Le bouffon Zelensky au festival de Cannes : halte à l’imposture!

Volodymyr Zelensky dans la série ukrainienne « Serviteur du peuple » (2015). (ECCHO RIGHTS)

Quel talent ! Son absence à Cannes aurait fait tache…

Le Festival de Cannes n’est plus ce qu’il était !

Une évidence me direz-vous… certes, mais est-ce suffisant pour zapper l’immense chagrin à la vue du cloaque que, tout comme tant d’autres domaines, ce joyau d’avant est devenu, à l’aune des « personnalités » (artistiques et politiques)  qui le fréquentent.

Hier (*), Burt Lancaster et Brigitte Bardot promenant un guépard sur la plage pour promouvoir le film éponyme, Palme d’or 1963. « Il faut que tout change pour que rien ne change », constatait Tancrède Falconeri (Alain Delon) dans Le Guépard, justement. Tout a changé mais le tapis rouge continue de sanctifier les stars du moment.

(*) ou plutôt « avant-hier » !

Nous rappelle Arnaud Florac sur Bd Voltaire.

https://www.bvoltaire.fr/festival-de-cannes-le-retour-des-paillettes-mais-pas-seulement/

Hier (juillet 2021) l’arrogante Rokhaya Diallo, doublement  parée de la bonne couleur (rouge pour les fringues et l’idéologie, noire pour la peau) se laissait filmer en descendant l’escalier (de son HLM ?)

https://twitter.com/i/status/1413917008626860034

Son militantisme de gauche ne lui semble pas incompatible, lorsque l’occasion se présente de se pavaner dans une robe de haute couture au Festival de Cannes. Et, cerise sur le gâteau, ses escarpins à la semelle rouge sont une fois encore signés Louboutin ! La même griffe de luxe que celle qui avait récemment chaussé Assa Traoré.  Iris Bridier

https://www.bvoltaire.fr/a-cannes-rokhaya-diallo-pavane-en-valentino/

Toujours via Bd Voltaire, nous apprenions à la même époque que :

« La réalisatrice Catherine Corsini et l’équipe du film La Fracture participaient à une conférence de presse à l’occasion du Festival de Cannes. Un moment durant lequel l’acteur Pio Marmaï a exprimé son opinion sur le chef de l’État ».

Interrogé pour savoir  s’il avait un message à faire passer à Emmanuel Macron, le comédien, qui interprète un manifestant blessé lors d’une manifestation de Gilets jaunes, après avoir d’abord prétendu qu’il ne souhaitait « donner de leçons à  personne »… a brusquement fini par lâcher : « Macron, j’aimerais bien aller chez lui en passant par les chiottes et les tuyaux et lui péter la gueule, ça évidemment, un peu comme tout le monde, dans l’absolu»

Jouissif certes, mais ne pavoisons pas trop car il est plus que probable que cette année, le gus ait d’abord voté pour Rachid… pour le second tour, rien n’a fuité…

https://www.bvoltaire.fr/depuis-cannes-lacteur-pio-marmai-veut-peter-la-gueule-demmanuel-macron/

Enfin aujourd’hui, en « pleine guerre » entre la Russie et l’Ukraine, merveilleux prétexte derrière lequel tous les charognards jamais rassasiés se planquent pour justifier les incessantes augmentations… de tas de denrées et matières premières… dont certaines avaient déjà commencé leur ascension 9 mois avant le début du conflit… (vous avez dit bizarre ?) nous assistons, médusés, à une effarante prestation d’un prétendu homme d’État… bien sous tous rapports, paraît-il !

L’extravagant et grossier président ukrainien Volodymyr Zelensky, ci-devant marionnette de l’OTAN, attelé aux USA, dont le scénario prévoit qu’il soit une pauvre victime, face au méchant ogre russe… version officielle, immédiatement gobée par les troupeaux bêlants de toute la planète… dont les Français ne sont pas en reste !

En vrai l’individu vulgaire qui tient lieu de président à l’ensemble des Ukrainiens (qu’il utilise sans se priver pour faire pleurer dans les chaumières) se fout totalement de son peuple, simple prétexte à provoquer le Président Poutine qui voit clairement et dénonce son profil de nazi.

