Le 5 décembre, les gogos défileront derrière les islamo-collabos

Publié le 2 décembre 2019 - par - 20 commentaires - 1 742 vues
Share

Il y a un an, le cartel politico-syndical gauchiste était à pied d’œuvre pour tenter d’étouffer dans l’œuf la révolte des Gilets jaunes.

Pour la bande au patron de la CGT, Philippe Martinez et les consorts Mélenchon et compagnie, il n’était question que de ramassis populistes et d’extrême-droite autour des ronds-points. Les pontes nantis des centrales, diplômés en organisation des arrêts de travail dans les secteurs où l’on ne risque pas d’être congédié, risquaient gros de perdre le leadership de la contestation. Exit tous ces larbins du pouvoir successif ; à terme, exit les rats dans le fromage de la formation professionnelle et dans les innombrables mutuelles riches en masse salariale, patrimoine et frais publicitaires. Exit la douillette mascarade paritaire rémunérée et le consensus d’État.

Alors il fallait de toute urgence dénigrer, dénigrer encore le mouvement parti d’un peu partout, hors de la glu syndicale et politicienne.

Mais cela n’a pas suffit et toutes les composantes faisandées de la gauche écolo-boboïsée ont volé une nouvelle fois au secours de Macron. Nervis, casseurs, tous ont rejoint les obscurs commandos pour mater la révolte. Les forces de l’ordre ont canardé sélectivement les yeux des manifestants, épargnant la racaille comme d’habitude : Éborgnée : le visage du chef CRS qui m’a tiré dessus a été filmé… https://ripostelaique.com/eborgnee-le-visage-du-chef-crs-qui-ma-tire-dessus-a-ete-filme.html et « Tir à vue », de Fiorina Lignier : la répression de Macron contre les GJ https://ripostelaique.com/tir-a-vue-de-fiorina-lignier-la-repression-de-macron-contre-les-gj.html

Un an après le lancement des Gilets jaunes, Pierre Cassen trace un bilan sans concession de l’évolution du mouvement. Selon lui, en torpillant les revendications originelles des GJ, moins d’impôts, moins de taxes, la gauche a saboté un mouvement révolutionnaire, et sauvé Macron

https://youtu.be/lvId8NCntxM

Pierre Cassen présente son livre « Et la gauche devint la putain de l’islam »

https://youtu.be/3FsHEaUpGHg

Pierre Cassen revient sur les graves accusations véhiculées par Gilbert Collard, du RN, contre Jean-Luc Mélenchon, au lendemain de la manifestation parisienne contre l’islamophobie

https://youtu.be/-sHP2b9J7Jo

L’enjeu du 5 décembre : mettre la pagaille pour tenter de sauver la gauche et interdire aux vrais Gilets jaunes de faire le lien entre argent et immigration

Les Gilets jaunes ont perdu, parce qu’ils n’ont pas été capables de mettre cette revendication en avant : c’est à cause du coût de l’immigration que les retraités sont spoliés, que les artisans et autres travailleurs indépendants sont surtaxés, et doivent travailler 70 à 80 heures par semaine, que les chômeurs ont toujours moins de droits, et que les actifs cotisent toujours davantage.

Et comme le souligne un article paru dans Synthèse nationale (TOUS UNIS LE 5 DÉCEMBRE POUR LA DÉFENSE DES DROITS « ZAKIS », DES PRIVILÈGES CATÉGORIELS ET POUR LE MAINTIEN DES INÉGALITÉS ?) :

« Je ne parle pas ici des régimes « autonomes » gérés en bon père de famille depuis fort longtemps, ni des régimes complémentaires destinés à améliorer les pensions futures, mais bien des régimes « spéciaux », privilèges de certaines castes et propriétés des syndicats, dont par ailleurs les prérogatives devraient être revues.

En outre, il serait souhaitable de se pencher efficacement sur la gestion des deniers publics dans toutes les administrations et dans tous les secteurs, car là aussi existe un gaspillage phénoménal.

Déjà dans les années 1980, l’État avait puisé dans le régime général des retraites du privé pour boucher le trou des retraites des fonctionnaires. Année après année, l’armada œuvrant dans les divers secteurs de la Fonction publique est responsable de l’hémorragie financière qui creuse l’abîme des finances publiques. C’est pourtant une réalité qu’on passe sous silence que les actifs n’arrivent plus à payer les retraites des agents de l’État, que ce soit au niveau national, régional, départemental, municipal et dans les entreprises publiques.

Quand on voit que seuls 48 % des foyers fiscaux payent des impôts sur le revenu, il est bien temps de réduire les dépenses de la France et de tenir un langage de vérité en dehors de toute démagogie ou de discours clientélistes.

