L’austérité imposée par l’Allemagne tue au sud de l’Europe

Publié le 25 mars 2020 - par - 59 commentaires
Share

Désolé pour les sentimentaux nostalgiques des casques à pointe, et du mythe de l’Europe de la paix sous domination allemande, mais la vérité doit être dite.

Ce qui se passe en Italie, en Espagne et très probablement bientôt en France n’est pas uniquement la conséquence d’un hasard, ou d’une pandémie aléatoire.

L’austérité imposée par l’Allemagne aux pays du Sud a laminé nos systèmes de santé, nos capacités médicales, nos capacités industrielles, avec les résultats, les pénuries et les dramatiques impasses industrielles que nous sommes malheureusement obligés de constater aujourd’hui. Mais aussi avec les morts que nous comptons par milliers.

Les politiques imposées par l’Allemagne tuent au sud de l’Europe.

La politique monétaire imposée par l’Allemagne nous a ruinés. L’euro est une monnaie allemande introduite à la parité toute ronde de 1 Euro pour 2 deutschemarks. Introduit à 1,17 dollars pour un dollar et poussé artificiellement pendant des années à 1,50 dollars, l’euro a ruiné les économies des pays du Sud, pénalisé nos exportations et favorisé les délocalisations au détriment de nos peuples. C’est très clair, la politique monétaire imposée par l’Allemagne et consentie par nos gouvernants a ruiné nos industries et nettement avantagé les siennes.

La politique monétaire facteur aggravant de la mondialisation. Dans le même temps, cette politique monétaire imposée par l’Allemagne a favorisé les exportations de ce pays dont l’industrie d’amont et haut de gamme lui a permis d’équiper les pays émergents de la mondialisation, en machine outils et chaînes de production industrielles, en biens de consommation haut de gamme pour la classe riche émergente ; en Chine notamment. 

Grâce à la politique monétaire qu’elle nous a imposée, l’Allemagne a été doublement bénéficiaire de la mondialisation qu’elle a favorisée et aggravée. En ruinant ses concurrents européens, les obligeant à délocaliser, en exportant sa technologie vers la Chine qui maintenant nous renvoie non seulement ses chinoiseries à deux balles, mais aussi sa pollution et ses virus.

Des renoncements liés à la peur qu’inspire l’Allemagne. C’est pour des raisons historiques liées à la crainte qu’impose ce pays expansionniste, toujours à la recherche de son Lebensraum, pour sauver la paix face aux tragédies que nous a toujours imposées ce peuple belliqueux, que Giscard puis Mitterrand ont accepté de tout concéder à l’Allemagne. On en mesure maintenant les conséquences finales sur tous les plans.

Vienne, mémorial contre la guerre 

Un rapport pathologique à la dette.  Il faut savoir qu’en allemand, la dette et la faute se disent de la même manière : schuld. Cela révèle un rapport quasi pathologique à la dette, à la faute, à la punition. La punition, strafe, dans le sens décrit par Sacher Masoch. La punition jouissive pour soi-même. Car les Allemands ont aussi inventé la masochisme. Ce n’est pas non plus par hasard que Freud a inventé la psychanalyse en pays de culture germanique, cela s’est imposé à lui comme une évidence face à l’omniprésence des pathologies. Ich bedauere sehr.

Et cela ne date pas de la crise et de l’hyper-inflation des années 20/30. Ce rapport pathologique à la dette, à la faute, à la punition, est consubstantiel à l’âme allemande et bien antérieur à la crise de 29. Différence fondamentale entre calvinisme et catholicisme romain. Les peuples germaniques ne sont pas devenus protestants par hasard.

L’austérité budgétaire imposée par les Allemands névrosés de la dette a ruiné les services publics de nos pays avec les conséquences dramatiques que nous observons. En France, en Italie, en Espagne, les services de santé et les hôpitaux ont été sacrifiés pour apaiser les Allemands dans leur rapport pathologique à la dette.

Le modèle allemand en bout de course face à ses contradictions. L’Allemagne se dit riche, mais les Allemand sont souvent pauvres et ils vivent souvent très mal. Qui a envie d’aller passer sa retraite en Allemagne ? Les Allemands se disent écologistes, ils ont arrêté leurs centrales nucléaires, ils ont piqueté leur pays d’éoliennes, mais leurs industries tournent grâce à la lignite qui pollue plus que tout et qui envoie des nuages de particules fines jusque dans la bassin parisien lors des retours d’Est.