Ne se fixant aucune limite dans ses fanfaronnades, ce pion n’ayant pas compris qu’il n’est qu’un pion, parmi d’autres, des grands argentiers du monde, n’a de cesse de se croire important au  point de trouver normal d’être ou de s’inviter partout…

C’est ainsi que se souvenant qu’il a autrefois été acteur (sans doute de seconde zone) et comique, celui qui a su jouer l’hymne national de son pays, au piano sans les mains (ni les pieds…) a fait irruption à la cérémonie d’ouverture du festival de Cannes le 17 mai, où par écran géant interposé, il a délivré aux bobos un discours insipide, à la hauteur du personnage qu’il surjoue en permanence, et surtout au scénario que ses maîtres lui ont concocté.

https://www.youtube.com/watch?v=Y576UIfINXo

Multipliant les interventions en Europe, le guignol se permet même de tacler Macron, sur de faux prétextes… ce qui, venant d’une personne respectable ne saurait que nous plaire ; sauf qu’ici c’est juste la stupide prestation d’un bouffon téléguidé.

Le polichinelle ne craint pas d’ailleurs de terminer son discours par un « Nous continuerons à nous battre, nous n’avons pas d’autre choix. […] Je suis convaincu que le dictateur perdra ».

Ce qui n’a pas échappé à Forian Philippot, président du parti Les Patriotes qui dès le lendemain expliquait à RT France :

 « Là on tombe dans la grosse bêtise […] on sent qu’il y a une sorte de mélange des genres. M. Zelensky est là pour tenter de séduire l’opinion publique parce qu’il cherche des armements, il cherche des soutiens militaires et financiers.

« On dirait qu’il y a maintenant des agences de com derrière tout cela où nous scénarisons une apparition surprise d’un invité surprise [..] Alors évidemment ovation debout, grand bravo car en tout cas c’est à la mode d’avoir une vision extrêmement simpliste de cette guerre, de la voir comme un Walt Disney pour des enfants de quatre ans où il y a des très très gentils d’un côté et lui c’est le chef des très gentils , et de l’autre des très très méchants »

https://nouvelles-dujour.com/philippot-critique-lintervention-de-zelensky-au-festival-de-cannes-rt-en-francais/

Dès le 15, dans une de ses habituelles vidéos d’alerte, Philippot taclait déjà l’Ukrainien, titrant « Zelensky démasqué ; ça sent le roussi » :

https://www.youtube.com/watch?v=SHYKtUYdi8k

Comment ne serions-nous pas, à l’exemple de Philippot, exaspérés de voir le bouffon Zelensky  faire son cinéma, dans le but de glaner des soutiens financiers… officiellement pour sauver son peuple… qu’il n’hésite pas à délaisser en pleine guerre, qui serait atroce selon la propagande officielle !

A-t-on déjà vu dans l’Histoire de l’humanité un chef aller faire une tournée des popotes en pleins combats, ce qui normalement porte un nom : la désertion ?

Mais nous sommes  en « Mondialie », là où plus rien n’est respecté, en dehors des diktats officiels, à la seule destination des peuples

Laissons à nouveau la parole à Philippot, résumant la situation comme il se doit :

On n’a pas l’impression d’être dans un conflit normal, on a l’impression d’être dans un jeu permanent. Et comme on sait aussi que l’acteur principal est un acteur professionnel, on est encore plus mal à l’aise.

« C’est quand même assez unique. Dans un contexte de guerre, on voit le président Zelensky participer au Festival de Cannes en invité surprise. On le voit aussi s’exprimer régulièrement devant les Parlements. [pour] faire la leçon. Et puis on a vu l’histoire de l’Eurovision, on a même vu l’OTAN, une organisation militaire, féliciter un groupe de chanteurs. C’est une première pour un concours de chanson », a-t-il finalement conclu.

Dans un autre style, mais avec la même duplicité, je ne pourrais que décrier les interventions intempestives de certains acteurs et actrices, toujours au taquet dès qu’il est question de remonter les bretelles de ces « crétins de populos », tout juste bons à payer leurs places de théâtre ou cinéma pour contribuer à leurs monstrueux cachets (souvent sans commune mesure avec leur talent !)

Je ne saurais donc que trop recommander, plus précisément à l’impudente donneuse de leçons qui suit, de se rendre à ce méga pince-fesses qu’est devenu le « regretté Festival de Cannes d’antan », où désormais il suffit soit de montrer ses fesses (pas forcément appétissantes !), soit de prouver son appartenance à la bien-pensante pensée unique… en l’occurrence sur l’écologie !

L’actrice Marion Cotillard, par ailleurs grande habituée des allers-retours Los Angeles-Paris, profite de sa tournée de promotion pour prêcher la bonne parole écologiste. ​​Entre moraline mal placée et naïveté confondante sur les questions d’écologie, un épisode éloquent des déconnexion des élites.

