L’avenir de l’Europe, c’est l’axe Pologne-Hongrie-Tchéquie-Slovaquie

Publié le 27 août 2017 - par - 35 commentaires - 2 250 vues
Share

Rien ne fera reculer le groupe Visegrad, ces quatre pays de l’Est opposés à tout quota d’immigration qui serait imposé par l’UE.

Pologne, République tchèque, Slovaquie et Hongrie, résistent à toutes les pressions et critiques des illuminés de Bruxelles, qui bradent notre identité et notre culture à tout va, comme s’ils avaient honte d’être Européens.

Non seulement les menaces et le chantage aux aides européennes de Merkel ne sont d’aucun effet, mais ces peuples homogènes, qui ont connu le joug soviétique et gagné leur liberté, n’accepteront jamais d’aliéner à nouveau leur souveraineté.

Ils ne sont pas avachis et ramollis comme les démocraties occidentales, après 70 ans de paix et de progrès social. Les souffrances et la misère, ils s’en souviennent.

Il y a 30 ans ils subissaient encore les oukases de Moscou.

Pas question de subir aujourd’hui les diktats de Bruxelles ou Berlin !

La ténacité et le courage des dirigeants de ces pays, qui ont une haute idée de leurs responsabilités et entendent défendre leur peuple contre tout danger potentiel, méritent notre respect. Quel contraste avec la lâcheté et la démission des dirigeants de l’Ouest !

Tchéquie

De passage à Salzbourg en Autriche, pour y rencontrer Emmanuel Macron au sujet du dossier des travailleurs détachés, le Premier ministre tchèque a rappelé que son pays ne voulait pas accueillir plus de musulmans.

« Lorsque nous observons les problèmes dans les autres pays européens, nous, en Tchéquie, ne voulons pas plus de musulmans » a t-il dit.

« Nous aimerions vraiment que l’Europe protège mieux ses frontières extérieures. L’accueil des réfugiés devrait toujours faire partie de la compétence des États-nations. En Europe, nous voyons trop souvent des problèmes avec l’intégration de personnes qui proviennent d’autres milieux culturels ou religieux, »

Il y a 22.000 musulmans en Tchéquie.

Hongrie

Le portrait de Viktor Orban, que la presse occidentale traîne dans la boue à longueur de journée, n’est plus à faire. Les patriotes le connaissent.

Si son référendum de 2016 sur l’immigration n’a pas atteint les 50% de participation espérés, chez les votants, le “non” aux quotas voulus par l’UE a cependant obtenu 98,3% des voix !! Un véritable succès contrairement aux commentaires mensongers de l’UE, qui a minimisé l’événement.

Car les 55% d’abstentionnistes, sans le moindre doute possible, auraient voté dans les mêmes proportions et n’auraient jamais renversé le résultat.

Pologne

Un récent sondage nous apprend que 73,5% des jeunes Polonais de 18-24 ans, votent pour des partis de droite anti-immigration. Un jeune Polonais déclarait :

“On ne veut pas vivre le chaos racial dans lequel vous vivez”.

Un autre sondage a mesuré jusqu’où les Polonais étaient prêts à aller pour tenir tête à l’UE. En voici les résultats :

Première question : « La Pologne doit-elle refuser l’accueil des réfugiés en provenance de pays musulmans même si cela devait entraîner la perte des fonds européens ? »

– Oui : 56,5 % (dont 48,6 % de « oui » et 7,9 % de « plutôt oui »).
– Non : 40,4 % (dont 31,4 % de « non » et 9 % de « plutôt non »).
(pourcentage d’indécis : 3,1 %)

Deuxième question : « La Pologne doit-elle refuser l’accueil des réfugiés en provenance de pays musulmans même si cela devait entraîner la nécessité de quitter l’Union européenne ? »

– Oui : 51,2 % (dont 33,4 % de « oui » et 17,8 % de « plutôt oui »).
– Non : 37,6 % (dont 27,6 % de « non » et 10 % de « plutôt non »).
(pourcentage d’indécis : 11,2 %)

Slovaquie

En août 2015, le Premier ministre Robert Fico avait annoncé que son pays n’accepterait que des réfugiés chrétiens, invoquant des « raisons de sécurité », tandis que le ministre de l’Intérieur soulignait « l’absence de mosquées » pour justifier la politique de non-accueil de musulmans.

Et la Slovaquie a adopté, en novembre 2016, une loi dont le but est d’empêcher l’islam d’obtenir le statut de religion officielle.

