Laver le cerveau des Suisses pour leur imposer l’islam

On commencera cet article en présentant la première partie de la conférence : « La Suisse et l’islam », tenue à La Chaux-de-Fonds, le 31 août 2018 : La Suisse et l’islam

https://www.youtube.com/watch?v=dK1BpIdsWQU&t=12s

En Suisse, il existe deux institutions officielles qui occupent une position déterminante dans le débat sur l’islam. Il s’agit, en premier lieu, du Centre Suisse, islam et société, de l’Université de Fribourg. Ce centre, dont la création a été justifiée par la lutte contre le radicalisme islamique et la « formation des imams », travaille en collaboration étroite avec la Commission fédérale contre le Racisme, présidée par madame Martine Brunschwig Graf. Officiellement, ces institutions sont chargées de lutter contre le radicalisme islamique et la prétendue « interprétation extrémiste du Coran », qui mènent au jihad et au terrorisme. Elles sont également chargées de la lutte contre les discriminations et le racisme sous toute ses formes, quel qu’en soit l’auteur.

Malheureusement, les conférences auxquelles nous avons assisté et la documentation qui est produite par ces institutions ne nous apparaissent pas conformes aux buts affichés. En ce qui concerne le racisme, ces institutions font une dénonciation à sens unique. On constate un grand silence sur les discriminations à caractère raciste qui ont été instaurées par le Coran et qui sont institutionnalisées dans les législations officielles des pays musulmans. Il n’y a pas de remise en cause des préceptes racistes du Coran et de la Sunna de Mahomet. Ces institutions ne dénoncent que « le discours islamophobe », mais pas une parole sur la christianophobie et l’antisémitisme dans l’islam.


Ces dernières années, les attentats terroristes ont frappé les pays européens. Face au terrorisme islamiste, nos peuples restent sidérés par cette violence qui frappe d’une manière aveugle des innocents, y compris des femmes et des enfants. Dans ce contexte très sensible du terrorisme qui frappe nos pays, le Centre Suisse, islam et société de l’Université de Fribourg et la Commission fédérale contre le Racisme (CFR) semblent privilégier la culpabilisation du peuple suisse pour son hostilité envers l’islam et les musulmans.
On citera le colloque organisé à l’Université de Fribourg sur « l’hostilité envers les musulmans » ou l’émission de la Télévision suisse : « Bien intégrés et mal acceptés ».

https://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/les-musulmans-en-suisse-sont-bien-integres-mais-mal-aimes?id=8910682&station=a9e7621504c6959e35c3ecbe7f6bed0446cdf8da

On reproche aux Suisses de soumettre les musulmans à des discriminations au seul motif de leur religion. Quand un collectif de 700 citoyens a demandé un droit de réponse sur les discriminations à connotation raciste qui sont institutionnalisées dans les législations des pays musulmans, il s’est heurté à un refus total de la part de ces institutions officielles. Elles refusent de donner la parole à ceux qui dénoncent les discriminations à connotation raciste institutionnalisées dans le monde musulman, sur la base des préceptes du Coran et de la Sunna de Mahomet.

On précisera que ces discriminations sont mises en œuvre par les autorités consulaires des pays musulmans dans le territoire suisse et touchent des citoyens suisses à cause de leur double nationalité.
Par ailleurs, ces institutions (le CSIS et la CFR) reprochent aux Suisses de rendre les musulmans responsables du terrorisme qui frappe nos pays.

L’enseignement de la violence et de la haine dans l’islam

On prendra comme exemple l’émission de la TSR : « bien intégrés et mal acceptés ». La présidente de La Commission fédérale contre le Racisme ainsi que le Centre Suisse, islam et société, reprochent aux Suisses de faire porter aux musulmans la responsabilité du terrorisme. Ces institutions culpabilisent les Suisses en les accusant d’hostilité intrinsèque envers les musulmans. En agissant ainsi, elles occultent un problème grave qui préoccupe les citoyens suisses.
Les Suisses, comme l’ensemble de l’humanité, posent des questions légitimes aux musulmans. Ces questions concernent en premier lieu l’enseignement des textes sacrés de l’islam. Une simple lecture de ces textes apporte la démonstration qu’ils incitent explicitement à la haine et à la violence envers les chrétiens, les juifs ou les mécréants en général. Le Coran appelle à combattre dans le but d’imposer l’islam par la conquête des nations et la soumission des peuples à la loi d’Allah :
(S8, V38) : « Combattez à mort les (mécréants) jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de dissension religieuse et que la religion appartienne entièrement à Allah ».
(S2 – V191 et 217) : « La Fitna (dissension religieuse, mécréance, polythéisme) est pire que le meurtre ».

Et le terrorisme fait partie intégrante des moyens utilisés pour combattre les infidèles :
(S3, V151-152) : « Nous allons jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants… Et Allah a tenu Sa promesse envers vous, quand par Sa permission vous les tuiez sans relâche… »
(S8, V12) : « Et ton Seigneur révéla aux Anges : « Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants. Frappez au-dessus des cous » (pour décapiter) … »
(S8, V60) : « Et préparez contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin de terroriser l’ennemi d’Allah et le vôtre, et d’autres encore que vous ne connaissiez pas en dehors de ceux-ci mais qu’Allah connaît. Et tout ce que vous dépensez dans le sentier d’Allah vous sera remboursé pleinement et vous ne serez point lésés. »
Ainsi, le dieu du Coran promet sa récompense à ceux qui terrorisent les ennemis d’Allah et des musulmans.
Par ailleurs, le Coran enseigne que les musulmans qui s’engagent dans ce jihad sont supérieurs aux musulmans qui refusent de participer et restent chez eux sans combattre :
(S4, V95-96) : « Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux (sans combattre) et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d’Allah. Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d’excellence sur ceux qui restent chez eux. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense ; et Allah a mis les combattants au-dessus des non-combattants en leur accordant une rétribution immense ; des grades de supériorité de Sa part ainsi qu’un pardon et une miséricorde. »
(S49, V15) : « Les vrais croyants sont seulement ceux qui croient en Allah et en Son messager, qui par la suite ne doutent point et qui luttent avec leurs biens et leurs personnes dans le chemin d’Allah. Ceux-là sont les véridiques. »
(S9, V20-22) : « Ceux qui ont cru, qui ont émigré et qui ont lutté par leurs biens et leurs personnes dans le sentier d’Allah, ont les plus hauts rangs auprès d’Allah… et ce sont eux les victorieux. Leur Seigneur leur annonce de Sa part miséricorde et agrément, et des Jardins où il y aura pour eux un délice permanent où ils demeureront éternellement. Certes, il y a auprès d’Allah une énorme récompense. »
(S3, V142) : « Comptez-vous entrer au Paradis sans qu’Allah ne distingue parmi vous ceux qui luttent et qui sont endurants ? »
Mahomet lui-même affirme qu’il utilisait le terrorisme et qu’il a reçu la victoire grâce à la terreur qu’il inspirait :
⦁ Par Celui dont la main détient l’âme de Muhammad je viens à vous avec l’égorgement.
⦁ Ma richesse est à l’ombre de ma lance. L’humiliation et l’abaissement sont destinés à ceux qui contredisent ma cause.
⦁ La victoire m’a été accordée par la terreur que j’inspirais à une distance d’un mois de marche.

