1

L’autre combat de Brichel : les circuits courts

« La France doit rentrer collectivement dans une logique de sobriété ». Exemple pour nous tous, Brichel fait ses courses à vélo.
Son premier combat, ce sont les ados ! Surtout de moins de 15 ans.
Les Français ne sont jamais contents. On leur offre Sibeth et ses pyjamas de guignol, ils se plaignent !! Un ministre de la justice plus élégant qu’Hubert de Givenchy lui-même, ils rouspètent.
Raquel Garrido ne convient pas non plus, ils trouvent toujours de quoi rouspéter.
Vous ne voulez tout de même pas que Brichel se balade en Adidas ?

D’ailleurs, il ne mise sur aucune marque américaine ni asiatique, rien que du circuit court.

Un exemple : distance entre la maison Vuitton et l’Elysée : 7 minutes, à pied. Brichel n’a qu’à enfiler ses pompes 44++ pour aller faire un bisou à son grand ami Louis qui, d’ailleurs, n’est jamais trop fier pour venir lui-même lui déposer les tenues empruntées. A vélo, s’entend.
« Je suis l’épouse d’Emmanuel, pas celle du président », aime-t-il déclarer. « Je ne me sens pas du tout première dame. (Nous non plus, d’ailleurs). Vous savez, cette responsabilité qui vous „tombe“ (cela doit être très dur…) dessus de représenter l‘élégance à la Française. Moi, je vis une vie normale. Je rencontre des gens. Je n’ai pas changé ma manière de vivre ». D’ailleurs il cuisine régulièrement dans leur petit nid d’amoureux aux délicieuses odeurs de couenne fumée.

Il ne nous coute pas un sou ! Pour commencer, tout lui est prêté ! presque tout….
En 2019, Brichel n’aurait cessé de briller partout, conseillée par « son » styliste Mathieu Barthelat Colin qui a fait de lui une icône qu’il rémunère, sur ses propres deniers. Vous voyez !
Preuve évidente de l’écologisme de Brichel, le styliste travaille lui- même Rue SAINT HONORE! A deux pas. On est entre voisins……
Depuis son arrivée à l’Élysée, Brichel personnifie le chic à la française et excelle dans ce registre. Il s’autorise à porter des jupettes ou des tenues décontractées, le tout avec beaucoup d’élégance.

Une audace qui lui réussit. Audace ! Un peu comme s’il escaladait le Mont Everest ou se lançait dans la traversée de la Manche à la nage….

Chacune de ses apparitions est scrutée partout dans le monde.
Existe-t-il, quelque part en France, un cercle d’initiés, de défenseurs, de véritables adorateurs… ?

Faute de quoi, il ne reste qu’à le fonder, sous le nom de : ilovebrichel.fr

Anne Schubert