Telle est l’Europe de 2017. Une Europe largement divisée sur une question existentielle : l’immigration de masse de déshérités, porteuse d’un choc des cultures et des religions pouvant mener au désastre.

En acceptant de perdre leur souveraineté, les peuples d’Europe de l’Ouest jouent avec le feu et avec l’avenir des générations futures.

Ceux qui accablent les pays de l’Est, au ptétexte qu’ils ne se plient pas aux décisions suicidaires de Bruxelles, seraient bien avisés de s’interroger sur deux points.

Primo, alors qu’il y a des agressions quotidiennes en Europe de l’Ouest, il n’y en a pas dans le groupe Visegrad. Un hasard ?

Secundo, entre un Viktor Orban qui donne la parole au peuple sur un sujet vital qui conditionne son avenir, et un Emmanuel Macron  qui refuse de faire un référendum sur l’immigration, sachant que 70% des Français ne veulent plus d’immigrés, lequel est en droit de donner des leçons de démocratie à l’autre ?

Alors assez de leçons de morale et de niaiseries sur le racisme, l’islamophobie et autres foutaises politiquement correctes.

C’est au peuple français de décider de son avenir, pas aux ayatollahs du mondialisme et du multiculturalisme, qui se comportent en dictateurs, sachant qu’ils gouvernent contre la volonté populaire.

Pour les pays de l’Est, la France est devenue un contre modèle de démocratie.

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
SUCCOJA Michèle

Si l’on veut quitter cette France d’abrutis, on sait qu’il ne nous reste que ces quatre pays pour retrouver la liberté. Tenez bon, c’est vous qui sauverez l’ Europe. Merci à la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie et la Hongrie,

yves ESSYLU

Donc on va finir par conclure que le bolchevisme était une bonne école du moins quand on s’en sort vivant
Il est à noter que les mêmes ne comprennent pas qu’il existe encore dans les autres pays de l’UE des individus pour se réclamer de prés ou de loin du marxisme qui a échoué partout

НОВОРОССИЯ

Comme chacun le sait ici, après Juppé, Fillon, Valls et bien d’autres politiques français, Macron a été initié au Builderberg. Si votre anglais le permet, lisez « Behold a Pale Horse » de Milton William Cooper, ancien militaire américain assassiné parce qu’il en savait trop. C’est ça l’Amérique dont beaucoup d’européens commencent à déchanter (grâce à Internet) après des décennies de propagande. Certains trop stupides n’ont d’ailleurs pas encore compris !

dufaitrez

Depuis le temps que je le dis et l’écris ! Des mois, sinon des années…
« Dans l’Europe crépusculaire, le Soleil se lève à l’Est » !
Visegrad est un modèle que l’Europe combat ! Ils ont raison !!!

patito

si , à cette liste , on pouvait adjoindre l’Autriche et la Slovénie ce serait parfait ; d’un coté un monde latin destiné à disparaître et de l’autre un monde aryano-slave tournant le dos à cette déchéance.

Nicolas. L

Malheureusement y a pas que les latins qui semblent destiné à disparaître; hormis l’Autriche la quasi totalité des pays germaniques sont envahis par les extras-européen. L’Allemagne, la Suède, la Norvège, le Danemark, le Luxembourg, la Belgique sont confrontés à un changement de population; l’Angleterre elle est déjà foutue.

Paul

Il faut quand même souligner qu’on voit de plus en plus d’enfourlardés en Pologne..Existe-t-il des projets de lois en Pol ou Hongrie, etc. pour interdire les muz voilées jusqu’aux yeux ? Ils vont se faire bouffer petit à petit aussi ?? La seule longueur d’avance qu’ils aient tient au fait qu’ils n’ont pas accepté des millieurs d’immigrés dans des ZUP dès les années 70.

Pascal Olivier

L’URSS a fait moins de dégâts que l’hégémon américain. La Pologne, la Hongrie, la Tchéquie, la Slovaquie et l’Allemagne de l’est (ex RDA) sont bien moins aliénées que le protectorat ouest-européen. Il suffit de voir ce qu’est devenu ce magnifique pays de résistants qu’était la Grèce après quelques décennies de joug « occidental ».

Pasolini a été l’un des premiers à voir et à dire que ce que l’on appelait naguère la « société de consommation » conduisait à la déshumanisation et à la destruction des identités, des âmes, chose que ni le fascisme ni le communisme n’avaient réussi à éradiquer.

