1

L’avenir du camp patriote, c’est Bardella, mais je reste à Reconquête

jordan-bardella-je-trouve-ca-dommage-que-nous-soyons-les-victimes-collaterales-de-l-abstention.jpg

Moi, militant Génération Zemmour, j’explique pourquoi je n’aurais jamais collé une affiche pour Marine, mais qu’il me serait possible d’en coller pour Bardella, bien que je reste à Reconquête! et qu’il n’est pas question que j’adhère au RN.

Je précise d’entrée que je ne connais pas les coulisses et tous les antécédents politiques des uns et des autres et je m’en fous, je suis militant de base et cela me convient très bien.

Pourquoi pas Marine ? Je vais faire court, le charisme et la capacité d’incarnation ne sont pas ses points forts. Même si elle assure le contraire, elle n’a ni la conviction ni la détermination nécessaires pour l’emporter. Elle s’entête a être respectée du système par électoralisme sans comprendre qu’elle n’est pas la bonne personne, par son histoire familiale et sa personnalité. Alors oui, c’est sûrement quelqu’un de très sympathique et de courageux, mais ce n’est pas une chef de guerre. De plus on a vu sa rancœur et son ego prendre le pas sur son patriotisme durant la campagne présidentielle.

Maintenant, pour ce qui de Jordan Bardella, il est parfait ! Son talent, sa jeunesse, sa carrure, son professionnalisme, sa connaissance des dossiers… Il excelle partout. À 27 ans il est chef du principal parti d’opposition, il a plus de 1 000 élus derrière lui. Bref c’est lui l’avenir du camp national… enfin presque. En effet j’ai peur qu’il s’enferme dans la mission que Marine lui a fixée : la mettre en orbite pour 2027. Jordan Bardella va devoir choisir entre deux missions impossibles : tenter de faire faire 47 ou 48 % à Marine Le Pen en 2027 (et dire que la prochaine sera la bonne, les scores sont très bons… le blabla habituel) ou bien mettre le camp national au pouvoir pour sauver concrètement la France en faisant l’union des droites et des patriotes.

Autrement dit, la boutique ou la France, éternel ultimatum politique. Personnellement je pense qu’il peut se passer beaucoup de choses d’ici là et que Jordan fera le bon choix. La prise en main du RN par Jordan redonne vie à l’espoir de victoire, par ailleurs je suis convaincu qu’il ferait un très bon président, ou premier ministre aux côtés de Marion, Guillaume, Éric, Nicolas et tous ceux qui le veulent (Morano, Dupont Aignan, Tanguy…).

Cependant, et c’est tout l’enjeu : IL FAUT RESTER CHEZ RECONQUÊTE !
Reconquête! est et sera l’outil majeur et indispensable au camp de la France pour l’emporter. Si certains s’acharnent à rester au RN, que d’autres, « déçus » des scores électoraux Zemmouriens, repartent d’où ils viennent (LR, DLF, RN et abstention), on n’y arrivera pas. Si Reconquête! à été créée et que vous vous y êtes investis, c’est justement pour rassembler les gens pensant la même chose, séparés par des partis politiques qui refusent de se parler depuis 50 ans.

Aucun parti ne peut gagner seul, et Reconquête! rassemble pour gagner unis, parce que nous savons que nous sommes majoritaires ! Parce que nous sommes ceux qui mènent la combat sur tous les fronts ! Le génie de Reconquête, c’est d’être une machine de guerre méta politique. La capacité de faire travailler les meilleurs dans leurs domaines, réunis dans le but de reconquérir le pouvoir institutionnel, le système médiatique, et le terrain cultuel. En un an, nous avons accompli ce qui paraissait impossible, et si tous les partisans réitèrent leur soutien et ré-adhèrent à Reconquête!, nous pourrons agir et créer les conditions optimales pour gagner ces guerres qui nous sont menées.

Donc si vous voulez continuer dans la direction du déclin et toujours laisser la gauche aux commandes, qu’elle soit mondialiste ou islamo-gauchiste, et bien retournez dans vos partis moribonds (LR) ou illusionnistes et meilleures ennemis du pouvoir (RN). En revanche, si vous souhaitez accéder au pouvoir et reconquérir ce pays, et bien restez, revenez et venez plus nombreux que jamais. Reconquête! ne fait que commencer, et croyez-moi, Jordan est suffisamment intelligent et sensé pour le comprendre. Il viendra à nous et non l’inverse.

Robin Lhéritier