Le 8 mai 1945, c’était il y a 74 ans…

Publié le 7 mai 2019 - par - 56 commentaires - 1 000 vues
Share

« Le plus grand danger pour l’Europe, ce serait un patriotisme européen… »
(Jean Monnet, considéré comme le père-fondateur  de l’Europe)
« Que cela plaise ou non, nous aurons un jour un gouvernement mondial. La seule question est de savoir s’il sera créé par conquête ou par consentement… »
(James Warbrug, ami de Jean Monnet, devant le sénat américain)

On nous dit que le 26 mai, pour les élections européennes, nous aurons le choix entre… 33 listes. Les démocrates en peau de lapin et les imbéciles applaudissent, au nom de la pluralité des idées, quant à Macron, je présume qu’il doit jubiler car l’éparpillement des voix devrait servir son camp. Avec l’échec du Brexit (1) les européistes forcenés ne manqueront pas de nous expliquer qu’il faut combattre « toutes les formes de  populisme », que le vrai danger, pour la paix, s’appelle « nationalisme » et que l’Europe libre-échangiste et sans frontières nous protège.
Depuis la 18 novembre 2018, début du mouvement des Gilets jaunes, on ne nous parle plus des migrants et, en dehors du RN, on oublierait presque l’immigration qui ne fait pas partie, semble-t-il, des revendications des Français exprimées dans les « cahiers de doléances ».
Je suis en train de lire le dernier livre – remarquable – de Philippe de Villiers « J’ai tiré sur le fil du mensonge et tout est venu »(2) et je suis étonné du silence de la presse sur cet ouvrage, fort bien documenté, qui vient contrecarrer la doxa officielle sur les pères-fondateurs de l’Europe.

Notre pays « socialo-macronisé » vire au simulacre de démocratie : quand quelqu’un n’est pas jugé « politiquement correct », on ne le combat pas loyalement, arguments contre arguments.
Non, on le chasse des plateaux télé et puis on pratique l’omerta.
Le 26 mai, je voterai des deux mains pour la liste RN. Je n’ai pas de sympathies particulières pour Marine Le Pen(3) mais je souhaite que la liste de l’avorton présidentiel n’arrive pas en tête et que Nathalie Loiseau-de-mauvais-augure retourne à ses chères études(4).
Mais nous ne sommes pas le 26, mais le 8 mai ; parlons donc d’autre chose.
La France fête aujourd’hui « sa victoire sur la barbarie nazie le 8 mai 1945 ».

Il est parfaitement normal que l’on fête la libération de notre sol mais j’aimerais qu’on le fasse avec un minimum d’honnêteté intellectuelle et qu’on arrête d’entretenir le mythe, aussi stupide que mensonger, de « la France libérée par elle-même » et du « premier résistant de France » boutant le Teuton hors de France à coups de croix de Lorraine, aidé par les FTP communistes.
La « barbarie nazie » a été mise à bas par… 360 divisions soviétiques, et sur notre sol, par 90 divisions américaines, 20 divisions britanniques et… l’armée d’Afrique.
En effet, il n’est pas exagéré de dire que l’armée d’Afrique a libéré la France.

Rappelons, pour mémoire, que lors du débarquement en Provence d’août 1944, le général Giraud mobilisa 27 classes de Français d’Algérie. Du jamais vu, même au moment de la Grande Guerre ! 176 500 furent réellement incorporés. Ils se sont remarquablement battus et leur taux de pertes au feu fut deux fois supérieur à celui des autres unités alliées ayant participé, de près ou de loin, à notre libération. Et tant pis s’il faut contredire les auteurs du film « Indigènes »(5) mais l’effort demandé aux musulmans d’Afrique du Nord fut moindre : sur 14 730 000 habitants de l’Algérie, 233 000 furent mobilisés soit 1,58 % de la population. La majorité était constituée d’engagés volontaires.
L’effort consenti librement par les musulmans d’Afrique du Nord (Algérie ET Maroc) fut 10 fois moins important que celui demandé aux « Pieds noirs ».

