1

L’avenir de Callac du cocolabo Rolland : capitale du rodéo urbain

Vous l’attendiez, voici la réaction du maire cocollabo de Callac, à mon avis et c’est le mien, le référendum local, vous pouvez l’attendre.

Est-ce le voisinage du Guingamp de Le Graët ? Force est de constater, qu’il a une bonne tête à ne pas laisser traîner les enfants dehors. Rien que tu le vois, tu sens le boute-en-train, l’ambianceur de Fest-noz, paraît aussi, que pour arrondir ses fins de mois il fait sucreur de fraises à Plougastel.

Le cocollabo, attention c’est un convaincu, sa devise est «Traître jamais, plutôt mourir !», mourir je crois que c’est bien engagé !

Il attend avec impatience l’arrivée du troupeau de clandos et il l’annonce, ils auront un travail ! Les 18% de chômeurs locaux seront en joie d’apprendre qu’il y en avait à profusion. Après, faut le dire, ce sont tous des fainéants, alors que le clando ne rechigne pas à la tâche et ne proteste pas, ah si tout le monde était comme eux !

Dans la commune, il y a déjà des familles venues en éclaireurs, le cocollabo maire, dans son élan verbal, nous en apprend une bien bonne, ils sont désœuvrés et ne parlent pas français.

Désœuvrés ça se comprend, on les a déportés dans un bled de ploucs où y a même pas une vieille à détrousser et violer, ni de assez de clients de came frelatée. On leur avait promis Paris 2024 et ses merveilles, ils se retrouvent à Callac/Lisier et ses péquenots ! C’est pas un traitement humain !

Je me demande d’ailleurs s’ils ne devraient pas porter plainte devant la CEDH, leurs droits fondamentaux n’ayant pas été respectés. Faut les comprendre, ils s’attendaient à autre chose, le dépliant publicitaire a été mensonger ! Y a de l’arnaque, votre honneur !

Dans sa générosité, avec le pognon des cons d’électeurs, il va leur donner des cours accélérés de français. De toute façon, les clandos ne demandent pas grand-chose, juste connaître le vocabulaire essentiel pour se débrouiller dans la vie :

  • CAF
  • Sécu
  • Allocs
  • CCAS
  • A.M.E
  • Assistante sociale
  • Réfugié
  • Raciste
  • Sulkoran nique ta race
  • Plus français que toi
  • J’ai des droits
  • Et enfin, avocat

Ceci dit, je trouve que le Cocollabo de Callac et la rombière Marie-France Cohen, Miss sucettes Bio, manquent d’ambition.

Cette ville, je lui vois un grand avenir, par exemple, en en faisant le centre mondial des rodéos urbains. Avec spectacle permanent 7/7 jours et 24/24h, tu transformes Callac en le Puy du Fou des scooters volés, tu relances l’économie locale et t’en fais une fierté régionale !

https://twitter.com/i/status/1571102703610368000

S’ils suivent mes conseils, Callac sanctuaire du rodéo, va éclipser Sainte Anne d’Auray.

https://youtu.be/IEdP1f2h0tE?list=PLDC7B809BADFA3716

Paul Le Poulpe