Le 24 février 2023, Vladimir Poutine lançait un ultimatum nucléaire à l’Otan

24 février 2023, Vladimir Poutine lançait un ultimatum nucléaire à l’Otan

Le 24 février 2023, date anniversaire de l’offensive russe, décidée par Vladimir Poutine pour protéger le Donbass d’une attaque ukrainienne imminente, le maître du Kremlin s’adressait à tous les peuples de la Terre, dans un message historique de nature existentielle pour l’ensemble de l’humanité. Toutes les agences de presse du monde entier furent priées de diffuser en direct ce message à vocation planétaire, d’une gravité extrême. Il était 10h à Moscou quand Vladimir Poutine prit la parole :

J’ai décidé de m’adresser à l’ensemble des peuples de notre Terre, parce que l’avenir de l’humanité va se jouer dans les prochaines heures et parce que j’estime que chaque citoyen du monde a le droit d’être informé sur les événements tragiques qui pourraient survenir très vite si les comportements irresponsables de notre ennemi historique, je veux dire l’Occident, l’emportent sur la sagesse et la raison. L’heure n’est plus à la désinformation et aux communiqués mensongers qui prévalent dans la presse occidentale depuis un an. La parole russe n’a jamais eu droit de cité, afin de mieux tenir les peuples dans l’ignorance de la politique agressive de l’Otan. Mais cela va cesser.

Je sais que pour les peuples du monde occidental, la Russie reste l’agresseur et l’Ukraine la victime.

Mais il est temps de dire la vérité aux citoyens, car beaucoup d’entre eux vivent dans le mensonge. Il est temps de leur rappeler ce qui s’est passé depuis la chute du Mur de Berlin en 1989, depuis l’éclatement de l’URSS et la dissolution du Pacte de Varsovie en 1991, décidée en signe de paix et dans l’espoir d’un rapprochement entre la Russie et l’Europe, comme en rêvait le général de Gaulle, un grand admirateur du peuple russe.

Malheureusement, aux signes de paix envoyés par la Russie et à la dissolution du Pacte de Varsovie, les Anglo-Saxons ont répondu par un élargissement sans fin de l’Otan, passant de 16 membres en 1990 à 32 très bientôt, malgré toutes nos protestations. C’est pourtant sur la promesse d’un non-élargissement de l’Otan à l’Est que la Russie a donné son accord à la réunification allemande. Mais aujourd’hui, faute de garanties écrites, Washington nie cette vérité. Difficile de faire plus hypocrite.

En 1999, profitant de la faiblesse de la Russie, totalement désarticulée par la désintégration de l’URSS dix ans plus tôt, les États-Unis ont lancé une vaste campagne de bombardements sur la Serbie, notre alliée, suite à un odieux mensonge d’État accusant à tort les Serbes de pratiquer un génocide sur les Albanais du Kosovo. Cette campagne criminelle a duré 78 jours, tuant de nombreux civils.

Et par la suite, on a vu un général américain brandir une petite fiole d’eau minérale, comme preuve que Saddam Hussein détenait des armes de destruction massive. Encore un odieux mensonge d’État pour justifier la destruction de  l’Irak.

C’est cela la politique américaine. Quels médias parlent aujourd’hui de ces expéditions coloniales injustifiées, qui sont en réalité des crimes de guerre, compte tenu du nombre incalculable de victimes civiles ? Aucun.

Plus tard, en 2014, un coup d’État fomenté par la CIA a renversé le gouvernement prorusse en place à Kiev, pour le remplacer par un régime à la botte des États-Unis. Et depuis huit ans, Kiev n’a cessé de persécuter les populations russophones et russophiles du Donbass, qui aspiraient à leur légitime autonomie. Cette guerre occultée par les médias occidentaux a fait 15 000 morts et les crimes de guerre et exactions qui y ont été perpétrés par les Ukrainiens, ont largement été dénoncés par toutes les associations humanitaires internationales. Mais là aussi, c’est l’omerta la plus totale dans les médias occidentaux. Les Russes sont des barbares et les Ukrainiens sont des saints, comme chacun sait.

Les accords de Minsk, signés en 2015, avec l’engagement de Paris et de Berlin de les faire respecter, n’ont jamais été appliqués malgré notre insistance durant des années. Bien au contraire, durant ces huit années de guerre, l’Otan a formé l’armée ukrainienne en vue d’un affrontement futur avec la Russie et les unités du Donbass. Angela Merkel et François Hollande ont d’ailleurs reconnu que ces accords étaient un leurre, uniquement destiné à gagner du temps pour renforcer l’armée ukrainienne.

