Laurent Alexandre : Mila n’est pas soutenue, car les musulmans votent

Débat assez intéressant entre 2 personnalités controversées et haïssables par certains côtés. Mais pour lutter contre ses ennemis, il faut  bien les connaître ! Le sujet était donc « Mila et ses propos sur la France fragile et lâche ».

D’entrée j’ai envie de fiche une baffe à Kuzmanovic, il est trop bon, cet ex-Insoumis :  « Mila a le droit de s’exprimer, même celui de blasphémer ! ». Il utilise carrément le mot utilisé par les musulmans, blasphémer… en ajoutant que bien sûr, elle a le droit mais on sent qu’elle a tort de le faire…

Kuzmanovic, ancien insoumis, ancien porte-parole et conseiller de Mélenchon… qui a fondé son propre parti : »république souveraine » après avoir été exclu des Insoumis quand il a eu le front de dire qu’il fallait assécher les flux migratoires et faire passer au second plan le militantisme féministe ou pro-LGBT… Tout n’est donc pas à jeter dans le bonhomme, infiniment moins dangereux que Mélenchon, plus lucide que lui sur pas mal de sujets mais qui, de façon évidente, relativise l’affaire Mila. Certes, elle a le droit sur le papier « de blasphémer » mais il faut aussi voir la réalité et s’y adapter. Il y a trop de musulmans en France pour se permettre de les choquer… Et finalement l’affaire Mila, on comprend qu’il s’en fiche un peu, c’est un peu un combat d’arrière-garde. Mila parle de nation lâche ? l ui il embraye sur la « vraie lâcheté » qui serait celle de la France de laisser bombarder les Kurdes par les Turcs. C’est un engagé dans les conflits internationaux, qui finalement lui semblent plus importants que le droit au blasphème…

Et il tape sur Mila qui « étant jeune » « fait des amalgames, et attaque l’islam ».on a le droit de le faire mais on n’est pas obligés de considérer que c’est du génie politique. Alors que des Zineb, des Sifaoui… attaquent spécifiquement les islamistes (faux, Zineb attaque clairement l’islam !).

Laurent Alexandre : malgré toute la haine que j’ai pour cet arrogant personnage, je dois dire qu’il est lucide sur la situation. Il n’utilise pas les mots de Renaud Camus, le Grand Remplacement, mais il décrit exactement la même chose. Il y a trop de musulmans désormais en France pour que le délit de blasphème ne soit pas restauré par les politiques, à la fois pour des raisons électorales et pour éviter la guerre civile.

Il y a un malentendu dans la société française, je pense que les gens n’ont pas compris à quel point le blasphème est très mal supporté dans l’islam. La France laïque, libre penseur, va se heurter à ce refus du blasphème.

Et la jeune génération pense que le blasphème c’est mal, et la petite Mila elle sera bientôt minoritaire au nom du respect et du changement démographique majeur . La France devient tout doucement la première religion pratiquée, elle le sera d »ici 2050.

Moi, personnellement, en tant que laïque, athée… tout ça ne m’enthousiasme pas. Mais il est possible que d’ici quelques décennies le blasphème soit interdit en France compte-tenu de l’énorme modification démographique qui est en train de se faire. On voit cette évolution politique dans le virage à 180 degrés de Mélenchon. Autrefois Franc-maçon, athée, laïque… aujourd’hui son discours est assez proche des islamo-gauchistes et il n’a jamais condamné dans son parti les islamo-gauchistes, pour des raisons électoralistes.

Les politiques ne soutiendront pas les blasphémateurs car les voix des banlieues sont nécessaires….

Kuzmanovic, lui, relativise… il n’y aurait pas un islam mais des islams, autant que de pays musulmans ou presque ! A aucun moment ni l’intervieweur ni Alexandre ne lui rappellent qu’il n’y a qu’un Coran, qu’un Mahomet…. Et il réagit en politique, en relativisant la nuisance de l’islam qui serait en train d’évoluer, de se laïciser. Mieux vaut entendre ça que d’être sourd !!!! Je pense que les Asia Bibi du monde musulman seront ravies de l’apprendre ! Quant aux Algériens de France qui auraient les yeux ouverts sur l’islam à cause du FIS, là aussi, c’est  à se taper le cul par terre ! Ces Algériens qui défilent avec leur croissant islamique, qui font la prière partout, même dans l’espace public, qui exigent du halal partout et des femmes voilées… en train de se laïciser ? Il devrait arrêter de fumer la moquette.

La France insoumise a suivi ce parcours en effet mais elle s’est trompée, c’est un choix politique qui ne rapporte rien. L’islam n’est pas un monolithe, on ne peut pas essentialiser une religion qui est sur une cinquantaine de pays. La laïcisation est en progrès dans les pays musulmans. On a accueilli en France d’innombrables musulmans et en particulier des Algériens qui ont fui les exactions du FIS et ceux qui étaient à la France Insoumise étaient les plus radicaux pour s’opposer aux islamistes. Les radicaux sont toujours minoritaires.

Il relativise également l’islam en pointant du doigt les séries télévisées… est-ce que ça change quelque chose à l’horreur intrinsèque de l’islam ?