À partir du 15 août 1944, ce sont environ 260 000 combattants de « l’armée B » du général de Lattre de Tassigny qui sont arrivés dans le sud de la France. 10 % à peine étaient originaires de la métropole (les « Français libres » de de Gaulle), 90 % venaient d’Afrique du Nord dont une écrasante majorité pour les départements d’Algérie. (48 % étaient des Pieds noirs d’Algérie).
Pour relativiser les choses, il faut se souvenir que le 6 juin 1944, les « Français libres » qui débarquèrent ce jour-là étaient… 170 : les « bérets verts » du commando Kieffer.

La 2e DB du général Leclerc – celle qui est entrée dans l’histoire – n’a débarqué qu’en août 1944, presque deux mois plus tard, sur le sol de France.
Et, aussi glorieuse soit-elle, ce n’était jamais qu’UNE division.
On va me dire que j’oublie « le poids considérable de la Résistance ». Non, je n’oublie rien et j’ai un profond respect pour les vrais résistants. Ceux qui n’ont pas attendu les deux débarquements pour voler au secours de la victoire ; pas les salopards-revanchards qui punissaient la « collaboration horizontale » de prostituées ou de femmes amoureuses à coup de tondeuse ! (6).
Mais la Résistance, d’après l’historien Basil H. Liddell Hart, a représenté l’équivalent de deux divisions ; deux… sur les 500 venues à bout du joug nazi.
Il faut se souvenir aussi que lors de la Libération, l’armée a réussi à incorporer – péniblement – moins de 100 000 résistants alors que sur les trois départements d’Algérie, le général Giraud avait mobilisé 300 000 hommes.
Alors, pourquoi nos manuels d’histoire nous parlent-ils si peu de l’armée d’Afrique ?
Sans doute pour faire oublier qu’après une guerre gagnée militairement, le 19 mars 1962, la France gaulliste a lâchement, tragiquement, honteusement, abandonné les Pieds noirs et les musulmans venus la libérer en 1944…

Éric de Verdelhan

1)- Car je suis intimement persuadé que les Anglais n’arriveront pas à quitter l’UE.
2)- « J’ai tiré sur le fil du mensonge et tout est venu » de Philippe de Villiers ; Fayard ; 2019.
3)- Marion Maréchal ou Patrick Buisson incarnent mieux mes idées.
4)- Époque où elle s’est retrouvée sur une liste du GUD « par erreur » preuve que, comme son maître Macron, elle nous prend pour des billes !
5)- Film de propagande destiné à nous imposer la « repentance » en nous expliquant que la France a utilisé massivement des troupes maghrébines comme « chair à canon » pour sa libération.
6)- Lire, au sujet de l’épuration « Mythes et Légendes du Maquis » ; éditions Muller ; 2019.

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
BADIN

Bravo pour votre article qui remet les choses à leur place. Il y a un détail que vous oubliez de noter. Lorsque de Lattre organise la prise de Toulon, il installe son PC dans une auberge près de Brignoles et dans la salle, des couples de jeunes Français dansent. Lorsqu’il se trouve dans les Vosges, face à la poche de Colmar, il insiste auprès de Juin pour faire arriver des jeunes Français afin de remplacer les troupes noires qui ne supportent pas le froid (Polémique sur le soi-disant blanchiment des régiments africains). Les effectifs ne seront jamais à la hauteur de ses espoirs. (Relire son livre « Histoire de la première armée française, Rhin et Danube »). Il n’y avait donc pas vraiment de volonté de se battre parmi les jeunes Français en 1944!

Donc un homme, un miliaire dit et toute la France est coupable et le FLN est totalement innocent et composé d’anges !

Texou

@gerard brazon
Ce que vous ne comprenez pas, c’est que cette homme ne parle pas au non d’une ideologie, il n’est pas partial, il n’a aucun interet. Ce qu’ils racontent ce sont des faits qu’il a vue. Et justement il brise un mythe car ce qu’il dit, va à contre sens de la doxa dominante. Je ne dit pas que toute la france est coupable loin de la, je ne suis pas riposte laïque pour faire des généralité, je vous laisse cette spécialité.

