Le candidat de la semaine : Jean-Marc Chevillard, Oullins (Rhône)

Nous lançons, jusqu’aux municipales, une nouvelle rubrique, qui, s’intitulant le candidat de la semaine, nous présentera des têtes de listes de différentes étiquettes, mais partageant l’amour de la France.

ChevillardRiposte Laïque : Tu te présentes à Oullins, dans le Rhône, aux prochaines municipales. Quel est ton parcours professionnel et politique ?

Jean-Marc Chevillard : J’ai débuté il y a fort longtemps dans la grande distribution à une époque ou nous inventions tous les jours et où nous faisions figure de pionnier. Chef de rayon puis de département, je me suis rapidement dirigé vers mon domaine de prédilection, la culture, tant musicale que littéraire.

Ayant fait le tour des fonctions d’acheteur, je me suis mis en position de vendeur en rejoignant la Sodis, filiale de distribution du groupe GALLIMARD, où j’ai exercé les fonctions de chef de secteur et puis de région. J’ai dirigé des équipes de vente spécialisée dans la vente aux grandes surfaces.

J’ai ensuite participé à la création et au lancement d’un concept de franchise « MAXI LIVRES »  et je m’occupais plus particulièrement de la région Est.

Après la vente de cette société, je suis passé par le groupe FLAMMARION puis des éditeurs de moindre importance avant de prendre ma retraite en 2009.

Riposte Laïque : Où en est la constitution de ta liste ? L’obligation de la parité pose-t-elle des problèmes ?

Jean-Marc Chevillard : La liste est pratiquement finalisée. Nous en sommes à la sélection des places en fonction des compétences de chacun car j’aimerai que chaque poste d’adjoint soit doté d’un titulaire car nous comptons nous investir sur la durée et la liste que je monte est une équipe qui perdurera par delà l’élection proprement dite. Un genre de contre conseil municipal en quelque sorte.

La parité est une aberration car paradoxalement nous sommes obligés de choisir en fonction d’autres critères que la compétence. La parité n’est que la façon de communautariser les femmes. Comme dans le mouvement associatif les femmes ont la particularité de moins vouloir s’engager mais de le faire avec beaucoup plus d’énergie quand elles le font.

Riposte Laïque : Quelles sont les caractéristiques de Oullins ? Qui est le maire sortant, et quels sont, à ce jour, les postulants ?

Jean-Marc Chevillard : M. Buffet est maire sortant, et sénateur. Il a beaucoup d’ambition et son grand projet est de faire d’Oullins, le dixième arrondissement lyonnais, ce que ne veut pas une grande partie de la population. Oullins ressemble à toutes les petites villes de province en ayant l’avantage de se trouver mitoyenne à la métropole lyonnaise.

Nous affronterons probablement la liste sortante UMP, une liste socialiste  conduite par un apparatchick du PS, une liste du Front de gauche et peut être une liste LUTTE OUVRIERE qui a un élu dans la municipalité sortante. Si c’était le cas cela ferait bien nos affaires et rien ne serait joué.

Riposte Laïque : Depuis quelques semaines, nous entendons parler de la présence de 300 roms, sur la commune. Peux-tu nous en dire davantage ?

 

Jean-Marc Chevillard : M. Carenco, le préfet, nous a fait l’inestimable cadeau de nous offrir pour la fin d’année un certain nombre de « réfugiés » économiques. Pour moi ils sont avant tout des sans-papiers qui jouent sur la carte réfugiés car ils viennent parait-il d’Albanie ou à ce que je sache il existe une démocratie. Bien que surement non parfaite cette démocratie existe et l’Albanie n’est pas en guerre. Mais bizarrement il a fallu que le Conseil d’Etat prenne une décision dernièrement annulant une décision européenne qui classait l’Albanie dans les pays « non sûrs » pour que des centaines d’Albanais arrivent chez nous en tant que réfugiés que nous sommes de fait obligés de considérer comme des réfugiés politiques avec tous les avantages que cela leur apporte.

Nous sommes donc entrés depuis quelques jours dans la construction et la mise en place d’un camp de « réfugiés », avec bungalow, école, épicerie solidaire, gardiennage, etc… Selon les dires de M Buffet, à Libération, cette opération devrait coûter aux alentours de 2 millions d’Euros.

Un camp prévu bien entendu pour six mois jusqu’au 1er avril 2014, mais on ne nous dit pas bien sûr ce que l’on va faire d’eux après cette date.

On veut nous faire croire qu’ils rentreront chez eux ou qu’ils partiront se loger ailleurs. Comment imaginer que dans 6 mois, ces déplacés auront trouvé un emploi et un logement décent ? Cette installation précaire deviendra-t-elle définitivement un nouveau quartier Oullinois ?

Riposte Laïque : Comment les habitants de la ville réagissent-ils ?

Jean-Marc Chevillard : Ils sont outrés bien sûr car mis encore une fois par les politiques devant le fait accompli et sans avoir été concertés. Le maire prétend que le samedi de la décision il avait rencontré le préfet qui lui avait annoncé que la décision n’était pas encore prise. Mais qu’il a reçu le lundi l’acte de réquisition signé du… vendredi.

Mais nous assistons sans doute à une lutte d’égo entre le maire de Lyon et celui d’Oullins prenant en otage les habitants d’Oullins.

Le PS local s’est complétement discrédité en n’appelant pas au rassemblement de samedi. Il propose d’installer les Albanais un peu partout dans la ville. C’est la preuve s’il en fallait une que M. Ubaud, la tête de liste, n’est qu’un fonctionnaire du PS et que les intérêts des Oullinois passent bien après ceux du parti

Riposte Laïque : Quelles vont être les grandes lignes de ta campagne ?

Nous allons axer notre campagne sur les principaux points de la Charte d’Action Municipale du Rassemblement Bleu marine.

– Refuser l’augmentation de la fiscalité municipale.

– Agir pour assurer la tranquillité et la sécurité.

– Favoriser l’attractivité économique de la commune.

– Lutter contre les gaspillages, les dépenses fastueuses et inutiles.

– Assurer la transparence totale des critères et procédures d’attribution des logement sociaux.

– Refuser toute subvention et toute aide à des organisations ou des projets communautaristes.

– Défendre rigoureusement la laïcité républicaine dans tous les secteurs de la vie municipale.

– Engager fermement et rapidement toutes les actions possibles visant à mettre fin aux installations sauvages de nomades.

– Consulter la population par l’organisation de référendums locaux sur tous les sujets importants ou les sujets qui impliquent un crédit supplémentaire pour la ville déjà très endettée.

Nous voulons avant tout remettre la démocratie au coeur de la cité et redonner au peuple sa liberté de choix. Nous, élus municipaux, serons avant tout leurs représentants, la première ligne des élus des citoyens.

Propos recueillis par Pierre Cassen

image_pdf
0
0