Le bijoutier de Nice n’aurait jamais dû se retrouver devant un tribunal

Publié le 2 juin 2018 - par - 95 commentaires - 2 728 vues
Share

Tout le monde a encore en tête la phrase célèbre de l’affaire Seznec : « Malheur à vous jurés bretons ».

On peut dire que l’affaire Turk, le bijoutier de Nice traîné avec infamie aux assises pour avoir abattu un de ses agresseurs ne se termine pas si mal, 5 ans avec sursis alors qu’il risquait trente ans ferme nets d’impôts. Il est donc difficile de s’exclamer « Malheur à vous jurés niçois».

On doit rappeler que le bijoutier en cause est d’origine libanaise et âgé de 72 ans, ceci pouvant expliquer cela et les circonstances atténuantes qui lui ont été reconnues.

J’ai le désagréable sentiment que s’il s’était agi d’un Rémi Martin ou Jean Dupont de généalogie pénultième bien française blanc de peau et dans la force de l’âge il ne s’en serait pas sorti aussi facilement.

Avec la carte du Rassemblement National en poche de surcroît c’était la chasse à courre qui était ouverte dans tous les médias de la sphère fachisto-droit de l’hommisto-boboïste.

Bref on l’a échappé belle, le ciel est avec nous.

Mais revenons au principe général de responsabilité qui devrait prévaloir dans ce genre de situation qui peut à tout moment se reproduire tant les magistrats laissent en liberté les multirécidivistes alors que leur rôle premier serait de protéger la société.

On peut résumer ainsi la situation actuelle du droit : cambriolé et tabassé,  si vous osez moufter vous terminez aux assises.

Dit autrement ce sont les magistrats qui terminent le travail que les délinquants ont été empêchés de finir.

Drôle de convergence des luttes contre le citoyen honnête qui ne pense qu’à travailler, étudier et élever ses enfants et qui voit sa vie complètement gâchée en un instant par l’action des racailles toujours impunies car protégées des juges, ces derniers prenant le relais des premiers empêchés.

C’e n’est plus « Omar m’a tuer » mais c’est « Omar et le juge m’a tuer ».

L’inversion de la hiérarchie des normes sans doute.

J’entends encore ce témoignage à la TV par lequel une intervenante faisait valoir qu’il est malheureux de faucher un homme  si jeune qui avait toute la vie devant lui.

C’est sûr qu’il avait aussi possiblement toute la vie devant lui pour poursuivre ses braquages, pour violer des femmes, pour tuer des passants, pour poser des bombes et égorger des jeunes filles sur les quais de gare : l’intervenante avait oublié de dire qu’il a braqué le flingue à la main, qu’il a tabassé avant de fuir et qu’il avait déjà un casier long comme le bras à 19 ans.

Bref la situation actuelle de la justice pour moi n’a rien de satisfaisant qui relève même de l’ignominie la plus scandaleuse.

Pourtant  il arrive parfois aux magistrats de retrouver leur bon sens et les voies de la justice antique, des adages, de la coutume orale en cherchant à déterminer la responsabilité exacte et première de chacun des protagonistes sans détacher de manière artificielle l’acte condamnable de la suite d’événements et de la chaine de causalité qui y ont conduit.

La Cour de Cassation vient de reconnaître la validité de l’antienne « Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes ».

En voilà un beau principe retenu par la Chambre sociale de la Cour de Cassation  dans sa décision du 1° février 2017  (Cassation sociale 1/02/2017 n°15-24166).

Un salarié avait attaqué son employeur pour manque à son obligation de sécurité  au motif qu’il avait subi des violences d’un autre salarié conduisant à son arrêt de travail alors qu’il avait informé ledit employeur des agissements de cet autre employé. L’arrêt de travail concluait à l’inaptitude du salarié et in fine à son licenciement.

Dans un attendu qui mérite son pesant de cacahuètes, la Cour d’Appel de Poitiers tirait les conséquences du vieil adage nemo auditur propriam turpitudinem allegans appliqué à l’obligation de sécurité de l’employeur en retenant que les violences subies par le salarié n’avaient été que la «stricte conséquence de son action initiale et spontanée, survenue dans un contexte de tension qu’il avait lui- même créé par ses paroles et ses gestes ».