André Léo

Vous oubliez un « petit détail », ami Éric: l’URSS!
L’Europe et les US ont laissé faire Hitler, qui devait « liquider » l’Union soviétique. Staline avait bien signé un pacte, le temps de se préparer à la déferlante fasciste, mais Hitler a renié sa parole et déclenché l’opération Barbarossa. 10 millions de morts durant la 1ère année, (25 millions de russophones tués en 4 ans). Puis il y eut la Bataille du siècle, Stalingrad, et la 1ère défaite nazie. L’Armée Rouge a commencé à repousser les hitlériens, dans les rangs desquels on trouvait les tueurs collabos « français » de la LVF;
En 43, il était acquis pour les « alliés » que l’armée Rouge arriverait jusqu’au « mur de l’atlantique » et la décision d’ouvrir le « second front » fut prise par les US.
Occulter le rôle de l’URSS est un gros mensonge.

OTOOSAN

 » mais Hitler a renié sa parole et déclenché l’opération Barbarossa. » Il était surtout informé du retournement de Staline par ses services de renseignement, et comme sa conception de la guerre c’était l’attaque …

Spipou

Le retournement de Staline ? Staline avait PEUR d’Hitler ! Surtout après la monstrueuse déculottée de l’Armée Rouge en Finlande ! Tous les témoignages racontent que Staline est resté prostré pendant près d’une semaine après le début de l’attaque !

L’invasion de l’URSS était dans les cartons d’Hitler depuis le début.

Si l’URSS a pu ensuite – et fort péniblement – reprendre le dessus, c’est parce que quelques officiers de l’armée du Tsar, au premier rang desquels Joukov, avaient été épargnés par les purges (30.000 officiers exécutés, quand même… C’est pas rien !), et aussi parce qu’Hitler avait commis des erreurs stratégiques qui l’ont conduit à perdre la bataille de Moscou.

Jill

L’Armée d’Afrique et …d’ailleurs,a participé à la libération de la France;mais quant à la libérer,c’est une autre affaire .

Texou

@Jill
Des français ont participé à la libération de la france, mais quand à la liberer, c’est une autre affaire.

Jill

Oui, des Français et des étrangers sous couleurs de la France…

POLYEUCTE

Victoire surjouée à l’évidence, mais Victoire quand même.
Ne boudons pas notre plaisir sans oublier nos Alliés irremplaçables.
La « France Eternelle » avait trouvé sa Jehanne en de Gaulle.
Tout ça pour CA ? Tout est à refaire ! Allons-y !

OTOOSAN

Nos alliés irremplaçables » qui nous ont fait la guerre pendant des siècles, qui ont lutté contre nous et nos intérêts tant qu’ils ont pu, et qui continuent à le faire d’ailleurs…qu’en penserait Jeanne DARC de nos alliés ?

Larapède

« J’ai tiré sur le fil du mensonge et tout est venu ». Ce livre est une véritable bombe contre l’UE. A lire absolument avant le 26 mai. Malheureusement, ceux qui liront cet article et ce commentaire sont largement contre l’UE. C’est les autres qu’il faudrait convaincre.

Viktor

En d’autres temps par respect pour nos libérateurs nos résistants, je m’accordais le temps d’assister ou à défaut de regarder la fête de la Victoire. Mais aujourd’hui dans une France envahie, occupée, meurtrie, spoliée, ruinée par ceux là mêmes devenus les nouveaux collabos qui hypocritement participent non plus à une commémoration mais nous jouent en direct une mascarade, je ne peux m’empêcher d’exprimer mon profond dégoût.
Je préfère regarder le 9 mai, sur la place Rouge à Moscou, après avoir entendu les 10 coups à l’horloge de la tour Spasskaïa, la garde d’honneur du 154ème régiment Preobrajensky (créé sous Pierre le Grand) remontant la Place Rouge au pas « Kremlin » sur l’air de Guerre sacrée.: ça quand même une autre allure que tous nos pinioufs et autres Pieds nickelés barbus !

