L’athlétisme français retrouve des couleurs ! 

Merveilleux championnats du monde d’athlétisme que ces mondiaux 2017 à Londres. Avec des résultats enthousiasmants pour l’athlétisme français.

A tout seigneur, tout honneur, d’abord les trois médaillés d’or individuels (du jamais vu pour la France, qui n’avait jamais dépassé une médaille d’or individuelle dans cette compétition  !).

Dans son 800 mètres, Pierre-Ambroise Bosse est resté enfermé à la corde en 5 ou 6ème position pendant plus de 500 mètres. A ce moment-là, il m’a fait peur. Mais, au milieu de la ligne opposée, il a réussi à se décaler et à placer une accélération fulgurante, qui lui a fait prendre deux ou trois mètres d’avance… et m’a fait bondir de mon canapé. Je me suis alors dit : « Il ne peut pas tenir ». Mais il a tenu d’une façon incroyable et même augmenté son avance.  Que du bonheur ! En plus, il a un humour très cool, ainsi qu’une morphologie et une gueule de bel homme français à l’ancienne qui vont bien avec son air détaché, style fils de bonne famille d‘avant-guerre….  ou officier de tradition si on préfère.

Non moins formidable, et sur deux jours, notre super décathlonien, Kevin Mayer ! Il a survolé l’épreuve de bout en bout, battant ses records personnels dans plusieurs de ces dix épreuves. Là aussi, que du bonheur, même si le suspense était moindre. Le garçon a en effet été champion du monde du décathlon en cadets, en juniors, et maintenant en seniors. Et quel magnifique spécimen de grand Gaulois blond, même si son patronyme laisse supposer dans son ADN un apport tudesque de bon aloi ! Prochaine étape : le record du monde. Par Toutatis, j’y crois !

Au risque de passer pour injuste et enfermé dans mes préjugés, je ne m’étends pas sur le 50 Kms marche, gagné par Yohann Diniz. J’ai toujours trouvé que ce déhanchement frénétique n’avait pas sa place en athlétisme, car c’est un lot de consolation pour les gens qui sont barrés en course à pied. Peu m’importe qu’il ait reçu, lui, des félicitations « hors norme » d’un très haut personnage qui ne doit pas très bien connaître l’athlétisme et sa hiérarchie des valeurs. Mais je reconnais que le temps de Diniz (3 h 33 min 11 sec), à quelques secondes de son propre record du monde, serait déjà un temps honorable pour un coureur amateur sur le marathon… qui fait pourtant près de 8 Kms de moins.

Médaillée de bronze au disque, Mélina Robert-Michon est toujours là, à 38 ans, pour les grands rendez-vous. Cette frêle jeune femme (85 Kgs pour 1m80 tout de même…. mais comme ce n’est que du muscle naturel, son poids ne se voit pas) ne nous déçoit jamais. Saluons cette grande championne discrète et bien élevée.

Un peu malchanceux fut notre recordman du monde du saut à la perche, Renaud Lavillenie. Il faut dire que, depuis des semaines, son dos lui faisait passer plus de temps avec son kiné qu’à l’entrainement. Médaillé de bronze tout de même, loin de son record du monde à 6 mètres 16, ….. qu’il a encore le temps de repousser plus haut, et en plein air, j’espère. Il est battu par un beau vainqueur, mais j’ai aimé leur façon de s’encourager mutuellement, alors qu’ils étaient concurrents. Bel exemple de l’esprit de l’athlétisme, sans jalousie, sans mesquinerie. Et l’exemple n’est pas isolé : les décathloniens, entre autres,  avaient le même comportement.

Et comme la France ne serait pas la France si on ne s’apitoyait pas sur le sort des perdants autant qu’on s’emballe pour la gloire des vainqueurs, un mot sur notre si sympathique et valeureux Christophe Lemaitre…. qui reste tout de même le seul sprinter blanc à moins de 10 secondes aux 100 mètres. Le grand Savoyard timide et légèrement zozotant…. et tout fin à côté des bulldogs bodybuildés du sprint afro-américain, a joué de malchance cette saison, avec des blessures à répétition qui ne lui ont pas permis d’exprimer son talent. A 27 ans, lui aussi a le temps de revenir à son meilleur niveau, voire de l’améliorer. N’a-t-on pas vu un champion du monde de 35 ans, Justin Gatlin, revenu après deux longs purgatoires pour dopage et devançant le Roi Usain Bolt ? Les biologistes américains sont très forts eux aussi….