Extraction du lignite et usine électrique en Allemagne.

L’Allemagne se dit riche, mais le bilan de la Deutsche Bank est perclus d’actifs fictifs sans compter ses engagements hors bilan intenables. La Deutsche Bank porte 13 fois le PIB de l’Allemagne en produits dérivés dont on va voir maintenant ce qu’ils valent. (Bald die Strafe). Paradoxe des paradoxes, pour sauver la Deutsche Bank, prima inter pares, la BCE va imprimer des wagons de fausse monnaie, ce qui va nous conduire tout droit à l’hyper- inflation que les Allemands redoutent tant. Comme quoi, on finit toujours rattrapé par ses démons.

la-deutsche-bank-bombe-financiere-a-retardement-jean-christophe-hauguel

Enfin le système de santé allemand en est à tricher sur le nombre de morts du Coronavirus. La méthode statistique allemande consiste en effet à faire disparaître les morts de plus de 65 ans qui ne sont pas recensés. Ainsi, le miracle allemand donnerait 10,4 fois mois de morts par rapport au nombre de contaminés que dans les pays voisins. 

Un gros contentieux qui va devoir se purger. L’Allemagne n’est pas la seule responsable, nos gouvernements capitulards le sont aussi. Toutefois, les politiques budgétaire, monétaire, mondialiste, sans-frontiériste imposées par l’Allemagne à ses voisins du Sud ont très largement contribué à créer le conditions de la catastrophe à laquelle nous assistons. L’Allemagne nous assez plumés, elle nous a assez imposé son arrogance et sa domination.

Après cette crise, nos peuples vont devoir se libérer à la fois de leur classe dirigeante, mais aussi de la tutelle de l’Allemagne.

La crise du Coronavirus va nous livrer l’occasion d’une purge globale.

Martin Moisan

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
alphonse

anti boche compulsif, essayez l’hydroxychloroquine peut être que ce remède miracle sera efficace contre certaines affections mentales

UltraLucide

Restez donc dans votre utopie d’une Allemagne devenue pour l’éternité amie de la France par la grâce d’une Union Européenne devenue bisounoursland, en vous persuadant que le déni du réel que vous pratiquez n’est pas une affection mentale. Auf wiedersehen doktor Freud.

POLYEUCTE

L’Allemagne a toujours protégé son propre jeu. Elle a eu raison !
Mondialisation ? Oui ! A son avantage. Mais veillant à ses finances et à son industrie.
Pas loin de l’Equilibre budgétaire, et 250 Mds d’excédent commercial.
Les Pays du Sud, dont Nous, ont fait tout le contraire.
Nous avons eu de Gaulle, vite oublié…
Ils ont eu Schröder, sur le même chemin….

Laurent

Un nazi, un collabo et un agent de la CIA voilà les pères fondateurs de l’union européiste et certains s’étonnent de voir la Germanie et son reichmark dominer l’Europe après avoir ruiné les États du sud !

alphonse

Moi qui croyait que notre problème majeur était les mahométants et les nombreux traites qui les ont aidés à s’ installer chez nous. Ce n’ est pas les Allemands qui ont tout fait pour cela, je dirai même qu’ ils n’ étaient pas très chaud pour une Europe envahi par le tiers monde, mais j’ ai dû me tromper certainement et je ne dois pas voir les ubtilités d’ analyse de certains, malgré tout on a beau tortiller du cul, j’ ai du mal à comprendre ou vous aller… à moins que …

alphonse

Pour sûr on ne peut que constater la poursuite du même projet politique nazi, dans l’union Européenne d’ auhourdhui

Jonathan Zaroff

Non, on n’en est tout-de-même pas là, le problème d’aujourd’hui étant une nouvelle idéologie – le mondialisme – qui se sert de l’UE comme d’un marche-pied. Et en Europe, ce problème se complique d’un état de « l’Union » qui veut en plus tirer la couverture à lui (l’allemagne).
Les mahométans ne sont pas notre seul problème mais la mondialisation, en ouvrant toutes les portes, a mis au jour plus de problèmes et nous devrions faire davantage attention.