Viktor

Faisant suite au défilé du 9 mai sur la Place Rouge, depuis 2012, le « méchant » Poutine avec un portrait de son père à la main, comme nombre de Russes, conduit en tête de colonne « le Régiment immortel « constitué des descendants des soldats ayant participés à la Grande guerre patriotique. Aujourd’hui en France, les Français son mis à l’écart de la cérémonie : bouches de métro fermées aux abords de la commémoration, vitres fumées pour la voiture présidentielle : difficile de gouverner sans son peuple, même s’il y a de belles images à la télé et des figurants médaillés particulièrement choisis à qui on vient faire la bise et un « hug » à l’américaine . Tout ce décors de cinéma usé n’émeut plus. Pendant ce temps les merdias nous ont sorti une  » branche armée des gilets jaunes » suite à Blagnac

VORONINE

la voiture présidentielle , celle du ministre de l’intérieur aussi du reste, non seulement possède des vitres fumées, mais ce sont des voitures blindées .Il suffit de voir l’épaisseur des portières , lorsque les loufiats ouvrent les portes . C’est dire, quand même le niveau de confiance de ces individus , et leur degré d’assimilation au peuple français ….Ils sont morts de trouille au milieu de la Nation !je me demande si Choupinet porte un gilet pare-boules….On en fabrique de très légers ….. ,

Le Blob

@Viktor
Je vous rejoins entièrement. Nous aurions mieux fait de la perdre cette guerre, quoi que, si l’on réfléchi vite fait, nous l’avons perdue. Inutile d’apporter des détails, l’esprit et l’œil averti des lecteurs de RL est suffisant pour faire une synthèse de tout et de comprendre.

OTOOSAN

« si l’on réfléchi vite fait, nous l’avons perdue. »…même si l’on réfléchit longuement d’ailleurs , nous, et l’ Europe avons perdu cette guerre…pas de quoi pavoiser quand on voit dans quelle situation nous nous trouvons, une sorte de servage « soft » …

Jill

Libérer la France, et participer à sa libération, cela fait deux… Si les américains n’avaient pu débarquer le 6 juin 1944 et il s’en est fallu de peu,
la 1*Armée de de Lattre n’aurait pas pu accoster sur les côtes françaises le 15 août 1944.
Il faut être juste et clair :eu égard aux forces engagées la participation de la France à la victoire pour courageuse qu’elle fût, n’en n’a pas moins Été que symbolique.

clercophage

à Jill. : J’ai toujours été scandalisé par le discours de De Gaulle à la libération de Paris en août 1944 : « Paris humilié …mais Paris libéré par la France et les armées de la France et bla bla bla «  .
Et pas un seul mot sur les alliés sans lesquels il ne se serait rien passé.

Tout à fait normal! Vous avez dèjà vu un général félicitait ses alliés en ayant libérer une ville qui le fut par des parisiens et des soldat Français de Leclerc! Sans compter les saloperies américaines pour discréditer De Gaulle, et vouloir faire de la France une province, puis un Etat US ne sont pas pour rien dans l’animosité de De Gaulle!

Jill

Oui,Roosevelt et De Gaulle étaient à couteaux tirés,mais
Eisenhower était un brave homme qui avait compris que le projet US n’avait pas de sens;ce d’autant que le Général fit avancer les pions français au fur et à mesure de l’avancée alliée afin que la France soit immédiatement administrée .C’était du bric et broc,mais le drapeau tricolore flottait sur les édifices publics .

clercophage

Gérard Brazon. : la fameuse 2ème division blindée de Leclerc était blindée par les américains .
Sans eux , pas de chars, ni de half-tracks ,ni de dodges, ni de jeeps, ni même de fusils .