Les multiples demandes de la Russie pour assurer à tous les peuples d’Europe des garanties de sécurité indispensables à une paix durable ont été systématiquement ignorées. En fait, l’Occident a tout simplement méprisé la Russie et menti au peuple russe depuis trente ans. C’est donc face à l’imminence d’une offensive ukrainienne contre le Donbass que j’ai décidé de devancer cette attaque, en lançant une opération spéciale pour protéger les populations russophones.

Je ne vais pas reprendre le déroulement de cette guerre, que vous connaissez. Mais sachez que c’est l’Occident qui a décidé de transformer cette opération spéciale limitée en un conflit Otan/Russie, avec 40 nations qui aident l’Ukraine, dont 25 militairement.

Dès la fin de février 2022, puis courant mars, des négociations de paix ont été entamées entre Moscou et Kiev. Mais à deux reprises les Anglo-Saxons ont saboté les rencontres, promettant au président Zelensky une aide occidentale massive lui assurant la victoire. À ce jour, cette guerre qui pouvait être évitée si les accords de Minsk avaient été respectés, a fait des centaines de milliers de morts par la faute des Occidentaux, qui attisent les braises du conflit. Mais cela va cesser.

Nous en sommes au dixième train de sanctions économiques contre la Russie et l’escalade dans les livraisons d’armes de plus en plus lourdes ne cesse de s’accélérer. Persuadé que je bluffe et que je ne recourrai jamais à l’arme nucléaire, Joe Biden vient de déclarer que les livraisons d’armes à Kiev allaient se poursuivre indéfiniment. Il se trompe lourdement.

Après les chars lourds, je suppose que nous verrons aussi des chasseurs Tornado ou des Eurofighter voler dans le ciel de Kiev, pilotés par des Occidentaux en uniforme ukrainien ? Il va de soi que la Russie ne peut rester impassible devant cette escalade sans fin, qui fait des pays occidentaux des cobelligérants à part entière.

Les sanctions économiques ayant échoué et se retournant contre les Européens, les États-Unis espèrent néanmoins épuiser la Russie comme cela s’est passé en Afghanistan il y a plus de 30 ans, en équipant les talibans de missiles Stinger. Mais ils se bercent d’illusions. L’armée russe de 2022 possède des armes conventionnelles redoutables que l’Otan tente désespérément d’acquérir, comme les missiles hypersoniques imparables. Imaginez une situation inverse, avec une supériorité technologique écrasante de l’Otan sur la Russie. Il est clair que Biden aurait déjà envoyé ses légions sur le sol ukrainien. Mais il sait très bien que la Russie n’est ni l’Irak, ni l’Afghanistan et que l’Amérique est à la portée de nos missiles hypersoniques.

Il n’y aura pas de guerre d’usure. Il n’y aura pas de fuite en avant dans les livraisons d’armes. Tout cela doit cesser et va cesser.

C’est donc un ultimatum que je lance à l’Otan

À cette minute même, des missiles hypersoniques armés de charges conventionnelles, sont pointés sur quatre bases militaires, en Allemagne, en Pologne, au Royaume-Uni et en France, ainsi que sur tous les centres vitaux de l’Ukraine. Et puisque Joe Biden estime que les Ukrainiens peuvent frapper impunément la Crimée, j’ai également décidé de couler le porte-avions Gérald Ford, le fleuron de la marine américaine. De plus, toutes nos forces nucléaires sont en état d’alerte maximale, les ogives étant pointées sur leurs cibles programmées, aux États-Unis et en Europe. Que les choses soient bien claires :

Si dans 48 heures à compter de cet instant, l’Otan ne renonce pas à sa politique d’agression contre la Russie, la salve de missiles hypersoniques sera lancée. En cas de riposte de l’Otan, c’est la salve nucléaire qui prendra le relais.

En 1962, face à la détermination de John Kennedy exigeant le retrait des fusées russes de Cuba, afin de garantir la sécurité des États-Unis, Nikita Khrouchtchev a eu la sagesse de ne pas tenter le Diable. La dissuasion nucléaire n’est crédible que si le risque d’un embrasement de la planète est bien réel. Ce fut le cas en 1962 et c’est encore le cas aujourd’hui, je vous le garantis.

La question est donc de savoir si les fous furieux du Pentagone vont vouloir jouer avec le feu nucléaire et si l’Ukraine vaut bien un embrasement planétaire qui fera de notre Terre un champ de ruines radioactif inhabitable.