новороссия

L’avenir de l’Europe, redisons le avec feu le général Pierre Marie Gallois qui préfaçait le livre de Henri de Grossouvre publié en 2002 aux Edts l’Age d’Homme, c’est l’axe « Paris Berlin Moscou – La voie de l’indépendance et de la paix ». Voir Viktor Orban se rapprocher de Vladimir Poutine montre bien que cet axe reste une alternative à la réduction anglo-saxonne de l’homme à une marchandise, alors que le NWO n’est pas une source de paix et de sécurité pour le continent européen. Et que l’OTAN transformé en instrument politique est d’abord au service de l’hégémonie mondialiste étasunien. Quinze ans après, ce livre de Henri de Grossouvre est toujours d’actualité !

patphil

l’europe de l’est a bien connu les diktats des communistes soviétiques, ils sont vaccinés, nous devons subir. cherchez lo’erreur

НОВОРОССИЯ

@patphil
Vladimir Bukovski, écrivain et ancien dissident soviétique, écrivait en parlant de l’ U.E. et de ce qui nous attend :
« J’ai vécu votre futur et ça n’a pas marché. »

STUREL

l’Alliance stratégique européenne entre les PEUPLES aryens germains , ibères , celtes ,latins et scandinaves de l’Europe Occidentale et les Aryens slaves d’Europe centrale, des Balkans et de la grande Russie est a l’ordre du jour pour asseoir la défense de l’Europe contre la Turquie , la nettoyer des islamiques , réaliser l’Expulsion de l’Islam du continent et préserver les nations européennes des migrants africains et du moyen orient .Ce n’est pas des Commissaires comme Moscovici ou des Sorciers comme Attali et leurs Golems qui accompliront cette Grande Œuvre Européenne , mais des chefs Aryens de la trempe de Poutine , Farage , Orban ,Jean Marie Le Pen etc.. qui peuvent contribuer à la sauvegarde de la civilisation européenne aryenne et chrétienne contre ses Ennemis

Kounnar

Après trois ans et demi sur place (Pologne) nous envisageons d’acheter quelque chose et de ne plus revenir, même épisodiquement en France …
66% des Français ont choisis qu’ils assument …

Paul

Salut Kounnar, Ne trouvez-vous pas qd même qu’on voit de plus en plus de voilées intégrales dans le pays de Jean-Paul II ?

BALT

Jacques Guillemain, Mon général, lancez une pétition pour un référendum concernant l’immigration.

pauledesbaux

oh OUI c’est la VOX POPULI qui comptera sommes-nous en démocratie ou crasseuse ?

Lionel

« Car les 55% d’abstentionnistes, sans le moindre doute possible, auraient voté dans les mêmes proportions et n’auraient jamais renversé le résultat. » C’est d’ailleurs pour ça qu’ils n’ont pas voté! C’est pratique, la politique-fiction, on peut faire dire ce qu’on veut aux gens!
« 70% des Français ne veulent plus d’immigrés »: pourrait-on connaître les références de ce sondage? De même pour l’affirmation selon laquelle il n’y a « aucune agression quotidienne » dans le groupe de Visegrad ». Merci!

ADLER

Voilà des pays qui ne se laisseront pas influencer ou faire. Bravo !!! Par contre nous nous allons nous soumettre à ce flux désastreux composé d individus fainéants, assistés, qui ont une paire de couilles a la place du cerveau, qui n ont qu’ une envie quotidienne : FORNIQUER. Lorsqu ils vont être lâchés, ça va être l orgie.

FRANCE PILLEE

les habitants de ces pays ont compris ce qu’est le péril sécuritaire, culturel et économique

ruello

la france en particulier est cuite ,si j’avais 20 ans aujourd’hui je rejoindrai la hongrie un de ces pays qui restera chrétien !!

jan le Connaissant

Bon ben, reste plus qu’à ces pays du Visigrad ,de quitter l’EU…
Logique, non ? A moins de vouloir le beurre et l’argent du beurre… et la crémière par dessus le marché !
En tout cas, nous pov’ patriote de l’ouest, cette sécession de pays de l’Est, ça nous aideraient à détruire cette UE..;
Mais bon, la soupe seraient elle trop bonne ?!….

jan le Connaissant

ces  » immigrants  » ne sont pas des déshérités ,mais des musulmans ,porteur de l’ islam fasciste. Rien d’autre !