Alors oui, l’athlétisme français reprend des couleurs ! Enfin, c’est une façon de parler, car ce qui frappe l’observateur averti, c’est justement les succès des Gaulois et l’effacement de nos représentants de la diversité, qui se sont presque tous plantés, contrairement à l’habitude de ces dernières décennies. Patrick Montel, commentateur en chef de France-Télévision, qui en fait habituellement des tonnes avec eux, risque d’avoir du mal à s’en remettre ! Par contre, Stéphane Diagana, qui peut, lui, être très libre sur ces questions, nous aura enchantés, comme toujours, par ses commentaires. Cet homme, au plus haut degré, inspire la sympathie et respire le calme.

Et sa connaissance des concurrents et de leurs performances est tout simplement prodigieuse, comme ses analyses des gestes techniques dans les multiples spécialités de ce sport si exigeant qu’est l’athlétisme. Un grand bravo à lui aussi. Il n’y a décidément rien de tel, comme consultants ou journalistes sportifs, que les anciens pratiquants de très haut niveau. La Fédération Française d’Athlétisme pourrait même s’en inspirer pour le choix de ses dirigeants.

Eric Lhullier, ancien pratiquant de moyen niveau

image_pdfimage_print

27 Commentaires

  1. Merde, j’comprends pas ! J’ouvre dans mon navigateur la page d’accueil de mon site de fachos préféré et je tombe sur l’équipe !!! Bon je lis pas l’article pass’que le sport des camés, j’m’en branle, je referme la page, je reclique sur mon site de fachos préféré et là remerde ! Encore l’équipe ! Caramba ! Je regarde de plus près et là je vois que je suis bien sur RL ! Motherfucker me dis-je, que ce passe t-il ? Pas le moindre petit attentat ? Pas la moindre petite enculerie macronnesque à se foutre sous les crocs pour con nous colle du sport de camés ?

    Ben merdalors ! Suis déçu déçu déçu 🙁

    • « Minable » est le terme qui résume très bien la teneur de votre commentaire.

        • Bah ! Y’a toujours des pisse-froid et des Jean-foutre (p’tain mon écriture z’intuitive ose me proposer Sarkozy après Jean, c’est quand-même fort ça, j’ai jamais parlé de ce petit enculé moi alors pourquoi tant de haine Same sung hein ?) qui viennent ramener leur petit avis dont on se contrefout comme de leurs auteurs !

          Qui c’est çui-là déjà ? Boutonnet ! Mouais j’ai déjà dû voir passer ce ridicule sobriquet mais il ne m’a jamais inspiré à lui accorder la moindre attention, je le jette par dessus bord, le dédaigne, le chasse de ma mémoire et le range sur l’étagère des toiles cirée servant à organiser des concours de pets au comice agricole de Mou en Morvan, voilà !!!

          • Pauvre type. Pisse-froid ? Mais qui se permet d’insulter 2000 athlètes qui s’entraînent avec abnégation tous les jours pendant des années en les traitant de camés si ce n’est vous du haut de votre arrogance et de votre avis qui, lui, ne vous paraît donc pas petit ? Vous avez effectué des contrôles ? Vous avez des noms ? Quant à ce « ridicule sobriquet » il s’avère que c’est mon nom. Je ne me cache pas lâchement derrière un pseudo. Et pour votre gouverne, sachez que c’est un patronyme répandu en Aveyron et d’autre part celui de la Seigneurie de Boutonnet dont les terres ont donné naissance au quartier Boutonnet de Montpellier, lequel abrite notamment un important centre universitaire et scolaire. Alors comme avait lancé Marion à Valls, votre mépris crétin, je vous le retourne à la figure.

            • 2/2

              Et vos clowns de sportifs camés (les preuves sont simplement dans les performances !) qui s’entraînent tous les jours, c’est avec mes tunes qu’y s’entraînent pas avec abnégation, nuance ! Quant au fait de me planquer derrière un pseudo, je peux vous donner mon nom si ça vous fait plaisir : Culsec, Jean Culsec mais ca va encore faire des histoires !