Anonyme 1

Ha, ha, on le voit venir, le pathétique Macron qui joue à l’empereur romain : il veut la mutualisation des dettes des pays de l’UE , sous le nom de  » coronabonds »!
En avant l ‘ UE RSS !

PHIPHI

la France monarchique a été le plus grand pays d’Europe et donc du monde.
Depuis la « république, est un enchainement d’échecs, à commencer par les brillants résultats de monsieur buonaparte
le mythe de pays du sud est une excuse

jirel

tiens l’anti allemand de service. rejeter sur les autres vos faiblesses et vos tares vous savez faire, comme les musulmans finalement. Allak Agbar !

Phil93

autant je ne suis pas d’accord sur le fait de continuer à penser que les allemands sont nos ennemis (d’ailleurs Mr Moisan dit bien que le peuple allemand ne profite pas de la richesse de leur pays) autant je ne comprends votre remarque débile car cet article est rigoureusement exact!.
vous êtes comme ces guignols qui critiquent le physique du Dr RAOULT au lieu de regarder ses travaux dignes d’éloges…
Je ne comprends même pas que le modérateur laisse passer votre message qui n’apporte RIEN, strictement RIEN à la discussion !!!
vous êtes l’anti Moisan de service.Rejeter sur mr Moisan vos tares et vos faiblesses c’est tout ce que vous faîtes, comme les musul….non la fin de votre phrase est vraiment trop débile !!!

Anonyme 1

Vous ne comprenez pas que le modérateur laisse passer un commentaire négatif sur cet article.
Finalement vous êtes bien un  » mougeon », sponsorisé par la république froncaise , celui qui a remplacé les descendants de Voltaire dont il est inutile de vous rappeler la réflexion sur la liberté d’expression.

Phil93

vous ne faites pas un commentaire négatif sur l’article mais sur son auteur !!!
réveillez vous bordel !!
où sont vos arguments, vos preuves, vos liens internet, vos références ?
ici on ne voit que votre connerie débile et rien d’autre !

Kancau11

Hier soir j’ai vu tardivement un reportage sur la ville de CRÉMONE en ITALIE, pas un seul des malades de l’hôpital n’est ressorti sur ses jambes, ils sont malheureusement tous sortis les pieds devant.

Lynx

Vous pensez en baver avec Merkel ? Mais enfin ouvrez les yeux : l’Allemagne porte l’Europe à bouts de bras ! Attendez de voir un successeur moins francophile qui laisse tomber la France et vous verrez

Jonathan Zaroff

Là, ce n’est même plus de la bêtise, ce n’est même plus de l’aveuglement, on est au-delà de la mauvaise foi !
L’allemagne ne porte pas l’Europe à bout de bras, elle l’exploite et la domine à fond !
Nous avons déjà – au cas où ne l’auriez pas remarqué, ça non plus – un président qui est un anti-français et qui s’occupe déjà de la France aussi mal que possible.

Je ne sais pas quel genre de problème vous avez, vous, mais putain vous êtes grave !

Claude Germain V

Vous avez la réponse :
1–Supposons que la capitulation Allemande ne soit qu’une armistice. le III Reich aurait donc signé un traité de paix le laissant comme autorité (toujours) légitime sur l’Allemagne, la Pologne et l’Autriche. La Cour constitutionnelle de Karlsruhe a, le 31 juillet 1973, précisé que le III Reich a survécu à la guerre de 45. C’est ce qui transparaît du préambule des articles 16, 23, 116 et 146 de la loi fondamentale (Allemande). Selon la jurisprudence de la Cour Constitutionnelle, le Reich allemand a toujours une capacité légale (BVerfGE 2, 266(277) ; 3, 288(319f); 5, 85(126); 3, 309, 336, 363), mais pas de capacité juridique, par manque d’organes légaux et institutionnels. Les gouvernements actuels ne sont que transitoires.

Phil93

Jirel , assume: arrête de changer de pseudo à chaque message !

🇫🇷 ANCIEN COMBATTANT AFN 🇫🇷

Elle ressemble étrangement à Adolf.