Peut-on effectivement maintenir un système de régimes « spéciaux » avec des départs à la retraite à 55 ans et une pension moyenne de 3 500 euros par mois comme à la RATP ? Et pour la SNCF une retraite à 57 ans et 2 750 euros par mois ? » source http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2019/11/28/tous-unis-le-5-decembre-pour-la-defense-des-droits-zakis-des-6194231.html

SNCF : limiter l’impact financier pour les grévistes, pas pour la population https://ripostelaique.com/sncf-limiter-limpact-financier-pour-les-grevistes-pas-pour-la-population.html

Retraités, demandez des comptes au député LREM Alauzet : il vous a insultés  https://ripostelaique.com/retraites-demandez-des-comptes-au-depute-lrem-alauzet-il-vous-a-insultes.html

Supprimer aussi les régimes spéciaux des trop nombreux parlementaires est plus qu’urgent

L’indemnité de logement des députés passe de 900 à 1 200 euros ! https://ripostelaique.com/lindemnite-de-logement-des-deputes-passe-de-900-a-1-200-euros.html

Les frais des députés resteront opaques à cause du Conseil d’État https://ripostelaique.com/les-frais-des-deputes-resteront-opaques-par-la-volonte-du-conseil-detat.html

Fonctionnaires européens : 6 ans de cotisation, 5 000 euros de retraite par mois ! https://ripostelaique.com/fonctionnaires-europeens-6-ans-de-cotisation-5-000-euros-de-retraite-par-mois.html

La route solaire de Ségolène Royal : déjà un fiasco de 5 millions d’euros https://ripostelaique.com/la-route-solaire-de-segolene-royal-deja-un-fiasco-de-5-millions-deuros.html

Les syndicats monopolisent et canalisent la représentation des salariés au profit des gouvernants

De fait, leurs instances dirigeantes ont horreur de tout ce qui n’émane pas de leurs dogmes.

Les mêmes qui ont trahi sans vergogne leurs bases auxquelles ils préfèrent tout un contingent migratoire à des fins de politique électorale, sont cette fois-ci totalement démasqués. Les vrais Gilets jaunes devront s’en souvenir à jamais.

Et surtout, ce que les nantis de la lutte des classes ne digèrent pas, c’est l’analyse du président de La Ligue du Midi, Richard Roudier :  https://ripostelaique.com/classes-moyennes-vous-allez-crever-et-richard-roudier-vous-explique-pourquoi.html

Mais personne ne doit être dupe, les professionnels appointés de la contestation qui font leurs choux gras dans le service public depuis plus de 70 ans, sont toujours à l’affût de la récupération, vendus qu’ils sont aux gouvernements qui ne remettent jamais en cause leurs rémunérations subventionnées.

Le salaire de Martinez plombe une maternité locataire de la CGT  https://ripostelaique.com/le-salaire-et-les-bonus-de-martinez-plombent-une-maternite-locataire-de-la-cgt.html

Les inutiles Le Paon et Cosse recyclés, Schiappa décorée… https://ripostelaique.com/les-inutiles-le-paon-et-cosse-recycles-schiappa-decoree.html

Les cadeaux complices de Macron aux syndicats  https://ripostelaique.com/les-cadeaux-complices-de-macron-aux-syndicats.html

Pleine aux as, la CGT n’a plus d’adhérents https://ripostelaique.com/pleine-aux-as-la-cgt-na-plus-dadherents.html

Dominique Andolfatto, chercheur en sciences politiques, a vu juste

« Parce que, pour eux, c’est d’abord les résultats aux élections professionnelles qui comptent. Pour les syndicats aujourd’hui, l’important est d’enregistrer de bons résultats lors des élections professionnelles, dans les entreprises ou dans la fonction publique. C’est de ces audiences électorales que dépendent leur représentativité et, donc, leur force légale et, très largement, leur économie. 

Ils sont donc dans une logique très institutionnelle et ne collent pas nécessairement – et au jour le jour – aux préoccupations sociales ou, à tout le moins, à toutes les initiatives qui peuvent émaner de la société. Et ils auront pour réflexe d’afficher leur scepticisme dès lors que ces initiatives pourraient concurrencer leurs positions ou, a fortiori, démontrer que les syndicats auraient perdu la main.

Les syndicats choisissent souvent de garder aussi le silence face à ces mouvements ou, de façon plus ou moins habile, de se réapproprier leurs thématiques. » Source :  https://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand/social/2018/11/13/pourquoi-les-syndicats-se-desolidarisent-du-mouvement-des-gilets-jaunes_13049131.html. Intégralité de l’article sur Gilets jaunes, pourquoi les syndicats ne vous soutiennent pas https://ripostelaique.com/gilets-jaunes-pourquoi-les-syndicats-ne-vous-soutiennent-pas.html

Alors, le 5 décembre : faut-il suivre les traîtres Mélenchon-Martinez ? https://ripostelaique.com/5-decembre-faut-il-suivre-les-traitres-melenchon-martinez.html Sûrement pas ! Avis aux gogos qui voudraient défiler avant Noël pour les privilégiés catégoriels et derrière les islamo-collabos.

