Le bûcher pour les suprémacistes, des bougies pour les islamistes

Publié le 26 août 2017 - par - 15 commentaires - 1 749 vues

Quand il y a eu le meurtre d’une femme par un suprémaciste à Charlottesville, la bien-pensance médiatique n’a pas parlé d’un déséquilibré ou d’une « voiture folle qui fonce dans la foule ». Les médias n’ont pas attendu les résultats de l’enquête : avec une unanimité sans faille, ils ont annoncé qu’il s’agissait d’un crime raciste et terroriste. L’indignation était unanime et la colère du peuple devait s’exprimer avec force contre le crime terroriste auquel il fallait ajouter le qualificatif infâme de raciste.
Contre les suprémacistes blancs, il faut dresser des bûchers.
Il fallait condamner avec force, et sans la moindre complaisance, non seulement l’auteur du crime, mais l’ensemble de ces « mouvements d’extrême droite et leur idéologie qui représente le mal absolu ». Il fallait organiser des manifestations de masse et crier sa colère. Même la violence, l’intolérance et l’extrémise des « antifas » de gauche étaient qualifiées de légitimes. Les antifas représentaient le camp du bien face au camp du mal absolu. Il ne fallait pas faire dans la demi-mesure en ne faisant pas d’amalgame : « L’idéologie raciste, néonazie et fasciste » des suprémacistes portait la responsabilité totale de ce crime. L’ensemble du mouvement suprémaciste, et par extension l’électorat blanc et raciste de Donald Trump, était solidaire et soutenait ce crime. Il n’était pas question de prendre des précautions en ne faisant pas l’amalgame entre l’acte d’un déséquilibré et l’immense majorité pacifique des électeurs de Trump. Pour la presse, Trump lui-même a perdu toute crédibilité quand il a eu le malheur de condamner l’extrémisme et les violences, qu’ils soient de gauche ou de droite. Il a osé condamner les violences des antifas et celles des suprémacistes. Pour la bien-pensance, cette condamnation de la violence et de l’intolérance sous toute ses formes constitue un crime impardonnable.
On peut continuer indéfiniment la listes des « indignations et colères légitimes » de ceux qui s’autoproclament le camp du bien. Quand Barack Obama ment d’une manière abjecte en prétendant que le terrorisme n’a rien à voir avec l’islam, religion de paix, de tolérance et d’amour, nos médias n’osent pas lui montrer les crimes terroristes et les viols de masse pratiqués par Mahomet lui-même. Ces mêmes médias deviennent stupides, aveugles et sourds en ne montrant pas à Obama les appels à la haine raciste et aux meurtres, qui figurent d’une manière explicite dans le Coran et la Sunna de Mahomet.
Contre le terrorisme islamique, il faut allumer des bougies.

Concernant les attentats commis par les islamistes, l’ensemble de la bien-pensance change entièrement d’attitude. Quand les auteurs des crimes monstrueux se revendiquent de l’islam, nos médias sortent tout l’attirail du parfait menteur et manipulateur :
On parle de terrorisme, mais jamais de terrorisme islamique. Il est interdit de faire le moindre lien entre les actes terroristes qui endeuillent la planète et l’islam. On fait semblant d’ignorer que l’islam est une idéologie totalitaire qui appelle explicitement à la haine et au meurtre. On affirme que les terroristes ne représentent qu’une infime partie des musulmans.

On prétend que les terroristes qui se revendiquent de l’islam n’ont rien compris à cette « religion de paix et d’amour ». Ils ne sont que des « déséquilibrés » incapables de lire quoi que ce soit, ni de comprendre quoi que ce soit. Ils ne sont même pas musulmans, puisqu’ils ne possèdent pas les facultés mentales nécessaires pour comprendre l’islam.
Dans le mensonge le plus abject, ces médias ne reculent devant rien. Qu’il s’agisse des attaques criminelles perpétrées à Barcelone, à Marseille ou ailleurs en Europe, ou du terrorisme islamique qui tue quotidiennement des dizaines ou des centaines de personnes (attentats-suicide ou voitures piégées au Nigeria, au Pakistan, en Irak, en Somalie, en Syrie, meurtre de masse dans les églises d’Égypte, exécutions par égorgement des centaines de personnes, etc., etc.), nos médias continuent avec obstination d’exonérer l’islam de sa responsabilité accablante.
Toutes ces horreurs ne soulèvent aucune indignation de la part de nos médias ou de nos responsables politiques. Elles sont présentées comme des catastrophes naturelles, sans aucun lien avec l’idéologie islamique. On ne demande pas aux peuples de manifester leur colère contre le fascisme islamique.
Aucun responsable politique, de Merkel à Macron, en passant par Hollande ou Obama, n’ose dénoncer la responsabilité accablante des prescriptions de l’islam, telles qu’elles figurent dans le Coran et la Sunna de Mahomet. Quand il s’agit des crimes commis par Breivik en Norvège, ou du meurtre d’une femme à Charlottesville, il y a unanimité pour accuser « le discours raciste de l’extrême-droite qui engendre ces criminels ». Par contre, les appels explicites au meurtre et à la haine raciste, qui figurent dans le Coran et les Hadiths de Mahomet, ne suscitent aucune indignation de la part de nos bien-pensants : « Il faut remettre ces paroles dans leur contexte… Il ne faut pas en faire une lecture littéraliste… »
Nos médias, nos TV d’information, nos penseurs, nos universitaires et tout ce que compte l’Occident comme intellectuels, deviennent stupides et se considèrent comme impuissants devant la prétendue complexité du Coran, ce livre que des chameliers bédouins du VIIe siècle, ne sachant ni lire ni écrire, n’ont eu aucune difficulté à comprendre et à mettre en application.
Alors que les prescriptions de haine, de meurtre et de terrorisme sont exprimées d’une manière claire dans le Coran et la Sunna de Mahomet, notre bien-pensance pratique le déni de vérité et le mensonge le plus abject. Elle continue avec obstination d’exonérer l’islam de sa responsabilité accablante.