              C’est dommage pour l’Aveyron de devoir supporter des abrutis par l’eau de javel dans vot’ genre pass’que c’est joli l’Aveyron mais heureusement y’a aussi des gens bien qui se branlent totalement du sport de camés, j’en connais !

              • Juste pour répondre à votre torrent d’injures et de vulgarités qui apparemment constituent votre principale argumentation, sachez 1) que je ne bois pas de « Kro », ni de pastis, je préfère le Sociando-Mallet, le Smith Haut Lafitte ou un Château Climens 2) que je n’ai pas d’écran télé monstrueux, loin s’en faut 3) que « l’abruti par l’eau de Javel » traduit Virgile et Platon, écoute tous les jours Bach, Rameau ou autres Schubert, Miles Davis ou Horace Silver aussi, est allé récemment voir Alcyone à l’Opéra de Versailles et je ne ferai pas l’injure à l’être aussi intelligent et cultivé que vous semblez être si l’on en croit vos propos méprisants pour les autres d’en préciser le compositeur ni l’interprète actuel. Je n’ai pas l’heur de vous saluer.

                • Alors puisque vous êtes tout ça, ce dont je n’ai aucune raison de douter au passage, comment pouvez-vous vous intéresser et défendre le sport qui n’est à notre époque QUE tricherie et magouilles financières ? Votre intelligence supérieure vous dispense de voir ça ? Oui moi je suis un abruti qui écoute aussi Chotakowitch et Rossini ou AC/DC et Popa Chubby et alors, ça prouve quoi ?

                  Vous m’avez causé pas bon et je suis pas du genre à laisser faire, vous connaissez la suite mais moi je vous fais aimablement remarquer que je ne vous ai jamais branché comme vous l’avez fait !

                  Vous voyez, pas de haine, pas de « torrent d’insultes » et pas de stigmatisation sur vos sorties théâtrales, je vous en félicite du reste, c’est autant qui n’ira pas dans la poche des rappeurs !

                  Salutations !

                • Je n’ai jamais dit que vous étiez un abruti et je n’ai jamais revendiqué une intelligence supérieure. J’avais simplement trouvé votre commentaire minable, le terme était sans doute trop fort mais traiter avec mépris 2000 sportifs venus du monde entier donner le meilleur d’eux-mêmes quoi que vous en pensez, en les accusant d’être tous des camés me paraissait un peu fort aussi. Quant à « vous avoir causé pas bon » vous m’excuserez de remarquer que vos deux réactions face à cette simple expression étaient quand même quelque peu, disons violentes et disproportionnées. Maintenant ayant lu quelques uns de vos autres commentaires sur différents sujets il me semble que vous défendez des positions à peu près semblables aux miennes, alors je vous dis simplement : sans rancune.

                • 7/7

                  On s’y bastonne à qui mieux mieux et finalement on est tous du même avis : faut pas se laisser commander par des romains !

                  J’ai évidemment pas fait dans la dentelle en vous répondant mais comme vous l’avez très SPORTIVEMENT reconnu, « le terme était sans doute trop fort », ce à quoi j’ajouterais que « qui aime bien châtie bien » ?

                  Je dirais donc moi aussi « sans rancune » et au plaisir de vous lire.

                  …con c’te Soupape !!!

                • 6/7
                  Il est bien évident que le niveau hallucinant des performances modernes en sport dépasse les capacités physiques humaines même de gens préparés aux petits oignons, n’importe quel cardiologue pourrait le confirmer et c’est pour ça que j’estime que RL n’est pas une tribune sportive spécialement en regard de l’actualité effarante dont nous parlons ici.
                  Voilà le pourquoi du comment, je suis un vrai connard, je l’assume et j’en suis fier mais je n’agresse jamais gratuitement les gens. Je lis ce qu’ils disent et quand j’estime que c’est trop, vlaoum ! Je lâche la pression !
                  Quelqu’un que j’apprécie énormément me disait en privé récemment (je vais te répondre mon ami) que RL est comme le village gaulois, c’est vrai !