M. Baarsch

tout à fait d’accord

pauledesbaux

FELICITATIONS a tous ces pays qui resistent courageusement à l’union européenne dont je souhaite qu’elle disparaisse et vite …ils ont tout à fait raison! Par contre ceux qui restent accrochés comme des morpions à cette UE c’est qu’ils ne brillent pas par leur courage afin de s’en sortir dignement et préserver leurs US ET COUTUMES leur NATION leur PATRIE, on peut être européen sans s’affilier à une bande de voleurs avec en tête la MERDE KEL ET SA VICE CHANCELIERE( c’est peu dire) MA QUEUE ROND VIVE LE FREXIT et salopard de sarko qui nous a laissés sans voix au congrès de Lisbonne, lui s’est recasé dans l’import export des migrants……..il est très unioniste européen HONTE A LUI

Sylvie Danas

Il y a longtemps que nous ne sommes plus en démocratie, Jacques, en admettant d’ailleurs que nous l’ayons jamais été. Le rideau est tombé en 1969, avec le départ de de Gaulle suite au « non » au référendum. On peut penser de de Gaulle ce qu’on veut (beaucoup de choses dans mon cas) mais pas le traiter de dictateur. La clique de dictateurs actuellement au pouvoir a changé de tactique: plus de référendum, ou alors on en refait un autre jusqu’à obtenir le résultat politiquement correct espéré. Inutile donc d’interpeller Macron sur une question de démocratie… à moins que votre but soit qu’il s’étouffe de rire ! (c’est un plan comme un autre, après tout)

Victor hallidee

Les « migrants » ne sont pas des « déshérités », ils sont les héritiers d’une culture archaïque (le culte du penis) qui n’est pas propice à l’élaboration d’une culture du travail. Une culture du travail est indispensable pour élaborer une société vivable socialement et viable économiquement. Dans ces sociétés archaïques, la seule activité prospère est celle du penis, support d’une démographie calamiteuse. Car que vaut une forte démographie quand elle est le fruit de l’irresponsabilité, quand les géniteurs sont incapable de nourrir et d’éduquer leurs enfants, de leur prodiguer un enseignement,vecteur de prospérité ? Les migrants ne sont pas des déshérités (ce qui suggère qu’ils sont victimes d’une spoliation d’un héritage qui leur serait du). Ils sont les héritiers d’une culture archaïque !

jan le Connaissant

Ah ,je vois que je ne suis pas le seul à dénoncer cette nouvelle appellation pasdamalgame, à savoir, déshérité, employé par l’auteur !…

FRANCE PILLEE

en plus du penis comme attribut de culture archaïque, n’oubliez pas l’arme blanche
(voir par exemple les rixes habituelles dans les centres pour migrants)

Joël

Bingo!!! Rien de plus à rajouter à l’analyse! L’arbre montre là bien ses fruits! ZERO pointé l’afrique et le maghreb! de la bite, des consanguins énervé et des zigotos au QI de 75! Rien de bon à attendre sauf (wacistes) et donnez nous des sous!

Lys

Bravo à eux.

dupuis

Oui depuis tres longtemps la bulgarue roumani hongrie ne veulent pas d acricains chez eux et ils le sisent tres fortement

Haggar Dunor

De Profundis Macronibus… L’Europe est morte mais il ne le sait pas encore ! :-)

Charles

L’Europe des pourris des vendus mais pas l’Europe de nos pères! il y a encore assez de français courageux pour la défendre! mais ce qui est primordial, c’est de définir clairement tous tous tous nos ennemis! pas seulement les islamistes mais surtout ceux qui les instrumentalisent!

kabout

bin les habitants de ces pays de l’est ont très très vite compris le fait de faire venir ou meme d’avoir toute cette population d’Afrique sur leurs terres les désagréments et ennuis qui vont avec,l’esprit tordu de ces gens et surtout leur sale manie de s’imposer avec cette religion d’islam porteuse que de problèmes.Ils ont simplement regardé se qui se passe rien qu’en France et ils ont compris tout de suite.Bravo a eux pour leurs resistance.

Bertrand

J’envie beaucoup les habitants de ces pays. Eux au moins ont des dirigeants courageux qui défendent leur pays et refuse de le voir sombrer dans la barbarie du 7ème siècle. Tout le contraire de nos lamentables représentants politiques composés de collabos et de pantins qui nous conduisent droit vers le chaos.