Le problème de l’islam c’est aussi le problème de la culture anglo-saxonne qui passe par les séries télévisées présentant un monde communautariste et identitaire.

Mais il a une solution  pour le conflit qui s’annonce : déporter et traiter très sévèrement les anti-laïques ! Imaginez qu’un Zemmour ou une Marine dise cela… bref, pour lui, il suffirait d’avoir la volonté politique, la détermination, impitoyable, pour faire rentrer dans le rang les islamos… Sa comparaison avec les catholiques n’est pas raison tout simplement parce que l’on est dans deux systèmes différents, incompatibles…  Et Laurent Alexandre répondra fort justement que l’on est dans 2 systèmes de pensée, de valeur, d’éducation, de civilisation aux antipodes et que cela ne marchera pas, sauf à déclencher une guerre. Elle aura lieu quoi qu’il arrive eu égard au nombre de musulmans chez nous ou bien on deviendra le 58 ème pays musulman.

Si l’évolution était celle que décrit Laurent Alexandre il faudrait faire à l’islam ce qui a été fait au catholicisme politique, entre 1880 et 1905 on a dissous plus de 700 congrégations religieuses catholiques manu militari avec parfois déportation des croyants qui refusaient les lois républicaines. C’est ce qu’il faudra faire, à un moment donné, à ceux qui refusent les lois de la République. J’espère qu’il y aura un personnel politique qui ira vers cette ligne-là.

Objection de Laurent Alexandre : mais c’était à l’intérieur d’une même religion. C’est l’Etat laïque qui encapsulait le catholicisme et qui organisait la laïcisation de la société. Là c’est tout autre chose. Si on faisait, actuellement, avec les islamistes qui sont sur notre sol, ce qui été fait avec les lois laïques de la 3ème République on aurait la guerre civile. On a une guerre, un conflit de religion.  On est face à une modification de démographie absolument inédite dans l’histoire de France. Donc le politique ne va pas remodeler la société avec sa vision laïque et athée. Je pense que la société va faire comme Mélenchon, elle va accepter le changement de paradigme. La trahison de la gauche qui est devenue islamo-gauchiste est très significative !

Alexandre est lucide et pessimiste. Nous espérons encore, nous les patriotes, un changement de paradigme par la voix politique en 2022….

Kuzmanovic dénonce le recul de l’assimilation, on en est d’accord, mais renvoyer dos à dos islam et évangélistes, fallait oser !

Kuzmanovic : l‘assimilation a été mal menée ces 3, 4 dernières décennies pour tout un tas de facteurs. Et en bon ex-insoumis il ajoute qu’il n’y a pas que l’islam qui serait dangereux, il évoque la montée des Evangélistes.

Et il termine en faisant du Mélenchon et du Macron : le danger c’est les nôtres, ces imbéciles qui ne laissent pas faire tranquillement l’islamisation de la France…

Tout cela ne peut que réveiller des gens qui ne peuvent que se faire la guerre les uns les autres (Génération Identitaire, Papacito..)

Christine Tasin
image_pdfimage_print

11 Commentaires

  1. Donner la parole aux deux merdes que vous nous présentez, c’est vraiment du courant dans la France de Macron 1er !
    A croire qu’il n’y a aucun français intelligent et capable d’exposer la réalité avec pertinence et calme.

  2. Je hais l ‘ islam de toute mon âme,il me dégoûte mais Mila n’ aurait pas dû être aussi vulgaire, obscène dans ses propos , c ‘ est ça qui la discrédité. Elle connais l’ islam plus que quiconque.Immaginez -vous Zemmour dire: je mets mon doigt dans le c.. de ton dieu.Je suis triste qu ‘elle soit prisonnière dans son pays .

  3. Prédire la prédominance de l’islam en France c’est interdire aux immigrés l’accès à la connaissance de l’islam. C’est aussi présumer de l’évolution de la démographie et ignorer les impondérables comme les effets de la “vaccination”.

  4. Avec Pellatarte ,le gourou de Micron La Babouche. , Mzid le député au casque lourd , Gabriela et son équipe de mignons, la grosse chiape et ses roucoulades , la pauvre Mila n’a rien à attendre de cette bande….et de son chef…..

  5. La France n’est pas fragile du tout. Il y a seulement des politiques qui sont de vraies lopettes, des sans couilles, qui ont une trouille sans pareil des musulmans. Par lâcheté, ou esprit de vengeance envers les français, ils les font venir en grand nombre. Nous allons être submergés mais ces trouillards subiront le même sort que les français lambdas.

  6. J’ai mis de côté une corde épaisse et solide en prévision de la fête qu’on donnera prochainement en l’honneur du sieur Alexandre

  7. Alexandre est un pourri détestable, mais il ne faut pas lui reprocher de dire la vérité, même s’il semble s’y résigner aisément.
    Il y a fort à parier que ce personnage écœurant s’attaquera plus volontiers aux réfractaires du vaccin qu’ aux ennemis de notre pays.

  8. Mila ne peut pas être défendue par ceux qui n’osent pas contredire l’islam, par ceux qui craignent de provoquer l’islam, par ceux qui ont peur de critiquer l’islam. Bref, Mila ne peut pas être défendue par les islamophobes.

Les commentaires sont fermés.