Si le président Biden recule, nous mettrons un terme à cette guerre en sauvant des dizaines de milliers de vies dans les deux camps et nous pourrons enfin bâtir la paix durable de demain.

Mais s’il s’obstine, il n’y aura plus personne pour faire le bilan de cette guerre, c’est une certitude. Comme le disait Einstein :

“Je ne sais pas comment sera la troisième guerre mondiale, mais je sais qu’il n’y aura plus beaucoup de monde pour voir la quatrième”

Voici mes exigences :

Les armes doivent se taire immédiatement sur le front du Donbass

L’Ukraine sera totalement démilitarisée, seules des forces de sécurité intérieure seront tolérées

Le gouvernement ukrainien actuel sera destitué au profit d’un régime pacifique

La totalité du Donbass, la région d’Odessa et la Transnistrie seront intégrées à la Fédération de Russie

L’Ukraine sera un pays neutre, ne pouvant adhérer ni à l’Otan, ni à l’UE

Ni la Finlande, ni la Suède, ni la Moldavie ne pourront intégrer l’Otan

Enfin, toutes les sanctions économiques doivent être levées et les avoirs russes confisqués par les Occidentaux seront restitués, notamment les 300 milliards de dollars appartenant à la Banque de Russie.

En contrepartie, la Russie s’engage à garantir l’intégrité territoriale de tous ses voisins, y compris l’Ukraine dans ses nouvelles frontières. Un corridor permettant d’accéder à la Mer Noire sera aménagé pour permettre les exportations ukrainiennes.

Une fois la paix revenue, les garanties de sécurité pour l’Europe seront définies avec l’aval de l’ONU et de toutes les parties.

Il est évident qu’après plus de trente années d’humiliation de la Russie et d’arrogance anglo-saxonne, aucune de ces exigences n’est négociable. Il est grand temps que l’Otan respecte ce que nous sommes.

En ce qui me concerne, ma détermination est totale. La balle est donc dans le camp occidental. Il ne vous reste plus que 47 heures et 35 minutes pour décider de l’avenir de l’humanité.

   ——————————————————————————————-

Il va sans dire que ce discours provoqua un tremblement de terre dans toutes les chancelleries, un mélange de consternation et de panique dans le monde entier. Les téléphones crépitèrent sans discontinuer, tandis que le Conseil de sécurité de l’ONU se réunissait dans l’urgence. Macron s’empressa de déclarer qu’il n’était pas question que la France s’engage dans une guerre nucléaire suicidaire.

De leur côté, Pékin et New Delhi annoncèrent que leurs forces nucléaires s’uniraient aux forces russes si Biden rejetait l’ultimatum de Poutine. Partout dans le monde, ce ne fut qu’appels à la paix et à la raison. Tous les pays va-t-en-guerre, un à un, se rangèrent derrière Poutine, réalisant soudain qu’ils s’étaient fourvoyés dans une guerre qui n’était pas la leur, mais qui leur était imposée par les États-Unis. Cet ultimatum venait de réveiller les consciences après des mois d’aveuglement.

Totalement isolé, lâché également par Londres, et sans doute effrayé par la détermination du maître du Kremlin, Biden annonça par un communiqué du 25 février 2023 à midi, que les États-Unis renonçaient à toute épreuve de force et reconnaissaient le droit légitime de la Russie et de toute l’Europe à vivre en paix et en sécurité, aux conditions de l’ultimatum russe.

Dès cette annonce, depuis le front du Donbass jusqu’aux capitales des 195 nations reconnues par l’ONU, ce fut un déferlement de joie planétaire jamais vu depuis la fin des hostilités en 1945.

La troisième guerre mondiale venait d’être évitée. Certains diront que le bon sens et la sagesse ont fini par triompher. D’autres diront que c’est plutôt l’équilibre de la terreur qui a une fois de plus fait ses preuves et ramené les têtes brûlées à la raison. Mais en définitive, retenons que c’est la paix qui a gagné, pour le plus grand bien de l’humanité.

(Tout ceci n’est bien évidemment qu’une fiction, mais qui pourrait être réalité)

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print
43
2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


79 Commentaires

  1. Cela n’a aucun sens que le président de la Russie lance un ultimatum nucléaire. La doctrine nucléaire de la Russie est strictement défensive et ne prévoit pas de premières frappes nucléaires, même avec des armes thermonucléaires purement tactiques. Les frappes nucléaires ne peuvent être lancées qu’en réponse à une attaque.
    La situation au front est en faveur de la Russie, tandis que les choses s’aggravent pour l’OTAN.