Tous ces textes continuent d’être enseignés, mémorisés et récités par les musulmans dès la petite enfance. Et pourtant, on refuse officiellement d’admettre que cet enseignement de la haine et de la violence constitue la base idéologique du passage à l’acte terroriste.
Les citoyens suisses ont parfaitement le droit de poser des questions sur ces appels à la haine et à la violence. On ne peut enseigner ces préceptes que Mahomet lui-même, comme ses compagnons les plus proches, ont mis en application, et condamner les terroristes qui passent à l’acte. On ne peut dissocier l’enseignement du passage à l’acte, surtout quand il s’agit d’agir comme le Prophète, qui représente pour tous les musulmans le modèle parfait que tout croyant se doit d’imiter.
Il est légitime d’attendre des associations musulmanes et aussi de nos autorités, des réponses à cette question légitime : quelles sont les raisons qui vous empêchent d’interdire l’enseignement des versets et des hadiths qui appellent à la haine et à la violence ? Quelles sont les raisons qui expliquent le refus total des autorités musulmanes d’abroger ou de frapper d’obsolescence ces versets ?

La méthode du deux poids, deux mesures

Toutes ces institutions (le Centre Suisse islam et société, la Commission fédérale contre le Racisme) travaillent en partenariat avec les associations musulmanes pour pratiquer un discours d’une incohérence totale. Elles affirment avec force que le discours anti-islam ou anti-musulman est inacceptable, relève du racisme et entraîne la violence envers la communauté musulmane. En revanche, ces mêmes institutions soutiennent avec force que les préceptes de haine et de violence dans le Coran n’ont aucun lien avec le terrorisme. Elles refusent la moindre condamnation du discours coranique anti-chrétiens, anti-juifs et anti-mécréants qui est enseigné dans les mosquées, les instituts islamiques. Ce discours de haine figure explicitement dans de nombreux versets du Coran et dans de très nombreux hadiths de Mahomet. Il est confirmé dans l’immense majorité des textes musulmans, y compris les manuels scolaires distribués aux enfants, que ce soit dans les exégèses ou les livres qui définissent la jurisprudence et le droit musulmans.
Mais pour nos institutions en Suisse, ce discours de haine n’a aucun lien avec le terrorisme et la violence islamique. Elles refusent de reconnaître un lien entre ces prescriptions coraniques qui incitent à la violence et le terrorisme qui frappe nos pays et l’ensemble de la planète. Elles refusent également de reconnaître et de dénoncer les discriminations qui sont institutionnalisées dans les législations officielles des pays musulmans. Ces discriminations touchent des centaines de millions de personnes, dont des citoyens suisses, à cause de leur double nationalité. En conséquence, les musulmans peuvent continuer d’enseigner le Coran, les hadiths et les textes fondateurs de l’islam, sans la moindre gêne. Les cibles du discours coranique, comme les chrétiens, les juifs ou les mécréants en général, n’ont qu’un seul droit : se taire, garder le silence. Et ceux qui osent dénoncer la haine et la violence enseignées dans l’islam sont accusés d’hostilité envers les musulmans, d’islamophobie et de racisme.

La presse suisse stigmatiserait la communauté musulmane

Concernant la presse, la situation en Suisse, pays de la liberté d’expression et des droits de l’Homme, commence à prendre une tournure qui questionne le citoyen. Le 3 septembre 2018, la Commission fédérale contre le Racisme nous apprend qu’entre 2009 et 2017, les articles créant de la distance par rapport aux musulmans sont passés de 22 % à 69 %. On peut voir l’article du Matin de Lausanne intitulé : « les médias stigmatisent les musulmans de Suisse » :
https://www.lematin.ch/suisse/Les-medias-stigmatisent-les-musulmans-de-Suisse/story/14646576
La Commission fédérale contre le Racisme nous informe qu’une étude menée à l’Université de Zurich aboutit à cette conclusion : « La distance est principalement due aux thèmes abordés. Quelque 54 % d’entre eux touchent à la radicalisation et au terrorisme, alors que seul un infime pourcentage porte sur l’intégration réussie (2 %) et le quotidien des musulmans (2 %), soit la vie de la majorité des musulmans de Suisse. »

En conséquence, la Commission fédérale contre le Racisme « entend poursuivre le dialogue avec les journalistes et leur rappeler leur responsabilité dans la formation de l’opinion publique. »
L’immense majorité des citoyens suisses avaient la certitude que la liberté de la presse constituait un des fondements de la démocratie. Mais cette intervention de la Commission fédérale contre le Racisme semble remettre en cause cette certitude. Elle laisse un sentiment de malaise et d’incompréhension. On a l’impression d’assister à une forme de surveillance ou de pression sur la presse, alors qu’on pensait que cette presse bénéficiait d’une totale liberté, tant qu’elle respectait la loi : pas de diffamation, pas d’incitation à la haine, à la violence ou à la désobéissance aux lois.

On ne savait pas que la presse était soumise à des règles en ce qui concerne son libre choix des informations qu’elle présentait au public. La Commission fédérale contre le Racisme affirme que le choix qu’a fait la presse suisse « crée une distance envers les musulmans ». Et cette commission souligne la responsabilité de la presse dans « la formation de l’opinion publique ». On comprend le malaise créé par ces propos chez le citoyen qui pensait que la presse était chargée de l’informer d’’une manière objective et non de former son opinion. Dans les pays démocratiques, on respecte le citoyen qui a le droit inaliénable de se former sa propre opinion, en toute liberté. Il n’incombe pas à la presse de « former » cette opinion. Il lui suffit de donner des informations objectives et de respecter la vérité des informations qu’elle rapporte.

