Le bonimenteur Macron s’est encore bien foutu des Français !

À quoi bon regarder les discours de Macron qui sont systématiquement des exercices d’autosatisfaction, aussitôt relayés par la presse aux ordres. Fierté et arrogance, ego démesuré, il ne cesse de se regarder le nombril en mentant.

Soigneusement maquillé et gominé, il nous a encore fait un étalage de fake news dont il a le secret.

Pour résumer, tout va bien et nul autre que lui ne saurait  faire mieux. Il a encore sauvé le pays du désastre et évacue tout sujet qui fâche.

Pas un mot sur le tsunami migratoire, rien sur l’insécurité exponentielle, rien sur l’islam conquérant qui tisse sa toile dans les banlieues et interdit tout espoir de « vivre ensemble ». Des pans entiers du pays sont aux mains des barbus.

La France est ruinée, la fracture raciale est béante et sans doute irréductible, mais sans lui, c’eût été pire.

Par conséquent, on garde le cap. Europe, mondialisation et multiculturalisme demeurent les piliers du programme futur, ce nouveau pacte qui n’est que la fuite en avant vers le chaos et la ruine. Plus la situation empire et plus il s’obstine à saccager le pays en accueillant des millions d’immigrés qui nous entraînent par le fond.

Sa gestion criminelle de la crise sanitaire ?

Un succès. Tout ce qui pouvait être fait a été fait en temps voulu. Pas un mot sur les 30 000 morts qu’on aurait pu éviter, mais un couplet sur les milliers de vies sauvées grâce au confinement !! Merci Monsieur Macron ! Pas un mot sur la pénurie, oublié le risque d’effondrement de notre système de santé dans le Grand-Est !

Le racisme anti-Blancs fait des ravages et enflamme le pays ?

« Nous serons intraitables face au racisme, à l’antisémitisme et aux discriminations ». Oui, mais toujours à sens unique.

Jamais un rappeur n’a été condamné pour incitation à la haine et au meurtre. Jamais l’antisémitisme musulman n’a été dénoncé. Les seuls condamnés pour racisme sont des policiers ou des natifs. Le racisme anti-Blancs n’est jamais reconnu. Il est où  le « pacte républicain » ?

Pas un mot sur l’immigration de masse, pas un mot sur l’échec de l’intégration, pas un mot sur la haine anti-flics. Les policiers sont agressés, insultés, menacés jusque devant leur domicile, mais seuls les FDO sont menacées de sanctions pour soupçon de racisme.

En résumé, Macron garde les frontières ouvertes et accélère le chaos racial.

Car la vérité est que ce ne sont pas des manifestations contre le racisme et les violences policières, mais des manifestations contre la police et  contre les Blancs, éternels coupables.

Les cités ne respectent ni les règles de confinement ni l’interdiction de manifester ? Macron fait l’impasse et salue le civisme des citoyens !

« Je nous vois nous diviser pour tout et perdre le sens même de notre histoire. Nous unir autour du patriotisme républicain est une nécessité ».

Là, c’est le summum ! Macron prétend combattre le séparatisme alors qu’il n’a cessé de semer la haine de la France dans le cœur des immigrés, en accusant notre pays de crimes contre l’humanité, en accusant  notre armée de torture en Algérie, en dénonçant à la tribune de l’Onu tout le mal que la France a fait au cours de l’Histoire, et ce monsieur nous parle aujourd’hui d’unité de la nation et de patriotisme, des mots qu’il exècre ! Il ose tout !

« Sans ordre républicain, il n’y a ni sécurité ni liberté ».

Voilà qui ne manque pas de sel de la part d’un Président qui n’a cessé de reculer face aux racailles des cités, ordonnant à ses policiers de ne pas intervenir dans les quartiers. Il ne sait qu’envoyer des messages de faiblesse, laissant des pans entiers du territoire échapper à la République et tomber sous la coupe des barbus et des caïds, toujours caressés dans le sens du poil.

Macron ne sait que capituler pour acheter la paix dans les banlieues. Il n’a jamais eu l’intention de rétablir l’ordre républicain dans les cités.

Il se plaît à dire qu’il prend son risque, alors qu’il se dérobe systématiquement face aux minorités.

Sur « l’égalité des chances », c’est encore la discrimination positive qui se profile, au détriment du mérite et de l’effort.

Favoritisme pour ceux qui refusent de s’intégrer et discrimination négative pour ceux qui travaillent pour réussir. On voit poindre les quotas à l’embauche et dans les universités. En Amérique, on favorise les Noirs à la traîne et on pénalise les Asiatiques trop performants. Est-ce la nouvelle égalité de notre devise républicaine ?

Sur l’économie, le propos est affligeant.

Celui qui ne sait qu’amasser les dettes sur le dos des générations futures, en distribuant  l’argent qu’il n’a pas à toute la planète, nous inonde de paroles creuses.

De tous les pays d’Europe, c’est la France la plus touchée avec une baisse de PIB de 11 %, une explosion de la dette à 120 % du PIB et 500 000 chômeurs de plus en deux mois. Chiffres d’ailleurs largement  sous-estimés. La France a le bonnet d’âne de l’UE en termes de déficits, de chômage, d’endettement et de fiscalité confiscatoire.

On a eu droit à un chapelet de niaiseries et de vœux pieux.

« Prendre un nouveau chemin », « reconstruire », lancer un « New deal social », « relocaliser », « créer de nouveaux métiers », « décentraliser », « mobiliser toutes les forces vives de la nation », « un modèle économique durable et fort », « un vrai pacte productif », « se réinventer », « ouvrir une nouvelle page ».

