Le 11 novembre 2018, la deuxième débâcle de la France

Publié le 11 novembre 2018 - par - 22 commentaires - 1 491 vues
Share

Ils étaient là, nos généraux de parade, saluant leur chef président de la République Emmanuel Macron, le petit parmi ses homologues. Ils étaient donc là nos représentants tétanisés du haut commandement de l’armée française otanisée. Tous, droits dans leurs charentaises, dociles, attendant le vin d’honneur, le seul qui leur reste, pas le vin : https://ripostelaique.com/generaux-aujourdhui-11-novembre-sauvez-votre-honneur.html

Pas un n’a osé se fendre d’une tonitruante allocution impromptue pour dénoncer en direct l’insulte faite par Macron aux Poilus, à leurs familles et à leurs chefs.

Pas un n’est monté au créneau et pourtant celui-là aurait eu droit à une ovation, même dans des PMU où des clients commentaient en termes peu élégants la prestation macronienne. Prestation qui a compris sa com et ses états d’âme conjugaux :

« Le patriotisme est l’exact contraire du nationalisme. Le nationalisme en est sa trahison », a insisté Emmanuel Macron. « L’humiliation, l’esprit de revanche, la crise économique ont nourri la montée des nationalismes et des totalitarismes », a-t-il encore insisté, mettant en garde contre le fait que « le cours tragique » de l’Histoire pouvait reprendre… »  http://www.leparisien.fr/politique/11-novembre-le-nationalisme-est-l-exact-contraire-du-patriotisme-rappelle-macron-11-11-2018-7939908.php

« Interviewé par CNN, le président de la République s’est dit ne pas être « obsédé » par les mauvais sondages qui se succèdent pour lui. Avant d’évoquer sa relation avec Brigitte Macron… » https://www.bfmtv.com/politique/pas-obsede-par-les-sondages-macron-rappelle-avoir-un-mandat-de-5-ans-1564104.html

Étoiles et képis ternis

Silence radio de rigueur, même chez certains qui d’ordinaire nous bassinent avec les lauriers d’obscures interventions sur des théâtres d’opérations extérieures dont le citoyen-contribuable se moque comme de l’an 40. Celui qui voudrait plutôt voir l’armée française défendre la France, de Dunkerque à Marseille et de  Nantes à Grenoble. https://ripostelaique.com/armee-les-freres-trois-points-sont-ils-toujours-a-la-manoeuvre.html

Alors à l’avenir, Messieurs les généraux, épargnez-nous la vue de vos poitrails médaillés au kilo et vos sentiments littéraires ; je suis d’une génération qui a donné 12 mois de sa jeunesse avec une maigre solde pour être formé à défendre mon pays de toute invasion et lui garder sa souveraineté. Vous portez une lourde responsabilité en acquiesçant aux ordres de votre chef des Armées  qui faillit à ces deux principes.

https://ripostelaique.com/classes-moyennes-vous-allez-crever-et-richard-roudier-vous-explique-pourquoi.html

https://ripostelaique.com/les-pompes-funebres-macron-vous-souhaitent-un-joyeux-quinquennat.html

Le 11 novembre façon Macron, une deuxième débâcle pour la France

La journée du 11 novembre 2018 terminée, il ne sera plus resté à nos généraux qu’à éteindre la télé, à descendre la poubelle et à faire pisser Mirza.

Les Macron, eux, ont pu dormir sur leurs deux oreilles et même rêver d’affecter tout un contingent de 2 S au Service militaire universel en leur proposant des places de choix en banlieue pour les familiariser avec les futures recrues : https://ripostelaique.com/service-militaire-universel-de-macron-les-generaux-disent-non-mais-sexecuteront.html

Georges Brassens nous avait prévenus en 1964 : « les seuls généraux qu’on doit suivre aux talons, ce sont les généraux des p’tits soldats de plomb  (1)».

Une pensée émue pour les écolos bobos parisiens : la Cadillac blindée du président Trump a quelque peu enfumé Manu et Brittou.  En payant madame, chauffons-nous, puisque tous les dirigeants de la planète sont venus dans des zincs plus pollueurs que des milliers de bagnoles. Ce dont Macron se soucie évidement comme de colin-tampon.

Tout comme de l’ardoise pour régaler ses invités aux frais du contribuable.

Jacques CHASSAING

(1)  https://www.youtube.com/watch?v=ss84yxmyBSA

Print Friendly, PDF & Email
Share

22 réponses à “Le 11 novembre 2018, la deuxième débâcle de la France”

  1. DUFAITREZ dit :

    Tous nos Généraux 2S (S comme « en solde », mais pas sans… solde !), Martinez, en tête de gondole, me font … gondoler !
    Forçant ce qui leur reste de voix, ils miment l’impossible, gesticulent à faire pleurer !
    Où est le Quarteron d’antan ?

  2. sean dit :

    il n a meme pas eu la décence d inviter les britanniques qui pourtant sont tombés par milliers ce minable n a aucun respect

  3. Général épistolaire non putschiste dit :

    De Gaulle aurait parlé d’ un « quarteron de généraux poltrons  » .
    Le jour où cela va tanguer , ils enfileront , ces tarlouzes galonnées ,des pantalons bicolores , bruns à l’ arrière et jaune à l’ avant .

  4. Stratix dit :

    L’armée Française n’aurait jamais du accepter de se faire humilier devant le monde entier, elle aurait du défendre son honneur et faire une vraie cérémonie militaire à la hauteur du centenaire de 1918.Elle a assisté sans rien faire à son propre enterrement.Rien ne lui a été épargné pour déployer la propagande mondialiste ( que venait faire une chanteuse béninoise en robe Africaine devant l’état major de l’armée?? Elle est payée avec nos impôts pour défendre notre pays et ne doit pas obéir à des ordres qui seraient contraire à l’intérêt de la nation.