Nous ignorons ce que l’avenir nous réserve. Mais notre questionnement ne cesse de croître et risque de se transformer en crainte pour notre avenir et celui de nos enfants.

Zohra Nedaa-Amal

image_pdfimage_print

142 Commentaires

    • @Sheldon Cooper : Qui a demandé d’interdire l’islam? Pour vous, interdire l’incitation à la haine, au meurtre, au terrorisme et à la violence raciste, c’est interdire l’islam.
      Vos propres paroles apportent la démonstration que l’islam enseigne la haine raciste, le meurtre et le terrorisme.
      Le plus grave, c’est que vous n’avez aucun mit de compassion envers les victimes du terrorisme prescrit par l’islam et pratiqué par Mahomet lui-même.
      C’est un mépris total des victimes de l’islam.

      • Je me dis que juste que si vous avez raison c’est curieux qu’il ne soit interdit nulle part. Et que comme ce n’est pas le cas l’hypothèse que vous soyez dans l’erreur gagne en crédibilité.
        J’ai de la compassion pour toutes les victimes. Je ne suis pas sûr que çà soit votre cas.

        • @Sheldon Cooper : L’islam en Occident est un phénomène relativement récent. Jusqu’au XXème siècle, il s’imposait par les guerres, les razzias et les conquêtes. Aujourd’hui, beaucoup d’Européens demandent l’interdiction du Coran, ou au minimum de son enseignement. Quant aux victimes, je dénonce le bourreau, contrairement à vous qui soutenait le bourreau. Je suis solidaire et j’agis envers les victimes, Contrairement à vous, qui vous opposez à toute dénonciation de l’islam raciste et meurtrier.

          • L’Islam en Occident est beaucoup plus ancien. Poitiers, Charles Martel …
            Beaucoup d’européens ? Je ne vois pas de manifestations massives porteurs de cette revendication.Vous ne dénoncez le bourreau quand il est du coté musulman. Moi je ne regarde pas que d’un seul coté. Question d’éducation sans doute.

            • @Sheldon Cooper : la barbarie islamique est très ancienne : invasion des Balkans, esclavage sexuel des fillettes capturées en Europe et durant la piraterie barbaresque. Mais l’Europe a toujours lutté et rejeter l’envahisseur musulman et son idéologie barbare. Vous ne voyez pas les manifestations massives, tout simplement parce qu’elles sont interdites par des régimes corrompus.

              • La barbarie chrétienne est encore plus ancienne que l’Islam. Et pour les manifestations je ne les vois pas parce qu’elles n’existent pas

            • @Sheldon Cooper : accusation grossière. Je dénonce avec force tous les bourreaux, tous les esclavagismes, tous les massacres. Et contrairement à vous, je ne justifie la barbarie par une autre barbarie. Et si la barbarie a été commise par des hommes, dans l’islam elle est prescrite par le Dieu barbare du Coran et par son Prophète pédophile, tueur, criminel et esclavagiste. Votre éducation vous empêche de condamner ce Mahomet et sa divinité sanguinaire.

              • Elle est prescrite dans la Bible aussi. Croire en Dieu cruel rend les gens cruels.

                • @Sheldon Cooper : encore un mensonge et des falsification de votre propre Coran.
                  Dans la Bible, Dieu est Amour inconditionnel.
                  Dans le Coran, Allah n’est pas amour : il aime ceux qui combattent et tuent pour lui. Il est celui qui égare et qui avilit. Il s’est promis d’égarer ses propres créatures, parce qu’il s’est engagé à remplir l’enfer. Bien avant leur création, il a destiné les êtres humains à l’enfer. Assumez ce que dit votre Coran et ne diffamez les Paroles du Christ dans la Bible.

                • Tu n’auras d’autre Dieu que moi est une phrase qui respire la tolérance et la la liberté. Les sensibilités à l’égard de la violence ont tellement changé que de nos jours les croyants compartimentent leur attitude envers la Bible. Ils font semblant de la considérer comme la source de leurs valeurs morales, alors qu’en vérité, ils les tirent de principes bien plus modernes.

                • @Sheldon Cooper : Tu n’auras d’autre Dieu que moi, équivaut pour vous aux prescriptions coraniques qui ordonnent de tuer, de haïr, de piller et de réduire à l’esclavage
                  Votre rhétorique est conforme à la Taqiyat islamique.
                  C’est ainsi : ceux qui s’acharnent à défendre la barbarie islamique, finissent par sombrer dans cette même barbarie qu’ils défendent.

                • Vous préférez peut être
                  « Eh bien, maintenant, tuez tous les garçons et tuez toutes les femmes qui ont connu un homme dans l’étreinte conjugale. Mais toutes les fillettes qui n’ont pas connu l’étreinte conjugale, gardez-les en vie pour vous. »

                • @Sheldon Cooper : mensonge et falsification ! Vous présentez un texte narratif de l’Ancien Testament comme un texte prescriptif s’adressant à tous les croyants et valable en tout temps et en tout lieu. Vous falsifiez la Bible, en disant que ce texte narratif, est équivalent aux versets prescriptifs du Coran, qui ordonnent de tuer, de piller et de réduire à l’esclavage sexuel.
                  Vous donnez vous-même la preuve que vous ne reculez devant aucune falsification.

                • Texte narratif, une excuse de plus. Vos copains musulmans me la servent également quand je leur parle de la violence du Coran. Vous avez plus de points communs avec eux que vous ne le pensez

                • @Sheldon Cooper : le texte narratif raconte ce qui s’est pas: lors de la conquête de la terre promise, tu agiras ainsi envers telles tribus, ou
                  telles ethnies….
                  Mais vous faites semblant d’être incapable par vous de différencier un texte narratif, de L’ANCIEN TESTAMENT, L’ALLIANCE ANCIENNE. Faisant semblant de ne pas comprendre, vous demandez à vous amis musulmans de vous dire comment pratiquer la Taqqiyat : la falsification, la tromperie, la dissimulation et le mensonge.

                • Texte qui n’a jamais été aboli par la suite. Curieux non ? En fait la taqqiyat est d’origine chrétienne. Les musulmans n’ont rien inventé. Ils n’ont fait que reprendre de vielles recettes

                • @Sheldon Cooper : vous voulez abroger des textes narratifs, qui racontent l’histoire d’une période donnée. Alors, allez abroger l’histoire de César, d’Alexandre le Grand ou celle de Napoléon.
                  Cher Monsieur, on abroge des lois et des prescriptions. On n’abroge pas l’Histoire. Mais les musulmans manipulent et falsifient l’Histoire. Vous utilisez les mêmes méthodes.