Pierre Cassen commente les propos du spécialiste des retraites de Macron, Jean-Paul Delevoye. Celui-ci a osé affirmer qu’il fallait accueillir 50 millions d’Africains supplémentaires, en Europe, d’ici 2050…

https://youtu.be/KITo2I3lvs8

Jacques CHASSAING

Print Friendly, PDF & Email
Share

20
Poster un Commentaire

800
12
8
0
 
15
   
Notifiez de
Emile

La caste politico-merdiatique parle beaucoup des avantages à qui …de sncf et ratp….
mais beaucoup moins des modes de calcul des retraites des fonctionnaires , par exemple ( pour faire court ) lesquels ont en outre généralement une promotion avec hausse de salaire 6 mois avant la retraite….pour augmenter cette dernière
Outre le mode de calcul honteusement différent de celui du privé
Et là, c’est le contribuable qui raque à 100%

POLYEUCTE

Manifester pour un Zombie (les retraites) dont chacun ignore tout, car il ne comprend rien ?
Réforme « pragmatique et systémique » dit-on !!!
Un Prétexte ? OK ! Profitons-en !
Mais que ce soit le « Grand Débordement » dont je parle ici chaque jour.
Celui d’un ras le bol accumulé depuis 3 ans. dans tous les domaines trop longs à citer !

Elliot

Je me permets d’intervenir sur le montant « moyen » des retraites des cheminots : 2750€ !!!
Montant…Brut ? Net ?
Je suis un ancien cheminot, retraité et Cadre (QF pour ceux qui connaissent), entré en 1977 à 18 ans et parti à 56 ans -mon choix- , donc avec une décote de 250€/mois net…
Le montant annoncé est bien sur « surestimé », comme toujours…, la majorité des cheminots sont « Exécution » et « Maîtrise », donc avec une retraite en moyenne de 1800€/Net sans décote….
Pour ma part j’ai une retraite de Cadre (ok petit cadre..lol) de 2268,48€ net en décembre…
Arrêtez de toujours nous taper sur la tronche ! Les trains roulent 365 jours, nuits et jours (enfin de moins en moins la nuit) et par tous les temps…

Jacques CHASSAING

à Elliot
Vous avez perdu une bonne occasion de vous taire. Quand les contribuables vous aboulent 5 milliards par an vous qui n’avez jamais jeté une pelletée de charbon dans la locomotive pour des trains en retard ou en panne les jours où il n’y a pas grève, on rase les murs.

Ledauphinois

Monsieur Chassaing vous n’êtes pas mieux que ces immigrationnistes LAREM.J’ai l’impression d’entendre Macron. Que diriez vous si Macron octroyait vos droits de pigiste? De plus faire du « Cheminot bashing » ne peut que faire plaisir à Macron et à ses sbires. Sachez que vous êtes un collaborateur du Macronisme en vous adressant de la sorte à Elliot. Si vous estimez que les cheminots sont privilégiés pourquoi ne militez vous pas pourl’alignement du régime général vers les régimes spéciaux? Enfin sachez que les régimes spéciaux ne sont pas déficitaires bien au contraire. Le gouvernement veut les supprimer pour s’octroyer les excédents financiers. Renseignez vous avant de dénigrer les régimes spéciaux. A bon entendeur Jacques le traître

Emile

Ils peuvent avoir tous les privilèges qu’ils souhaitent à la sncf ou ailleurs , pourvu qu’ils se les financent eux même sans avoir recours aux contribuables, et que leur entreprise ne soit pas en situation de monopole , et adapter ses tarifs au financement de leurs avantages

Jacques CHASSAING

Le régime des retraites des cheminots est déficitaire, le contribuable verse chaque année près de 3,5 Md€ pour l’équilibrer
L’âge de départ à la retraite est de 62 ans dans le régime général, mais pas pour les conducteurs de train qui peuvent cesser leur activité entre 52 et 55 ans.
« les agents « sédentaires » peuvent partir entre 55 et 57 ans une pension moyenne brute de 2100 euros environ pour un cheminot, contre 1376 euros pour les salariés du régime général… : SNCF : limiter l’impact financier pour les grévistes, pas pour la population
Publié le 21 mars 2018 – par Jacques Chassaing

nitiobriges

jacques,vous avez raison,arrétons de payer pour tous ses vendus de la SNCF.collabos du système quand on voit ou en sont nos paysans qui crèvent chaque jours. les gens du secteur privé payent pour ses tacherons grévistes,et qui finance les retraites sncf et ratp .le secteur privé. la prime charbon qui déroule chaques mois. oui, la SNCF doit allée au charbon et non à la prime.tous ses connards vont manifester.le 05 12 2019. touche pas a ma retraite de privilégier, une aberration. en finir avec cela réduire les inégalités.arrétons ses syndicats de merdes.cgt fo et autres saloperies gauchiasses.ses syndicats putassiers de gauche n’ont’ils pas incités a voter macron,hein.