Suis-je le seul à le constater?

pauledesbaux

non à une pomme flétrie plutôt…..

Marnie

Le but de Angela est semblable à celui d’Adolf. L’Allemagne reste un danger permanent au même titre que l’islam : la peste et le choléra.

Anonyme 1

Elle reste un danger pour les bons à rien jaloux de ses qualités. Elle suscite de la part de ces jaloux la même hostilité que les peuples du tiers- monde surtout musulman éprouvent à l égard de l’Occident.

Irminsul

Je serais curieux de savoir ce qu’un morphopsychologue penserait de ses rides tombantes à la commissure des lèvres : signe de mépris ou d’arrogance ? Sans doute les deux à la fois !

Eric des Monteils

Il manque la moustache . . . bien que l’on a pas envie d’aller voir plus bas !

Phil93

y’a des photos nues de merkel du temps de sa jeunesse quand elle fréquentait les plages nudistes … ;-)

Phil93

non. moi aussi je me suis fait la réflexion qu’avec des cheveux en brosse et une moustache à la charlot elle aurait le visage d’Hitler !! ;-)

florence

mais dans un autre genre hitler est toujours la ainsi que tous les cons dont les neurones degenerés se laissent manipuler quant a l europe c est pas en rajoutant la macedoine et l albanie que ca va arranger les choses ouioui c est la derniere magouille union macron allemagne……..encore de belles cultures et nombreuses chances pour les francais qui bien entendu ne se rendent compte de R I E N

Eric des Monteils

Les premiers pays radicalement musulmans qui rentrent en UE, comme s’il y en avait besoin. Et on vient nous dire qu’il n’y a pas de complots ?

François Desvignes

Nous ne devrions pas penser en termes de personnes et/ou de nations mais d’idéologie.

Merkel incarne l’Allemagne qui croit en la religion du mondialisme.
Macron incarne la France qui croit aussi en la religion du mondialisme.

L’Allemagne et la France sont victimes du mondialisme : l’Allemagne mourrait sans la France et la France meurt du mondialisme

L’Allemagne et la France en fait sont déjà mortes du mondialisme et le mondialisme est mort de la ruine de l’Allemagne et de la France surendettées à cause du mondialisme.

Ainsi, le coronavirus a été le révélateur de cette mort à cause de la dette et la dette à cause du mondialisme.

Plus rien ne sera jamais plus comme avant : Attali est mort

Marnie

Pas encore mort Attali et il peut continuer à nuire bien malheureusement.

Jonathan Zaroff

Vous vendez la peau de l’ours avant de l’avoir tué.
Le coronavirus pourrait bien, au contraire, être un accélérateur de la mondialisation, en servant de prétexte aux gouvernements pour prendre toutes sortes de mesures à l’échelle mondiale qu’ils n’ont pas encore l’occasion ou le moyen de prendre.
Commencez plutôt par lire l’article d’Albert Nollet :
https://ripostelaique.com/le-jour-dapres-le-coronavirus-cela-sera-comme-avant-pauvres-niais.html

N’attendez pas que le mondialisme meurt de sa belle mort mais faites le mourir en vous soulevant contre les mondialistes qui vous gouvernent !

Phil93

« Plus rien ne sera jamais plus comme avant « :
c’est exactement ce qu’avait dit obama en devenant président.
puis il a dit qu’il ne poursuivrait pas en justice Bush pour sa guerre illégale en Irak basée sur des mensonges, guerre qui a fait tuer 4500 américains et anglais et un million d’irakiens.
il a eu le prix nobel de la paix pour sa déclaration de paix qu’il allait faire avec les peuples musulmans puis il a attaqué la Lybie et la Syrie via ses amis anglais et français à qui il donnait armes et renseignements…
Non, rien ne changera. Comme pour le scandale du sang contaminé on aura au mieux un procès qui durera 35 ans, le temps de laisser mourir un maximum de témoins et que la génération se renouvelle et cela débouchera sur un non lieu.