Un combat d’une hypocrisie sans nom, tant l’artiste fait partie de ceux qui contribuent le plus au réchauffement climatique — en toute connaissance de cause — par leurs habitudes de vie.

Tournée de promotion de son dernier film « Frère et sœur » oblige, Marion Cotillard est de tous les plateaux et de tous les médias. L’actrice profite de ces occasions pour délivrer son traditionnel discours tout en moraline sur l’écologie, le même qu’elle développe depuis plus de dix ans maintenant. Le hic, c’est que bien que plein de bonnes intentions, il échoue sur le récif de l’incohérence. Du fait, notamment, du cadre de vie de la Française, cadre de vie qu’elle n’entend pas remettre en cause. L’actrice fait pourtant partie des personnalités publiques qui polluent le plus individuellement.

Dès lors, comment s’étonner d’une telle duplicité entre prétendus artistes et pros de la politique, identiquement fourbes et se complaisant dans l’imposture… dès lors que celle-ci leur rapporte un max de fric ?

https://frontpopulaire.fr/o/Content/co11019390/marion-cotillard-naivete-ecologique-et-moraline?

Je m’en vais d’ailleurs rapidement brûler un cierge, afin de mettre toutes les chances de « notre » côté, pour que l’actuelle bouffonne « ministre de l’Inculture », dont je tairai le nom,  soit éjectée parmi les premiers du prochain gouvernement de celle qui n’a sûrement rien à lui envier dans le domaine de l’artifice et la tromperie… mais qui a au moins la décence de ne pas planquer ses trahisons derrière un faciès de clown.

Pas certaine pour autant que l’intérimaire qui lui fera suite ne soit pas du même tonneau, mais restera le plaisir de voir une sangsue gicler… lui rappelant qu’au final ils/elles ont autant de « chances » que nous autres, gens de rien, de se faire broyer par le système. C’est une consolation, minime, mais consolante quand même.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

image_pdfimage_print
16

20 Commentaires

  1. Il fait son zelenskthon auprès des européens trop cons ou lâches ou commissionnés pour refuser d’être manœuvrés par le sénile et sa clique qui n’ont qu’un objectif, america first.
    Ils risquent fort de ‘rire jaune’ car rien n’arrêtera maintenant des pays émergents puissants sur tous les plans que les capitalo-mondialistes ont ‘éveillés’ en faisant du profit à court terme.

  2. ces bobos du show-bizz ont tout gobés….la pauvre Ukraine,zelensky la pleureuse continu de faire sa tournée du chouinement,peut etre le retrouverez vous dans vos écoles fin juin pour les spéctacles des enfants de fin d’années.

  3. Le festival de Cannes était un must du talent et de la classe jusque dans les années 80… avec quelques petits colombins de temps en temps…
    Aujourd’hui c’est plutôt l’inverse ! Avec une suffisance et un mépris de caste qui n’existaient pas autrefois…

  4. Bien envoyé ! En effet, l’écologie c’est pour la populace et un sujet qui ne rencontre pas de résistance tant ça sonne creux. Bref, les privilégiés ne vont rien changer à leur mode de vie pour la planète dont ils se foutent royalement. Dans un autre registre quand je vois toute l’assistance applaudir Zélansky en vision-conférence au festival de Cannes, je co.firme que nous avons bien affaire à une bande de comédiens.

  5. le bouffon zelinsky touche des milliards d’euros et de dollars, c’est intéressant de continuer, non? y a t-il des rétrocommissions au fils biden et autres

  6. —-Cette génération d’acteurs depuis une cinquantaine d’années est à vomir c’est de la merde dans un bas de soie!—-

  7. En scène pour cette guerre affreuse et inutile : Biden, maître d’ouvrage, dans le rôle de montreur de marionnettes, Zélensky dans le rôle de marionnette, le rôle de sa vie, les pays européens dans le rôle de spectateurs adulateurs. Quand l’Amérique allonge 54 milliards de dollars il n’est pas possible de croire à une oeuvre humanitaire, quand notre président joue au chevalier Bayard (sans beurre et sans brioche comme mon prof de français me l’a appris en classe de 4ème) il est difficile de croire au désintéressement. Enfin, la quasi-totalité des populations européennes dans le rôle d’idiots utiles applaudissant à une guerre qui finira mal, très mal.