                • 5/7
                  Maintenant sur le fond, Monsieur Boutonnet, je peux comprendre qu’on aime le sport mais de nos jours il n’y a plus rien d’honnête, c’est comme ça, on pourrait en parler pendant des mois entiers mais c’est toujours le fric qui aura le dernier mot et qui dit médiatisation dit pognon donc performances OBLIGATOIRES donc came, c’est simple comme bonjour et je m’étonne de voir que des gens comme vous ou encore Paul le Poulpe, qui avez visiblement de la culture et du bon sens (même si je vous ai chargé, ça fait bien entendu longtemps que je lis et que j’apprécie vos commentaires) puissiez tomber dans ce panneau grossier !

                • 4/7
                  Il avait la carrure d’un mec qui manipule aut’chose que des stylos dans sa journée. J’ai pris ma flotte et je me suis cassé quand soudain j’ai réalisé que ce mec que je pensais ne pas connaître, eh bien je le connaissais parfaitement, mais je ne l’avais pas vu depuis 6 mois pass’que je l’avais envoyé chier pour des raisons qui n’ont aucun intérêt ici. Ce môme qui joue bien entendu au rugby doit avoir 20 ans et l’avant dernière fois que je l’avais vu, c’était un avorton qui devait peser 60 kg pour 1,70 m. Eh bien en 6 mois, il avait pris au moins 40 kg DE MUSCLES !!! Ils appellent ça du « gainage » dans le coin, c’est t’y pas mignon ça ?

                • 3/7
                  J’avais 14 ou 15 ans, j’en ai parlé à mes parents et ils m’ont dit : tu arrête !
                  J’y suis jamais retourné et l’entraîneur est venu chercher mon velo un jour où j’étais au bahut, je pense qu’il a dû se faire recevoir !

                  La vie a continué et j’ai arrêté le sport faute de temps. Il y a quelques temps, j’étais à un marché de pays du coin, j’habite dans le sud ouest la où le rugby est une religion bien qu’un sport de cons à mon sens, et je suis allé acheter une bouteille d’eau à la buvette pass’qu’y faisait soif. À côté de moi se trouvait un type balaise que j’ai regardé sans plus, pensant ne pas le connaître.

                • 2/7
                  J’avais un pote qui faisait du vélo et bien que ne sachant rien de ce sport hormis mon propre spade que J’utilisais tous les jours, j’aimais bien ces belles machines à la mécanique bien huilée et je me suis inscrit dans son club. On m’a confié un joli vélo et j’ai acheté l’équipement en tondant des pelouses pour me faire un peu de blé pass’que chez moi, l’argent se gagnait en travaillant. Je roulais à tous les entraînements quelque soit le temps et puis j’ai commencé à faire quelques courses. J’en chiait bien et je terminais pas trop mal, dans les 25 premiers ! Un jour, l’entraîneur m’a dit : si tu veux faire mieux, va falloir prendre des fortifiants, tu n’a pas peur des piqûres ?

                • 1/7
                  Je vais vous expliquer pourquoi J’affirme que tous les sportifs sont des camés : quand j’étais môme je faisais beaucoup de sport. J’ai fait pas mal de viet vô dao et de kayak, un super sport dont je garde un excellent souvenir. J’ai arrêté à cause du fils d’un des dirigeants du club qui était un pédé notoire qui passait son temps à tripoter les gamins alors qu’il avait tout au plus 16 ans. Un jour, bien que l’ayant prévenu de nombreuses fois, sa main a dépassé sa pensée et je lui ai emmanché un pain dans le cigare façon mahousse lui explosant le pif et lui pétant 3 crocs. Ce mec voulait toujours me faire goûter un truc qui donnait de la force, je crois que c’était de la coke.
                  j’ai bien entendu été viré du club pour comportement violent, j’vois pas pourquoi !

            • 1/2

              Ca y’est ! Y s’énerve le sportif camé à la kro devant son écran de tévé monstrueuse, les z’yeux z’émerveillés devant le camé qui cours à 60 à l’heure, qui saute 3,90 en hauteur sans élan ou qui lance le poids à 230m ! Jai regardé la vidéo du gugus avec son greffier. Affligeant !  Le sportif con par nature est encore plus con quand il essaye de faire de l’humour, et le con de journaleux encore plus con que lui essaye de comprendre mais comme y’a pas grand-chose à comprendre, ben y comprend pas le con de jounaleux !