PIstou

Ils sont pas beaux les 2 connards sur la photo.

colonel Polako

A la tète de mon groupe d’amis patriotes, nous manifesterons mais loin de la puanteur des cocos et autres syndicats afin d’être présent dans le mouvement de foule – si il y a – pour aller visiter l’Elysée qui parait il abrite le dictateur actuel, avant que ce dernier prenne la poudre escampette dans son hélicoptère pour se rendre à Villacoublay où l’attend son Airbus A330 présidentiel pour l’emmener soit au Qatar soit en Arabie Saoudite!

senechal

Le moustachu Stalinien, 55000 euros net de revenu par an (tous frais payés) , la CGT propriétaire de 17 châteaux!.
Et ces tartufes prétendent représenter les petites gens, tartes dans la figure et coups de pied au cul pour ces feignasses et parasites!.

reuri

Plutôt d’accord avec vous. Ce n’est pas la première fois qu’une entourloupe cgt-melenchon fait de la récupération. On a vu comment les collabos ont noyauté la contestation des gilets jaunes. La répartition des rôles (fausse opposition contre gouvernement) se met en place, méfiance.

peplum

… pour la vidéo du milieu : le niveau baisse … ! (« joke inside ») : peut mieux faire ^^

4711

Ce « martinet » vole de tous les côtés pour son bec et faire parler de lui.

Lionel

Et donc au final, JC ne fera rien contre une réforme qui va créer des millions de retraités pauvres. La réforme ne va pas seulement mettre fin aux régimes spéciaux, elle va modifier les retraites de tout le monde. Tout le monde gagne moins, ça c’est bien! Les plus riches auront leur complémentaire privée, ça c’est bien!

Egoïsme du retraité qui se fiche des actifs? Obsession de l’immigration qui rend aveugle? Froideur du capitaliste obnubilé par les comptes publics?

Jacques CHASSAING

à Lionel
Je suis récemment retraité avec 834 € par mois. J’étais pigiste non salarié au Progrès quand les journalistes encartés de la CGT n’ont jamais levé le petit doigt pour pour défendre les milliers de pigistes. Comme dans de nombreuses professions. Alors Lionel, pas à moi le coup du tous ensemble.
Quant à la froideur du retraité pour les actifs, bien qu’ayant commencé à bosser à 16 ans, je n’ai eu ma retraite qu’à 62 ans.
Quant à l’obsession de l’immigration, si on la stoppait et la remigrait, il y a aurait du pognon dans toutes les caisses de solidarité De même que si on dégageait toute la glu politico syndicale institutionnelle.
Mais, en tant que gogo, vous avez parfaitement le droit de manifester le 5 décembre derrière les vendus islamo collabos que j’ai cités.

Lionel

Votre réponse m’a tout de suite fait penser au bouquin de Frank (pourquoi les pauvres votent à droite) : si on arrive à détourner l’angoisse de certains vers une pseudo-menace, on peut leur faire soutenir une politique qui va à l’encontre de leur intérêt de classe.

Vous mentionnez l’islam comme un cheveu sur la soupe (car avant vous parliez d’immigration, ce qui est différent), et au final vous êtes un retraité pauvre qui soutient une politique qui va favoriser les banques, la finance et les élites économiques au pouvoir (autant de gens qui, par ailleurs, ne sont pas musulmans).

patphil

une retraite égale pour tous sauf pour les ex présidents, ex premiers ministres, ex ceci ou cela…

Jacques CHASSAING

On pourrait aussi voir du côté des retraites de nos couards et innombrables généraux en pantoufles couchés devant Macron et ses politicards islamo collabos qui réclament toujours plus de migrants pour piller nos caisses de solidarité.

Marche à Terre

Derrière le Pancho Vila de la Bastoche lui même un privilègie les cegetistes de la SNCF et de la RATP bénéficiant de nombreux avantages défileront ceux qui n’ont rien que leurs salaires de misère attendant tristement que l’heure de la retraite sonne et qu’elle retraite alors qu’en plus du reste on donne 330 euros a un africain sans papier pour avoir l’équivalent retraite un Français aurait du travailler 15 ans c’est ce qu’il faut dénoncer ne pas se laisser berner par Martinez et Melanchon autre privilègie il faudrait ajouter a la SNCF et a la RATP qui ne sont au final que des prolos mieux payés toute la cohorte des professions libérales qui se font des couilles en or