Suprémacisme, esclavagisme et racisme dans l’islam :
L’invasion arabo-musulmane du VIIe siècle a fait disparaître des nations entières. Les massacres, le pillage et l’esclavagisme ont permis à l’islam d’instaurer un immense empire ; les Turcs ont élargi cette colonisation à l’Europe de l’Est. Sans la résistance qui a permis de sauver Vienne, ils auraient soumis à la domination musulmane une très grande partie de l’Europe. Dans les pays conquis, les femmes furent réduites en masse à l’esclavage sexuel pour remplir les harems musulmans. Le reste de la population devait vivre sous le statut avilissant de la dhimitude, conformément aux prescriptions racistes du Coran et du Droit musulman.
Ce racisme et ce suprémacisme musulmans sont prescrits d’une manière explicite dans le Coran, qui affirme que les musulmans constituent la meilleure communauté, alors que les chrétiens et les juifs ne sont que des pervers :
(S3, V110) : « Vous les musulmans, vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir parmi les hommes. Vous ordonnez le convenable, vous interdisez le blâmable et vous croyez en Allah. Si les chrétiens et les juifs qui ont déjà reçu l’Ecriture (La Torah et l’Évangile) croyaient (en Allah), ce serait meilleur pour eux. Il y en a qui ont la foi (et se convertissent à l’islam), mais la plupart d’entre eux sont des pervers (qui persévèrent dans leur mécréance). »
En conséquence, Allah a donné la suprématie et l’héritage de la terre aux musulmans :
(S35, V38) : « Allah connaît l’inconnaissable dans les cieux et la terre. Il connaît le contenu des poitrines.
C’est Lui qui a fait de vous (les musulmans) des successeurs sur terre. »
(S24, V55) : « Allah a promis à ceux d’entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu’Il leurs donnerait la succession sur terre comme Il l’a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à la religion qu’il a agréée pour eux. »
Quant aux infidèles, le Coran (S5, V60) les définit comme « ceux qu’Allah a maudit, ceux qui ont suscité sa colère et ceux dont Il a fait des singes et des cochons ». Ils auront la pire des places. Le Coran déshumanise ces mécréants, que ce soient ceux qui ont reçu l’Écriture (les chrétiens et les juifs) ou ceux qui associent toute autre divinité au seul Allah :
(S98, V6) : « De toute la création, ce sont eux les pires créatures. »
Ils ne sont que souillures, impuretés et sont pires que les animaux :
(S9, V28) : « Ô vous (musulmans) qui croyez ! (Sachez que) Les associateurs ne sont que souillure (ou impureté). »
(S8, V55) : « Les pires bêtes, auprès d’Allah, sont ceux qui ont été mécréants et qui refusent toujours de croire (en Allah et en Mahomet). »
Comme on le constate, l’islam, aussi bien dans le Coran que dans la Sunna de Mahomet, se revendique explicitement comme suprémaciste et raciste.

De plus, l’incitation à la haine constitue un des fondements de la foi musulmane. Le Coran prescrit de parler ainsi aux infidèles :
(S60, V4) : « Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d’Allah. Nous vous renions. entre vous et nous, l’inimitié et la haine sont a jamais déclarées jusqu’à ce que vous croyiez en Allah seul. »
Dans de nombreux versets, le Coran explicite cette haine par l’interdiction de toute forme d’amour, d’amitié ou de proximité avec les infidèles :
(S60, V1) : « Ô vous (musulmans) qui avez cru ! Ne prenez pas pour alliés (ou amis) Mon ennemi et le vôtre, leur offrant l’amitié, alors qu’ils ont nié ce qui vous est parvenu de la vérité. »

La suite logique de cette incrustation de la haine dans le cœur des fidèles, c’est l’incitation à la violence et au meurtre :
(S9, V123) : « Ô vous qui croyez ! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous ; et qu’ils trouvent de la dureté en vous. »
(S2, V193) : « Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association (d’autres divinités au seul Allah), et que la religion appartienne entièrement à Allah seul. »
(S2, V217) : « L’association (d’autres divinités au seul Allah) est plus grave que le meurtre. »
(S9, V14) : « Combattez-les. Allah, par vos mains, leurs infligera le supplice, les couvrira d’ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines du peuple croyant (de la haine qui remplit leurs cœurs). »
(S8, V17) : « Ce n’est pas vous qui les avez tués : mais c’est Allah qui les a tués. »