JOSEPH D ARIMATHIE

mon grand pere disait : les boches chercheront a vous faire en temps de paix ce qu ils n ont jamais pu nous faire en temps de guerre ! c est un pays de vieux orgueilleux dechus . lequel dirait en public : je suis fier d etre allemand ? la svastika tatouee sur leur ame et leur esprit ; ils ne pourront jamais l effacer. car ce sont les memes apres la capitulation qui ont repris le chemin de leurs industries ; les memes qui ont plebiscite le peintre en batiment qui se prit pour dieu ! leur race dite aryenne est en train de crever car ils n interessent personne . on oubliera jusqu a leur nom ….

Jonathan Zaroff

Non seulement ce que vous dites est vrai, mais c’est l’un d’entre eux qui nous en fournit la preuve. C’est un politologue du nom d’Arnulf Baring qui a écrit dans son livre « Deutschland was nun ? » publié dans les années 90, après l’effondrement de l’URSS : « l’allemagne va pouvoir faire économiquement à l’Est ce qu’elle n’a pas pu faire avec deux cents divisiions ».
Les faits sont là, tangibles, vérifiables, mais malheureusement, comme dit Florence, les français ne se rendent compte de RIEN.

C’est même pire que cela : en plus de n’être que des niais pour plus des trois quarts d’entre eux, ils sont tous animés de la PEUR de l’allemagne, et ils recherchent les bonnes grâces des teutons en s’imaginant pouvoir ainsi vivre en paix. L’esprit de Münich et de la collaboration est toujours bien là !

Anonyme 1

C’est la voix de la Russie qui parle là ?
Vous regrettez votre magnifique RDA ?
Pour des raisons indépendantes de ma volonté, j’ai eu l’occasion de connaître l’Allemagne il y a très longtemps, et j’ai pu constater que les Allemands sont très loin d’être les monstres que vous décrivez.
Je vous avoue que j’ai bien plus peur de l’incurie française.

Jonathan Zaroff

Qu’est-ce que la Russie et la RDA ont à voir dans ce que j’ai écrit ? J’ai cité un auteur de la RFA, qui est aussi un auteur d’aujourd’hui (en vie actuellement) et qui a écrit noir sur blanc que votre chère allemagne allait pouvoir conquérir économiquement cette Russie qu’elle n’avait pas réussi à terrasser en l’attaquant avec 200 divisions en juin 1941 (opération Barbarossa, je précise puisque vous me semblez avoir oublié un peu vite l’Histoire…).

Il y a néanmoins un point sur lequel je vous rejoins : le vrai problème est finalement l’incurie française. Les allemands ne sont forts que parce que nous sommes faibles.

Anonyme 1

Relisez- vous, vous verrez ce que cela a à voir.
Je n’ai aucune goutte de sang germain, aucune famille germaine, j’ai vécu en vrai la réalité allemande, certes il y a très longtemps, et j’en tire honnêtement les conséquences, c’est tout. Quant à la Russie bolchevique, des generaux alliés ont voulu profiter de la défaite de l’ Allemagne nazie pour aider le malheureux peuple russe à se débarrasser de ses dirigeants criminels, hélas ils n’en ont pas eu l’occasion, livrant ainsi tout l’est européen à l’horreur communiste.  » ils ne sont forts que parce que nous sommes faibles » vous ne leur attribuez aucune qualité, vous êtes donc dans l’irrationnel.

Jonathan Zaroff

Je n’ai pas besoin de me relire. Mais vous, je crois que vous avez besoin d’apprendre à lire.

Anonyme 1

Que leur reprochez vous au juste ?
Pensez- vous que la République Française est exempte de reproches dans la survenue des guerres qui l’ont opposée à l’Allemagne ?

Anonyme 1

L’Allemagne n’a pas à payer les pots cassés de la gabegie française.
La situation sanitaire en France est de la responsabilité exclusive des dirigeants français.
La corruption, le jemenfoutisme, l’action délétère des syndicats français, les sommes gigantesques dépensées pour l’Ame, le tourisme médical, la fraude à grande échelle tolérée, c’est la faute de l’Allemagne ?
La dette, un bienfait ? Oui, pour la Finance.