                • @Sheldon Cooper : Si vous n’avez que la falsification pour seul argument, vous apportez vous-même la preuve que l’islam vous ordonne de mentir, de falsifier avec un seul but : tromper les gens pour disculper la barbarie musulmane.
                  Même en supposant que ce que vous dites est vrai, vous devriez condamner le texte que vous citez, tout en condamnant la barbarie musulmane. Mais vous n’avez qu’un seul but : justifier les crimes et la haine raciste prescrits par le Coran.

                • C’est ce que je fais. Et je l’ai déjà écrit. Au niveau du texte je mets la Bible et Le Coran dans le même sac. J’étais athée, j’ai lu le Coran et la Bible, mais j’ai pu aller jusqu’au bout,… et je suis resté athée.

                • @Sheldon Cooper : vous mettez dans le même sac le Dieu de la Bible qui est Amour, et la divinité sanguinaire du Coran qui a décidé avant la création, d’égarer ses propres créatures parce qu’il s’est promis de remplir l’enfer. Il le dit lui-même : je dois réaliser ma parole : Je remplirai l’enfer. Cette divinité sanguinaire n’aime que ceux qui tuent et qui se font tuer en son nom. Lisez avant de mettre tout dans un même sac, pour pouvoir diffamer le Christ et justifier la barbarie de Mahomet.

                • Croire en un Dieu cruel rend les gens cruels. Qu’ils soient juifs musulmans ou chrétiens

                • @Sheldon Cooper : Falsification et mensonge.
                  Vous transformez un texte narratif de l’Ancien Testament, en texte prescriptif s’adressant à tous les croyants, et valable en tout temps et en tout lieu !!!!
                  Vous cherchez désespérément à justifier les prescriptions du Coran qui sont valables en tout temps et en tout lieu et sont prescrits à tous les croyants !!!!
                  Vous en êtes réduits à ces méthodes.

                • @Sheldon Cooper : même ce passage de l’Ancien Testament, vous le falsifiez.
                  Lisez ce que dit Deutéronome 21 : 10-14 sur les femmes captives :
                  Lorsque tu iras à la guerre contre tes ennemis, si l’Éternel les livre entre tes mains, et que tu leur fasses des prisonniers, peut-être verras-tu parmi les captives une femme belle de figure, et auras-tu le désir de la prendre pour femme.

                • Et ils tuèrent entièrement, par le tranchant de l’épée, tout ce qui était dans la ville, et homme et femme, et enfant et vieillard, les bœufs, les moutons et les ânes.

                • @Sheldon Cooper : suite 1 du Deutéronome 21, 10-14 sur les femmes captives :
                  Alors tu l’amèneras dans l’intérieur de ta maison. Elle se rasera la tête et se fera les ongles, elle quittera les vêtements qu’elle portait quand elle a été prise, elle demeurera dans ta maison, et elle pleurera son père et sa mère pendant un mois. Après cela, tu iras vers elle, tu l’auras en ta possession, et elle sera ta femme.

                • @Sheldon Cooper : suite 2 du Deutéronome 21, 10-14 sur les femmes captives :
                  SI ELLE CESSE DE TE PLAIRE, TU LA LAISSERAS ALLER OÙ ELLE VOUDRA, TU NE POURRAS PAS LA VENDRE POUR DE L’ARGENT NI LA TRAITER COMME ESCLAVE, PARCE QUE TU L’AURAS HUMILIÉE.

                • « Le serviteur qui, ayant connu la volonté de son maître, n’a rien préparé et n’a pas agi selon sa volonté, sera battu d’un grand nombre de coups. »

                • @Sheldon Cooper : Précisez et dites à qui s’adresse ce texte et cessez vos manipulations en laissant sous entendre que c’est une prescription au même titre que les versets du Coran, qui fixe les prescriptions éternelles, valable en tout temps et en tout lieu.
                  Montrez-moi une seuls église au monde qui enseigne ce texte comme une prescription.
                  Et dites à qui s’adresse ce texte dans la Bible.
                  Vous en êtes réduits aux falsification pour défendre la barbarie prescrite pas l’islam.

                • @Sheldon Cooper : comme vous le voyez, même dans les guerres de la période archaïque qui datent de plus de mille ans avant Jésus-Christ, les gens n’avaient pas la même barbarie que pratique l’islam depuis Mahomet jusqu’à nos jours.
                  Au lieu de condamner l’islam et de montrer de la compassion envers les chrétiennes et les yazidies réduites à l’esclavage sexuel, vous falsifiez la Bible pour justifier l’esclavagisme de Mahomet et des ses disciples.

                • Et j’ai trouvé plus amère que la mort, la femme dont le cœur est un piège et un filet, et dont les mains sont des liens; celui qui est agréable à Dieu lui échappe, mais le pécheur est pris par elle.

                • @Sheldon Cooper : La Bible , comme le montre toute l’Histoire, n’a jamais demandé de prescrire les lois de Moïse, à l’ensemble de l’humanité par les guerres et les invasions.
                  C’est propre à l’islam de soumettre à la loi d’Allah des nations entières, par les armes, les massacres, le pillage, la colonisation , le racisme et l’esclavage.
                  Et cela dure jusqu’à maintenant, avec l’appui de supplétifs serviles.

                • @Sheldon Cooper : non. c’est propre à tous les falsificateurs. C »est propre à ceux qui ne reculent pas devant la falsification. Ils falsifient même leur propre Coran et les paroles de leur Mahomet qui affirme que le butin, qui consiste à piller les biens des autres, à violer leurs femmes et à les réduire à l’esclavage sexuel, n’a été permis qu’à lui seul et n’a été permis à aucun autre envoyé de Dieu. Assumez au moins vos propres textes sacrés dont vous vous obstinez à justifier la barbarie

                • @Sheldon Cooper : dites-le clairement : est-ce que vous condamnez l’esclavagisme de Mahomet et les préceptes du Coran qui ordonnent de réduire les femmes à l’esclavage sexuel, après avoir massacré leurs pères et leurs frères.
                  Condamnez-vous Mahomet et ses compagnons pour l’esclavage sexuel ?
                  Dites-nous clairement si vous condamnez la barbarie de Mahomet ou si vous cherchez à la justifier ?