Et la Chambre Sociale de la Cour de Cassation de confirmer le 1° février 2017 «  Et attendu que la cour d’appel, ayant constaté que les faits invoqués par le salarié avaient pour seule cause son propre comportement caractérisé par une violence commise à l’encontre d’un collègue et retenu que l’employeur ne pouvait anticiper un tel risque et qu’il était personnellement intervenu pour faire cesser l’altercation, en a exactement déduit l’absence de manquement à son obligation de sécurité ;

 D’où il suit que le moyen n’est pas fondé » ;

Appliqué au Pénal les conséquences ne seraient pas minces qui feraient gagner en clarté, en temps et en argent les débats en éliminant toute recherche sur la riposte proportionnée et la légitime défense qui seraient alors tout simplement en désuétude car inutiles, voire sans base légale si l’adage était tout bonnement inscrit dans le Code Pénal par le législateur.

En effet, il n’y aurait alors plus qu’à rechercher la ou les turpitudes initiales qui ont conduit au résultat incriminé.

Ainsi si un voyou vous agresse chez vous, vous vole et/ou vous viole et vous tabasse, la turpitude initiale sur laquelle pèse tout ce qui en découle est établie.

Si le voyou était resté chez lui à regarder un documentaire ou un film porno rien de ce qui lui est arrivé ne serait advenu. Peu importe qu’on lui ait tiré dans le dos dans sa fuite dès lors que le tir n’est que la conséquence de son agression, la conséquence de son inconséquence en quelque sorte.

C’est bien le voyou qui est à l’origine de l’enchaînement des événements qui ont conduit à sa perte, il doit donc assumer seul le destin qu’il s’est forgé, et l’agressé qui réussit à l’abattre quelles qu’en soient les circonstances n’est que le jouet de ce destin.

Voilà en tous les cas ce qui devrait être plaidé par toutes les défenses dans des affaires de la sorte, cela vaut aussi pour les policiers qui doivent pouvoir s’en prévaloir dans toute agitation de rue sans que l’argent des contribuables soit gaspillé dans des débats sans fin quand des associations et avocats créent des victimes imaginaires qui heurtent le citoyen qui ne comprend pas que la justice aille ainsi protéger les racailles.

J’attends donc le jour béni où un magistrat instructeur éclairé clôturerait  les plaintes ignobles déposées contre le citoyen agressé en classant invariablement sans suite au motif que ce qui est advenu à la supposée victime n’est que la «stricte conséquence de son action initiale et spontanée, survenue dans un contexte de tension qu’il avait lui- même créé par ses paroles et ses gestes.

Dès lors il n’y a pas lieu à poursuites ».

Jean d’Acre

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Lisianthus

Mais pourquoi ne vend-on pas des armes tirant des fléchettes soporifiques comme pour les bêtes dangereuses ?

COLOCOCO2

POUR MOI, J’ AI TOUJOURS CONSIDERE QU’ IL NE S’ SAGISSAIT QUE D’UN BANAL ACCIDENT DU TRAVAIL ……

Maitre ZEN Huineng

Commentaires bouddhiste ZEN : J »espère qu’il y en aura d’autres comme ce voyou qui se mangeront du calibre après avoir cherché les embrouilles ..
.Cela s’appelle Loi de L’Univers Karmique…..

necas

Dans d’autres contrées , vous avez le P38 à la maison , et celui qui veut faire un braco ,pense 2 fois avant d’ agir !
En Amsud : allez vous aventurez à voler chez le voisin !?
Boum ! Vous prenez une rafale , et le type qui a tiré a raison , au tribunal ! Tous ceux qui volent en France , n’émigrent pas vers ces régions du monde , comme l’Arabie Saoudite, Iran , Égypte , Chine , tous ces beaux pays , où on vous flingue , ou , on vous coupe les mains .
Qu’on coupe les mains ! Oui pour une fois : je suis d’accord , ça en calmerait plus d’un !