Cela ne change rien aux hommes, ni à l’idée sous jacente de De Gaulle! Si vous voulez aller plus loin, songez que les USA n’ont été là, que pour nous conquérir, tout comme en 14/18, ils ont attendus nous nous soyons épuisés dans une guerre européenne idiote à bien des égards! Songez que les USA ont fait comme en 1917, une intervention pour tirer les marrons du feu !
N’oubliez jamais ce qu’avait exigé Roosevelt aux représentants Français et Anglais à Alger, que l’Europe libérée devra s’ouvrir aux marchés des USA et accueillir ses surplus commerciaux ! Le général Giraud refusa, De Gaulle plus politique accepta et fit en échange une politique anti USA à la sortie du conflit et particulièrement après 1958 en obligeant les militaires des USA à quitter le sol Français!

OTOOSAN

, » tout comme en 14/18″, attention en 14/18 ils nous ont aussi amené la Grippe espagnole…100 millions de morts

Spipou

100 millions ? Allez, ne reculons devant aucun sacrifice. J’allonge de 500 millions. Quelqu’un monte ?

Spipou

En 1917 ? Ah non, certainement pas ! Enfin, Gérard, vous connaissez suffisamment l’histoire pour savoir qu’en 1917 les Etats-Unis n’avaient aucunement la puissance nécessaire, ni même la volonté, pour prendre une quelconque hégémonie dans le monde ! Ils commençaient tout juste à rentrer dans le concert des nations industrialisées, et pour eux c’était déjà énorme.

Je n’ai plus en tête la liste de matériel militaire que Joffre promettait de livrer aux américains pour les décider à entrer en guerre, mais elle est impressionnante, et de nos jours elle laisse rêveur…

Garde Suisse

Les Français se sont fait voler l’histoire de la SGM par les communistes et les américains. Qui sait que le premier mort du débarquement est un français ?
Je rends hommage au capital Émile Bouchard, parachutiste des SAS, parachuté en Bretagne la nuit du 05 août 06 juin 1944, malheureusement blessé en atterrissant et capturé par une unité de soldats ukrainiens au service du Reich, il fut assassiné peu après minuit. Paul Bonnecarrere dans son excellent livre « Qui ose vaincra » relate ce fait.

Garde Suisse

Excusez les fautes intempestives. Il s’agit du Caporal Émile Bouetard.
La nuit du 05 au 06 juin 1944.

Jill

Oui mais tout cela est anecdotique… l’histoire de
la seconde guerre mondiale, c’est l’histoire de combien de divisions aurait dit Staline.

Tnis

Une pensée pour les 45 000 algériens massacrer par l’armée des gentil français civilisé !
Setif guèlma.

« Massacrés dites-vous »?Voyez les massacres de civils, les victimes des attentats aveugles à Alger, les enfants bébés écrasés contre les murs, les femmes enceintes éventrés, d’autres égorgées après avoir été violées et souvent pas des voisins, des « amis arabes d’hier », des hommes émasculés, les couilles dans la bouche, décapités, et ce dès le départ de l’insurrection! Ce sont les civils qui ont été les cibles de vos amis!

Texou

@gerard brazon
Regardez « Kabylie Autonome Doc Algérie Pacification 2 La Politique du Mensonge » sur YouTube
https://youtu.be/TaVni4wHMKc
Vous trouverez dans cette video à 49″35 le temoignage de benoist rey millitaire français qui raconte les crimes barbares commis par l’armee française et maquillé en attaque du fln, c’est ce qu’ont appelle le faux drapeau. En realiter les crimes attribué aux fln, ce n’etait ni plus ni moins l’armée française qui les commettait et les déguisait et ce temoignage en est la preuve.

Texou

Non non non ! Je sais que la veriter vous gêne terriblement ! Ne pratiquer pas l’inversion acusatoire voici des preuves: Regardez « Kabylie Autonome Doc Algérie Pacification 2 La Politique du Mensonge » sur YouTube
https://youtu.be/TaVni4wHMKc a 49″35 la veriter sort de la bouche meme d’un millitaire français. Vous dites: « 《Amis arabes d’hier》 »
C’est bien vous qui le dites ! Amis que quand vous les dominer et ecraser !

patphil

ce qui me choque encore c’est la tonte des femmes par les « résistants » de la 25è heure!
toujours la même posture, fort contre les faibles, faible contre les forts (combien de ces gens avaient résisté aux allemands?)