                • Bien sûr que je condamne l’esclavage. Qui ne date pas de Mahomet d’ailleurs. Les chrétiens s’en sont fort bien accommodés. Pendant des siècles avant l’apparition de l’Islam et même après.
                  Quand à la barbarie de Mahomet ni pire ni meilleure que celle de ses prédécesseurs et successeurs. Qu’ils soient chrétiens ou musulmans

                • @Sheldon Cooper : vous faites semblant de ne pas comprendre. La barbarie de l’islam et de Mahomet, c’est qu’il a fait de l’esclavage, de l’esclavage sexuel, du pillage, des massacres et de toutes ces horreurs, des PRESCRIPTIONS DIVINES pour tous les croyants, valables en tout temps et en tout lieu .
                  Ce summum de la barbarie est PROPRE À L’ISLAM. Il est enseigné dès la petite enfance à des dizaines de millions d »enfants. Et vois soutenez cette barbarie.

                • @Sheldon Cooper : les autres peuples ont reconnu les crimes de leurs ancêtre. Il n’y a de nos jours aucune religion qui prescrit à ses fidèles à tuer, à violer et à massacrer, en dehors de l’islam. Parce que la barbarie chez les autres a été pratiquée par des êtres humains, mais dans l’islam elle est prescrite par Allah pour l’éternité. Vous faites semblant de ne pas comprendre. En fait vous soutenez l’idéologie totalitaire et criminelle de l’islam.
                  Et vous refuser de condamner le Coran.

                • C’est curieux je ne vois pas de massacres généralisés. dans aucun pays musulman d’ailleurs. Sauf a être mal informé aucun pays musulman ne nous a déclaré la guerre.

                • @Sheldon Cooper : les chrétiennes et les femmes yazidies ou les filles nigérianes réduites à l’esclavage sexuel, et le massacre de leurs familles, le tunisien qui a écrasé des enfants, des femmes et des personnes innocentes à Nice, les églises explosées pendant que les enfants chantaient la fête des rameaux en Egypte…etc …. etc…. tout cela vous laisse de marbre. Ce ne sont pas des crimes contre l’humanité et contre la conscience humaine, à l’exception de vous et de vos amis musulmans.

                • @Sheldon Cooper L’esclavage ne date pas de Mahomet, mais seul l’islam et Mahomet en ont fait une prescription divine pour l’éternité.
                  Comment expliquez-vous que seuls les musulmans pratiquent encore aujourd’hui l’esclavage. En refusant de reconnaître et de condamner l’idéologie raciste et esclavagiste de l’islam, vous montrez votre mépris pour les millions de victimes de la barbarie islamique.

                • Il n’a fait que reprendre les prescriptions de la Bible concernant l’esclavage je suis d’accord.

                • @Sheldon Cooper : donc c’est la Bible qui est responsables des dizaines de millions de femmes, de filles et de fillettes réduites à l’esclavage sexuel et vendues comme des animaux, par l’islam pendant ses 1400 ans d’existence.
                  Le Coran de haine, le pédophile et violeur Mahomet et Allah le sanguinaire n’y sont pour rien. Ils sont victimes de la Bible !!!! Comment pourriez-vous faire le moindre reproches à vos proches amis, à votre Mahomet chéri et à votre Allah adoré.

                • Oui Responsable au moins autant que le Coran.Et je peux leur faire des reproches puisque je suis athée

                • @Sheldon Cooper : les autres nations se sont grandies en reconnaissant l’esclavagisme de leurs ancêtres comme un crime contre l’humanité. Mais les musulmans refusent de reconnaître leurs crimes contre l’humanité.Parce qu’ils reconnaîtraient ainsi que leur Coran, leur islam, leur Mahomet et leur Allah ne sont que des criminels et des barbares sanguinaires et esclavagistes.
                  Et vous soutenez cette idéologie ; vous refusez de la condamner, avec un mépris pour les millions de victimes.

                • Pour Giordano Bruno on attend toujours la reconnaissance de l’Église catholique. Ça fait 400 ans. je ne suis pas sûr de le voir de mon vivant.

                • @ Sheldon Cooper : je vous parle de Jésus et du Dieu d’Amour qu’il a enseigné. Je vous parle de Mahomet et du Dieu sanguinaire qu’il a enseigné.
                  Et vous pratiquez la fuite en avant en parlant de personnes imbéciles qui n’ont rien compris au message d’Amour du Christ.
                  Belle logique pour entretenir la confusion et diffamer le Dieu d’Amour que le Christ a enseigné.
                  Vous avez bien étudié la Taqiyat islamique : dissimulation, falsification, trahison, mensonge et manipulation.

                • Je crois qu’au contraire elle ont compris le message mieux que vous

                • @Sheldon Cooper : dites-nous clairement si vous accusez le Christ et ses apôtres d’avoir ordonné les massacres, les meurtres et l’esclavage sexuel ?
                  Dites-nous clairement si vous accusez Jésus et ses apôtres d’avoir commis des crimes et d’avoir réduit les femmes, les filles et les fillettes à l’esclavage sexuel?
                  Dites-nous si vous affirmez que Jésus a commis les mêmes barbaries que Mahomet ?
                  Répondez d’une manière claire et sans ambiguïté.

                • Tout dans les textes chrétiens ainsi que l’application qu’en feront ceux qui se réclameront de cette idéologie apporte une réponse positive à votre question.

                • Zohra

                  Les passages violents du coran sont spécifiques à une situation de defense: les batailles de Badr et uhud. Même « le verset de l’épée » a son explication. Voulez vous que je vous en fasse la démonstration ?

                • @Berlin : Allez expliquer cela aux peuples qui ont subi l’invasion barbare des musulmans. L’Afrique nu Nord n’avait aucun lien avec les bédouins d’Arabie.Ce qui n’a pas empêche ces barbares d’envahir, de piller l’Afrique du Nord et de massacrer ses habitants, au nom d’Allah. Les historiens musulmans reconnaissent qu’au moins 100.000 vierges berbères ont été réduites à l’esclavages sexuel et vendues sur les marchés comme des bêtes, conformément au verser du Coran et l’exemple donné par Mahomet.