Jean Peuplu

La question de la légitime défense reste entiere…!
Merci tout de même pour votre exposé digne d’un avocat non servil et non stipendié par les crapules de la magistrature gauchiste !

MAUREL

En france la justice est pourrie on le sait . Mai que dire de ses jurés populaires qui rendent des verdicts qui vont dans le sens de cette justice . Ce commerçant aurait du etre acquitté, meme pas avoir une peine avec sursis.

necas

Vraiment d’accord avec vous , Maurel .

le Gaulois

n’avez vous pas vu un excellent film de Brice de nice ? il a tué le voyou a la sortie de prison. perso j’en ferais de même j’abats le fils de pute qui aura osé m’agresser et comme bien sur il n’a pas laissé d’invitation je suis allé voler cet homme il n’y aura pas de corrélation entre lui et moi donc je le prend par la peau du cul je fait 500 kms et je jete sa dépouille au fond d’un ravin j’efface toute trace et je rentre chez moi .
j’ai même inventé un smartphone piégé si je vais au métro je le prend en main en pleine vue et qui me le vole se retrouvera la main broyée par une mini bombe dedans . facile un fil de pèche qui tiens la goupille de la bombe et si le voleur le prend pour partir avec n’aura plus la chance de pouvoir tenir quoi que ce soit en main. pareil pour le sac a mains

Simone GUTIERREZ

Ces derniers temps , les crapules avaient joué sur le velours , tant elles ont été dorlotées par les juges rouges .
Il faut qu’ elles ( les crapules ) comprennent que leur comportement implique des risques .

Kounnar

Le « gag » c’est que sur d’autres sites en soutenant ce monsieur Turk qui a abattu Anthony l’on a droit au doux nom d’oiseau : Facho !
Je ne doute pas que les mêmes, si le bijoutier s’était appelé Anthony et la victime aurait trouvé à nous affublé d’un autre nom d’oiseau : Raciste !

Là ils sont frustrés incapables de comprendre pourquoi l’on ne rentre pas dans la case « raciste », vous vous rendez compte des salauds de « fachos d’extrême droite » qui soutiennent un « étranger » face à une victime « souchien » incapables qu’ils sont de saisir la nuance…à pour eux c’est sur c’est bien plus facile lorsque le tireur est blanc souchien et la victime plus exotique …La ils sont aux anges ils peuvent radoter : Fachos et Racistes !! sans avoir besoin de solliciter leurs neurones :-)

Pierre Lesincère

Excellent !

sav73

Je pense que les voleurs vont y réfléchir maintenant , moi j aurais fait la même chose que lui …..

Brouillon

Voilà une Justice sans complications et compréhensible par tous, et qui de plus, serait dissuasive.

Mjolnir

Bien entendu , LA DEFENSE DE LA PROPRIETE PRIVEE contre « la liberte de travailler » selon nos chances ne tolere AUCUNE ENTRAVE.

dufaitrez

Le programme éco des italiens est débile…
Le programme régalien, lui, est intelligent ! Immigration et « LEGITIME DEFENSE ».

Penelope

Je ne souhaite à personne de se trouver dans ce genre de situation sauf aux beaux parleurs qui eux se pisseraient dessus.

Kounnar

Une connaissance (en fait l’ami d’un ami je sais cela fait l’homme qui a vu l’homme qui…) c’est retrouvé dans cette situation…il n’a pas assez bien tiré : sa femme et lui son morts sous les coups de couteau…

TABATA

Il fut un temps où la légitime défense était appliquée… Qu’est-il arrivé au pays de mes ancêtres.
C esont des gens venus d’ailleurs qui nous tuent, nous violentent, nous volent, nous mentent etc. la liste est longue… Ils sont si bien défendus que les gens d’origine sont désormais méprisés chez eux dans LEUR pays, leur province, leur ville.

Quand la colère éclatera ce sera la REMIGRATION. Enfin!

PASSION POLICE

Les noirs et les arabes volent, violent et commettent des meurtres. Comme les homosexuels, ils aiment faire du mal à un petit enfant.

Kounnar

Que viennent faire les homosexuels la dedans !?