Cette incitation à la haine et à la violence est justifiée ainsi :
(Coran S5, V 32) : « Les infidèles veulent éteindre avec leurs bouches la lumière d’Allah, alors qu’Allah veut faire briller Sa lumière, quelque répulsion qu’en aient les mécréants. »
(Coran S5, V 33) : « C’est Allah qui a envoyé Son messager (Mahomet) avec la bonne direction la religion de la vérité (l’islam), afin qu’elle triomphe sur toutes les autres religions. »

Comme on le constate, l’islam se revendique suprémaciste, raciste et violent. Cela n’empêche en rien la bien-pensance et les responsables politiques au plus niveau (Obama, Merkel, Hollande, Macron, etc.) de marteler quotidiennement leur mensonge : « L’islam est une religion de paix, d’amour et de tolérance » !

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Chantal

Je viens de lire l’intégralité de votre article . Un seul mot merci pour votre bon sens et votre grande lucidité

Laurent Barre

Bravo Zohra, rien à ajouter.

dufaitrez

Faire plus long serait difficile !!! En Bref…
Défendre sa race est du racisme…
Défendre son Pays est de la Xénophobie…
Respirer l’air de l’Autre devient un Crime !
On croirait entendre François de Rome !!!

BALT

Zohra Nedaa-Amal, merci pour cet excellent article. Génial le dessin du titre.

patphil

hélas les irresponsables au pouvoirs chaussent encore leurs lunettes roses déformantes et le peuple subit!

Patrice LUCCHINI

Merci et bravo à Zohra Nedaa-Amal pour cet article courageux et lucide.

kabout

le premier dessin en titre explique très bien la situation en France,c’est exactement ca niveau de nos merdias,tout est dit dans ce dessin !

antigauche

Je pense sincerement que le Coran a ete ecrit
Par un fanatique plein de haine & degenere !!! C’est mon intime conviction !!!

Martel

Il faut lire la thèse du Père Marie-Edouard Gallez, soutenue dans le début des années 2000 à l’Université Catholique de Strasbourg. Il reprenait d’ailleurs des travaux antérieurs. Vous pouvez avoir une synthèse avec l’ouvrage de Olaf que vous trouverez gratuitement sur internet. D’après le doctorat de Walter(mathématicien de très haut niveau) “Etude du Coran par la Théorie des Codes” il ressort que le coran actuel a été écrit par au moins 80 personnes sur 2 siècles! Alors l’histoire de l’Ange Gabriel, qui apporte le Coran à Momo-le-pédophile ça fait bien rire!Ce sont des informations à diffuser très largement!! il en va de notre avenir. Naturellement, ceux qui ont écrit ce torchon n’ont pas intérêt à ce que cela soit dévoilé!!! L’existence d’allah-le-miséricordieux est aussi vraie que je

Ex musulman

Tant qu’il y aura des intérêts économiques chez les bédouins, pour perpétuer l’équilibre des sociétés occidentales il ne faut espérer aucun changement.Malheureusement le jour où le pétrole et le gaz sera évaporé des terres bédouines il sera déjà trop tard et les sociétés occidentales sert islamisées irrévocablement. Le réveil sera très dur ou peut être pas car comme avec la vaseline on sent rien!

Jon-Erik Harper

Tu as tout compris et je suis entièrement d’accord avec toi.

C’est l’apparition du pétrole surtout qui a changé les relations entre l’Europe et le monde Musulman. Au temps de Charles Martel, y aurait-il eu soumission à l’époque si le pétrole existait ? Très bonne question qui restera sans réponse.

Il y a tout ce chantage économique par rapport au pétrole et on voit la totale hypocrisie et la soumission de tous ces politiciens en Europe face à l’Islam.

On pourrait bien vivre sans pétrole et ça serait bon en plus pour l’environnement. Il faudrait un bannissement massif des pompes à essence mais malheureusement, les Français sont de sales égoïstes et individualistes qui se préoccupent d’abord de leur confort.

On peut encore rêver…

résistant

Il n’y a pas que les Français qui sont égoïstes, ici en Suisse j’entend souvent le discours suivant: “Mais à mon niveau que puis-je changer?” si des millions de personnes pensent la même chose alors oui c’est foutu!

alesia

une nouvelle maladie se propage en france, la voiture folle.

Mille

Bonne idée! voilà qui va faire repartir l’économie, la vaseline !

Vova

En envoyant leurs excédents des naissances en Europe , les pays musulmans producteurs de pétrole/gaz s ‘ assurent une bonne rente pétrolière . En effet , ces nouveaux “citoyens” , non solvables car vivant de la charité occidentale , CONSOMMERONS aussi ces énergies extraites chez EUX et destinées à être consommées chez NOUS !!! Vous voyez la perfidie , le piège ??

Lire Aussi