                • Les indiens d’Amérique du Sud n’avait aucun lien avec les européens. cela n’a pas empêché les très catholiques conquistadors d’envahir, de piller et de massacrer

                • @Sheldon Cooper : la différence entre vous et moi, c’est que moi je condamne ces barbares qui se disaient catholiques tout en trahissant la Parole du Christ.
                  Tandis que vous, vous soutenez les envahisseurs esclavagistes arabo-musulman, qui étaient fidèle à la parole de Mahomet, ce violeur en masse, pédophile, voleur et traître qui pratiquait le terrorisme en envoyant ses tueurs massacrer les poètes et les poétesses, comme Asma Bint Marwane, pendant qu’elle allaitait son bébé.

                • Zohra

                  Sauf que Vous! Vous vous trompez également! Ceux qui pillent, tuent, violent, etc… ne sont surtout pas fidèles au message de l’islam. C’est vous qui voudriez qu’ils le soient. Ça vous conforte dans vos pré jugés…
                  Le prophète n’a jamais fait ce que vous prétendez! J’ai mis plus haut des liens, dont un qui décrit sa biographie et ses traits de caractère. Il était tout sauf ce que vous décrivez!

                • @Berlin : le massacre des 800 juifs des Banu Qurayza et le viol de masse de leurs filles, réduites à l’esclavages sexuels, je pourrais vous en citer des monstruosités commise par Mahomet lui-même (assassinat terroristes, tueries sans nombre, pillage, esclavagisme, décapitation, tortures…). Lisez le Coran, la Sirat et les Hadiths, pour constater les barbaries de Mahomet et des ses proches compagnons . Et en plus, ils se sont entre tués entre eux avec une sauvagerie qui dure aujourd’hui encore.

                • Je condamne les deux également. Mais moi ils n’ont pas trahi la parole du Christ

        • @Geralt de Riv : je ne pense pas que c’est du temps perdu. Il m’offre l’opportunité de dévoiler tous les mensonges que la propagande musulmane a forgés. Cette personne ne fait que relayer ces mensonges grossiers. Qu’il soit musulman, cela montrerait qu’il n’hésite pas à trahir ses propres textes sacrés en les falsifiant. Cette méthode a été prônée par Mahomet lui-même et cette personne ne fait qu’obéir aux préceptes de l’islam: une idéologie basée sur le mensonge, la traîtrise et la tromperie.

      • Zohora Nedaa-Amal ,pourquoi perdez-vous votre temps à essayer de raisonner cet individu ?On ne peut pas forcer un âne à boire si il n a pas soif.

      • Sheldon est pathétique et méprisant,il est persuadé de savoir mieux que nous tous reunis car lui possède la Vérité,cette Vérité que nous refutons .Par son acharnement il veut nous démontrer que nous sommes en tord voyant que nous sommes pas sensibles aux chants des sirènes de sa secte islamique.

        • @prof de mes 2. L’islam cette religion d’abrutis sera bientôt interdite et ses adeptes dont toi renvoyés dans le désert.

      • C est un cas désespéré leur muzz Sheldon.Il aimerait tellement démontrer que sa saloperie d islam n a rien à voir avec le terrorisme,que cette idéologie nauséabonde n est que paix et d amour.Tant que vous soumettrez pas aux préceptes de sa secte sanguinaire, notre ami Sheldon continuera à venir tapiner sur RL.Ce qu’ il veut c est que vous soumettez à allah et reconnaissez que vous êtes tous en tord de villepender une si《belle 》religion . Toujours autant de fourberie et de mauvaise foi.

        • Surtout pas. Je suis athée. Et je ne milite pour rien du tout. Quelle que soit votre religion si vous estimez avoir besoin d’un bouquin poussiéreux pour savoir ou est le bien et ou est le mal, c’est votre problème. Pas le mien. Moi j’ai un cerveau.

      • Comme nous voulons pas nous soumettre à l islam Sheldon vient nous remettre sur le droit chemin.Voyant qu’ il n a pas pu nous berner et que nous tenons ferme dans nos convictions il n est pas content le petiot,alors vraiment pas content.Je prend même plus la peine de lire ses commentaires.

      • Il peut venir tapiner au nom de l islam jour et nuit ,365 jour par an que nous changerons pas d un iota notre perception de l islam.JAMAIS!!!

      • Qu il est buté le Sheldon,mais nous sommes encore plus que lui et nous camperons sur nos convictions.Et ce sont pas tes acharnements sur RL qui nous ferons changer notre perception que nous avons de cette idéologie immonde.

    • Être con n’est pas un crime (la preuve, vous êtres libre).
      Ça ne donne pourtant aucun mérite à la connerie.
      L’islam c’est pareil. C’est un cancer qu’on doit éliminer avant qu’il nous tue.

      • Qu’est ce que vous attendez alors pour sortir de chez vous et aller tuer des musulmans ? Le manque de courage non plus n’est pas un crime

        • Nous ne sommes pas de vulgaires assassins mais des patriotes qui veulent empêcher l’islam de nous pourrir la vie.

            • Comme beaucoup je rage d’impuissance. Au Canada c’est pareil on se sent trahi par Trudeau . Je m’informe, j’appuie ceux qui se battent comme Tommy Robinson et Djemila Benhabib

            • Je m’informe et j’appuie ceux qui dénonce cette idéologie mortifere et raciste : Raif Badawi, Djemila Benhabib, Walid Al Husseini, Tommy Robinson etc.

        • @Sheldon Cooper : nous ne sommes pas musulmans. Nous ne tuons pas les autres, comme le font les musulmans conformément aux prescription de leur divinité sanglante.
          Depuis ces dernières années : plus de 30.000 attaques terroristes faites par des musulmans au nom d’Allah.
          Aucun attentat catholique, protestant, bouddhiste !!!
          Vous parlez comme le Coran qui demande de tuer. Vous parlez comme Mahomet le criminel. Assumez votre islam qui appelle au meurtre. Ne confondez pas avec les autres religions

          • Attaques terroristes dont plus de 90 % des victimes sont des musulmans. La Bible aussi demande de tuer. Mais je ne suis les préceptes ni de l’un ni de l’autre

            • @Sheldon Cooper : que les victimes soient des musulmans, ne changent rien au fait que les attaques terroristes sont à 99% commises par des musulmans, au nom d’Allah. Allah prescrit de tuer les « musulmans hypocrites, apostats … »
              Au lieu de condamner la barbarie de l’islam, vous pratiquez la discrimination entre les victimes, ce qui constitue la forme la plus abject de discrimination.