    • Faux: En cas d’attaque par des moyens conventionnels qui mettraient en danger les fondements même de la Russie, riposte nucléaire possible selon la doctrine russe.

      • Peut-être que mon français est un peu incompréhensible)))
        Je vais répéter à nouveau. Mots clés de la doctrine : « Défense, pas offensive » et « Réponse à l’attaque ».
        Donc pas de mensonges.
        Un ultimatum avec un bâton nucléaire n’est en aucun cas possible depuis la Russie.
        Surtout dans la situation actuelle, alors que l’OTAN est en train de perdre la guerre.

          • Je propose la même chose: regardez de plus près les rapports des états-majors des deux camps et relisez la doctrine, et de préférence avec un traducteur plus expérimenté))

              • Comme je doute que vous compreniez voici un article de RBK (qui n’est pas exactement pro-gouvernement, n’est ce pas…)
                https://www.rbc.ru/rbcfreenews/5ed656279a7947f3a533f124

                Vous y lirez le 4-ème point « агрессия против России с помощью обычного оружия, когда под угрозу поставлено существование государства. » qui signifie sans traducteur « agression contre la Russie à l’aide d’armes conventionnelles, lorsque l’existence de l’État est menacée. »

                Ceci fait suite à « В России определили условия, при которых страна может применять ядерное оружие. Президент Владимир Путин подписал указ об «Основах государственной политики Российской Федерации в области ядерного сдерживания», опубликованный на портале правовой информации. Такими условиями являются: »

                Je dois traduire en quelle langue pour que vous compreniez? On continue?

                • la doctrine est une chose, la réalité en est une autre ; que savez-vous de la détermination de chacun, surtout de l’agressé, en cas de situation ultime ? Méfiance donc !…

                • Vous avez raison mais j’ai simplement répondu à cet intervenant qui avait tort. Et de toute manière les « doctrines » évoluent. Quoiqu’il en soit, et Dmitry Medvedev l’a rappellé récement, une attaque NON nucléaire contre la Russie PEUT entrainer une riposte nucléaire.

                • OK. Passons de l’autre côté.))
                  En quoi le texte que vous avez cité de RBC est-il en désaccord avec mon commentaire initial ?

  2. Vlad n’a qu’à dire que si les armes offensives continuent d’affluer chez le Zygomir, il enverra des missiles nucléaires à blanc dans un premier temps en désignant les villes pointées : Chicago , Seattle, New York , Los Angeles ; on verra si les yankees de ces villes soutiennent encore les néocons va en guerre .

  3. Non mr Guillemain , ce sont surtout les américains qui sont responsables et pas l’OTAN qui n’est que leur outil ; les pays de l’OTAN sont des esclaves des amerlocks qui renchérissent aux dires du maître. Ce sont les yankees qui installent des missiles soit disant défensifs dans les bases de l’OTAN . Ce que évidemment la Russie ne peut légitimement tolérer.

  4. Une fiction que j’espère deviendras une réalité…
    Déplus imaginer toutes les nation occidentale qui profiterais du fait pour brisé les chaînes esclavagiste des usa…tout en se rapprochent de Moscou et de Pékin…
    Et de toutes les autres nations diabollisé par l’état profond américain…..ajouter à cela la fin de l’entité mercenaires otanesque….et un début de guerre civile au usa détrôné comme le fut en sont temps la Rome impérial !
    🤭🤭

  5. Article biaisé. Pour donner un exemple, les bombardements sur la Serbie sont consécutifs aux exactions de l’armée serbe en Bosnie et en Croatie. Le Kosovo n’a fait que s’ajouter aux problèmes antérieurs, il n’en est pas la raison principale. Les massacres de Srebrenica (1995) sont antérieurs aux bombardements de Belgrade (1999). Le Kosovo dont vous parlez est un faux prétexte. Vous essayez de noyer le poisson

    • Ivo , il n’y a pas eu de massacre à Srebrenica ; c’est comme ceux de Boutcha ; tenez vous au courant ; des tas de sites très sérieux font part des enquêtes internationales qui ont démontré qu’il n’y avait que des faits de guerre. Ce fut un prétexte , comme ailleurs , pour que les amerlocks interviennent….ah , au fait , la plus grande base US d’Europe a été aménagée au Kosovo …

      • Oui c’est vrai il n’y a jamais eu de massacres à Srebrenica, dans toute la Bosnie en Croatie, au Monténégro, etc,..Tout cela n’est que pure fiction et aucune guerre n’a eu lieu en ex-Yougoslavie. Je vous suggère d’aller vous aérer la tête; il paraît que cela aide à la réflexion.

