L’avenir nous appartient et demain nous régnerons au service de la France

Riposte Laïque : Vous êtes candidat de Reconquête dans la 8e  circonscription du Finistère. Avant d’évoquer cette campagne,  pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Pierre Couëdelo : Vous savez, on se définit plus par ce que l’on fait que par ce que l’on dit.  J’ai été un des artisans de l’opposition de l’implantation d’un centre d’hébergement pour clandestins dans l’ancienne gendarmerie d’Arzano. Nous avons veillé et lutté pendant près de 2 ans contre ce projet, avec les mamans d’Arzano, de Locunolé, de Quimperlé qui ne voulaient pas subir ce que vivent au quotidien les mères des banlieues. Avec ces mamans déterminées et des citoyens courageux nous avons gagné la partie contre l’État et les associations immigrationnistes.
Norbert Métairie, maire de Lorient, m’avait aussi confié les rênes de la Technopole de Lorient, j’ai présidé le Cluster EUROLARGE Innovation, dédié à l’industrie liée à la course au large. J’ai été élu local et suis parrain à la Mission locale pour aider des jeunes à trouver leur place dans la vie professionnelle.

En résumé, je suis engagé pour mon territoire et pour ses habitants.  Je suis aussi, et c’est important, papa de 4 enfants, marié à une femme qui exerce le beau métier d’assistante maternelle et je suis chef d’entreprise depuis plus de 20 ans.

Riposte Laïque : Vous êtes donc un militant de terrain, en plus d’être un élu. Quelles sont les actions que vous avez menées dont vous êtes le plus fier ?

Pierre Couëdelo : Sans doute la moins visible, celle de parrain à la Mission locale. C’est une très belle mission, en faveur d’une jeunesse qui passe trop souvent en dessous du radar de notre société.
Ce n’est pas très porteur politiquement, on ne peut pas dire que les bureaux de vote soient très fréquentés par les jeunes mais je crois profondément que notre société se reformera quand elle commencera à prendre en compte sa jeunesse car c’est à ce moment qu’elle prendra en compte son avenir.

Riposte Laïque : Qu’est-ce qui vous a amené à adhérer à Reconquête, à faire la campagne d’Éric Zemmour, et à présent à vous présenter pour défendre ses couleurs ?

Pierre Couëdelo : Depuis 40 ans la France subit des dirigeants qui s’échinent à lui plaire mais aucunement à la gouverner.
Fin d’année dernière, un homme s’est levé, et cet homme s’appelle Éric Zemmour, il avait tout à perdre et rien à gagner, il a annoncé un programme qui n’était pas destiné à plaire mais à sauver et redresser la France. Enfin depuis 40 ans, un homme proposait un programme qui n’était pas fait de moraline et empreint de clientélisme. Enfin après 40 ans d’immobilisme, un homme se proposait pour diriger la France.

Riposte Laïque : Parlez-nous des spécificités de votre circonscription…

Pierre Couëdelo : C’est clairement une circonscription qui souffre des mauvaises et injustes politiques de l’État. C’est une circonscription marquée par la présence de territoires ruraux et de 2 villes de moins de 20 000 habitants.
Parce que les investissements de l’État et les dotations de fonctionnement sont jusqu’à 2 fois moins élevés que pour les métropoles ; Jean, 72 ans, qui habite à Scaër et qui aura le malheur de faire un AVC cette nuit à 22 h 00 ne pourra pas être pris et transporté par le SMUR de Concarneau qui est fermé la nuit, ni pris en charge par les urgences de ce même hôpital de Concarneau qui ferment à 19 h 00.
Nous sommes des citoyens moins égaux que d’autres, c’est injuste et je souhaite combattre cette injustice.
Je milite aussi pour donner un véritable avenir à notre territoire. J’imagine que si les investissements et les politiques de l’État étaient plus justes, nous pourrions disposer peut-être à Concarneau ou à Quimperlé d’un établissement d’enseignement supérieur, d’une annexe de l’UBS ou de l’UBO ; peut-être aussi d’un laboratoire de recherche en biologie marine et que demain notre territoire sera un territoire innovant où il fait bon vivre, un territoire ou Émilie de Scaër pourra faire de bonnes études supérieures et ou Yann de Locunolé pourra exercer un métier d’avenir.