              • C’est curieux parce que ses victimes là personne n’en parle. Les victimes non musulmanes sont instrumentalisés par des gens comme vous. Au mépris du plus élémentaire savoir-vivre. Comme ceux qui se sont servis des portraits des victimes du Bataclan. Sans aucun accord des familles. Contrairement à vous au lieu d’en cibler certains, toujours les mêmes d’ailleurs, moi je regarde de façon globale.

                • @Sheldon Cooper : on ne fait pas dans la confusion comme vous. Nous sommes solidaires et nous avons de la compassion pour toutes les victimes de la barbarie musulmane, qui dévore ses propres enfants.
                  Dénoncer la barbarie et être solidaire avec les victimes, ce n’est pas de l’instrumentalisation. C’est un combat contre la barbarie musulmane et tous ses supplétifs qui trouvent toujours une justification à l’horreur qui résulte de l’enseignement coranique.

                • @Sheldon Cooper : quand on a libéré les camps de concentration nazies, fallait montrer les victimes de la barbarie nazie ?
                  Selon vous et les préceptes de Taqiyat islamique, il faut dissimuler la barbarie islamique. Il faut cacher les chrétiennes et les yazidies qui ont été réduites à l’esclavage sexuel, en hommage à la Sunna de Mahomet le pédophile. Il faut cacher toutes les horreurs que l’islam a pratiqué depuis 1400 ans.

                • Donc vous cautionnez que l’on exploite le malheur des gens, en plus sans leur demander leur avis. Vous me faites penser à ce mot célèbre. Tuez les tous. Dieu reconnaîtra les siens

                • @Sheldon Cooper : encore le mensonge. Citez le verset de la Bible où figure le texte que vous citez.
                  Vous diffamez le message du Christ, alors que Mahomet a bien enseigné : « Tuez-les où que vous les trouvez ! »

            • @Sheldon Cooper : comme vous le dites, même le fait de se soumettre à Allah en étant musulman, ne vous prémunit pas de la barbarie de cette idéologie criminelle.
              En quoi le fait que les victimes soient musulmane, change quoi que ce soit à la nature barbare, criminelle et esclavagiste de l’islam?

              • Cela ne change rien. Comme le fait qu’à une autre époque les victimes soient chrétiennes ne changeait rien à la nature barbare, criminelle et esclavagiste du christianisme

                • @Sheldon Cooper : vous vous enfoncez. Pour justifier l’esclavagisme, les crimes et la barbarie de Mahomet et ses compagnons, vous ne reculez devant rien : vous diffamez même le Christ et ses apôtres, en leurs attribuant les mêmes barbaries que Mahomet. Votre Coran lui-même ne va aussi loin dans le mensonge et la diffamation.

          • Attaques terroristes dont plus de 90 % des victimes sont des musulmans. La Bible aussi demande de tuer. Mais je ne suis les préceptes ni de l’un ni de l’autre.

            • @Sheldon Cooper : ce que vous dites est faux. C’est de la diffamation. La Bible rapporte sur un mode narratif les guerres dans l’Ancien Testaments. Mais la Bible ne prescrit en aucun endroit l’ordre de tuer son prochain. Bien au contraire, dans la Bible, Jésus prescrit d’aimer ces ennemis.
              Cela ne vous empêche pas de falsifier les textes : c’est la Taqiyat musulmane : manipuler, diffamer et tromper au nom d’Allah le sanguinaire.

              • Oui les musulmans me disent la même chose quand je leur parle de la violence du Coran. Vous comme eux devriez renouveler votre stock d’excuses et de faux semblants.

                • @Sheldon Cooper : vous êtes incapables de lire par vous-même. Vous colportez les mensonges de vos amis.
                  Bravo pour cette attitude.
                  On vous a demandé de citer les prescriptions dans la Bible qui ordonnent de tuer son prochain. Comme vous ne trouvez pas, alors vos pratiquez la fuite en avant en parlant des vos amis musulmans.
                  On ne vous a pas demandé de colporter les mensonges de vos amis musulmans.

                • D’accord mais évitez moi le couplet sur c’est une parabole, ce ne sont pas les paroles de Jésus, etc…
                  « Je vous le dis, on donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence »

                • @Sheldon Cooper : quand vous arrêtez les mensonges sur les Paroles du Christ, on arrêtera de vous rappeler que c’est le personnage de la parabole qui parle, et non pas Jésus Christ.
                  Votre but est de diffamer le Christ et de transformer son message d’amour en message de haine. Au lieu de dénoncer le criminel Mahomet, vous vous tordre la vérité, pour faire du Christ un criminel comme le Mahomet que vous défendez.

                • Luc 19:27 Aucune diffamation de ma part. Tout le monde peut vérifier. Maintenant si vous préférez les mensonges agréables aux vérités dérangeants c’est votre choix. Simplement ce n’est pas le mien. Question d’éducation sans doute.

                • @Sheldon Cooper : Luc ne dit que c’est Jésus qui a donné cet ordre. Luc parle de la parabole et du personnage de la parabole.
                  Mais à cette vérité, vous proférez des mensonges en n’hésitant pas à falsifier le texte de l’évangile.
                  Et après, vous dites que ce n’est pas votre mensonge !!! Vous ne faites que falsifier le texte biblique. C’est en cela qu’on reconnait les méthodes de la Taqiyat islamique.

        • @ Sheldon Cooper : tuer les autres comme le prescrit l’islam, n’est pas un acte de courage. C’est la lâcheté la plus abjecte.
          Vous sous dévoilez : vous appelez les autres à aller tuer, comme le fait votre Coran et votre Mahomet. Sachez que l’humanité ne pratique pas les mêmes appels au meurtre que l’islam.
          Apprenez que Christ a ordonné l’amour du prochain. Sortez de votre enfermement et condamnez la barbarie islamique, au lieu d’appeler les autres « à sortir de chez eux pour aller tuer » !!!!!!

          • Tuer les autres est aussi prescrit dans la Bible. Je n’ai pas moi l’indignation à sens unique. Question d’éducation sans doute.

          • Tuer les autres est aussi prescrit dans la Bible. Je n’ai pas moi l’indignation à sens unique. Question d’éducation sans doute.

            • @Sheldon Cooper : même quand il est répété des millions de fois, un mensonge restera un mensonge et ne deviendra jamais la vérité.