      • à Emile, oui, il s’agit du camp de BONDSTEEL installé dès la cessation des 78 jours de bombardement diluvien de la SERBIE/KOSOVO ce qui prouve le « désintéressement » des ricains dans cet écrasement de la SERBIE https://fr.wikipedia.org/wiki/Camp_Bondsteel
        La base aérienne de RAMSTEIN en allemagne n’est pas mal non plus en superficie « Elle sert, en 2022/23 de lieu de rassemblement des membres de l’OTAN et de ses alliés pour coordonner les réponses militaires, comme la livraison d’armes en ukraine… » https://fr.wikipedia.org/wiki/Ramstein_Air_Base

      • Exact, et qu’a t-on fait à la Serbie, et aussi sous le communisme de Tito pour qu’elle se rebiffe. La préférence allait tjs aux musulmans, elle devait céder sur tout; et ces joyaux d’églises orthodoxes pris au 14siècle si je ne me trompe.

  6. « Mais il est temps de dire la vérité aux citoyens, car beaucoup d’entre eux vivent dans le mensonge »
    Le mensonge, c’est le milieu naturel empoisonné (pas qu’au sens figuré) des élites occidentales, où elles nagent et pataugent à l’aise et dans lequel elles veulent entraîner les peuples.

  7. Louons le sang-froid et la lucidité de VP devant les incroyables provocations des Churchullensky , Bidet, l’ abject macrondelle et la chiffe molle scholtz en n’ oublions pas la bayadère à son Erdo Vent de l’ hyène .
    Qu’ aurait fait Patrushev s’ il avait détenu le pouvoir de Vp ; je passe qu’ il aurait cogné beaucoup plus dur .

  8. En lisant ce discours , je repense au discours de STALINE de 1941 annonçant au peuple russe l’agression nazie et l’invasion ….A la différence des occidentaux , les russes sont toujours marqués par cet évènement , il suffit de voir les réactions de la salle , à l’évocation de la « guerre sacrée  » et du départ au combat:https://www.youtube.com/watch?v=S_ptN4Oq0-8

  9. Un ami militaire m’a dit que beaucoup de réunions se font en ce moment dans nos états majors et que si la ligne rouge est franchie (avions), nos jeunes seront envoyés combattre en ukraine, j’habite à côté d’une base, beaucoup de manoeuvres en ce moment, pas question d’envoyer nos enfants là bas, ça craint !

  10. Dans les semaines qui viennent on peut s’attendre raisonnablement à ce qu’environ 300 chars Léopard 2 en provenance d’Allemagne et de tous les pays auxquels ce pays en a vendus, ce à quoi il faudra ajouter quelques dizaines de chars français, anglais, voire américains, soient acheminés en Ukraine. Ce sera une véritable armée qui, évidemment, rappellera aux Russes la Wehrmacht déboulant au même endroit. Ils ne le supporteront pas. Soit ils contiendront l’attaque avec leurs vieux T72 derrière leurs lignes de fortification bâties à la hâte fin 2022, soit ils utiliseront l’arme nucléaire.

    • je crains que cette bataille de chars ne soit pas la même que celle que les Russes ont gagnée il y a 80 ans, où on tirait l’autre à vue.
      je crains que cette fois les chars boches restent planqués hors de vue des Russes, et tirent en étant guidé par les satellites américains.

      • Dans un combat de blindés , si vous maitrisez un autre mode d’action que le tir à vue ….je suis preneur , le temps presse!

      • Les Russes ne sont pas aveugles : ils détruiront les chars boches.
        D’ailleurs ce transfert de chars, sans les équipages ad hoc… Ils ne sont pas assez nombreux pour renverser le cours des choses. Et ils ne seront prêts que quand la bataille sera perdue (et bien perdue) par les Ukronazis otano-kiéviens.
        Nous Européens attachés à nos libertés, nous devrons en profiter pour envoyer bouler et les amères loques et les européens selon le traité (stupide) de Lisbonne.

    • Astéric, tu crois vraiment que Vladimir POUTINE va attendre tranquillement que cette « armée » ait le temps de se réunir ?

      Vu la puissance des armes qu’ils ont, munis en plus de la technologie MHD, c’est à dire que les missiles équipés de cette technologie-là, sont tout simplement INDETECTABLES, inINTERCEPTABLES et dotés d’une puissance de frappe terrifiante, à la place des USA, je serais inquiet !!