Riposte Laïque : Quels ont été les résultats de votre circonscription,  aux présidentielles ?

Pierre Couëdelo : Franchement pas excellentes pour Éric Zemmour ; nous dépassons certes les 5 % mais n’atteignons pas le score du parti au niveau national.
Lors des départementales de 2015, j’avais obtenu 27 % des voix. Étant porteur d’un message d’union des droites et, j’ose l’espérer, une candidature crédible qui saura défendre et promouvoir son territoire et ses habitants, j’aspire à faire un bon score.

Riposte Laïque : Quels candidats allez-vous affronter ?

Pierre Couëdelo : Nous avions un candidat solide en face de nous en la personne de Sébastien Miossec (PS) mais il a été contraint de laisser sa place à un mélenchoniste.
Le député sortant est ce qu’on appelle familièrement un député godillot qui ne fait que suivre les consignes qui lui sont données par M. Ferrand et qui ne doit son élection qu’à son parti.
Sincèrement, je regrette le choix qui nous est proposé et c’est clairement au détriment de l’avenir de notre territoire. J’espère sincèrement pouvoir être élu pour pouvoir promouvoir notre circonscription et pour défendre ses habitants.

Riposte Laïque : Quel type de campagne allez-vous mener ?

Pierre Couëdelo : Contrairement à de nombreux hommes politiques, je suis un homme libre, je ne vis pas de la politique. Plutôt que plaire, je tiendrai un langage de vérité. Je souhaite proposer de vraies solutions pour ma circonscription et ses habitants.

Riposte Laïque : Comment réagissez-vous devant la situation nationale de  ces législatives ?

Pierre Couëdelo : Je ne peux que constater l’éclatement du corps électoral, façon puzzle, en 3 camps : les progressistes incarnés par M. Macron ; une gauche indigéniste incarnée par M. Mélenchon et une droite conservatrice (ce n’est pas un gros mot, bien au contraire, dans ma bouche) et sociale incarnée par Éric Zemmour, Marine Le Pen et une partie des LR.

Riposte Laïque : La nomination d’Élisabeth Borne à Matignon ?

Pierre Couëdelo : Les technos ont pris le pouvoir et la gauche a définitivement trahi le peuple. Il n’aura échappé a personne que madame Borne venait du PS et que ses décisions étaient tout sauf sociales.
L’offensive de Mélenchon, qui a fait l’union de la gauche, et rêve de Matignon ?
Bravo à lui, il est meilleur pour l’union que bien des gens de droite. Je dis cela pour aiguillonner mon propre camp.
Quant au rêve de Matignon, c’est pour les gogos. In fine le berger Mélenchon ira faire voter ses brebis pour M. Macron, comme il l’a fait à la présidentielle. Bis repetita, la gauche aura trahi une nouvelle fois le peuple.
Vu le nombre de trahisons faites au peuple par la gauche, la droite dont je fais partie à une place à prendre, pas celle du clientélisme de madame Le Pen, mais une vraie droite sociale façon Albert de Mun ou Philippe Séguin, j’en rêve.

Riposte Laïque : Et la division de notre camp, malgré les appels à l’unité de Reconquête ?

Pierre Couëdelo : Que voulez-vous que je vous dise sinon vous faire part de mon infinie tristesse face à tant de bêtise et surtout de calculs sordides. Certains préfèrent le parti plutôt que la patrie, le tiroir-caisse plutôt que la nation, c’est lamentable.
Pour ma part, j’ai dépensé beaucoup d’énergie pour essayer de faire l’union à droite dans ma circonscription, sans succès hélas hormis le fait que l’un de mes 2 directeurs de campagne, Gilles DAVID, est un cadre LR, ancien délégué au bureau national LR ; nous sommes heureux de faire bannière commune pour ces législatives.

Riposte Laïque : Souhaitez-vous ajouter quelque chose, Pierre ?