  1. Les musulmans sont bien intégrés mais mal aimés !!!….il suffit donc de les désintégrer pour qu’ils soient bien aimés (mdr) Vous irez dire ça aux chrétiens d’orient , et aux proches des moines de tibhérine on peut ajouter des « pere hamel » et l’eveque d’oran !!!
    Non ils ne seront jamais intégrés se sont des boulets pour les pays civilisés (chrétiens ou athés)

  2. j’ai plus confiance dans le bon sens paysan Suisse que dans l’esprit français formaté par le marxisme depuis 1945 et l’accession des communistes aux institutions

  3. Les musulmans ne veulent pas s’intégrer. Le Coran le leur interdit de toute façon. Le 3eme frère Ramadan (Bilal) est sorti de l’ombre, vu que ses 2 frères sont muselés. Donc Bilal demande aux Suisses « Intégrer-nous » ! Et il demande cela sans honte et sans gène.
    Citoyens Suisses, si vous voulez que la Charia remplace la Constitution, continuez a faire des ronds de jambes aux musulmans. Mais ne venez pas vous plaindre quand il sera trop tard !

    • Ils professent effectivement un « package » dit « Alliance et Désavoeu » (comme conditions de l’alliance avec les non-musulmans, et du désavoeu de cette alliance), qu’une recherche Google documente en 5 sec.

  4. j’ai plutôt l’impression que plus on connait l’islam et les musulmans, moins on les aime – si c’est le cas la situation ne va pas s’améliorer mais empirer et le fossé va se creuser de plus en plus… 🙁

    • Anne Lauwaert@,plus on connaît l islam ,moins on voudrait se convertir en plus d avoir un immense dégoût pour cette idéologie sectaire.A qui la faute?

  5. C’est quand même tentant l’islam : On a le droit de tuer, violer, tuer à partir du moment où on s’en prend à des kouffars, et en plus lorsqu’on meurt on a droit à un « paradis » qui ressemble plutôt à un lupanar avec des vierges et du pinard à volonté. Je comprends pourquoi tous les baltringues et les taulard sont intéressés !

  6. «… interprétation extrémiste du Coran ».Y en a-t-il une autre. Le coran est supposé clair et explicite. Donc pas d’interprétation.

    • Sourate 10 Verset 16 ce n’est pas à moi de le changer de ma propre autorité, je ne fais que suivre ce qui m’est révélé
      10:38 « le coran n’est pas tel que quelqu’un d’autre qu’allah aurait pu l’avoir conçu, il émane du seigneur de tous les monde 15:92 nous enverrons le chatiment sur tous ceux qui diviseront le coran en morceaux (donc irréformable)
      39:29 le coran, un livre récité en arabe, langue claire et éloquente et sans tortuosité (donc ininterprétable)

  7. Faites donc ! Et la jolie croix blanche de votre drapeau national va vite disparaître. C’est vrai quoi, c’est discriminant à la fin.

  8. Les Suisses sont-ils aussi cons ou plus cons que les Français ??? les deux mon capitaine !!!

  9. Les Etats nous laissent envahir et ce sont les populations qui paient le prix du sang de ces barbares sanguinaires malveillants et endoctrinés par un islam qui n »est rien d’autre qu’une parodie de pseudo religion.

  10. Les Suisses ne vont pas cracher dans la soupe car les islamistes apportent de l’argent frais du pétrole dans leurs banques. Difficile pour eux de voir les choses sous un autre angle.

    • @Serge : je pense qu’il faut séparer le peuple suisse qui dans son immense majorité rejette la barbarie islamique, et les autorités politiques, médiatiques ou universitaires, qui mènent un combat de tous les jours, envers leur propre peuple.
      Effectivement, ça fait longtemps que ces autorités se sont vendues pour quelques pétro-dollars .

  11. apparemment ça ne prend pas si bien, la votation à 75% dans un canton la semaine dernière a interdit le port de la burqa dans la rue!

    • @patphil : Dieu merci, les peuples résistent à l’invasion. Mais les autorités s’opposent à leur propre peuple. Ces autorités politiques, médiatiques et universitaires deviennent les supplétifs serviles de l’invasion islamique.

  12. De sa neutralité bienveillante à l’islamisation rampante la Suisse ?? s’est, elle aussi, laissée envahir par le dogmatisme islamique en laissant rentrer les porteurs arabo-musilmans.

  13. les Suisses jadis si chauvins et si tatillons sur tout, ça fait bizare de les voir se faire bouffer.

  14. On peut le prendre par n’importe quel bout, l’islam est une organisation poltico-religieuse génétiquement radicale, fondée sur le djihad guerrier. Elle est incompatible avec nos institutions et notre civilisation ;que ce soit en
    Suisse ou ailleurs.

      • @Sheldon Cooper : Vous continuez à répéter les mêmes manipulations et le même déni de vérité. Vous falsifiez même l’Histoire sur laquelle il y a unanimité pour l’ensemble de l’humanité et votre propre Coran . L’islam et le Coran, affirment que Jésus et ses apôtres n’ont commis aucun crime, ni colonisé aucune nation, ni réduit à l’esclavage sexuel aucune personne. Tout le contraire de ce qu’a fait et enseigné Mahomet : crimes, esclavage sexuel, invasions, massacres, pillages, terrorisme….

        • Les successeurs de Jésus se sont bien rattrapés. Mais il est vrai qu’ils n’ont fait qu’appliquer son enseignement.

            • @Gygy : C’est l’enseignement de Mahomet qui prescrit à Sheldon Cooper d’inventer des choses dans un seul but : diffamer le Christ, et justifier les barbaries qui sont consubstantielles à l’islam, depuis 1400 ans. Sheldon Cooper n’a pas besoin de connaitre. Il a juste besoin de défendre les crimes de Mahomet et de ses fidèles : le mensonge, la dissimulation et la tromperie sont une prescription du Coran : cela s’appelle la Taqiyat.

        • vous utilisez la takyia c’est à dire le mensonge pour nous faire croire que cette religion est d’amour et de paix alors qu’elle prône la violence, vous ne pouvez qu’être musulmane pour dire de telles stupidités

  15. Le djihadiste hard des musulmans (actes terroristes et soldats sans uniforme) n’est pas ce qu’il faut craindre le plus en Suisse, petit pays patriote qui n’est pas encore un ventre mou comme la France . Il faut plus craindre le djihadiste soft de tous ses termite musulmans qui détruisent de l’intérieur notre démocratie, notre liberté d’expression, nos religions de mécréants, notre enseignement publique, le sens critique… et introduisent la ségrégation, l’apartheid des femmes…

Les commentaires sont fermés.