Mireille

Bien d’accord avec vous. Il est facile de trouver un bouc émissaire quand rien ne va plus, en l’occurrence toujours l’Allemagne. La France victime de ses faiblesses, vous les avez cités, l’Ame, le tourisme médical , les fraudes, l’état de la sécurité sociale, les médicaments qui étaient remboursé qui ne le sont plus, sous le prétexte dit, ‘médicaments de confort’. L’état des hôpitaux, qui rassemblent plutôt à ceux du tiers-monde. Pour peu on se croirait à Lambaréné avec le Dr. Schweitzer.
À lire les posts haineux de certains, qui se croient toujours et encore en 1940, quoi que l’on dise, l’Allemagne est , et restera l’ennemi héréditaire ,qu’il faut abattre à tout prix, pour excuser les faiblesses des dirigeants de ce pays.

Anonyme 1

Eh oui, la pénurie de masques et de tests, dont le coût est pourtant minime dans le budget dédié à la Santé, c’est la faute à  » l’austérité budgétaire » du sale boche !
« L’austérité budgétaire » faut oser le dire alors que la France est championne des dépenses publiques et de la dette. Non, il s’agit de gestion de République bananiere, c’est tout !

Olivia

Anonyme 1 : je partage votre analyse. Pourquoi rejeter sur les autres les fautes de nos dirigeants ? La liste de ce que vous pointez du doigt suffit à elle seule à couler un pays. Ce qui tue c’est : le refus de voir les réalités en face, la culpabilisation sans fin, l’acceptation de se laisser marcher sur les pieds pour prouver que l’on n’est pas un raciste… Combien de nos concitoyens sont dans cet état d’esprit ? Prêts à être dévorer avec leur consentement. Au sortir de la pandémie qui (?) osera parler du vol des masques et de tenues de protection par les hordes de racailles ??? De l’absence de ces protections, nos soignants en crèvent pourtant – et les vendeurs de drogues, couverts de masques et de blouses nous narguent en ricanant dans les zones de non-droits…

Jonathan Zaroff

à Anonyme 1, Mireille et Olivia :
Relisez l’article de Martin Moisin ! On ne vous dit pas que tout est de la faute de l’allemagne. Que Létron et sa bande de sbires ne soient que des incapables incompétents, qu’ils aient pris de très mauvaises décisions, etc, personne n’en disconviendra.
Martin Moisan a seulement mis le doigt sur la responsabilité de l’allemagne en amont, directement ou indirectement, dans la pénurie de moyens hospitaliers dont souffre la France, sachant qu’elle est une conséquence directe de l’inflation de notre dette publique et des coupes budgétaires qui s’en sont suivies, elle-même conséquence de la politique monétaire que l’allemagne a imposée à l’Europe.
Pourquoi l’allemagne qui n’a pas souffert de cette politique a infligée aux autres n’a-t-elle pas nos problèmes ?

Mireille

Elle n’a pas les mêmes problèmes que nous, par ce qu’elle gėre mieux le pays. Malgré les 2 millions d’envahisseurs. Il y aurait aussi peut-être une pointe de jalousie, par rapport à sa réussite économique. Chaque progressiste qui se respecte continuera à bénir, les délocalisations massives, le désarmement militaire et sanitaire, ( cité plus haut Ame) et à maudire les populistes.

Anonyme 1

Avant l’euro, l’Allemagne était déjà bien plus développée que la France.
Avec la disparition de l’ UE et de l’euro, disparition que je souhaite également, il en sera de même, surtout si le système politico-économique de la France reste le même.

Olivia

Merci pour ces explications. J’avoue que les problèmes économiques me dépassent. Pour tout dire ce n’est pas ma tasse de thé…

Elsasssezession#

Je ne prendrai certes pas la défense de Mutti Stasi, mais vous avez tout faux avec votre pseudo analyse économique et monétaire. Plaçons nous plutôt dans l’optique politico culturelle, à l’éclairage des atouts et des faiblesses inhérentes aux deux nations. Les vertus millénaires de l’Allemagne, discipline, sens inné de l’ordre, ténacité dans l’adversité, acharnement au labeur, prévoyance et économie ont fait de longue date la différence! Pour conclure, la vague de fond de l’aspiration des provinces perdues au retour à la Mère Patrie devra elle aussi être prise en compte. Le livre de l’Histoire n’est jamais fermé!