Papy le Portugais

Oui mais quand la colère éclatera ? Cela fait un moment qu’elle aurait dû éclater. Je crois qu’il est même trop tard.

GOMEZ Juan

Vivement que cette colère éclate, car avec les Racailles il y aura aussi les juges et procureurs.

PASSION POLICE

Puisque les laxistes anti-racistes (donc anti-patriote) ont aboli la PEINE DE MORT, appliquons la nous-mêmes. Un vol = une balle comme ça, il recommence plus. Et sinon, on lui coupe la main.

le Franc

un Souchien Blanc aurait pris 15 ans. (-« turk »? = erdogan, auquel on ne doit pas toucher.)

Turk est Libanis.

le Franc

oui-bon, le liban est quasi aux mains de l’islam, un islam proche d’erdogan, et hop la pirouette s’établit naturellement. (Florence ? tu chipotes sur les nationalités alors qu’elles sont en voie de dissolution quand il s’agit de conquête entreprise par un système politico-religieux comme l’islam « universaliste ».)

Drakkar

Il faudrait demander au ministre du travail de prévoir un ad on à la convention nationale des malfrats, braqueurs, racailles et trafiquants, disant que recevoir une balle – par devant ou par derrière – fait partie des risques de leurs métiers.
Après cette modification radicale du code du travail, chaque citoyen serait autorisé à éliminer par tout moyen un voyou l’ayant agressé, sans avoir à justifier quoi que ce soit.

Joël(1)

A voir et à revoir: Le Juge et l’assassin joué par Phillippe Noiret (le Juge) et Jean Galabru (l’assassin) Superbe film! Vous avez tous les comportements politique des protagonistes jusqu’aux messages subliminaux pro-Dreyfusard. Le gauchisme infantile joué par Isabelle Huppert en fin de film décodant la manipulation politique de la bonne gauche humaniste à l’adresse de l’assassin et violeur d’enfants contre la vilaine droite rigoureuse et impartiale qui embastille l’abrutis! A voir deux fois. Une fois par plaisir, puis l’émotion passé, affûter son esprit critique par une deuxième couche et là, c’est bingo!!!

Pr Sheldon Cooper

C’est Michel Galabru

Brouillon

Non, c’est Sheldon Cooper !

Vova

Quand on est victime de violences , les réactions sont différentes : soit on est paralysé et prostré , c ‘ est la partie « fuyons » du cerveau qui dirige la manœuvre , et là on n ‘ y peut rien ; soit c ‘ est la partie « résistons » qui prend le dessus , accompagnée d ‘ un montée d ‘ adrénaline qui décuple nos forces , annihilant nos inhibitions « civilisées » – défense de tuer – et nous amenant à tuer , quitte à le regretter par la suite , nos inhibitions « civilisées » revenues sur le devant !! Cet aspect est superbement ignoré par la loi et la justice , l ‘ homme étant censé être « maître de lui » en toute circonstances !!

Joël(1)

Très bonne analyse et déduction en fin de texte! Le problème inhérent à ces déductions de jugements revient il est vrais à trois faits: (1) La franc maçonnerie doit être interdite quand on occupe un poste dans l’administration. (2) La présence de femmes dans une fonction de justice, de l’armée ou de la Gendarmerie doit leur être absolument interdit étant donné leur construction biologique et psychologique ne permettant pas un comportement cohérent découlant d’un jugement équilibré aux vues des situations rencontrés! (3) Tous ces postes doivent êtres occupés par des Français bardés de vrais diplômes conséquents à niveau réels!

VivelaRepublique

Je n’aime pas les gens qui tirent dans le dos. En tout cas avec une arme létale (le taser par contre permettrait d’immobiliser le fuyard, histoire de faciliter le travail des forces de l’ordre).
Je pense que c’est viscéral. S’il devait se défendre, c’était au moment de l’attaque.
Vu le profil du voleur, ce n’est pas comme s’il allait échapper à la police bien longtemps.