Il annonce des faillites et des plans sociaux multiples « en raison de l’arrêt de l’économie mondiale » ! Quel culot ! L’Allemagne et les pays de l’Est qui ont réagi très vite pour s’équiper et fermer les frontières, ont eu quatre fois moins de morts et moins de dégâts économiques que nous.

Aucune remise en cause de sa gestion de crise tardive qui nous a ruinés et a tué 30 000 personnes.

On le voit, Macron s’écoute parler, se pommade à longueur de phrase, ne pensant pas un mot de ce qu’il dit.

Comment le peuple peut-il croire un tel étalage de banalités, à des années-lumière des menaces qui pèsent sur l’avenir du pays et des générations futures ?

Tout le pays se désintègre, nous avons 3 000 milliards de dettes, le PIB s’effondre alors que l’immigration explose, et Macron se pose en sauveur de la nation ! C’est ahurissant.

Quand donc les Français comprendront-ils que nous avons affaire à un bonimenteur de haute volée, passé maître dans l’art de tromper et de manipuler les foules ?

Sa seule réussite, c’est la sienne, suite à un hold-up sur l’Élysée, savamment orchestré par ses amis la finance internationale.

Nous avons le pire fossoyeur de la nation aux commandes. S’il est réélu en 2022, ce sera un désastre identitaire, avec à la clé une menace de guerre civile telle qu’annoncée par Gérard Collomb en quittant la place Beauvau.

Le pire des scénarios.

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

18 Commentaires

  1. Macron doit quitter l’Elysée avant 2022 car il est trop dangereux. En juillet il va surfer sur la nomination d’un nouveau gouvernement. Puis ce sera la rentrée et il essayera de nous manipuler avec une nouvelle crise du covid encore plus imaginaire que la précédente. Parallèlement il continuera son oeuvre de destruction. A moins que la situation empire au point que Macron ne puisse plus rien gérer et qu’une partie significative des ne Français se réveille et comprenne. Espérons-le.

  2. Il y a belle lurette que je ne regarde plus cet individu à la télé. Je ne veux pas perdre mon temps avec un type complétement à coté de ses pompes, prétentieux, arrogant, narcissique, vraiment le clown. Brigitte lui a donné des bons cours de théâtre mais peu à peu il fatigue. Je préfère regarder une autre chaîne plus intéressante où il y a de vrais comiques.

  3. La lèvre pendante du menteur , le regard sur la ligne bleue des Vosges , un petit garçon qui joue les grands ! j’ai arrêté ne trouvant pas mon sac vomitif !

  4. Le connard s’est encore bien foutu des francais oui mais 23 millions de ces francais adorent qu’on se foute d’eux puisqu’ils regardent ce pédé au lieu de changer de chaine et regarder autre chose qu’une ordure .

    • Pistou: 23 millions de Français, ce chiffre est donné par le gouvernement donc pas fiable comme à chaque fois qu’il donne des chiffres ou des pourcentages. Personne n’est là pour vérifier. Quand on sait que ce type fait de l’autosatisfaction. 23 millions c’est le nombre de familles ou le nombre de personnes. Si c’est le nombre de personnes cela représente un tiers de la population donc pas de quoi à fanfaronner. Personnellement je zappe quand je vois cet individu, je n’ai jamais pu le supporter et j’ai préféré regarder « Nos Chers Voisins » , de vrais comiques.

  5. Et revoilà le taré national qui refait son numéro favori : du vent, du vent, rien que du vent.

    • Il ne peut rien faire d’autre c’est un incapable de dégénéré.

    • Non et encore non, ce n’est pas du vent, mais il obéit aux ordres de Rotschild et compagnie ! ne pas oublier qu’il a été élu pour détruire la France et si possible toute l’Europe blanche et chrétienne ! ses maîtres veulent le cahot et la rédemption par le mal !! afin que le « vrai » messie vienne !!!

  6. Evidemment, macron n’a parlé que de sujets faciles pour lui à exposer, mais des nombreux sujets sensibles, il s’est bien gardé d’en parler, trop lâche et trop hypocrite pour le faire…Quand son discours a été achevé, je me suis exclamé  » déjà fini ??? Tout de suite après, j’ai entendu des débats à ce sujet à la télé, et combien d’admirateurs se sont exprimé, émerveillés, en glorifiant macron de son magnifique discours ! C’est dans le dégoût complet que j’ai éteint la télé…

  7. il croit avoir convaincu… à part sa base électorale de masochistes s’autoflagellant, qui en est con..vaincu ?

  8. j ai boude l alloc de chapon 1ER dit LE FARCI en lui preferant un petit corona ; DOMINICAIN et non chinois !j apprend ce jour avec joie que seulement 23 millions de FRANCAIS l ont regarde . la derniere fois , c etait 35 millions . l intelligence planetaire , ca eut paye mais ca paye de moins en moins . on attend avec gourmandise le resultat du match amical inter etchnique dans les quartchiers de DIJON . mais chut ! pas d amalgame sinon RL va encore avoir une invitation a la 17 IEME chambre . bravo aux magistrats qui deconfinent a mach 2 …..

    • 23 millions de décérébrés c’est encore trop mais on ne changera pas les francais.

  9. À quoi bon regarder les discours de Macron qui sont systématiquement des exercices d’autosatisfaction / dixit

    Jacques Guillemain, ne vous inquietez pas pour moi, si il y en a un qui ne perd pas son temps a regarder ce minable egocentrique, c est bien moi… et bien avant 2017…( toute l actualite me donne raison malheureusement )

    Je dois etre madame irma ! Donc qu il continue comme ca, il va finir par degouter totalement ceux qui ont le cul entre deux chaises, les memes masochistes qui ont votes pour lui

Les commentaires sont fermés.