      La Russie commencera par un ultimatum sur les territoires des Etats-Unis, ayant la possibilité de désactiver l’ensemble des bases de missiles, empêchant tout tir quel qu’il soit …

      Ca, personne ne semble le voir venir… et la Russie, en plus, à « promis » 4 missile SATAN 2 à ces connards d’amer loques …

  11. Pour mettre un terme à cette guerre, Poutine doit décider de pulvériser Kiev !
    L’armée russe à les moyens de détruire Kiev sans employer l’arme atomique !

  12. Et comme dans un film Hollywodien, tout est bien qui fini bien !.., malheureusement les mondialistes de la clique des psychopathes Euros-Atlantistes de Davos ne vont pas l’entendre ainsi car cela signifierait la fin de leur hégémonie et de leur pouvoir. De tout façon, ce conflit se terminera de manière plus ou moins dramatique mais c’est bien l’UE qui en paiera seule le prix fort surtout si le conflit s’étend, ce qui effectivement n’est plus du tout à exclure.

  13. La mort est entre les mains des fous au pouvoir. Le plus difficile pour certains, c’est de savoir qui sont ces fous. Et de préférer la mort à la vie.

  14. « Tous les pays va-t-en-guerre, un à un, se rangèrent derrière Poutine… »
    Je ne suis pas certain qu’une telle déclaration aurait cet effet là sur les cinglés qui prétendent diriger la planète. Parce que justement, ils sont cinglés!

  15. > Le 24 février 2023, Vladimir Poutine lançait un ultimatum nucléaire à l’Otan

    L’auteur a-t-il accès à la machine à voyager dans le temps?

  16. Magnifique et plausible projection, considérons que les paroles sont écrites j’espère que n’entendrons jamais la musique ! mais je suis inquiet car au cours de notre histoire les fous ont toujours été imprévisibles .

    • Brassens disait à un journaliste étonné, à propos de la guerre de 40: « ils sont tous fous »!!!
      Pas seulement Hitler et Staline, mais aussi Churchill ‘un enragé de la guerre’, sans oublier Mao! (Churchill surnommé chez les saxons’le bandit’)

  17. Fiction je pense pas mais réalité plus sûrement. Quand à la peur d’être vitrifié , certains matamores vont faire fi de l’avertissement dont Macron bien sûr et qu c’est qui va en prendre plein la g…. ben c’est nous.

    • Alors pourquoi eux ne montrent pas déjà l’exemple en se dépouillant de leurs richesses? C’est comique quand-même cette obsession de nous rendre heureux en ne possédant rien. Même avec toute leur fortune, se faisant chier tels des rats morts leurs seuls passions sont la destruction et la nuisance.

  18. Très bien vu…. Et si cette fiction donnait des idées à Poutine?? Il y a actuellement une frégate dans l’Atlantique à hauteur de Washington et armée de missiles Hypersoniques (inarrêtable) certainement pour faire comprendre aux USA que le terrain de jeu se situera aussi chez eux! Que leurs grattes ciel cette fois ci seront aussi dans la mêlé!!

  19. J’ai cru un instant que c’était vrai, un bonheur profond m’a envahi! Pour la France, rajouter 3 cibles pour les missiles hypersoniques: l’Elysée, la chambre des députés et le sénat, trois nids de traitres à leur pays. Merci

    • Tout à fait d’accord avec vous Pierre, faudrait aussi ajouter quelques sièges de « merdias » pour faire bon poids… Merci à vous Mr Guillemain, ce récit pourrait bien être prémonitoire, mais si je peux me permettre, je voudrais m’adresser à Mr Poutine, bien que ne sachant pas par quel biais il pourrait prendre connaissance de mon message : « Mr Poutine, sachez que beaucoup d’occidentaux ont le plus grand respect pour vous et la Nation Russe à qui nous devons notre Liberté, beaucoup connaissent l’hypocrisie scandaleuse des dirigeants de nos pays, Hollande et Merkel en tête, et tous nous espérons que Justice soit faite. Merci pour votre détermination, votre sens de l’honneur, grande Vie à vous et à votre Nation… »
      Voilà en quelques mots ce que je souhaitais exprimer…Bonne journée aux patriotes…

      • Les Russes n’aiment pas l’escalade des conflits. Notre président est très scrupuleux dans les domaines du droit international. L’avertissement de l’OTAN a été lancé à Munich en 2007. L’ultimatum à Washington avait déjà été lancé – en décembre 2021 – c’était « le dernier avertissement chinois ». Les États-Unis ont intensifié le conflit. Maintenant, l’Ukraine met en œuvre l’ultimatum de décembre.