              Bon sinon Boutonnet, blaze ou pas, université de cpf dans cette ville de merde qu’est Montpellier ou pas, on s’en branle de vos sportifs à la con ! Vous nous faites chier tous à la fin à venir nous raconter c’que vous matez dans l’poste !

    • La Soupape @ ahahahah eh mais c’est presque du « petit » AUDIARD ! Y manque simplement BLIER , et on y est !!!! j’ai bien rigolé ..

      • Ahhhh Blier, le grand Bernard Blier ! Bon d’accord y s’ra jamais aussi haut que deux bouses, mais quel acteur monstrueux !!!

  2. Il a beaucoup d’ humour ( décalé.. ) Pierre-Ambroise Bosse, et il aime les chats..
    D’ailleurs c’est grâce à son chat qu’il a gagné, car il lui devait cette victoire, le jour même de la journée mondiale des chats !…
    https://www.youtube.com/watch?v=IubR28bPmS4

  3. Vous affirmez très bien connaître l’athlétisme et la « hiérarchie de ses valeurs »: dans ce cas, pourquoi ce mépris pour le seul 50km marche, « lot de consolation pour les barrés en course à pied ». Ne pensez-vous pas que le décathlon, que vous encensez quand un Français gagne, n’est lui aussi qu’un « lot de consolation »? Ces athlètes ne se sont-ils pas rabattus sur cette épreuve en voyant qu’ils n’étaient excellents nulle part?
    Par ailleurs, vous dites que le 50km marche n’a « pas sa place » en athlétisme. Est-ce votre expertise « d’ancien pratiquant de moyen niveau » qui vous permet de le dire? Cette discipline existe pourtant depuis le 19ème siècle, sans aucune remise en question par les autorités depuis.

    • Par contre, il faut être diablement avisé pour voir si le gars marche dans les règles ou s’il commence à courir.

  4. D’une manière générale on peut dire que ces Championnats du Monde ont été remarquables tant le comportement des athlètes s’est avéré en tout point exemplaire, vainqueurs et vaincus se félicitant mutuellement, voire s’encourageant dans toutes les disciplines. Félicitations bien sûr à nos médaillés mais j’y ajouterai notre équipe féminine du relais 4 x 400 dont la 4ème place témoigne d’une formidable volonté de donner le meilleur de soi-même, avec un résultat au-delà de toutes les espérances. Et hommage tout particulier à Allyson Felix désormais l’athlète la plus médaillée des Championnats du Monde avec 16 médailles (dont 11 d’or), deux de plus que Bolt. Entièrement d’accord sur l’excellence de Stéphane Diagana, à l’instar de Jalabert pour le cyclisme ou de Jacques Villeneuve pour la F.1.

  5. Lors des élections intermédiaires, Y. Diniz s’était cru avisé de chier sur le FN et donc sur ses électeurs. Le salarié de La Poste, comme beaucoup de résistants en carton, m’a alors bien fait sourire aux JO sur la cause de son abandon (diarrhées). Une mésaventure que les journalistes avaient bien du mal à commenter et à décrire, tout en gardant leur sérieux. Ceci pour dire qu’un artiste, un sportif, un porte-parole autoproclamé du camp du bien, m’exaspère, euphémisme, quand il me dit pour qui voter. Donc strictement rien à faire de ce militant en marche. Rien à voir avec la fraicheur de Pierre Ambroise Bosse et la maturité de communication de Kevin Mayer qui ne se laisse pas embarquer par les flatteries des journalistes courtisans d’un jour et qui privilégie le contact avec ses proches.

  6. L’intervention d’Essef me donne envie de répondre que bien des choses sont justes et pour autant indicibles, ( les lecteurs de RL en savent quelque chose ! ). Donc je trouve aussi que la marche n’a pas sa place en athlé. Et je dirais aussi que beaucoup de sports mineurs n’ont pas leur place aux JO. Par exemple les multiples épreuves de canoë-kayak, le badminton, le golf, le BMX, le VTT, le trampoline, la nata synchro, le rugby à 7, le beach volley, la planche à voile, la gym de groupe, le tir au pistolet à 10 mètres, etc…..

  7. Macron doit être content !
    La « Marche » en Or !!!
    Mais aussi le Décathlon ! L’homme à tout faire !
    Enfin, le 800 ! Le demi-fond…de caisses de l’Etat !
    Quel Athlète !

Les commentaires sont fermés.