Le caniche mondialiste Mélenchon veut une enquête sur « l’extrême droite »

Publié le 11 novembre 2018 - par - 23 commentaires - 1 984 vues
Share

Si le ridicule tuait, les dix-huit députés Insoumis ne seraient plus de ce monde. Voilà Mélenchon qui annonce, au nom de son groupe, qu’il va demander une commission d’enquête parlementaire sur ce qu’il appelle les groupes d’extrême droite. Bien évidemment, ce temps perdu à enquêter sur une mouvance qui n’a encore tué personne, blessé personne, agressé personne, ne sera pas utilisé contre les groupes islamistes, qui ont pourtant, eux, un palmarès impressionnant quant au nombre de victimes occasionnées en France et en Europe.

Tout le monde sait que la menace d’attentat dont se pare Mélenchon est bidon, même Collomb l’a confirmé. Et on aura du mal à prendre au sérieux la piste des quatre militants d’ultra-droite qui auraient avoué qu’ils se préparaient à tuer au couteau Macron à l’occasion du 11 novembre !

En agissant ainsi, Mélenchon se fait le caniche de Macron, de Merkel et de tous les mondialistes qui ont utilisé sans vergogne le 11 novembre pour se livrer à leur propagande. Macron dénonce le nationalisme fauteur de guerre et Mélenchon a pour objectif de faire interdire les groupes patriotes, qu’il qualifie d’extrême droite.

Ces nostalgiques du goulag devraient pourtant se poser quelques questions.

Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui ont égorgé à Marseille (ville de Mélenchon depuis peu) Laura et Mauranne ?

Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui ont massacré à Paris, le 13 novembre 2015, dans les rues et au Bataclan, 130 personnes à la kalachnikov ?

Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui ont déployé cent policiers pour perquisitionner chez Mélenchon et les siens ?

Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui ont bousculé des policiers et plaqué contre un mur un procureur de la République ?

Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui veulent défoncer une porte, quand celle d’en face est ouverte ?

Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui ont dit que leur personne était sacrée ?

Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui, de manière raciste, ont insulté l’accent méridional d’une journaliste ?

Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui ont bénéficié d’un logement social pendant quinze ans et qui ont fait payer leurs réparations par un fonds social destiné aux plus modestes ?

Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui organisent l’occupation de nos églises (en veillant bien à ne pas aller dans les mosquées) pour favoriser l’invasion migratoire ?

Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui se présentent en guenilles aux obsèques d’un gendarme et qui déposent plainte quand on ironise sur cet accoutrement ?

Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui défendent le droit de « niquer la France » et qui ne cachent pas leur proximité avec la raciste (selon Thomas Guénolé lui-même) Houria Bouteldja ?

Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui ont violé Clémentine Autain ?

Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui se sont réjouis de la mort du colonel Beltrame ?

Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite, là où le chef voyage en première classe quand la piétaille voyage avec le peuple ?

Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui exigent l’interdiction d’opposants politiques dans la région de Montpellier ?

Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui ont dit à la journaliste Nathalie Saint-Criq, sur un plateau de télévision : « Va te faire foutre » ?

Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui ont demandé à la malheureuse députée Insoumise Muriel Ressiguier de « se taire, parce qu’on ne lui a pas demandé son avis » ?

Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui, avocats, ne paient pas leurs cotisations sociales ?

En demandant une telle commission d’enquête, et en exonérant les islamistes de cette requête, Mélenchon et ses Insoumis confirment, mieux que de longs discours, le titre du dernier livre de Pierre Cassen : « Et la gauche devint la putain de l’islam ».

Bien sûr, nous allons suivre cette commission d’enquête parlementaire avec intérêt et sommes prêts à témoigner pour expliquer aux islamo-collabos qui se disent insoumis ce qu’est le véritable péril d’extrême droite en France.

Joël Locin

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
jacotte

Ce parti est la risée du pays

Durand

1) Pourquoi ces dangereux idéologues de la France soumise demandent, maintenant, 1 comm. d’enquête sur les grpts d’extrême droite ?
Pour faire diversion et montrer au Pouvoir et à l’opinion qu’ils restent dans le « camp du bien » afin d’obtenir des faveurs dans leurs petites affaires judiciaires !

2) Ft pas accepter les « ETIQUETTES » du système, se mettre au garde à vous devant leur caricaturale propagande basée sur des mots, des images, des réflexes de Pavlov. Extrême droite ! tu parles ! Y’a 1 définition sérieuse ? Non, c’est avant tt du pipo pour manipuler les C.
Le RN semble valider ce cirque en se défendant, en jurant ses grands dieux qu’il n’est pas à « l’extrême droite » au lieu de leur pouffer au nez et de les démasquer.
La caste médiatico-politique parle même d’ ultra-droite !

Marcus

Si extrême signifie violence, alors l’extrême droite, ça n’existe pratiquement pas. Peut-être quelques centaines d’abrutis dans tout le pays, skinheads, néonazis et autres tarés. Par contre l’extrême gauche, c’est les antifas, les zadistes, les blacks blocs, et tous les groupes de casseurs liés à la gauche. Là il s’agit de centaines de milliers de dégénérés. Donc voici la réalité.
Dans le monde gaucho-médiatique, l’extrême droite est un mot de Novlangue, qui désigne tous ceux qui ne pensent pas comme la gauche, qui veulent rester français, qui refusent l’immigration de masse et l’islamisation de leur pays. Quand la majorité du peuple aura compris ça, alors on aura avancé d’un grand pas.