        Мы, русские, традиционно любим французов))

  20. Magnifique. Bravo pour cette mise au point historique et ces écrits d’anticipation pleins de bon sens.
    Marc

  21. N.B. :

    Nous français, qui souhaitons nous débarasser de la république et de son master mind la CIA, nous ne voulons pas la paix.

    Puisque nous vivons sous leur tyrannie.

    Nous souhaitons une guerre conventionnelle de libération pour creer, notre Europe de Brest à Vladivostock.

    Nous souhaitons l’extension de la guerre d’ukraine à brest et la victoire de notre libérateur, ami et allié Russie.

    Commes les les émigrés royalistes en 1812.

    Car il y a la France et la république et que république française est un oxymore.

  22. les américains de Clinton ont bombardé la serbie pendant des mois, y compris avec des bombes à faible dose nucléaire, on en constate encore les effets aujourd’hui!

    • Combien de morts, 67 000 en tout paraît-il? Biden répétait: Il faut tuer les Serbes, il faut tuer les Serbes!(Ter). La question à se poser, y a-t-il toujours des missiles braqués sur Moscou depuis la Turquie? Rappelons que la crise de Cuba n’était qu’une réponse de Kroutchev à ces missiles installés par les US. Qui va gagner cette guerre? Moscou se protège, mais quel sera l’issue du conflit puisque les prédictions disent que Moscou et même la Russie seront détruites, par des missiles (des feux) depuis la Turquie (vengeance suprême, position stratégique et plaque tournante du gvt mondial?) Personne ne parle de cela, c’est très inquiétant!

  23. Pour aller dans le sens de la fiction, il me semble que quelques missiles hypersoniques à charge conventionnelle (s’ils sont opérationnels ??) doivent être lancés sans avertissement sur les cibles militaires citées auxquelles j’ajouterais LE et UNIQUE PAN CDG dès que le premier Léopard tirera sa première salve sur les Russes en Urine entérinant de fait la cobelligérance otanienne.

    Il s’en suivra instantanément un « état de sidération » de l’OTAN. et cet état sera alors parfait pour envoyer l’ultimatum et négocier pendant les palabres désespérés des États constituant l’otan ; car il est toujours plus facile de faire accepter ses conditions lorsque l’adversaire est abasourdi.

    Cette stratégie à très bien fonctionné à l’époque avec le Japon, l’empereur a été sidéré par la deuxième nuke.
    Mais VP n’est pas un sauvage, le conventionnel devrait suffire !

  24. Scénario qui me conviendrait parfaitement. Nous allons bientôt savoir si nous avons affaire à des gens sensés, intelligents nantis d’un minimun d’humanité ou à des cloportes ?

  25. Il y a deux choses que je trouve bien distinctes dans cette magnifique uchronie : un avertissement préalable, et un ultimatum.

    L’ultimatum, en gras dans le texte, devrait suivre le préalable deux ou trois jours après, le préalable explique les choses passées, et l’ultimatum annonce les événements à venir…

    Pour plus de « poids », je pense qu’il ne faudrait pas citer la nature et le lieu des objectifs visés, histoire de donner quelques sueurs froides aux intéressés, et faire salir leur frocs à certains !

    En tout cas, un texte passionnant et une « montée en puissance » de 1er ordre !

  26. Prêt à disparaître dans un conflit nucléaire généralisé comme dans Dr.Folamour.
    À condition qu’il n’y ait aucun survivant pour empêcher toute réincarnation.
    Que l’espèce humaine disparaisse, et surtout les satanistes occidentaux.
    Dommage pour les Animaux.
    Peut-être survivront-ils ?
    En tout cas, on ne meurt qu’une fois.
    Autant que ce soit tous ensemble.
    Les uns iront au Paradis.
    Les satanistes en enfer.
    Dieu reconnaîtra les siens.

  27. S’il est difficile de se mettre dans la tête de Vladimir Poutine, il l’est encore plus de s’y mettre dans celle d’Emmanuel Macron, personnage psychopathe et sociopathe comme l’a si bien diagnostiqué un psychiatre italien. Les Français son dirigés par un homme dangereux, seule le militaire qui en a les moyens, dut il en avoir le courage peut résoudre cette situation et rapidement changer la donne, au profit d’un pacte franco-russe, pourquoi pas ?