  5. Yannick MAHE dit :

    Macron va donc supprimer : l’Education Nationale, la Police Nationale, La Gendarmerie Nationale …………

  6. Yannick MAHE dit :

    Macron va donc supprimer : l’Education Nationale, la Police Nationale, La Gendarmerie Nationale, ………….

    • Viktor dit :

      Et à terme l’armée française, selon le même processus que sous la Révolution. Progressivement l’armée pourrait être purgée de ses effectifs autochtones (ce qui commence) pour être ensuite remplacée par les nouveaux sans-culottes allogènes. Ce qui permettrait de vider les banlieues et autres ZND de leurs racailles qui sont impatients d’en découdre. Objectif, propager dans nos campagnes et à travers l’Europe, avec force de colonnes infernales, le nouvel universalisme mondialiste, l’islam en étant le support idéologique. Au train où vont les évènements, pourquoi pas un Macron en khalife européen ? Une sorte de nouveau Napoléon à la sauce muzz !

  7. Christine L dit :

    Opposer deux synonymes : « patriotisme » et « nationalisme » : faut en tenir une sacrée couche quand même !!!

    • Viktor dit :

      Vouloir éradiquer les nations et par surcroit le patriotisme, l’amour de la terre des pères est une aberration. Pour les exégètes de la Bible et plus particulièrement de l’Ancien Testament (A.T.), James Strong, théologien méthodiste américain du XIXème Siècle a créé un code, le code Strong qui permet de définir l’étymologie des mots clés de l’A.T initialement écrits en hébreu ou en araméen. Concernant le mot nation et celui de peuple qui lui est attaché, il a été recensé dans 509 versets sur 1647 versets de l’A.T.
      Le mot « nation » fait donc parti des racines de l’humanité. Vouloir détruire les nations c’est aussi vouloir détruire l’humanité. Avec cette nouvelle « solution finale », Macron s’apprête à surpasser le Reichsführer SS Heinrich Himmler. Cet homme est vraiment dangereux !

  8. Allonzimollo dit :

    Macron se prend pour l’égal d’un Trump ou d’un Poutine, en tous cas il aimerait bien…
    Les deux lui ont pissé sur les godasses et maintenant il a (un peu plus) l’air d’un con !
    Quant aux gégènes, c’est vrai qu’ils étaient très décoratifs…

  9. ab irato dit :

    L’absence de public important à toutes ces manifestations prouve au moins que les Français n’ont pas été dupes de cet immonde coup de com mondialo-macronien opéré avec ce 11 novembre. Malgré les apparences, le pouvoir est en train de perdre sa légitimité et on peut prédire qu’il finira de mort naturelle, lorsque tous les corps constitués et pouvoirs intermédiaires, face à une dégradation catastrophique de la situation, ne le prendront plus au téléphone. Question de temps …

    • kabout dit :

      je suis tout a fait d’accord avec ab irato !! meme lors de son itinérance desastreuse l’ ont voyer qu’il n’y avait pas foule le long de son passage et rencontre a pied,a part ces larves de journalistes a baver sur ces pompes a 5000 euros.Ca n’a rien a voir avec Salvini ! macron prend de la graine et regarde ce qu’est la popularité d’un chef d’etat .

  10. kabout dit :

    ah la photo de ce sujet….2 loosers ensemble,pour la saucisse merkel son cas est reglée,tant qu’a macron son tour arrive a grand pas avec ces européennes,plus dur sera la chute !!

  11. Sjean-louis dit :

    Macron a été ridiculisé par D. TRUMP et V. POUTINE qui n’ont pas respecté ni le rendez-vous à l’Arc de Triomphe ni celui du déjeuner; D. TRUMP a préféré honorer ses soldats morts au combat plutôt que les gesticulations d’un débat sur la paix où la Merkel a osé la ramener en ce jour anniversaire de la victoire française.

  12. Viktor dit :

    Quid de « l’ardoise pour régaler ses invités aux frais du contribuable ». Depuis que Macron est au pouvoir, Paris est entrain de rivaliser avec les grandes productions hollywoodiennes de la Warner Bros, ou de la Paramount pour n’en citer que deux, tant les mises en scènes deviennent de plus en plus « glamour », propagande médiatique oblige ! Nous sommes dans l’ère de l’image, avec ses stars internationales, ses festivals, ses forums. Avant le centenaire de l’Armistice, nous avons eu les funérailles d’Aznavour, la Panthéonisation du couple Veil et j’en passe. Hormis le défoulement narcissique présidentiel, quid du retour sur investissement de telles dépenses, sur les commerces de la capitale ? Ou des nuisances pour les parisiens ? Ou plutôt, Macron se fait plaisir avec notre argent !

    • Sjean-louis dit :

      Macron veut jouer au petit (vraiment petit) roi soleil avec le porte-monnaie des français. Il nous taxe le carburant mais n’hésite pas à mobiliser une dizaine de bus pour ses invités pique-assiettes car il n’eut pas 70 états durant les combats de 14-18. Fort heureusement les femen ont amené un peu plus de distraction ! …

    • Saintpol dit :

      Pas grave Victor , C’EST L’AUTOMOBILISTE QUI PAIE ! ! ! ! !

    • Sjean-louis dit :

      Il fallait simplement limiter le nombre d’invités aux pays qui étaient engagés dans les combats de 14-18; il y en avait pas 70 ! réduire également la commémoration au souvenir des poilus sans disserter sur les mots patriotisme et nationalisme, ce n’était ni le lieu ni le moment, Le Donald n’aurait pas été dépaysé chez Mc Do.