DUFAITREZ

Petite ou grosse Commission ? Les chiottes débordent !
Extrême Droite, Eglise, les Parlementaires deviendraient-ils Magistrats ?
Tous les comptes de campagnes acceptés, maintenant triturés ? Sauf Macron !!
Futur attentat « Rue de la Grande Truanderie » ? Elle existe !

Mickael

Oui blanc gentil, noir méchant !

Les gogols de l’hémicycle sont absents de nos écoles et grandes universités, dieu merci.

le Franc

les pseudos-insoumis qui ont mis macron au pouvoir ne supportent pas de voir leur stratagème, celui de s’être auto-étiquetés « opposition » pour tromper le Peuple, jour après jour, découvert ;
– au point où ils tombent eux-mêmes dans le piège qu’ils se sont monté avec lrem, à cristalliser l’attention du Peuple à vouloir anéantir coûte que coûte la « véritable opposition » à l’internationalisme imposé à marche forcée à la France par les insoumis frères techniques du lrem.
-les « insoumis » ne peuvent même pas récupérer le mouvement du 17novembre par une relance de la guerre sociale, sauf à y participer anonymement parce que c’est quand même grâce aux taxes que mélenchon et corbière ont pu s’embourgeoiser et dans les grandes largeurs.

Rosa SAHSAN

Ils n’ont pas peur du ridicule ces guignols.
ROSA

Ulysse 67

Les gauchistes avec leur épouvantail et croque-mitaine de l’extrême-droite sont fatigants et pénibles, insupportables à la longue.

Pendant qu’ils s’excitent hystériquement sur un péril imaginaire et fantôme, ils laissent prospérer les vrais totalitarismes les vrais fascismes: eux-mêmes et l’islam.

Ulysse 67

Avec les crétins gauchistes, on est toujours dans la parole miroir: quand ils accusent les autres, ils parlent d’eux-mêmes et de leurs propres turpitudes. Normal, on ne parle que de ce qu’on connaît et de ce qu’on vit personnellement.

Avec eux, c’est toujours çui qui dit qui est. Age mental six ans.

D’ailleurs avec eux et leurs polémiques débiles on a toujours l’impression de vivre la guerre des boutons.

Blacksite

Une enquête sur l’extreme-gauche serait très instructive.

duglimbule

ce merluche est tout a fait l’image de la chanson de G Brassens:
« le temps ne fais rien a l’affaire quand on est con on est con » etc..etc..

duglimbule

lui et son parti d’abrutis et de traîne savates prônant les bienfaits du communisme ayant échoué partout, feraient mieux de la fermer , ils ne sont pas » blanc blanc »
et pas aussi honnêtes qu’ils le crient . il ne valent pas mieux que la macronies, ils sont pires !

ADLER

Pauvre con !!!! Lui et sa clique de collabos islamos…………Au goulag !!!!! De vrais abrutis!!!!!!

ven 85

les cons ca ose tout ,c’est a cela qu’on les reconnaient, melanchon le stroskiste,qui pense prendre le pouvoir par la rue,il a essayez cette ete dans les universites a refaire un mai 68,cela n’a pas marche,la merluche occupe toi de tes amis de l’extreme gauche qui casse les vitines, brule les voitures,agressent les flics,les islamiste qui ont faient plus de 300morts dans les attentats,il est vrai que ce sont les musulmans qui ont elus ta clique n seine st denis et toi a marseille dans la circonscription la plus islamiser de marseille

Jill.re

Ces insoumis ne sont pas plus insoumis que des
caniches devant un malinois. Ce sont des imposteurs dans la ligne trotsko-stalinienne.
Ils ne sont pas sans rappeler cette ordure de Sartre. Ils profitent à fond du système, tout en
ayant l’air de le dénoncer ;ce sont des mange-
merde comme on dit dans notre midi.

patphil

quel bel article!

antonini

est ce que se sont les droites de France qui ont dans la nuit du 13 au 14 Juillet qui ont avec un camion écrasé et tuer plus de 90 personnes qui regarder le feux d’artifice a Nice ! Alors Merluche vas plutôt te jeter a la mer dans un sac bourré de pierres !

Allonzimollo

La dernière fois que des milices d’extrême droite ont défilé dans Paris, je n’étais pas né… mais Merluchon sans doute !

Dupond

Je voudrais voir le visage de notre Georges Marchais face a cette bande de détraquée !!!…..Je n’arrive plus a cerner de quel bord ils sont « ils sont anti tout  » anti français ,anti patron , anti catho ,anti hommes ,anti médias (là bon ?) c’est un parti antitoutiste (mdr)

Jean c.. Méchancon

Mais pas anti cons ! Ils s’aiment trop pour ça et sont tous militants aux « insoumis ». On devrait les mettre en orbite !

Jill.re

Ils sont anti-tout, sauf anti-pognon;celui qui
tombe dans les poches de ces bons à rien, sans
qu’ils aient besoin de le gagner.

Flip

Quand je pense que l’abruti voulait manifester en s’associant avec méluche contre macron… mais est-ce que ce crétin sait au moins ce qu’on a l’honneur de défendre sur RL ?