Le carnaval des hypocrites

Publié le 10 janvier 2015 - par - 1 182 vues
Traduire la page en :

Rien d’étonnant à ce que Gôche et islam s’entendent si bien : ils ont les mêmes méthodes : le double langage, appelé taqqiya pour le second, il est toujours bon de le rappeler encore et encore…

Dernier exemple – pour le moment – Lui-Président nous a adjurés de nous rassembler toutes opinions, toutes appartenances confondues. Une grande union nationale et républicaine, selon les termes consacrés. Mais déjà la clique au pouvoir est divisée sur la présence ou non du Front National, plus précisément de Marine Le Pen au rassemblement prévu dimanche ! Comment peut-on parler de rassemblent national et vouloir exclure un parti, un chef de parti qui représente 25% des électeurs ? Cherchez l’erreur ! C’est n’importe quoi comme d’habitude.

Hypocrisie à tous les étages : des images vues sur BFMTV : des journaleux exhibant une carte de presse comme un acte de courage, d’héroïsme, alors qu’ils sont les grands responsables, avec nos gouvernants, de l’omerta qui recouvre depuis des années, voire des décennies, d’un voile de silence, tous les actes de barbarie perpétrés sur notre territoire, tous les mensonges que l’on tente de nous faire gober. Un des exemples les plus représentatifs qu’il n’est pas inutile de rappeler encore une fois :

Le 26/06/2012, dans un collège de Rennes, un individu de 16 ans, prénommé Souleymane d’origine Tchétchène, étrangle un garçon de 13 ans Kilian, pour un simple regard. Et pour le journal Le Monde – cette référence, paraît-il – le prénom de Souleymane se transforme en Vladimir…Pourquoi changer le prénom sinon pour cacher qu’il est Tchétchène et musulman, sinon pour tenter de camoufler que l’ultra violence est liée à l’immigration d’origine musulmane. Bel exemple de manipulation, de mensonge éhonté, un exemple parmi tant d’autres. Aussi, mesdames et messieurs les journaleux qui ne faites pas votre travail, vous êtes infiniment méprisables. Vous me dégoûtez profondément. Comment pourrez-vous encore vous regarder dans une glace sans y voir un(e) lâche, un(e) traître à la France. Vous êtes responsables des morts que vous déplorez. Ne comptez pas sur moi pour obéir au mot d’ordre : acheter Charlie Hebdo.

Alors que je rédige ce petit billet, sous le coup de la colère, BFMTV diffuse jusqu’à la nausée une interview de Vincent Ollivier, ex-avocat d’un des frères assassins, en train de défendre ce « pauvre garçon » qui, bien entendu “ne peut s’être rendu coupable” d’une telle barbarie, et qu’il ne va pas tarder à transformer en victime de notre société bien sûr !

Puis le chœur des « pleureuses », les imams qui viennent se recueillir devant les locaux de Charlie Hebdo. L’inénarrable Malek Chébel, qui nous débite son petit couplet : « cela, ce n’est pas l’islam », ben voyons ! Tout comme le goulag, les hôpitaux psychiatriques, les camps de redressement, ce n’était pas le communisme nous a-t-on seriné pendant des décennies. Combien de temps encore va-t-on nous prendre pour des débiles ?? Maintenant, ça suffit !!

Assez de belles paroles, la main sur le cœur, assez de manifestations de soi-disant soutien à telle ou telle cause, assez de slogans qui ne changent rien, qui n’empêcheront pas de tels actes de se reproduire, tant que des mesures drastiques n’auront pas été décrétées et appliquées. Actuellement cela n’en prend pas le chemin. Ce que nous attendons ce sont des ACTES, un changement profond dans tous les domaines, en particulier dans celui d’une immigration en grande majorité non assimilable à nos valeurs, mais qui veut nous imposer son mode de vie archaïque. Dans celui de la police, cantonnée par le pouvoir actuel à un rôle de potiche, qui n’est plus en mesure de protéger les personnes et les biens, et bien plus grave, n’est plus respectée et même plus en mesure de se protéger elle-même ! Quant à la Justice, elle est aux abonnés absents depuis 2 ans ½ !

Oriana Garibaldi

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi