l’homme de battre sa femme si elle se refuse à lui, le rapport sexuel d’adieu à la femme morte, etc…etc.

Par ailleurs, l’expérience désastreuse en Égypte sous le gouvernement des Frères musulmans a réveillé beaucoup de jeunes. Les exactions commises par Al-Qaida, Daech, l’État islamique, avec les égorgements et les tueries de masse pratiqués par les saigneurs terroristes, le terrorisme sur les 5 continents, le jihad de fornication, les marchés aux esclaves ont ouvert les yeux de bon nombre de jeunes sur la nocivité de cette idéologie mortifère drapée de rites religieux.

Ce simulacre de religion a provoqué un désenchantement chez les jeunes Arabes vis-à-vis de tout l’héritage religieux. « L’islam est la solution » ne fait plus recette. Mêmes des recrues fondamentalistes ont tourné casaque après avoir perçu puis dénoncé, de l’intérieur de l’institution, la manipulation psychologique qu’ils ont subie.

Par ailleurs, pour les jeunes, les pays qui ont abandonné la religion et qui pratiquent la laïcité sont les plus avancés dans le monde.

Conclusion

Le bouillonnement actuel dans le monde arabo-islamique n’en est qu’à son début. Les gardiens de la doxa ne peuvent plus, par la contrainte et par les menaces, tenir les fidèles en laisse. Il ne sera plus possible d’exécuter les apostats par milliers. La fuite en masse des musulmans vers la liberté de conscience, vers l’athéisme sera le phénomène du XXIe siècle. Sans oublier les milliers de musulmans qui se convertissent au christianisme qui est une religion d’amour et de fraternité universelle. Nous assisterons bientôt à des « Apostasy Pride » dans toutes les capitales des pays musulmans et en Europe. Ce sera la bouée de sauvetage des musulmans, donc la fin de l’islam et de la dictature de la pensée unique.

Sans ses affidés, point d’islam.

Bernard Dick

 

Au 7/10/2019 : nombre d’attaques terroristes islamiques mortelles :

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Denys

Le problème c’est qu’on a l’impression d’assister au phénomène inverse en Occident où l’islam rigoriste reprend pied : les musulmans comme certains occidentaux se tournent vers lui, les uns dans un sursaut identitaire, les autres pour combler un vide existentiel, satisfaire une quête de sens, en contestant la modernité et en cherchant à s’ancrer dans des traditions « authentiques ». La science est considérée alors comme scientisme, la laïcité comme laïcisme et l’obscurantisme parfois comme une lumière au sein d’un monde où un matérialisme blasé, cynique, inique l’emporterait.

Marc Larapède

Une prophétie de Mahomet fixe à 15 siècles la durée de l’islam. On arrive à ce terme. Nostradamus a prévu la fin de l’islam pour ce siècle.

nevada

Souhaitons au contraire que les arabes continuent à être des croyants stupides si nous voulons arriver un jour à nous en débarrasser. Ils nous pourrissent la vie depuis des siècles et s’ils deviennent athées, ils s’infiltreront chez nous encore plus facilement. Souhaitons donc qu’ils ne s’intègrent pas car ils ne peuvent pas s’intégrer dans des sociétés modernes. Il suffit de voir l’état de leurs pays respectifs pour avoir une idée de là où ils en sont, cérébralement parlant. Effectivement, le pétrole leur a accordé une puissance que leurs réelles qualités ne pouvaient pas leur donner.

Requiem

Encore un délire sur les muz athées qui n’aspirent qu’au bonheur, avec entre autres la Tunisie comme exemple. Cet état soit disant laïque où Ennahda le parti des frères a remporté le plus de voix, gràce entre autre aux tunisiens « français ».
Cela fait 150 ans que les musulmans ont accès à l’athéisme, par les colonies et protectorats, les écoles occidentales, les dictatures communistes.
Et tout ceux nés en Europe et dans d’autres pays laïques blancs.
Jamais ça n’a pris.
18% de musulmans « non religieux » ? J’y crois moyen. 1.8%, peut-être. Pas assez pour changer le cours des choses. Le musulman moyen a un QI de 80, il n’atteindra jamais le niveau de conscience et d’accomplissment des peuples intelligents. L’islam pour est une valeur refuge, vu qu’il ne peut pas dépasser sa médiocrité.

Occidentale

J’agrée votre analyse éclairée.

Jean kulpas

Et oui les jeunes musulmans font des études et ont compris qu’ils étaient menés par une
bande d’inculte qui n’ont pas évolué depuis l’an 700. Sauf pour le pognon.

POLYEUCTE

Hier, un lecteur me félicitait d’être l’inventeur de l’athéisme musulman !!!
« La Croyance par la Force n’est que signe de Faiblesse. »
La Vérité ne vient que par les Preuves.
Notre pauvre petite Planète a-t-elle été choisie par Allah ?
Il me déçoit !!!!!

Michel

Bon, d’accord. Alors précipitez-vous en Iran ou en arabie saoudite et publiez cet article. Je ne donne (hélas) pas cher de votre peau dans la semaine qui suivra. Rêvez, c’est peut-être bien mais dans ces pays (et d’autres, à la botte du livre vert), on ne badine pas, on tue pour bien moins que cela.

zéphyrin

oui un bon film, une bonne rêverie positive ça fait toujours rêver, ça rassure.
mais, j’attends des signes plus nets, plus évidents pour espérer que l’ hydre
retourne à la légende ,et laisse vivre hommes et femmes en pleine lumière,
….

Lotus bleu

Ah! parce que vous vivez en pleine lumière! Fallait l’oser celle-là! Toujours aussi drôles ces athées. Toujours présents pour sortir une bêtise. N’avez-vous pas honte de mentir aussi effrontément? Voici la triste vérité: vous vivez en pleines ténèbres, l’exact contraire de ce que vous croyez et le top, vous ne vous en rendez même pas compte. Vous marchez avec une canne à tâtons en disant: «Où suis-je?» Sacrés athées! Au moins avec vous on rigole.
Et qui importa l’islam en France? N’est-ce pas vous les athées? Prouvez-nous le contraire? Je suis tout ouïe.

Lisianthus

@ Lotus bleu
J’hésite, je me demande si vous êtes plus pathétique que pitoyable.

zéphyrin

j’ai la chance de vivre dans une petite ville européenne sans foulards, ni mosquée., les vieux (pour la plupart) croyants vont à l’église le dimanche et ne reprochent rien aux « incroyants » Quand je serre la main à mes voisins et amis et fais la bise aux femmes (la plupart athées) j’aime voir la petite lumière de complicité, de malice, de plaisir à se voir, dans leurs yeux..
quelques un(es) dansent et chantent avec nous le week end
Surtout, nous rions, car on en a bien besoin dans les ténèbres religieuses actuelles qui vénèrent du vide sidéral et qui n’aiment pas leurs voisins.

Lotus bleu

Vous n’avez pas répondu à ma question, vous savez ma dernière ligne. C’est une manie chez les athées, toujours en train de se défiler quand on leur pose une question gênante, Macron pareil.
La prochaine fois, je vous écrirai en braille.

zéphyrin

réfléchissez plutôt; agacez les patrons cathos qui par bonté d’âme (et maintien des bas salaires) on fait venir les premiers musulmans…les assos cathos qui les aident, leur apprennent le français. .les athées ne sont pas un vide destiné à être rempli de religion.. le monde athée est déjà plein….de gens qui n’ont pas besoin et pas envie de religion.

.Dupond 1

zéphyrin
Les patrons cathos …. une plaisenterie je suppose???

Denys

@Lotus bleu. Et qui inventa les guerres de religion ? Vous comptez remettre aussi en question la laïcité ? Parce sachez-le, c’est effectivement l’œuvre des athées. Et on n’a pas trouvé mieux pour tenter de faire coexister différentes croyances et opinions philosophiques.

Anne Lauwaert

tout à fait d’accord! aussi le prof Samy Aldeeb dit que dans 50 ans l’islam n’existera plus – la réalité détruit l’islam: les photos satellites montrent que la terre n’est pas plate – les médecins musulmans doivent admettre que le ramadan est nocif et inacceptable quand il est imposé aux enfants – nos chercheurs démontrent que le coran n’a pas été écrit par un Allah mais par 50 auteurs au cours de 200 ans etc. Nous savons tout cela, le jour où les musulmans sauront ce que c’est que l’islam c’en sera fini. Voyez les participants à l’émission Maghreb Orient Expres sur TV5 –

clercophage

Anne Lauwaert. : Les musulmans savent aussi qu’ils ne peuvent pas vivre au nord du cercle polaire arctique. – ou au sud du cercle antarctique – : Quand le ramadan tombe en été, ils ne peuvent ni manger ni boire pendant 1 mois . C’est mortel !

jane

Bernard Dick rejoint la thèse de Marcel gauchet selon laquelle l’ Islam sera concerné par la sortie de la religion comme l’ a été le christianisme.Bref, dans nos sociétés matérialistes l’ islam sera soluble dans le consumérisme à l’ instar du communisme.C’ est ce qu’ écrit Michel Houellebecq dans « la possibilité d’ une île  » : » Lorsque les pays arabes, après des années d’un travail de sape fait essentiellement de connexions internet clandestines et de téléchargement de produits culturels décadents, purent enfin accéder à un mode de vie basé sur la consommation de masse, la liberté sexuelle et les loisirs, l’engouement des populations fut aussi intense et aussi vif qu’il l’avait été, un demi-siècle plus tôt, dans les pays communistes. »

Clamp

Bien d’accord sur le principe de soutenir cette piste de lutte qui aura certainement sa part dans le combat antislamique, et 2 acteurs majeurs sur ce terrain en France sont Aldo Stérone et Majid Oukacha, mais il ne faut pas fanfaronner trop vite. Tout d’abord, il faut visionner cette vidéo du salon beige qui décrit l’évolution démographique des religions en diagramme animé et l’expansion de l’islam sunnite est très impressionnante, en particulier depuis la crise pétrolière : https://www.youtube.com/watch?v=jBw6ctEJxRg ; il y a là une dynamique certainement très inertielle. Son succès se bâtit non seulement sur celui de la rente pétrolière, qui donne un blason doré aux chantres de l’islam, mais aussi sur la conquête démographienne, et en phase d’incubation, l’athéo-immunité est bien + forte

Jean Chariot

Super Aldo Stérone et Majid Oukacha

patphil

athéisme en hausse dans les pays musulmans, islamisme en hausse en europe occidentale! d’ailleurs les tunisiens vivant en france revotent en masse pour le parti islamiste en nahda, n’est ce pas!

