L’aveuglement sur la haine antijuive des islamistes

Publié le 3 juin 2014 - par - 1 163 vues
Share

drapeauisraelnaziComme d’habitude, qu’il s’agisse de Gilles Kepel chez Bourdin (RMC) ou Cazeneuve chez Elkabbach (Europe1), pas un mot n’est dit sur l’immense responsabilité de la société politico-médiatique en général, de France 2 en particulier, concernant la diabolisation d’Israël, surtout depuis la mort du petit Mohamed.

L’on accuse la prison alors que celle-ci ne fait qu’amplifier ce qui existe déjà dans la société. Elle est aussi la caisse de résonance de deux manques : 1/ la dévaluation du crime comme « déviance » par rapport à des « normes dominantes » permet de légitimer un comportement injuste et ignoble voire même de le légaliser via le droit islamique. 2/ La perception bisounours de ce dernier (perpétuée par un Cazeneuve sur Europe 1 alors que Kepel parle quand même d’influence salafiste) entraîne l’idée qu’il s’agit seulement de « terrorisme » alors que la question est bien la manière dont la place des Juifs est perçue aujourd’hui en France et en Belgique.

Il s’agit de croyances envieuses envers une population qui était autrefois mise au ban de la société et qui a investi dans des métiers décriés que la technologie a ensuite développés depuis la fin du 19ème siècle. Mais l’inculture crasse de l’enseignement en France a fait la part belle à un islam source sinon unique du moins principale de la connaissance en Europe au cours du Moyen-âge (totalement faux pourtant) et a diabolisé les juifs qu’une destruction massive opérée par un pays de haute civilisation comme l’Allemagne a à peine ralentie en définitive, surtout depuis que De Gaulle en France a préféré rejoindre le camp arabe (lui abandonnant l’Algérie) comme gage d’anti-américanisme primaire (alors que lors de la crise de Cuba il n’avait pas fait son Villepin : au fait où étaient les ADM ? Mais en Syrie non ?…).

Nous en sommes donc toujours là (et Obama n’est pas en reste) : au lieu de prendre à bras le corps la diabolisation d’Israël et l’angélisme vis-à-vis de l’islam, la majorité des élites continue à laisser faire, laisser aller, et ensuite tente de récupérer le moindre résultat par clientélisme : ainsi Cazeneuve a eu le culot d’annoncer lors de son interview le fait qu’il y avait au même moment des arrestations : où l’on voit que les politiciens sont des vampires qui sautent sur la moindre occasion la plus morbide soit-elle, ce qui est hautement méprisable alors que la situation s’aggrave et que d’aucuns parlent d’un « 11 septembre en préparation » en Europe… C’est lamentable, surtout lorsque l’on entend les mêmes « experts » déblatérer leurs inepties à longueur de journée.

Lucien Samir Oulahbib

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.