  8. CANNES est devenu un caniveau de propagande obscene …Un Festival du Pentagone où les les Clowns plein aux As font leur cinéma et doivent parader non plus en Képi mais en Kipa

  9. Pour le cas de Racailla dit allo , j’ aurais bien placé en travers des marches d’ escalier un mince fil d’ acier pour qu’ elle fracasse sa sale bobine de gauchiasse racisée .
    En d’ autres circonstances , j’ eus placé une extrémité du fil à une grenade à fragmentation et boum plus de Racailla 😁

  10. Comment savoir que l’ours allait sortir de sa cache même pas Zelensky ! C’est pire qu’un guignol puisque c’est un escroc et un pro nazi ! Quand les militaires prisonniers (azov) vont commencer à parler après une interrogation à la Poutine qu’il fasse ses valises, une lueur de paix sera possible après avoir mis le bordel avec sa bite !😮

    • il ne craint rien! dès que le risque va apparaitre il courra se réfugier en angleterre , il vient d obtenir la nationnalité anglaise! c est borris jhonson qui la lui a accordée

  11. un frère à hanouna? il lui ressemble comme 2 gouttes d’eau. et meme niveau.

  12. Un petit show de 10 minutes payé quelques milliards par Biden et consorts c’est un bon contrat qui ne se refuse pas. Surtout en vidéoconférence sans sortir de son bureau.

  13. Point de sémantique: Évacuer, du latin evacuare (faire le vide, cf. vacuum) peut égalent signifier: « Faire sortir du corps des matières fécales ». Ex: Le Serviteur du peuple a bien évacué ses charognards nazis d’Azovpol, après avoir fait un gros caca nerveux.

  14. le festival est totalement dévoyé à l’image de la société : il sert depuis des années de support à tous les délires du moment, et cette année il n’y échappe pas avec l’intervention hallucinante du clown déjanté : on croit rêver !! où sont passés, les vedettes au vrai sens du terme, les beaux films : fini, tous remplacés par les générations « pétard » : d’où les dangers de la fumette

  15. Le Festival de Kahn n’est qu’un spot publicitaire bien trop long et inintéressant.
    Un catalogue de couturiers, de chausseurs, de coiffeurs, de maquilleurs, de sourires niais, de nombrilisme, de sketchs du niveau CM1 ou CM2, de reportages sur la vie des pôv’ si possible bazanés. Les kippas sont restées au vestiaire, le Champagne coule à flots, bref un monde qui n’existe pas…. du cinéma quoi…

    Tout sauf de l’Art, juste une industrie.

  16. NAPALM D OR pour le bouffon Zelenski , pour
    le plus mauvais film 2022 .Il sera adulé par
    l équipe CANAILLE plus . Zelenski ce faux chef de
    guerre n a pas le niveau d un marines , mais
    il a les narines pour un festival de cames !

  17. LE CINEMA : le cinéma français est mort avec la France et remplacé par tout ce cirque cosmopolite PS , pervers , pédophilique et obscène à l’image de son promoteur Jack Lang … Comme dans la chanson , la musique , le foot , la politique , la littérature , les médias et tous les secteurs de la vie sportive , éditoriale et artistique ,le cinéma subit lui aussi la Grand Remplacement décidé par les Gauleiters israélites de la France Occupée .. l’invitation du travelo juif ZELENSKI à Cannes ,ce n’est qu’un épisode da la politique d’Humiliation sémitique et Orientale que font subir les BHL aux gaulois et à leur pays usurpé ..Dernière provocation macronienne : la Nomination d’une ministre libanaise arabe à la Culture et d’un sénegalais à l’education nationale ..L’espérance c’est Petain et l’espoir c’est Poutine

  18. Ce n’esst pas une imposture … c’est … un SCANDALE !!! HONTE aux KOLLABOS du Festival, donnant la parole au NEO NAZISME Ukrops par la bouche de ce PANTIN … de ce SINISTRE CLOWN qu’est Zelensky !!! Cela n’empêche pas les Russes d’ECRASER progressivement les HORDES Ukro NAZIES … en EPARGNANT le plus possible les populations civiles (quelle différences avec les tactiques Otanistes faisant des MILLIONS de MORTS !!!)

2 Rétroliens / Pings

  1. Le bouffon Zelensky au festival de Cannes : halte à l’imposture! – PAGE GAULLISTE DE RéINFORMATION . Les médias nous manipulent et nous mentent, sachons trier le bon grain de l ivraie
  2. Le bouffon Zelensky au festival de Cannes : halte à l’imposture ! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.