Pierre Couëdelo : L’avenir nous appartient, j’en suis persuadé. La situation fait que nous quittons le temps des renards pour celui des lions. Nous ne commençons qu’à rugir et demain nous régnerons pour le plus grand bonheur de la France et des Français.

Propos recueillis par Pierre Cassen

image_pdfimage_print
11

16 Commentaires

  1. Bravo et grand merci à Pierre Couëdelo! Il faut beaucoup d’énergie au candidat et à sa famille pour réaliser tout cela…Courage, patience dans l’action à tous les patriotes, soyons unis!

  2. Le temps n’est plus aux hobereaux bretons. Il faudrait en informer le candidat.
    Il y a eu 1789, la tentative avortée de liquider la République avec l’aide des anglois, par le clergé breton et de ses nobliaux.
    Au prix du sang républicain, les « Bleu Blanc Rouge » ont gagné contre l’ancien régime.
    Depuis, la bourgeoisie a repris le pouvoir, partout en France. La reconquête est là! Ce sera celle de la Laïcité, de nos LIBERTÉS, et du Rationnel Citoyen.

    Le fantasme absurde du retour de la royauté de « droit divin », nous l’avons déjà avec le pouvoir personnel macroniste et la mondialisation qu’il veut imposer.
    Si la reconquète c’est ça, le Citoyen Laïque a le devoir de combattre ces revanchards du sceptre et du goupillon.

    • Bien dit L Béra ! C’est assez drôle de vouloir un régime qu’on n’a jamais connu. Ce n’est pas de la nostalgie mais du fantasme pur. Vous avez parfaitement raison. C’est parce que la Veme république est incarnée par des gens qui n’ont plus le sens de la France ni surtout du peuple que la président est devenu monarque républicain. Si cette république ne garantit plus la représentation du peuple, la démocratie, elle doit être réformée. Il ne s’agit en aucun cas de renoncer à la démocratie pour en revenir à la monarchie, à moins de vouloir remplacer un banquier (Macron) par un autre (Louis XX).

      • Vous avez raison, la démocratie tout le monde politique se déguise avec, mais aucun ne l’applique.
        Dans un régime théocratique islamiste ou autre, il n’y a pas d’élections.
        Dans les autres états en voie de mondialisation il faut que le peuple vote conforme sinon on triche, comme Biden, ou alors l’on décide, comme Valls dixit, ce grand démocrate socialist’ d’Évry-catalogne,  » que si le RN gagne les élections, alors « ON » annulera le processus électoral ».
        La technostructure l’a fait avec Fillon et tout avait bien marché, pourquoi ne pas recommencer?
        La révolte gronde!

    • Ah, les admirateurs inconditionnels de la Révolution et de ses enfants, la Terreur, le jacobinisme et le bolchevisme !…
      Quand je vois que vous êtes si nombreux au RN, je m’étonne moins que vous ayez refusé toute forme d’alliance à droite. La France, vous vous en fichez. Nationaux peut-être, socialistes sûrement. Avec une bonne petite touche d’antisémitisme. Nationaux socialistes, quoi.
      À la niche.

      • Ça y est, Jacques B pète encore les plombs. Il traite ceux qui ne pensent pas comme lui de nazis antisémites. Un pur stalinien en somme !
        Est-il seulement au courant que grâce à la Révolution, les juifs obtiennent la citoyenneté de plein droit ? Doit on lui rappeler que c’est sous la monarchie qu’il semble regretter que la rouelle a été adoptée pour distinguer les juifs ? Peut-on lui signaler que l’aristocratie française a contribué à théoriser le racialisme en distinguant la noblesse d’origine germanique et le peuple d’origine gauloise, que Gobineau s’inscrit dans ce mouvement ? A-t-il oublié que son idole Z, un pur jacobin, a considéré que l’E-D (à laquelle visiblement il n’adhère pas), est du côté de ceux qui refusent la République et notamment des monarchistes, que c’est un fan de Napoléon qui, selon lui, a finalisé la Révolution ? Inconséquent jusqu’à la bêtise la plus crasse !

        • Ne seriez-vous pas un certain Heraklite revenu sur RL sous un autre pseudo ?
          Votre style me rappelle fortement ce triste sire, adepte de la critique féroce de pratiquement tout ce qui s’écrit ici, grossier personnage, fasciné par l’autoritarisme, antisémite à peine voilé, crétin fini.