Ensuite, je suis tout à fait d’accord sur les mesures plus « définitives » que la Justice devrait prendre pour empêcher la récidive, au bout d’une certaine taille de casier. Mais c’est au Tribunal d’en décider; pas au citoyen animé plus par vengeance que par l’instinct de survie après coup.

Enfin, ça peut encourager les simples délinquants à abattre systématiquement leurs victimes pour se prémunir de ces réactions.

cayssiales

Pauvre de moi , si on m’attaque , je n’ai ni taser , ni flingue , ça ne se trouve pas facilement , donc , aucune crainte pour nos chers assaillants , je subirai sans riposter !
C’est le cas de presque tout les citoyens .
Vive la racaille !

necas

Vous ne trouvez pas d’armes ? Allez dans les quartiers , dans les box , ou les caves : on en trouve ……Remarquez les règlements de comptes entre trafficos ……..vous plaisantez , j’espère ? Depuis la guerre dans les Balkans , hum………

zoé

Allez dans une armurerie, vous pouvez vous procurer un pistolet à balles en caoutchouc (150 euro environ) là j’ai acheté un pistolet à gaz poivre ‘(49 euro) très efficace paraît-il. Si j’avais été à la place du bijoutier, j’aurais eu la même réaction, j’aurais descendu l’assaillant, il n’avait pas qu’à cambrioler. Les gens excédés vont faire la loi eux-mêmes puisque nous n’avons pas le droit de nous défendre une aberration de plus.

eva Argeles

Selon vous si je traduis bien : se laisser faire, la justice fera son travail. Permetez que je rie. Je ne vous souhaite
pas de vous faire agresser.

Asterie85

Tant que l on a pas été agressé pareillement c est facile de parler . Et la justice fera son travail ,on en a des exemples tous les jours de la justices mur des cons . Bien d accord avec votre commentaire !

zoé

Jamais je ne me laisserai faire je préfère aller en prison que de me laisser tuer par des voyous. La justice très à gauche est du côté des voyous c’est certain mais cela ne pourra pas durer longtemps. A quand la révolution ?

Loupgaulois

Moi je n’aime pas les collabos gauchos comme vous. Espérant que vous serez un jour devant une racaille et revenez nous expliquer cela . je ne vous salue pas.

genesys

« Enfin, ça peut encourager les simples délinquants à abattre systématiquement leurs victimes « ….ou les dissuader !!Quant au taser….d’un emploi et d’une efficacité très discutés…!!

Joël (1)

On meurt par où on pèche et de toutes façons Dieu reconnaîtra les siens. Aucun état d’âme envers la racaille!

Charlie732

La seule chose qui pourrait lui être reproché c est la détention d arme .
C est interdit en France a part les armes de chasse.
Mais c est vrai que tirer sur un individu qui fuit la loi considére que vous n êtes plus en danger.
Il faudrait revoir cette loi de légitime défense.
En tout cas bien fait pour cet enc…..r de racaille.

ghedin

Bonjour,
Cher Monsieur je pense qu’il serait nécessaire pour vous de vous informer plus avant relativement aux règles de détention des armes, et quels types d’armes. Manifestement votre connaissance de ces règles est loin d’être au top.
Cordialement

Charlie732

ghedin
Vous pensez vraiment que l on a la droit de détenir une arme de poing gros calibre non declarée en France au états unis peut être mais ici je crois pas.je crois que c est vous qui devriez vous renseigner et même si l on fait parti d un club de tir l arme doit servir que sur le stand de tir.

JILL

Il faudrait revoir la notion de légitime défense;voilà le fondement de l’affaire .Dans l’état actuel des choses si un malfrat tue votre famille,vous n’avez pas le droit de le poursuivre et de l’abattre en lui tirant dans le dos .

JILL

Jugement à peu près équitable …

Maître Corbeau

Attention ! Votre idée de placer dans le Code Pénal, l’action initiale de la personne qui a entraîné une autre action d’un quidam, pourrait se retourner contre des victimes. Imaginons un violeur qui dirait que la mini-jupe d’une jeune fille à entraîné une pulsion irrestitible l’ayant amené à l’agression ou alors le voleur de voiture qui déposerait plainte à l’encontre du propriétaire qui aurait oublié ses clés sur le contact, l’ayant ainsi soumis à la tentation, etc……

Lionel

Bien vu Corbeau.
Le pseudo-raisonnement de l’auteur de l’article est d’un simplisme affligeant.

genesys

Sauf si on l’applique à certaines situation bien déterminées…et un peu de Trumpisme ne fera pas de mal à nos bobos et juges du mur des c….!!