Lotus bleu

ce sont des ex-musulmans qui vont venir à elle et remplir l’espace abandonné par les anciens cathos. Cet article, c’est de la science-fiction.

Lotus bleu

Hein! un grand nombre de musulmans rejetteraient leur religion, c’est nouveau. Macron est-il au courant? Lui qui aime tant l’islam et ses amis musulmans fidèles au Livre. Ça va changer ses plans d’islamisation des Français. Il va demander aux Égyptiens de serrer la vis à ces apostats.
Hein! des milliers de musulmans se convertiraient au christianisme! Difficile de croire cette nouvelle. À part ça, qui leur a enseigné le christianisme? La France est catholique et non chrétienne. Dites plutôt qu’ils se seraient convertis au catholicisme. Tout ceci est bizarre, car beaucoup de Français de souche ont quitté l’église catholique et continuent de quitter cette religion et je les comprends, mais quelle chance pour l’église catholique, ce sont des ex-musulmans qui vont

kinns

Vous êtes très optimiste!!!!!!!
Je ne crois pas en ce vous dites parce que même en France si on se frotte de trop à la culture catholique , il peut y avoir une révolte de la part des non pratiquants.Chez les muzz, c’est pareil
La seule façon d’y arriver, est de discréditer le faux prophète et ça , c’est pas gagné.

Lisianthus

C’est facile de discréditer le prophète, le coran et l’islam, il suffit de piocher dans le coran (aberrations, fausses données scientifiques, contradictions, etc), le problème c’est qu’il faut avoir le droit de diffuser…

Patrick VERRO

Il est grand temps d’inventer l’athéisme islamique… ainsi pourra-t-on procéder à la cérémonie des athées !

Spipou

Merci pour cet article, Monsieur Dick !

Victor Hallidée

Il ne va plus rester que les gauchistes pour vouloir de l’islam.

Mathilde Leseigneur

Exactement. Leur idiotie crasse va éclater au grand jour
Les musulmans  »normaux » se posent des questions, les bobogochos non..
.

anssiv ossniv

le problème c’est que vous estimez la volonté des gouvernements, et je ne parle pas des gouvernements musulmans mais des occidentaux,a censurer durement par de multiples accusations toutes critique ouverte de l’islam. On peut affirmer que le monde entier veulent garder cet état de fait comme si ils ont intérêt a ce que cette idéologie perdure.

fraxino

Ce texte est très optimiste, sans doute un peu trop.

Il faut un QI élevé pour développer un athéisme rationnel avec des bases philosophiques, qui sera toujours très minoritaire. C’est vrai en Occident où le QI moyen est de 100, et donc plus encore dans les pays muzz où il est de 85-90. Le reste de la population peut rejeter la religion par rejet des règles ou des violences religieuses, et donc devenir « athée » mais sans base solide et durables. Dans ces pays la majorité s’accommode des règles sociales religieuses rigoristes qui canalisent le désordre et la violence ordinaire de ces populations, de même que le pouvoir. Le rejet de l’islam ne dépassera pas une minorité de libertins, de gens lassés des guerres, et de rares personnes qui pensent rationnellement, qu’il faut soutenir certes.

Islamo-Libertaire

Bien résumé. Seule la disparition physique des musulmans, avec leur QI à 2 chiffre, leur violence et leur nullité, sauvera le monde de l’islam.
Et ça c’est pas gagné, avec 2 milliards de ces monstres sur terre.

Vauban

Je crois que c’est possible!!!! Le triomphe de la raison en Orient alors que les dirigeants occidentaux deconnent à bloc!

Lalalala

Voilà enfin un billet qui tient compte de la réalité de l’existence de gens comme Majid Oukacha, et combien d’autres (ils sont 40 000 à suivre Majid) ou d’autres qui n’en peuvent plus de l’islam mais se cachent sous leurs voiles, alors qu’ils ne sont déjà plus musulmans…N’oubliez pas la prophétie de Marthe Robin….

Requiem

Majid Couscous et ses 40000 followers, ça doit bien faire peur à Al Aksa, au Qatar, à l’arabie, Algérie, Albanie… Tout ces shitholes musulmans moyenageux.
Si les disciples du Bedouin étaient capables de rejeter leur culte mortifère, ça fait des siècles qu’ils l’auraient fait.
Ca n’arrivera jamais, même l’athéisme imposé par la force n’y a rien changé.
L’islam est bien la religion du berceau au tombeau, il n’y a que cette dernière solution qui nous en débarassera.