          Quant au pétage de plomb, je vous rassure, mon coeur bat à 70 pulsations/minute à peine.

          • Je vois que vous digressez pour pratiquer l’attaque ad hominem, comme à votre habitude. C’est vous le crétin fini. Vous êtes incapable d’argumenter à chaque fois que je vous confronte à vos idioties. Vous nagez avec aisance en pleine dissonance cognitive. Vous êtes capable de déverser vos poncifs même quand ils vont à l’encontre de ce que vous défendez, que ça soit les juifs ou Zemmour. Ce que je viens de vous démontrer. Et avec la guerre en Ukraine, ça ne va pas s’arranger. Incapable d’avoir un point de vue clair en prise avec le réel. En fait, avec vos anathèmes en guise de raisonnement vous êtes le pendant des gauchistes que vous critiquez. Rien dans la tête. Tout dans les viscères.

            • Vous êtes donc bien Heraklite. Vous avouez avoir souvent échangé avec moi, alors que votre pseudo m’était inconnu jusqu’à il y a quelques jours.
              Vous avez sans doute été jeté par la modération du fait de vos provocations à répétition, mais vous revenez par la fenêtre. Intéressant.
              Pour le reste, je sais depuis longtemps qu’il est inutile d’argumenter avec vous. Aussi faire semblant d’être outré par mon style direct est une manifestation, une de plus de votre part, de votre hypocrisie et de votre malhonnêteté intellectuelle.
              Fin de la discussion, grossier personnage, troll de bas étage.

              • Vous êtes tellement drôle. Votre style direct ? Mes provocations ? Un vrai discours de bien pensant qui s’ignore. Mais désolé pour vous. Le monde extérieur existe, où vous n’êtes pas la règle ne vous en déplaise. Dans ce monde, c’est moi qui suis direct et vous qui êtes dans la provocation et l’insulte outrancières. Par ailleurs, il y a des sujets ici qu’il faut visiblement éviter : comme la Russie. Rien à voir avec mon antisémitisme fantasmé. C’est vous qui êtes malhonnête intellectuellement. Vous n’avez jamais aucun argument. Voilà pourquoi vous fermez la discussion et terminez par une insulte. Regardez vous en face. Mais je ne cherche pas à discuter avec vous. J’ai répondu à une attaque ridicule de votre part contre la république dans un fil où je donnais raison à L Béra. Vous êtes un tartuffe et je critique tous les tartuffes.

  3. Bravo à ce Monsieur pour ses convictions et, pour faire court à SON AMOUR de la FRANCE ainsi que DES CITOYENS ! C’est rare, il faut le relever. Par contre, il y a un truc dont j’ai ras le bol de l’entendre ou le lire : qualifier MACRON et sa bande de mafieux DE PROGRESSISTE ! Où est le progrès dans ses actions ??!… Mer.. qualifiez le(s) de DESTRUCTEUR(s) de la Nation, des Citoyens(nes), du tissus industriel, Social, de nos équilibres financiers, des structures de SANTE, Etc… Où est le progrès dans tout ceci ?? FRANCAIS(SES) ouvrez vos yeux, vos oreilles REAGISSEZ MERDE !… Les Législatives sont notre dernier ESPOIR !

  4. Les Français sont anti-RACISTES et anti-VIOLEURS donc anti-DROITE. Il faudrait un POLICIER viril et de DROITE pour imposer à ce pays un catholicisme INTÉGRAL.

  5. Bravo à M. Couëdelo! Une chose que je regrette, c’est que Reconquête se classe à « droite ». Ce terme est souvent entendu comme désignant un parti qui favorise les classes aisées au détriment des milieux modestes. Qu’on dise « souverainistes », « conservateurs » … mais pas « de droite ». Si je caricature (mais je suis persuadée que cette façon de voir perdure, c’est le cas dans le milieu d’où je viens) la droite, c’est ceux qui plument les ouvriers et les paysans, la gauche, c’est ceux qui les défendent.

Les commentaires sont fermés.