Lionel

S’il n’y a que des cas particuliers, y’a-t-il encore un droit digne de ce nom?

Joël

Donc, selon votre raisonnement, c’est tout le monde en burqa ?

Lionel

Je pense que vous n’avez pas compris le raisonnement en question.

Penelope

Lionel lui comprend toujours tout les autres ne sont que des crétins ! Pauvres de nous avec ce genre de gugusse.

Lionel

Je précise bien que je parle seulement « du raisonnement en question » et en outre je dis « je pense que »: ni affirmation abrupte, ni généralité, ni simplisme.

Cela dit, rien ne dit que vous n’êtes pas d’accord avec moi sur le fond.

Patrick Z

Désolé @Maître Corbeau mais votre raisonnement est faux.
Car dans votre exemple « l’action initiale »(port de la mini-jupe) n’est pas un délit, pas plus que de laisser ses clés dans sa voiture (l’étourderie peut valoir à l’automobiliste des ennuis avec son assureur mais ce n’est pas un délit pénal)
Par contre venir chez un commerçant dans l’intention de le cambrioler est bien une « action initiale » délictueuse.

Garde Suisse

@patrick Z. Je suis d’accord avec vous, la précision  » d’action initiale délictueuse » est essentielle.

Lucie

Jean d’Acre, vous dites avoir le désagréable sentiment qu’un Jean Dupont dans la force de l’âge ne s’en serait pas sorti comme ça, j’ai le même sentiment!

angora

surement; mais au civil il risque de raquer lourd.
parfois des peines légères sont prononcées pour permettre à la partie civile de réclamer des dommages et intérêts exorbitants.que la personne condamnée lourdement au pénal, ne pourrait pas payer.
c’est ce qui s’est passé dans l’affaire Truchelut: la peine prononcée était légère mais pour payer à toutes les associations « anti France » et la voilée des dommages et intérêts et les frais de justice.etc……elle a du vendre son gite! RUINEE!!!!

eva Argeles

Moi aussi il aurait pris minimum 10 ans

duglimbule

en France les lois sur la légitime defense ne sont plus adaptées a la délinquance.elle ont été décrétées par des bobos de gauche préférant protéger la racaille .n’a t on pas eu un president qui est allé visité a l’hôpital un garçon qui y était après s’être rebellé violemment contre des policiers et ayant un casier comme un dictionnaire .peine de mort abolie ; multirécidiviste dans la rue,jeune « tireur » pris en flag le matin à 9h relaché avant midi , repris dans une autre station a 19 heures , voyous mineurs connu des services de polices pour un tas de méfaits allant du vol a l’arraché, au vol a main armée .
construisons des prisons et enfermons ces gens la ,seule la certitude d’une sanction sévère les fera peut être réfléchir , et donnons au personne le droit de se défendre

galtier

TRES BIEN

André Léo

Depuis le laxisme judiciaire institué sous la mitterrandie, la loi Guigou impose la présomption de CULPABILITÉ des VICTIMES. « L’antiracisme » scélérat, professé par les avocats des bourreaux, fait le reste. Aux US, tout habitant attaqué chez lui par un intrus a le Droit de défendre sa vie et celle de sa famille, mais pas en France, pays des droits de l’agresseur.
L’antiracisme est l’exact inverse du racisme, pratiquant la même atteinte à Laïcité et à notre Liberté d’expression. Obscurantismes religieux devenus « races », malgré le mot interdit par décret jupitérien, condamnation pour blasphèmes contre les « races-croyances », pas de limites aux atteintes à nos libertés.
Qui fera condamner les dérives judiciaires antilaïques de ces « défenseurs des croyants »?

lavandin

en résumé , selon la justice , lorsque l’agresseur vous tourne le dos, vous n’avez plus le droit de répliquer à ses coups et vous êtes vous même devenu l’agresseur……

angora

et s’il part avec le butin , fruit d’une vie de travail vous ne devez rien faire. pays de merde!