Jill

Honteux… La collaboration horizontale n’aurait due
être punie que dans la mesure où elle aurait donné lieu à des trahisons ;et elle relevait des tribunaux, pas de ces abrutis souvent avines qui s’autoproclamaient policiers, juges et bourreaux.
Des communistes pour la plupart.

OTOOSAN

« ce qui me choque encore c’est »…moi ce qui me choque le plus c’est qu’on oublie de dire systématiquement que c’est nous qui avons attaqué les Allemands en septembre 39 et envahi leur territoire, après on se plaint…sachant que l’ « homme blanc est mort a Stalingrad » (Céline) pour pourrez toujours voter pour qui vous voulez…c’est trop tard….

barbot

Ce sont les Russes qui ont gagné la guerre:80%de la Wehrmacht se battait à l’Est..
Les anglo américains se sont montrés de piètres combattants (1 mos pour conquérir la Normandie avec une suprématie aérienne totale !!).
leurs généraux étaient d’une grande médiocrité, Patton excepté.Respect aux soldats allemands vaincus qui se sont battus partout comme des lions !
(Rien à voir avec le nazisme)

Jill

Ce que vous dites n’est pas exact… un mois pour dégager la Normandie ;vous oubliez qu’en face il n’y avait pas des enfants de chœur.
Les allemands étaient de farouches combattants, très expérimentés, et bien commandés.

Jill

C’est faux, les généraux US étaient pour nombres d’entre eux de grandes valeurs ;mais ils étaient plus, comme Eisenhower et Bradley
des stratéges et des organisateurs que des hommes de terrain comme Patton.

Spipou

Ca, Patphil, vous avez bien raison : fort contre les faibles, faible contre les forts, l’être humain en revient toujours à ses fondamentaux…

Jill

La France a Été libérée directement ou indirectement par les américains et les soviétiques. Eu égard aux forces en présence, pour courageuse qu’elle fût, la participation de la
France à la victoire ne fut que symbolique.
Heureusement que De Gaulle s’imposa politiquement et nous fit asseoir à la table des
vainqueurs, car les américains avaient prévu de
nous occuper, tout simplement.
Sans l’homme du 18 juin que serions nous devenus ?

Helios

Des américains !!!!!!!!! En 45
Des melons !!!!!!!! En 2045 🌚🐵🙈🙉🙊

OTOOSAN

Qui a poussé les us à la guerre? , qui a conçu des Lois pour faire venir les seconds……Hum ???

gaulois réfractaire

De Gaulle nous a préservé (provisoirement) de la domination yankee, alors que c’est Weygand missionné par le maréchal qui a réorganisé l’armée d’Afrique. L’historiographie actuelle ne parle pas des combattants français qui, du Garigliano à Berschtesgaden se sont couverts de gloire.
On ignore aussi que la « résistance » a commencé à Dunkerque, Saumur et sur le front des Alpes alors même que les quarante millions de français étaient seuls face à quatre-vingt millions d’allemands et, à partir du 10 juin aux italiens. On pourrait alors se poser la question : combien de divisions américaines en mai-juin 40?
Tout ça pour dire que la France n’a pas à rougir de son histoire.

Jill

La différence :l’Allemagne avait préparé la guerre et son armée avait 20 ans d’avance, tandis que la France s’était enfermée dans un complexe gaucho-pacifiste et avait 20 ans de
retard ;d’où la débâcle de mai-juin 1940.
Cette humiliation ne fût jamais comblée et a Été lourde de conséquences.
Nos soldats et resistants participèrent à la victoire, mais eu égard à l’importance des forces engagées leurs combats ne furent que symboliques et pour l’honneur ;ce qui n’était déjà pas mal, car on revenait de loin.