  28. Il y a tout de même une chose qui ne va pas: Il n’est pas question de laisser l’Ukraine « neutre » avec une « promesse » de ne pas joindre l’OTAN. Ceci serait la garantie d’une nouvelle guerre dans 4 ou 5 ans. La SEULE solution acceptable est que l’ensemble de la « Petite Russie » comme s’appelle l’Ukraine, intègre la Fédération de Russie. On PEUT eventuellement envisager que la Pologne intègre la région de Lvov. Pour le reste, c’est la Russie. Et ce sont les plans du Kremlin.

    • La Novorossia serait déjà une grande victoire, avec un pouvoir prorusse à Kiev et une démilitarisation totale du pays.
      Mais si Poutine veut avaler la totalité de l’Ukraine, il subira l’hostilité des populations de l’Ouest, alors que toutes les richesses et les populations prorusses sont à l’Est.
      Avec des bases russes installées dans le Donbass et en Transnistrie, je vois mal les Kiéviens attaquer à nouveau ce qui sera devenu la Russie
      Mais je n’ai évidemment aucune info sur les plans du Kremlin.
      Oui, je pense en effet que les Polonais lorgnent déjà sur la partie Ouest.

      • Tant qu’il restera 1 millimètre carré de terre neutre en Ukraine ce sera la continuation des affrontements pas procuration des obsédés otaniques, un ‘Minsk3’ assurément ne changera rien; les mêmes causes produisant les mêmes effets.

  29. Jacques, je crois que tu viens de prédire le futur !! A quelques détails près, c’est ce qui pourrait arriver …

    Cependant, je persiste à écrire que les mondialistes VEULENT des « accidents » nucléaires…

    Parce que c’est la seule façon de créer des peurs durables, du moins avant les guerres internes que le NAZISLAM déclarera tôt ou tard …

    En effet, la peur des radiations durera autant que les radiations elles-mêmes, dont la longévité peut aller jusqu’à des millions d’années, autant dire une éternité pour l’espèces humaine …

    Et c’est sur les cendres des pays occidentaux que le nouvel ordre mondial se mettra en place …

    Nous sommes aux premières loges dans tous les cas … :-(((

    • Je ne pense pas que la mafia satanique mondialiste parasitaires….veule la guerre thermonucléaire…pour la simple raison qu’eux même n’y survivrais pas….
      Les ogives nucléaire ne sont pas sélectif dans le choix de c’est victimes !🤗🤭

      • Veuille , survivraient,sélectives, leurs victimes . Ne m’en veuillez pas d’avoir corrigé certaines coquilles nous en faisons tous d’où leur appellations

      • Détrompez vous ils utiliseront les diodes ( la technologie pour se prémunir ) et de l’iode ( toujours pour se prémunir ). Histoire de rire un peu il y a quelques temps on conseillait aux gens de se protéger contre les radiations en se procurant des capsules d’iode et ses crétins se précipitaient dans les pharmacies en demandant des capsules diode lol .

          • Le premier qui ouvrira le bal irradiera un certain périmètre
            certes circonscrit mais les autres suivons et nous aurons des centaines de milliers d’ogives nucléaire qui s’abattrons sur le monde et là nous aurons des millions de kms carré irradié . Il me semble que les armes atomiques récentes engendrent lors de leur explosion initiale une première fission nucléaire puis une succession de fission sur fission
            .Tout ca sans parler de l’effet dévastateur immédiat de l’explosion l’Armageddon quoi .
            Je suis loin d’en savoir beaucoup sur le sujet tu dois certainement mieux en parler que moi .

          • Quand on sait qu’une bombe de quelques kilos qui explose à une proximité immédiate , par le simple de blast peut arracher les membres voire la peau .

      • Sniper 338, tu sais, comme moi, ce qu’est un missile à tête nucléaire tactique, et le fait que certaines bombes ne créent que très peu de radiations résiduelles …ou les effets sont circonscrits à une zone précise .

        Seulement, dès que tu évoques le mot « nucléaire », les gens pensent « radiations » « irradiés » donc « milliers ou millions d’années » « plus vivable » …

        C’est précisément sur cette ignorance que les mondialistes veulent jouer, parce que, comme tu l’écris, bien évidemment, ils ne veulent pas d’une guerre globale !! eux n’y survivraient pas non plus …

        Déduction logique : des « accidents » nucléaires crééeront la peur, nécessaire, permanente, et…ENTRETENUE, afin d’asservir les peuples, c’est aussi simple que ça !!

        • Qu’est ce qu’une bombe a tète nucléaire tactique ? une bombe sans hydrogène par exemple ? . Une bombe stratégique contient’ elle une ogive nucléaire et de l’hydrogène par exemple ? merci pour ta réponse .