Lorong

Une personne ayant des connaissances juridiques de base sait que dans un procès pénal, la victime n’est pas parti. C’est la Société dans son ensemble qui poursuit un individu suspecté d’avoir violé le code pénal. L’adage n’a donc aucune raison d’être ici.

Lanlignel Armand

Les personnes ayant fait des études de droit ont tendance à vouloir appliquer les lois de façon dogmatique, même quand elles sont inappropriées ou iniques. Il faut introduire l’adage dans une loi complémentaire.
Je n’ai guère envie de respecter les éminents professeurs de droit qui n’ont rien fait pour supprimer les scandales dus aux vices de forme ou aux erreurs de procédure entraînant l’annulation des preuves. Il est bien évident que si une page du dossier d’accusation n’est pas juridiquement correcte, c’est seulement cette page qui doit être inutilisable (et non pas annuler tout le dossier). S’il y a erreur de procédure, c’est seulement le fautif qui doit être éventuellement sanctionné et non pas innocenter le coupable.

didile

C’est vrai que ceux qui ne connaissent rien au droit (si,si il y en a quelques- uns),s’étonnent quand même que lorsqu’un étourdi fait une erreur de procédure sur un jugement ,comme oublier de parapher la page 22 ou d’y inscrire la date on annule le jugement au lieu de la carrière de l’étourdi .
Et bien sûr, ce ne sont que de vilaines gens qui peuvent insinuer qu’il l’aurait fait un tout petit peu exprès.

didile

Qu’est -ce que c’est alors ,les parties civiles , les avocats des parties civiles et les associations qui se portent parties civiles ?Peut-être n’y en a-t-il pas au pénal?
Je m’informe ,je n’ai aucune connaissance juridique et comme je n’ai encore tué personne ,je n’ai pas pu apprendre sur le tas.

Jean des Entommeures

Un simple accident du travail auquel s’expose n’importe quelle racaille patentée…

Andrej

Jean,
Ce brave homme, attaqué 9 fois, aurait droit de flinguer ces 2racailles que ptotège trop souvent la « justice ».
Il est heureux qu’il ait eu le surcit et j’en suis ravi.
Cordialement.

kabout

pour moi je prefere un bijoutier vivant qu’une racaille vivante,il a eu raison de defourailler,dans cette situation c’est lui ou la racaille,je prefere le bijoutier !

christine L

Je suis d’accord à 100 % avec vous : celui qui a déclenché une affaire quelle qu’elle soit doit en être tenu pour UNIQUE RESPONSABLE, point barre !

Bad Man

Quand les politiques, les journalistes et les juges seront braqués, le syndrome de Stockholm disparaitra.

jacksoul

Point de vue intéressant, mais discutable, dans la mesure où la référence à la jurisprudence ne peut en aucun cas se faire au détriment de l’application de la loi, laquelle, en matière de légitime défense, est formelle. Et le bijoutier n’était pas en situation de légitime défense, son agresseur ayant tourné les talons.
Certes, les circonstances atténuantes sont énormes, ce qui a valu un simple sursis à l’accusé.
Les « juges nouveaux » affichent une fâcheuse propension à interpréter la loi, et d’aucuns vont jusqu’à s’en affranchir complètement. C’est très malsain.Recoller un peu aux bases légales ne peut être que salutaire.
Ou alors, changer tout bonnement la loi sur la légitime défense.

Pr Sheldon Cooper

La loi estime que quelles qu’en soient les circonstances vous ne pouvez pas faire ce que vous voulez. La légitime défense est très encadrée. ce bijoutier n’était pas en état de légitime défense. D’où la condamnation. Et les circonstances atténuantes compte tenu de l’agression dont il a été victime. Pour une fois je trouve ce verdict sensé.