Vous oubliez que l’armée Française était la plus puissante et la plus nombreuse! u Colonel De Gaulle Vous oubliez le refus de l’état major d’appliquer les préceptes du colonel De Gaulle d’e mettre le paquet sur les chars et l’aviation! Vous oubliez que notre armée, avait en 1939 envahi la Sarre sans coup férir du fait de la faiblesse en nombre de l’armée allemande occupée en Pologne et à se la partagée avec les Russes de Staline! C’est l’Etat Major Français qui a ordonné la retraite de nos armées pour se mettre derrière la ligne Maginot! Ce sont bien les généraux et les politiques radicaux socialistes de l’époque avec la complicité des communistes dont le patron déserta l’armée qui sont les seuls responsables! Pas les militaires de terrain, ni les Français. Si l’offensive avait continué, l’Allemagne aurait été vaincu dés le départ! Hitler a fait un pari que la France ne bougera pas, il l’a gagné!

Jill

L’armée française était théoriquement la plus forte du monde,bien qu’elle était restée en 1918 .
C’est vrai les théories de De Gaulle sur l’armée de métier et l’emploi des forces mécaniques n’eût aucun écho chez les politicards et les généraux,sauf Paul Reynaud,qui lui aussi prêcha dans le désert .
Non,d’une manière ou d’une autre,nous n’aurions pas pu résister aux divisions blindées et à l’aviation allemande .
Les pacifico-socialo-cocos sont les responsables de la débâcle de 1940…Blum en tête .

Spipou

Blum est le seul à avoir écouté De Gaulle, mais à part ça…

Le seul à avoir essayé d’encourager l’emploi des forces mécaniques.

Le seul à avoir augmenté les crédits militaires (que Pétain, entre autres, avait auparavant réduits).

Paul Reynaud aussi, d’accord, mais c’était déjà trop tard.

Quant à « nous n’aurions pas pu résister »… La victoire allemande a quand même été acquise de justesse. La traversée des Ardennes a bien failli être fatale pour eux. Et l’exploitation de cette première victoire aussi, et pas qu’une fois.

Jill

Blum reçut De Gaulle mais pour rien ;c’était trop tard de toute manière… et nos pauvres soldats évoluérent en plein cagnat avec la capote de 14-18, les bandes molletieres et 30
Kilos de barda, tandis que les soldats allemands combattaient en treillis avec pour
seules charges, armement et munitions.
Entre autres…

Vincent L.

En voilà un article qui remet en question pas mal de mythe.

Jacques Chassaing

https://ripostelaique.com/ne-comptez-pas-sur-les-de-villiers-pour-gagner-la-guerre-des-banlieues.html

Philippe de Villiers, le politicard âgé qu’on ne présente plus, vient de faire une fois de plus une apparition commerciale à la télévision. Venu faire la promotion de son nouveau livre,  Le Mystère Clovis, aux éditions Albin Michel sur le plateau de Thierry Ardisson, il s’est livré à quelques confidences de basse-cour politique : « et avec Brigitte, on lui dit, retourne-toi, la presse est là »

Jacques Chassaing

https://ripostelaique.com/allez-marine-un-ptit-effort-soutenez-rl-rr-gi-et-renaud-camus.html
Au créneau Marine, et vite !
Marine revient d’une tournée européenne dans les pays où le vote patriote et populiste est avéré. Bien, très bien. Mais maintenant, c’est ici, en France qu’il faut aller au charbon. Et pas en roue libre, comme en 2017, où le boulevard électoral s’est transformé en fiasco par le culte de la personnalité Marine Le Pen.
Il faut dire qu’elle est coutumière du fait. Elle aime à caresser ses chats ou barrer son voilier pendant que les copains vont au casse-pipe, aux procès avec menace de prison, si vous préférez. Objectif : tirer les marrons du feu et revendiquer la victoire des autres,

RoyalisteDeCoeur

Riposte laïque , cette fameuse auberge espagnole où un gauchiste nous vante les sauvages d’Afrique comme les libérateurs de la fille Ainée de l’Église!

Vincent L.

On vous dit justement qu’il ne faut pas surévaluer l’effort des Africains mais plutôt celui des pieds-noirs… à moins que les pieds-noirs soient des Africains.

Jill

Vous avez mal lu…

patphil

l’église officielle qui ne dit rien des saccages des églises!