Claude Germain V

@Mireille , mille regrets …..Bla et Bla et Bla ……….. les dements-verts eelv et consort qui ont réussit en Allemagne a faire refonctionner les mines de charbon vont subir la démence des dirigeants français qui sur ordres de Bruxelles-écolos ont lancé maintenant l’idée de fermer rapidement 14 centrales nucléaires , fermetures qui vont faire fermer et exploser l’alimentation en courant de l’Europe , car n’oubliez pas que la France alimente en période de froid , la Belgique , la Hollande , l’Allemagne , l’Italie et l’Espagne en manque d’énergie .pendant que les fous-déments d’écolos imposent des éolmerdes et autres saletés inutiles sur la terre de France .Eolmerde qui ne seront JAMAIS rentabilisée car c’est impossible et pire IN-RE-CI-CLA-BLES car on ne peut éliminer des pales HS

Jonathan Zaroff

Oui, l’allemagne a mieux géré ses affaires que nous les nôtres.
Et je vais vous dire pourquoi (résumé en une phrase) : de 1945 à aujourd’hui, l’allemagne a mené une politique NATIONALE de redressement alors que la France jouait une carte INTERNATIONALISTE, consistant à la fois en la création de l’UE et du – tout aussi illusoire – « axe franco-allemand ».
La France s’est défaite pour faire l’Europe quand l’allemagne se refaisait (sur notre dos !).
Plutôt que dire BRAVO, vous feriez bien de nous écouter quand on vous dit ATTENTION !
Et plutôt que de nous reprocher de la JALOUSIE, vous feriez mieux de nous remercier de notre LUCIDITE !

Anonyme 1

La coupe budgétaire ?
Ben oui, mon bon Monsieur, faut bien financer les sommes gigantesques englouties pour financer le nombre de parasites de tous poils qui sévissent en France comme les syndicats marxistes œuvrant à la destruction de notre économie, la presse et le cinéma subventionnés , les millions d’associations bidons , les intermittents du spectacle troubadours du gauchisme, les centaines de milliers d’emplois fictifs dans les banlieues ( mais pas que dans les banlieues), la fraude sociale à grande échelle, les chômeurs professionnels, le traitement de la délinquance, liste non exhaustive.
Quant au milieu médical et hospitalier .
Je préfère ne pas en ajouter en ces temps difficiles.
Une chose : l’état d’un pays, lorsqu’il n’est pas en dictature, est le reflet de son peuple.

FCC Cercle Légitimiste de France

Après les Brexit, le très prochain Italexist marquera la suite avec le Grècexit, le Frexit, l’ Espanexit et le Portexit: l’ Europe du Mare Nostrum dans le droit fil de cette analyse.

pauledesbaux

oh combien d’accord avec VOUS M. de la CONQUILLA, nous ne sommes pas les seuls à le vouloir, l’espérer fermement ….

Jonathan Zaroff

Il faut espérer que cette crise aura pour effet d’ouvrir les yeux aux pays du « Club Méd » comme disent nos « amis » allemands.
J’espère que l’Italie sortira de l’UE, et que suivront la Grèce et le Portugal. Ainsi, nous pouvoir espérer voir imploser cette construction artificielle et démoniaque, qui n’a « d’union » que le nom.

Anonyme 1

Les Italiens, ni les Espagnols, n’ont d’affection particulière pour nous. Je pense même qu’ils préfèrent les Allemands. Allez faire un tour à la frontière italienne, vous verrez…

Anonyme 1

Vous verrez lorsque des automobilistes italiens s’amuseront à coincer votre car de tourisme avec force insultes anti françaises à l’appui.

Claude Germain V

Que D… vous entende , vive le ROI ! et gloire a DIEU !

denfer VICTORIA

Salut Mme!!! Oui vous qui êtes sur la photo en haut de l’article…..
Mon ami d’enfance Zouzou l’Africain que vous avez reçu les bras grand ouvert chez vous en Allemagne , m’a dit ce qu’il pensait de votre accueil.
Et surtout c’est garanti que vous ne serez pas déçue….
https://external-preview.redd.it/vxPXEGgL4v8mCGw06IFGsmJNtqWQg-z60xQQ79dHKPY.jpg?auto=webp&s=db7685262e9b352a4888e547f52a244e2ea2cb9f