Georges S

Donc le bijoutier aurait dû tirer quand le malfrat est entré dans le magasin

Pr Sheldon Cooper

Disons que dans ce cas effectivement la légitime défense aurait été beaucoup plus difficile à contester.

Kounnar

D’accord avec vous dans ce cas il n’aurait probablement pas été condamner …quoique il serait peut être mort !! Qui serait assez fou pour ouvrir un tiroir , armer une arme, la lever …alors que face à vous un gars vous tient en joue avec un fusil …:-(

duglimbule

s’il en avait la possibilité, oui!

katastrov

Décidément, toujours à côté de la plaque ! Avec tout ces pseudo il n’y en a pas un pour rattraper les autres.
C’est bien l’encadrement strict de la légitime défense dont il est question ici. Ce n’est pas parce que le violeur remonte son pantalon dos à sa victime que celle-ci n’aurait pas le droit ( le devoir ?) de lui tirer une balle dans le dos.

Pr Sheldon Cooper

Si elle est armée on ne demanderait pourquoi elle a attendu d’être violée avant de se défendre.

Chut, taisez-vous! Vous faites honte!

Si elle est armée et ne s’est pas défendue au moment d’être agressée sexuellement, il se peut que son arme se trouvait à une certaine distance et qu’elle n’ait pas pu s’en saisir parce que son agresseur l’en a éloignée d’une manière ou d’une autre, puis, celui-ci, après avoir obtenu ce qu’il souhaitait, a été moins vigilant, ce qui a donné à la victime le temps de se saisir de son arme. Le Professeur Shelcon Ducon n’y a pas pensé parce que, de toute évidence, il a un penchant pour les agresseurs…

Pr Sheldon Cooper

On ne condamne pas les gens avec des « Il se peut »

Brouillon

Pr Sheldon Cooper, il ne t’es pas venu à l’idée que les circonstances auraient voulu que la victime n’a pas pu s’emparer de l’arme pendant le viol ? Si ti raisonnes comme ça, tu n’es pas près de faire avancer la recherche sur la matière dense.

Kounnar

Pour pouvoir décider si le coup devait être tiré !?

Brouillon

Le problème réside en ce que le cadavre était multirécidiviste, et qu’il aurait dû être soit en prison, soit expulsé.

Kounnar

« ce bijoutier n’était pas en état de légitime défense.  »
Pour être précis la « justice » n’a pas retenu la légitime défense …seulement par ce que la version de Mr Turk n’a pas été retenue « le braqueur se serait retourné et l’aurait mis en joue avec le fusil »….Personne ne saura jamais si cela était vrai ou pas …
D’autre ont cru bon de préciser : il s’est mis à genoux pour mieux ajuster son tir …sur la vidéo l’on voit clairement qu’il ne pouvait faire autrement vu que son rideau de fer était juste entrouvert…

Dupond

J’attend avec impatience que les juges se fassent braquer !!! pour le moment ils passent encore entre les mailles du filet ….mais ??? En angleterre les terroristes commencent a menacer la famille princiere (nous allons vivre une époque anxiogene ou meme les puissants devront revoir leur copie )

Jo du nord

Un grand merci,il nous a débarrassé d’une racaille, j’aurais pu être sa prochaine victime

Georges S

Tout a fait d’accord.

BOUTONNET DANIEL

Cela ne pourra être que bénéfique ! Quand les beaux quartiers seront aussi peu sûrs que les autres dans Paris, peut-être que les bobos commenceront à réfléchir, d’abord en écartant la folle, ensuite en se rendant compte que, finalement, après réflexion, dans les commentaires et discours de la supposée « fachosphère », il y avait quand même beaucoup de vrai…

Verdammt

Je suis pour le port d arme et défendre sa famille et ses biens.
Ce Monsieur a bien fait. Dans d autres pays ce serait un héros.
On a une justice de merde qui défend les voyous.
Si on avait des armes on aurait pas des drames comme au Bataclan
ou Charlie Hebdo.

Pr Sheldon Cooper

Avec des si on mettrait Paris en bouteille

Brouillon

Tu l’as déjà dit bouffon, et si ma tante en avait, ce serait mon oncle !